Forum RPG sur l'univers de BSD !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Yokohama :: Commerces :: Parc d'attractions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

you're gonna have a bad time •• Faulkner/Steinbeck

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 42
Pages : 51
Date d'inscription : 29/07/2017
Sam 26 Aoû - 17:50
get dunked on
Faulkner y est presque
presque et il pourra
tailler la face de l'autre
en petits morceaux. (de toute façon il est déjà moche donc ce sera pas une grande perte)
Bon il y a quand même beaucoup de
branches à éviter Ou à découper C'est un peu énervant mais voilà
Voilà

Faulkner se rapproche
brandit sa lame pour défigurer
ce sourire de merdeux qui l'emmerde au plus haut point
et▬
"?! kshhh !!"
putain Il m'a craché dessus le salaud
j'ai le droit de le faire mais pas les autres c'est Dégueulasse rah

en plus Maintenant c'est trop tard
Faulkner a été déstabilisé rien qu'une seconde mais l'Autre est
déjà hors de portée Merde
Bon en va en profiter pour
s'essuyer
De toute façon ce kimono est foutu (et ça lui arrache toujours plus le coeur d'y repenser)

mais c'est qu'il recule en plus l'autre laideron Non Faulkner ne va pas le laisser
s'échapper comme ça Il s'élance une fois de plus dans sa direction
on va essayer d'éviter un peu plus les branches cette f▬
vlam !
ça
Faulkner
n'avait pas vu

résultat il est
tombé.
(violemment)
Des branches sur mon kimono Mais comment ose-t-il Il n'a pas
retenu la leçon ?

bon
Faulkner est par terre et
blasé (tout autant qu'énervé) Le raisin sec a choisi son kimono plutôt que sa cheville pour le faire tomber Eh bien c'est une erreur Parce qu'il
se redresse et piétine cette branche de merde :
pooow le Bruit doit résonner à des dizaines de mètres
le Bruit de Faulkner qui devient
sérieux. (et de la branche qui est
réduite en miettes)

On va se débarrasser de ces foutues branches
vite fait bien fait. (assourdir l'autre con au passage serait parfait aussi)
mais avant toute chose il faut mettre
les boules quiès car Moi je n'ai pas envie de m'assourdir merci Et rapidement Faulkner défait
son obi et enlève
le kimono (qui hélas devient plus gênant qu'autre chose) tout en chopant
un tout petit sac caché quelque part là-dedans et en
faisant gaffe quand même à pas se prendre
une autre putain de branche
dans la tronche Vite je dois mettre ça avant qu'il ne Comprenne

hrp:
 
© Kono
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Pages : 443
Date d'inscription : 11/06/2017
Sam 26 Aoû - 19:04
Get lost #Faulkner
Ça ne lui a pas plu ? Tant mieux, c’était pas fait pour lui plaire. Mais dommage d’un certain côté, ça lui allait tellement bien, un visage dégueulasse à l’expression aussi dégoûtée. Une œuvre d’art, il devrait-être content Faulkner nan ? Non ? Eh bien tant pis pour lui. John était content, il était heureux, il s’amusait drôlement bien.

Ouais, c’était le mot. Il s’amusait jusqu’ à ce qu’il ne voit Faulkner piétiner la branche, mais surtout jusqu’à ce qu’il ne l’entende. Ça l’avait surpris. Pourquoi est-ce qu’il arrivait encore à être surpris de tout ce que ce petit enfoiré pouvait faire, aussi. Un peu abasourdi, il avait titubé. Il n’aimait pas ça, c’était pas bon pour lui. Qu’est-ce qu’il était en train de faire, ce stupide con. John avait froncé les sourcils, il ne comprenait pas. C’était sûrement pas anodin, on sort pas un petit sachet comme ça au milieu d’un combat. Quoique, venant de Faulkner, ça ne l’étonnerait même pas. Mais autant rester prudent. Qu’est-ce qu’il espérait faire. John ne le laisserait pas faire, en tout cas.

S’il lui choppait les chevilles et les deux poignets avec des branches, ça l’empêcherait peut-être de faire sa merde là. Lui préférait toujours se tenir à distance. Mais pas les mains dans les poches. Il était très attentif à ce qui se passait. Le seul truc qui le faisait vraiment, mais vraiment chier, c’est qu’y avait aucune végétation autour d’eux. Il ne pouvait compter que sur ses vignes à lui, du coup. Et s’il n’était pas assez rapide, il l’aurait bien dans le cul tiens. Sauf que ça le faisait chier, d’attendre et de seulement se défendre. Alors il avait relâché sa prise sur un bras pour, bah, entailler ce même bras en retirant les branches un peu trop brusquement. Du sang, c’est ça qu’il voulait voir.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Pages : 51
Date d'inscription : 29/07/2017
Sam 26 Aoû - 19:59
#bitchslap
et Merde on dirait que
les choses tournent en défaveur
de Faulkner Il n'a eu le temps que de mettre une seule
boule quiès avant de devoir
reculer, bondir loin de l'autre mais même ça
Ça n'a pas suffi Il s'est fait
choper.

il a de la vigne autour des poignets et des chevilles C'est plutôt
Embêtant ça Il ne peut pas vraiment
bouger
et pas question de faire trop de bruit avec une seule oreille
de protégée
Faulkner gigote essaie de s'arracher aux stupides vignes Mais c'est sans grand
succès (s'il peut bouger ce n'est pas suffisant pour finir
ce qu'il avait entrepris)

que faire dans cette situation ma foi
délicate
Ah très bonne question Tch au pire
tant pis je n'ai qu'à faire
des ultraso▬ "aRGH" un cri
de douleur
fuse
en même temps
que le sang

et Faulkner
voit sa chance

Maintenant qu'il a un bras libre il réagit très très vite et coupe
la branche qui retenait l'autre
à coup d'ondes sonores Il suffit de
claquer des doigts juste à côté même si ça fait mal Et de mettre le volume
au maximum
L'air vibre v i b r e tellement qu'une pauvre vigne ne peut que
se déchirer
(mais ça fait mal à mon oreille quand même
trop près il faut croire)

Pas le temps de se remettre que Faulkner bouche
sa deuxième oreille
et Maintenant
ça va barder

même opération pour les branches
qui retiennent ses pieds et
"j'espère que
tu vas faire
attention
à
tes
oreilles" qu'il dit en amplifiant le volume à chaque
syllabe. (et c'est déjà aussi fort qu'avec
de grandes enceintes poussées au maximum)

Faulkner bondit Pas question de rester une cible immobile maintenant Il fonce
vers le raisin pourri sans cesser
cette attaque du claquement de doigts volume max
pour éloigner les nombreuses branches qui lui barrent
le p a s s a g e
et Enfin Il arrive près du connard de la ferme

et lui colle
une bonne baffe et monte le claquement
à un volume assez suffisant
pour lui faire très mal
(mais pas assez pour le rendre sourd Sinon comment
le faire souffrir encore ?)
© Kono
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Pages : 443
Date d'inscription : 11/06/2017
Sam 26 Aoû - 23:03
Get lost #Faulkner
Du sang. John est à nouveau content, mais toujours momentanément. Parce que maintenant, Faulkner a le bras libéré. Et il est toujours aussi rapide, tellement rapide que maintenant, il est totalement libre. Et merde. C’est pas ce qu’il y avait de mieux, ça. Loin de là. Le temps que John n’essaie de comprendre ce que faisait l’autre con, le con avait les oreilles bouchées. Oh. … O h.

Merde, c’est vrai. Il s’en souvenait, de sa capacité à l’autre con. C’est chiant, c’est nul, c’est trop chiant et il s’était bouché les oreilles pour le moment, ce qu’il ne put cependant pas faire bien longtemps. Parce qu’il se rapproche, il se rapproche vi-Oh putain il est juste devant. Et c’est là que John commence à se dire qu’il devrait un peu plus se concentrer. Parce qu’il protégeait son corps jusqu’ici, pas son visage. Et putain, la baffe qu’il vient de se prendre lui servira de leçon, pour le coup. Ça faisait mal. Une gifle, c’était douloureux de base. Mais ça, donné par cet enfoiré, c’était déjà douloureux pour sa fierté, puis en plus il avait clairement eu l’impression de devenir sourd. Totalement sourd. Presque à terre, il se tenait les oreilles. Comme si elles allaient se décoller et tomber, hein. Il est sonné, il est beaucoup trop sonné. Et il a encore cette envie de se poser dans Rocinante avec sa bière. Bah putain, s’il arrivait à rentrer sain et sauf, c’est ce qu’il ferait. Mais il n’allait pas précipiter son départ et abandonner, non non.

Il allait plutôt, tant bien que mal parce que putain il avait encore mal, prendre l’avant bras de Faulkner, de sa propre main oui, de préférence celui qui saigne hein, pour le tirer brusquement vers le bas et, tout en se redressant à l’aide dudit avant bras, lui foutre un coup de genou en plein dans le menton. Bam. Qu’il souffre un peu aussi, ce connard. Parce que John, il peinait à rester debout maintenant, il savait plus trop où était la droite et où était la gauche. Eeeet il avait mal au genou.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Pages : 51
Date d'inscription : 29/07/2017
Dim 27 Aoû - 0:28
get rekt
eh bien connard
tu comprends pas ce qui t'arrive ?
Faulkner est fier Faulkner rit Se rit de toi qui perds l'équilibre et qui as l'air
sonné
(car tu l'es) tu ne t'y attendais pas hein C'est humiliant hein une telle baffe Bien fait pour ta sale gueule

Mais Faulkner ne rit
pas longtemps.
malgré tout le blond s'est repris plus vite
qu'il ne le pensait et a repris son bras aussi Mais laisse ça espèce d▬
A ï e
la douleur transperce Faulkner
Faulkner qui hurle encore et en profite pour faire des
ultrasons Tiens bien fait pour toi Qu'est-ce que ça fait mal putain

il saigne du bras et il ne serait pas étonné de saigner de la bouche aussi il s'est
méchamment mordu Il va peut-être falloir songer à faire plus
attention À se protéger
pour le moment Faulkner recule en se tenant fort la
mâchoire Et en continuant les
ultrasons pour qu'on ne l'approche
pas

les gens autour ont disparu La peur sûrement bien fait pour eux Au moins ils ne finiront pas sourds tant mieux pour eux j'ai envie de dire
mais on est quand même dans un lieu contrôlé est-ce qu'ils vont être chiants et
envoyer quelqu'un
pour nous arrêter J'espère que non c'est peine perdue Il ne tiendrait sûrement pas très
longtemps

bref on s'en fout de toute façon
Faulkner respire un peu Un ou deux grands coups
essaie de
passer outre la douleur (qui du reste finira par partir)
et s'arme de nouveau d'un couteau
Il est alerte cette fois Il guette
les faits et gestes de l'autre
en attente
d'une occasion
de le planter dans sa chair
© Kono
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Pages : 443
Date d'inscription : 11/06/2017
Dim 27 Aoû - 14:27
Get lost #Faulkner
Mais putain, il est obligé de lui défoncer les tympans cet enfoiré ? Probablement que oui. C’est sa capacité, c’est parfaitement normal qu’il l’utilise. Mais quelle saloperie. Ça c’est de la capacité, ouais. Mais John n’aimait pas ça du tout. Il a beau se boucher les oreilles, rien à faire. Il a une migraine d’enfer, et l’impression que son crâne va exploser. Ce qui serait plutôt merdique, autant le dire. Tout ce qu’il trouve à faire, c’est de reculer, lui aussi. S’il s’éloignait, ça devrait forcément s’arranger. Ouais ouais.

Mais s’il est assez loin, il peut souffler un peu. Il n’aurait pas cru que se battre contre cet énorme enfoiré puisse-t-être aussi fatiguant. Epuisant, aussi. Ah bah à la base, il était venu là pour acheter des bonbons, pas pour se battre. Donc techniquement, il était pas vraiment prêt mentalement, hein. Mais il ne devait pas baisser sa garde. Non. Il devait faire attention. Mais putain, au point où il en était autant tenter le tout pour le tout. Alors en mobilisant une grosse partie de ses forces, il s’élança vers Faulkner en même temps qu’une vigne. Il voulait l’exterminer, putain. Bah il allait commencer par essayer de l’étrangler avec la branche. Ça pourrait être marrant, ça. Le voir suffoquer, peut-être même le tuer grace à ça. Mais faudrait déjà qu'il y arrive.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Pages : 51
Date d'inscription : 29/07/2017
Lun 28 Aoû - 17:35
get rekt
bon je crois Qu'il va falloir se
calmer un peu
sur le Bruit Parce que les boules quiès en étouffent une grande partie mais
le volume de Faulkner est tellement fort que Même lui n'en est pas
entièrement
protégé.

et puis en plus de ça c'est pas comme si je saignais du bras et de la mâchoire hein C'est qu'il commence à fatiguer le brun
il court il saute il hurle dans tous les sens Se bat contre des vignes aussi
(qui eut pu croire que cela soit si
bagarreur en plus)
et ça fait un Moment qu'il aimerait bien
en finir
avec cet abruti de paysan

oh Tiens le voilà qui me fonce dessus d'ailleurs (il doit en avoir marre aussi
mais je ne le laisserai pas
gagner) Faulkner a bien vu qu'il suivait un peu moins
bien
que tout à l'heure S'il fatigue le mieux c'est
d'en profiter n'est-ce pas ?
Faulkner est agile Faulkner est rapide Faulkner va en tirer parti Maintenant Faulkner qui serait du genre à
s'élancer vers le sac à merde là
eh bien plutôt il va
reculer Éviter ses branches ses attaques (en usant du couteau au besoin) Ce n'est pas
chose facile mais c'est sûrement
mieux que
foncer dans la tas pour le coup

il faut faire attention à l'autre con Mais
aussi à ses arrières hmm Comment se débarrasser des branches pour ensuite retourner égorger
l'autre crétin ?
o h
J'ai trouvé

encore un peu juste un petit peu quelques mètres peut-être il faut atteindre
des gens (j'ai dû en faire fuir plus d'un Mais
il y en a encore c'est certain Ils ralentiront sûrement encore plus l'autre et puis j'ai une
idée)
le seul souci c'est de
ne pas se faire
attraper Avant de Les atteindre Mais je me fatigue plutôt vite aussi C'est assez dangereux finalement
erf

Faulkner court
ah Tiens voilà du monde c'est Parfait plus qu'à
se rapprocher.
© Kono
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Pages : 443
Date d'inscription : 11/06/2017
Mar 29 Aoû - 14:58
Get lost #Faulkner
Il se calme ? Oh oui il se calmait. C’est pas quelque chose dont John allait se plaindre, hein. C’est que l’autre fatiguait, s’il se calmait. John aussi il fatiguait, mais ça ne voulait pas dire qu’il devait pour autant se calmer. Ce serait perdre du temps, perdre du temps et probablement s’exposer, et laisser Faulkner prendre l’avantage. Et ça, c’était tout ce qui ne devait pas arriver.

Même en fonçant, John ne parvint pas à l’atteindre. Parce que Faulkner n’est pas con, et il recule. John ne sais pas trop jusqu’où il compte reculer, mais il recule. Et John n’hésite certainement pas à le suivre, faisant de son mieux pour ne pas ralentir le pas. L’endurance, ça ne le réussit pas vraiment. Et aujourd’hui encore moins, fallait croire. Mais il pouvait le faire, même s’il était pratiquement sûr d’avoir un point de côté. C’est jamais agréable les points de côté, donc ça le saoulait bien d’en avoir un. Ça allait sûrement le désavantager contre l’autre merde. Eh bah c’est pas grave.

Par contre, il n’apprécie pas vraiment le fait que Faulkner ne se rapproche des gens. Des innocents. Si son but était de faire plein de dommages collatéraux, bah… John ne le laisserait juste pas faire. Parce qu’il ne pouvait pas faire ça, voilà tout. Putain, s’il pouvait juste lui choper un pied histoire de le faire se casser la gueule, ce serait parfait. Il allait tenter.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Pages : 51
Date d'inscription : 29/07/2017
Mer 30 Aoû - 23:20
get rekt
hmmm Mais quand est-ce
qu'il arrêtera de faire chier celui-là
Faulkner voit bien que l'autre le suit le colle ne lui laisse Aucun répit pour ainsi dire mince il me faudrait deux petites secondes
mais bien sûr
Faulkner ne les a pas et



merde ! qu'il se dit en se sentant
dé s é qu i l i br é
l'autre crevard a réussi à choper son pied Je crois bien que c'est la fin pour toi mon cher Rah non ça ne peut pas se finir comme ça se finir déjà se
Faulkner se casse
la gueule Essaie de se
rattraper
en faisant comme une galipette Mais la vigne

Elle s'est accrochée C'est fâcheux ça Et je mords
la poussière ça fait mal
Bon changement de plan Assez vite (aussi vite qu'il peut dans cet état) Faulkner se relève tout en
t i r a n t ▬
avec Hargne sur la vigne D'un coup Sec il voudrait bien
déséquilibrer l'autre aussi là (si possible le faire tomber Mais je
n'ai sûrement pas assez
de force)

et puis en prime il lui lance
son couteau Il vise
la tête.
© Kono
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Pages : 443
Date d'inscription : 11/06/2017
Dim 3 Sep - 18:28
Get lost #Faulkner
Putain, il a réussi à lui chopper le pied. Il y croyait plus trop, parce que Faulkner était rapide. Probablement que Faulkner est plus rapide que John. Et encore, John se définissait comme quelqu’un de plutôt rapide. Alors c’est que Faulkner se débrouillait vraiment bien. Mais John l’a eu, et il sourit. Petit bouseux, c’était ça ? Il ne se souvenait plus clairement mais c’était un truc du genre. Bah le petit bouseux se démerdait bien aussi hein ? Salooope.

Merde. Par contre, là, John ne s’y était pas attendu. Et il était parti en avant. Putain, ça faisait mal en plus quand on tirait là-dessus. Fait chier. Il avait cependant reprit rapidement le contrôle de ses mouvement pour se redresser. Se redresser et faire face à un couteau. Merde, s’il bougeait pas rapidement il-..

Il avait bougé. Mais pas suffisamment, parce que ça avait effleuré son épaule. Bon, ça avait fait un peu plus qu’effleuré son épaule oui. Y avait une belle plaie et ça pissait l’sang. C’est pas grave. Si. Ça faisait mal. Mais ça allait pas l’arrêter, ah ça non. Cette petite merde, elle devait souffrir. Par contre, il allait éviter de bouger. Il allait juste essayer d’encore le blesser avec ses vignes. Il avait l’impression que c’était la meilleure chose à faire pour le moment.





_________________
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
you're gonna have a bad time •• Faulkner/Steinbeck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [Tapis] Tapis Contemporain by PRESENT TIME
» Deutzia compacta 'Lavender Time'
» [Plateau à sushi] SUSPENDED TIME by LN BOUL
» [Lampe/réveil] Watt Time
» [Plateau] Suspended Time by LN BOUL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama :: Commerces :: Parc d'attractions-
Sauter vers: