Forum RPG sur l'univers de BSD !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choses qui font naître un doux souvenir du passé [Terminée]

avatar
Messages : 4
Pages : 10
Date d'inscription : 05/08/2017
Dim 6 Aoû - 0:06
Habitants
Sei Shônagon


Surnom: Aucun à ce jour
Age: 27 ans
Sexe: Femme
Nationalité: Japonaise
Métier: Chirurgien depuis peu, cherche à se spécialiser à terme en neurochirurgie
Orientation sexuelle: Hétéro, normalement
Signes distinctifs:
- Possède un chaton tout noir appelé Yoiyami
- Mets des lunettes quand elle doit lire ou travailler longtemps sur l'ordinateur
- Ambidextre
Sheryl Nome, Macross Frontier & Adam, NieR Automata

Caractère & Physique

En s'appelant "Sei Shônagon", on ne s'attend pas vraiment à voir une blonde aux yeux bleus... Pourtant c'est bien ça. On viendra plus tard sur les raisons de cet étrange mélange et attardons nous sur la jeune femme. Physiquement, il n'y a rien de spécial à dire. 1m70, fine, athlétique, blonde, yeux bleus, mémoire eidétique... Bon... en fait pour la mémoire ce n'est pas vrai. Bien sûr, elle l'a entretenue avec tout ce qu'elle a dû apprendre lors de ses études, cependant, ce qui l'aide à se rappeler de tout, c'est que Adam est là lui aussi. Ce dernier est d'ailleurs gaucher, quand Sei est droitière. Puisqu'ils partagent tout ce qu'ils font, Sei est parvenue à devenir ambidextre. Il n'y a que pour ses opérations où elle n'utilise que sa main droite, afin d'assurer la prise la plus sûre possible.
Son métier est d'ailleurs ce qui lui tient le plus à coeur. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle a toujours voulu devenir médecin. Etre chirurgien s'est imposé comme une évidence le jour où son père est mort d'une tumeur au cerveau. Elle n'a pas la naïveté de croire qu'elle aurait pu le sauver, non, elle pense aux progrès qu'elle pourrait apporter dans ce domaine afin de sauver plus de vie à l'avenir, que ça soit par ses propres mains, ou par celles de ceux à qui bénéficieront ses avancées.
On se doute également que n'importe qui ne peut pas assumer un tel rôle. Sei a toutefois toujours été d'un grand sang froid lui permettant de s'adapter à beaucoup de situations stressantes. On dit même d'elle qu'elle travaille mieux sous la pression justement. Si ses mains ont tremblé lors de ses premières classes, elles se sont depuis bien stabilisées.
On l'aura compris, la jeune femme est très studieuse, sérieuse et professionnelle. Cela ne l'empêche pas de s'intéresser à autre chose. Un point commun avec Adam d'ailleurs. C'est pour cela qu'on la décrit également comme cultivée, et pas uniquement dans le domaine des sciences. Il faut dire qu'un film entre deux chapitres sur le fonctionnement des terminaisons nerveuses n'a jamais fait de mal. Idem pour une petite fête, une petite sortie, un verre entre amis, ... Sei sait passer du bon temps, il faut juste limiter sa consommation d'alcool, vu qu'elle ne le tient pas, et espérer qu'une urgence ne la rappelle pas à l'hôpital.
Ses collègues seraient même peut-être un peu moins tendres s'ils devaient la décrire. Ils ajouteraient autoritaire, quelque peu tyrannique parfois avec les internes… Elle déteste l'erreur, que ça soit chez elle ou chez les autres. Il ne faut pas oublier que des vies sont souvent en jeu. Heureusement, elle sait prendre du recul et faire la part des choses. L'expression "une main de fer dans un gant de velours" lui conviendrait donc parfaitement.

Adam a été mentionné plusieurs fois, aussi une petite description s'impose. Sei ne sait pas exactement pourquoi ce 'compagnon' vit avec elle. Pourquoi un homme, pourquoi sont-ils deux consciences différentes, pourquoi il leur est impossible de cohabiter en dehors des rêves... pas la moindre idée. Le fait est qu'ils sont assez similaires malgré tout. Curieux, cultivés, studieux, ils peuvent passer la nuit à débattre. C'est même déjà arrivé en fait... Toutefois, le jeune homme n'a jamais montré un quelconque signe d'hostilité, même lorsqu'il apparaît dans le monde 'réel'. Il est, comme tout le monde l'a, cette 'petite voix' avec qui on échange intérieurement.
Quelques personnes ont déjà pu apercevoir Adam bien qu'il ne se rende pas visible si souvent. La description a toujours été similaire: près d'1m90, fin, albinos aux cheveux longs et yeux rouges, chemise blanche, pantalon noir et portant des lunettes.
Sei le considère comme son meilleur ami, et son confident. Pourtant, la jeune femme n'en parle jamais, sauf avec les personnes connaissant déjà son existence. Elle ignore l'utilité que peut avoir ce talent et ne cherche pas non plus à le développer.

Histoire


- AAAAAAAAAAH A L'AIDE, UN INTRUS !

Ce hurlement réveilla brusquement Sei qui reconnut la voix de sa colocataire. Celle-ci s'était redressée et montrait une silhouette assise au bureau de la jeune femme. Elle le reconnut aussitôt.

- C'est… prenez ce que vous voulez mais laissez-nous !

Son amie était totalement paniquée et prenait l'inconnu visiblement pour un voleur ou tout autre criminel qui pourrait vouloir entrer chez elles. Mais franchement, quel criminel s'introduirait dans un campus universitaire pour lire un livre à 3h du matin à propos des transmissions cérébrales ?

- Calme-toi, il n'y a rien, tenta de rassurer Sei.

Le « voleur » se tourna vers elles, leur sourit et se leva. Du moins, il commença à se lever puisqu'ensuite, il disparut totalement. La jeune femme mit après cela une bonne heure à persuader sa colocataire qu'il n'y avait eu personne mais qu'il s'agissait d'une « manifestation quelconque ».
Dès le lendemain, son amie décida de changer de chambre, ne voulant pas vivre dans un lieu hanté.

Ce hurlement de terreur, ce n'est pas la première fois qu'elle l'a entendu. A vrai dire, c'était la troisième personne qui avait vu Adam et avait décidé de laisser Sei. Pas que ça la dérangeait d'être seule, puisqu'elle pouvait réviser tout à loisir en paix, mais elle ne voulait pas que des rumeurs à son sujet circulent.

D'un autre côté, la jeune femme comprenait parfaitement la réaction de ses colocataires. Elle aussi avait eu son lot de peurs lorsque son pouvoir avait commencé à se manifester. Tout d'abord, ce n'était, pour elle, que du somnambulisme. Son père était décédé six mois plus tôt d'une tumeur au cerveau inopérable et elle venait d'entrer en première année de lycée. Autant dire que le stress n'aidait pas.
A l'origine, ce n'était que quelques notes.
« D'où vient le mythe d'Adam et Eve ? »
« Quelle est la différence entre must et might ? »
« Il faudrait peut-être revoir les fractions... »

Et ainsi de suite… Une les premiers jours, puis deux, trois, avant qu'elles commencent à s'allonger. Et si, au départ, les questions ou réflexions étaient assez impersonnelles, elles sont vites devenues ciblées et s'adressaient parfois à Sei, avec une alternance entre « je » et « tu ». C'est à ce moment là qu'elle se mit à paniquer. Pour autant, elle garda tout pour elle. Il faut savoir qu'à cette époque, sa mère devait les soutenir toutes deux avec son seul salaire et, celle-ci étant une expatriée française vivant au Japon, le statut de veuve était un poids supplémentaire dont elle se serait bien passé. Sa fille avait la nationalité et le nom de son père et c'est pour cela qu'elle avait décidé de rester dans ce pays. La belle-famille, notamment les grand-parents, apportait en plus une aide bienvenue.
Pour quelle raison donc la lycéenne aurait en plus dû parler de ce qui lui arrivait ?

Elle avait fini par essayer de ne pas dormir mais cela devint vite visible pour ses connaissances. Sa mère l'emmena finalement à l'hôpital et Sei dût prétendre faire des crises d'insomnie pour ne pas passer pour une folle. Le médecin, empathique, mit tout sur le compte du stress causé par la perte d'un parent et se contenta de prescrire des somnifères. Toutefois, ça ne changea rien, il y avait toujours des notes à son réveil.

« Quel étrange édifice... »
« Tu devrais venir me voir, je voudrais te parler »
« Je ne peux te parler que via ces bouts de papier tant que tu refuses de me voir »
« Je me suis installé dans un bel édifice, tu devrais voir »

Edifice, édifice, édifice… ce mot revenait plusieurs fois. Il l'avait interpellée car il était toujours utilisé d'une drôle de manière, ou de manière artificielle. Sei avait alors fini par s'endormir un soir en laissant un mot à l'attention de « l'autre » : « Quel édifice ? ».
Ce soir-là, la jeune fille fit son premier rêve lucide et le rencontra enfin.

- Tu en as mis du temps ! Alors ? Comment trouves-tu mon appartement ?

__________________________

Depuis cette rencontre, les deux se sont de plus en plus souvent rencontrés. Sei a fini par baisser la garde et comprendre qu'elle ne devenait pas folle, mais avait bel et bien un pouvoir. C'était rassurant, au fond, d'avoir ce type de nouvelle. Elle s'était toujours vue comme une simple lycéenne banale et ça lui convenait. Avoir un talent n'a jamais été source d'aucune fierté chez elle et Adam ne semble pas s'offenser de n'apparaître que lorsqu'elle dort.

- Je ne suis qu'une chose tumultueuse après tout, dit-il avec un sourire avant que le rêve s'estompe.

Une routine s'installa et, avec le temps, le second aspect de son talent apparut. Adam reprenait toujours la même expression: Chose tumultueuse. Sei avait fini par le répéter et ils s'étaient instantanément séparés. Au lendemain matin, il lui avait laissé une autre note expliquant ce qu'il avait fait dès qu'elle avait prononcé cette expression. Ils s'étaient ensuite mis d'accord pour savoir quand l'utiliser.
Cette avancée fut un énorme bon en avant pour elle et la jeune fille réussit alors en tout, du moins pour ses études. S'étant fixée l'objectif de devenir chirurgien, elle y parvint à 25 ans après avoir effectué de nombreux stages dans plusieurs hôpitaux du pays.

A 26 ans, alors que sa mère décidait de retourner en France, Sei s'installa enfin à Yokohama pour y exercer. A cause de son travail, elle n'a pas eu encore l'opportunité de vraiment nouer des liens avec d'autres personnes que ses collègues. Le seul à lui tenir compagnie dans son appartement est Yoiyami, un petit chaton noir trouvé il y a deux mois dans la rue, très maigre. La jeune femme en a prit soin et il est désormais son compagnon en plus de l'autre squatteur dans son esprit.

Talent

Notes de chevet

Une appellation difficile à cerner, n'est-ce pas?
En réalité, ce nom est lié à l'histoire de l'apparition de ce talent. Les premières manifestations ont été très tardives, comparés à d'autres détenteurs car Sei était en première de lycée à l'époque. Ce qui arrivait était simple: elle se couchait après avoir révisé et, au matin, des morceaux de papiers éparses se trouvaient sur son bureau avec des pistes de réflexions sur ses cours, ou même avec des solutions à certains devoirs qu'on lui avait donné. Après plusieurs mois qui avaient fait passer les simples morceaux de papiers à des pages entières, la jeune fille avait réussi à savoir ce qui se passait.

Son talent se manifeste lorsqu'elle est endormie. Sei fait en quelque sorte des rêves lucides afin de retrouver l'autre conscience qui vit en elle : Adam. Pour cela, avant de s'endormir -de manière naturelle ou non-, il lui faut dire ou écrire le monde onirique où elle se rend. Le premier qu'elle a connu est « Edifices ». Ce monde est simplement un appartement, le sien ou non, parfois à une saison différente. Avec le temps, elle en a découvert d'autres. Chacun a son ambiance, son attrait, mais cela ne reste que des rêves qui prennent fin à son réveil. Son corps se repose bel et bien, et bouge comme n'importe quelle personne endormie le ferait, seul son esprit est actif. Cela dit, il ne s'agit que d'un aspect du talent.
Pour le second aspect, il est apparu il y a quelques années à peine. Pour l'activer, la jeune femme doit prononcer "Choses tumultueuses" avant de s'endormir ou lors du premier aspect de son pouvoir. Adam peut alors apparaître dans la réalité et agir à sa guise, bien qu'ils ne peuvent plus converser pendant cette phase. Sei doit, bien entendu, toujours être endormie. C'est lors d'une de ces premières nuits qu'ils se sont aperçus qu'ils partageaient leurs connaissances. Ainsi, pendant que la demoiselle dort, son 'compagnon' peut continuer à étudier à sa place. Un talent qui leur a été très utile lors de leurs études de médecine, et qui l'est encore. Adam est donc tangible lors de cette phase mais ils ignorent s'il y a une limite de distance, et/ou si être touché par quelqu'un d'autre peut le faire disparaître, n'ayant pas cherché à trouver les limites. Il arrive cependant qu'il reste visible brièvement même quand Sei se réveille, le temps que leurs consciences reprennent chacune leur place.

Ce qu'ils ignorent également, c'est que si Sei vient à perdre connaissance, Adam peut tout de même apparaître en ultime recours. Toutefois il ne sera pas tangible plus de quelques minutes et il pourrait même aggraver son état si elle est blessée à ce moment-là.

Depuis peu, d'autres manifestations de ce talent ont lieu. Cela ne fait que quelques mois mais, même durant le jour, la jeune femme entend par moments Adam lui parler, ce qui n'était jamais arrivé avant.

Pseudo: Alaynna
Age: Kek'chose èwé
Double-compte? Ouip, de Kôyô
Comment avez-vous découvert le forum?: Traînée de force /PAN/
Votre premier avis sur le forum?: RAS
Votre premier avis sur le forum ? Quelque chose à améliorer/modifier/supprimer ?: Trouver plus d'utilités aux pages? (bon jdis ça mais j'ai pas d'autres idées en fait…)
Avez-vous lu le manga/regardé l'anime ? Si oui, jusqu'où êtes-vous rendus: Que les deux saisons de l'anime. Mon perso préféré c'est…. KARL ♥️

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 218
Pages : 1169
Date d'inscription : 01/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Ryūnosuke Akutagawa
L'emo tsundere
Mer 11 Oct - 12:57
Sans surprise, ta présentation est superbe~
Personnellement, je ferais pas confiance à Adam, il m'a l'air louche ce type x')
En tout cas, j'espère pour Sei qu'elle ne fera pas la connaissance du médecin de la mafia, parce que lui, il est définitivement plus louche qu'Adam ^^

Ta présentation est donc validée, mais attention, avant que tu partes gambader dans la prairie, il va falloir que tu te recenses ICI, ICI et ICI.
Et n'oublie pas non plus de créer ta fiche de liens !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Choses qui font naître un doux souvenir du passé [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Choses qui font naître un doux souvenir du passé [Terminée]
» Fais des choses bizarre en dormant
» Captain Cook Diaz du Mont Doux (dep 91)
» [Liste] Les choses à emmener/ne pas emmener
» ELKO x husky je suis très doux comme un nounours REF 13 ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: