Forum RPG sur l'univers de BSD !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La taille ne fait pas l'homme. || Chûya Nakahara [U.C]

avatar
Messages : 59
Pages : 136
Date d'inscription : 25/03/2017
Dim 26 Mar - 22:53
Mafia
Chuya Nakahara


Surnom:Mr. Fancy Hat
Age:22 ans
Sexe: Homme, ça se voit non ?
Métier/Rôle dans l’organisation:Chuya est actuellement un cadre de la mafia.
Orientation sexuelle:Bisexuel à tendance pan, plutôt.
Signes distinctifs: Sa taille et potentiellement son chapeau.
Chuya Nakahara, Bungou stray dogs

Caractère & Physique

Les rues de la ville étaient rougies par le coucher du soleil. Les vitrines resplendissaient en aveuglant les passants alors que les ombres des humains avaient des formes à la fois fantomatiques et angoissantes. Les pas résonnaient autour de lui. Un bruit constant et répétitif alors que le murmure de la rumeur perpétué par les habitants autour se faisait envahissant dans l’espace vital de chacun. On le bousculait. Pas étonnant vu la stature de Chûya Nakahara, un des cadres de la mafia. En effet, le jeune homme avait 22 ans. Un âge respectable où l’on devait logiquement atteindre le 1 mètre Un ou 80 quand on était un homme. Sauf ! Que cette saleté de dame nature l’avait bien roulé dans la farine. D’une part, il n’était pas grand mais en plus, il devait faire 10 cm de moins que la moyenne nationale. Et ça se voyait, il n'était largement plus bas que la moitié des hommes présents sur le trottoir. Heureusement que le chapeau qu’il portait les trois quarts du temps relevait un peu sa taille. Oui, c’était une illusion parfaite qui lui faisait gagnée bien 2,5 cm ! Alors, ça vous embouche un coin non ? Mais, concernant sa taille, il faut savoir qu'il était terriblement susceptible. C’est un point largement sensible.

Il entra dans une ruelle alors qu’un courant d’air vint légèrement soulevé le fameux chapeau manquant de le retirer de la tête du jeune homme. Heureusement, celui-ci le rattrapa à temps mais cela n’empêcha pas sa crinière de feu d’être révélé au grand jour. Un roux flamboyant qui avec la luminosité ambiante avait des teintes dignes d’un grand feu de camp. Il n’était pas correctement coiffé. Enfin si mais non, le roux n’apportait pas beaucoup d’importance à sa tignasse. Une mèche plus longue que les autres sur le côté alors que les autres étaient mi-courtes. Du gout ? Non, un style, nuance.

C’est sans doute d’ailleurs à cause de ses cheveux que sa peau était si blanche ? En effet, généralement, les roux avaient une peau assez pâle parfois teintée çà et là de petites taches de rousseur. Pour lui, elles n’apparaissaient que s’il était exposé pendant une certaine période aux rayons du soleil. Et même, ils restaient discrets un au minimum. Sauf que pour l’instant, cette peau avait une couleur orangée qui ne faisait que s’accentuer au fur et à mesure qu’il s’approchait de la fin de la ruelle. Mais, cela ne faisait que ses yeux d’azur comme la mer ou le ciel.

Il passa devant un miroir brisé qui fit sa fonction : l’éblouir en le reflétant. Il tourna la tête vers le grand bout de verre. Comme d’habitude, Chûya portait son manteau noir. Sauf que monsieur ne faisait pas dans la dentelle, il lui fallait de l’originalité. Résultat, son manteau était juste posé sur ses épaules. Pour ce qui était du reste, une simple chemise avec un boléro gris et un pantalon tout droit sorti d’un smocking. Le tout bien sûr était accompagné de gant noir qu’il ne retirait que rarement. Il détourna vite la tête afin de ne pas finir aveugle à cause de cette fichue réflexion de la lumière. Et sans attendre, il s’avança vers la lumière. Finalement, il déboucha sur un quai où s’étendait à perte de vue de l’eau et au bout des gratte-ciel. Le bruit des hurlements agaçant des mouettes résonnait alors que l’eau avait une teinte sanguine.

Maintenant, changeons de narration si vous le voulez bien et allons dans le descriptif pur plutôt que dans un piètre descriptif narratif. En effet, la question à aborder est plus complexe plus dur à décrire. En effet, Chûya, ce n’est pas un simple d’esprit comme ce que les gens peuvent croire. C’est un homme plein de défaut mais aussi remplie de multiples qualités.

En premier, c’est un homme incroyablement colérique. En effet, le jeune roux n’est pas quelqu’un avec un sang froid comme celui de la couleuvre fourbe et rampante. Non, il a un sang chaud voire bouillant qui à chaque seconde, à chaque battements, est envoyé dans son corps rendant son feu plus ardent. Il s’énerve facilement. Il frappe facilement. Sans compte que l’homme est aussi très impulsif. Réfléchir quand on est sur les nerfs ? Naaaah, j’crois pas. Il ne va pas atteindre trop longtemps alors que son point le démange horriblement. Il a besoin de frapper la source de sa colère, de s’énerver, d’évacuer ce surplus de chaleur. Mais vous savez qu’elle est le combo ? Alors, c’est une simple addition : colère+Daizai à proximité=full combo. Il déteste cet homme. Il ne le supporte pas. Non, pas du tout. Il l’énerve.

Sauf que Chûya n’est pas homme qui hait facilement à la base, il faudrait vraiment avoir fait la pire des actions pour que tous ses principes en soient chamboulés. En effet, monsieur est déjà quelqu’un de loyal. Il ne trahit pas et les traites comme un certain Daizai, il les bouffe. Voilà.

Non, mais pour ce pauvre Osamu, il faut se remettre dans le contexte. Chûya faisait une confiance quasiment aveugle à son partenaire. Sauf que celui-ci partit pour rejoindre l’ennemi de la mafia... Comment aurait-il pu laisser ceci passer ? Non… Il ne pouvait pas, sa confiance était brisée. Mais c’est là qu’on peut rebondir sur un autre point de la personnalité du rouquin. Il est rancunier. Si comme Daizai, vous réussissez à entrer dans la catégorie des Hommes détestés alors, attendez-vous à passer de mauvais quart d’heure en sa compagnie. Mais a priori vous ne toucherez pas le fond comme ce cher suicidaire… Même si encore, il est particulier; mais bref !

Sachez que Chûya, en plus d’être une bonne dose de colère, c’est beaucoup d’amour-propre. Il a confiance en lui et ses capacités, n’est-il pas le meilleur combattant d’arts martiaux de la mafia après tout ? Mais si madame ! Alors, ça n’en dit pas long sur ses capacités ! Mais si encore Monsieur ! Il ne va pas se vanter de ça sous tous les toits mais tout de même; il sait qu’il est fort et pour ça, y a pas besoin de s’en vanter quand on en est autant persuadé. En plus, il aime se battre donc, ceux qui remettent en doute ses capacités, je vous invite à venir tâter de son poing !

Mais, malgré son sale caractère, il reste un jeune homme dont la compagnie peut être très agréable quand on est son allié et son ami. Par contre, Chûya est quelqu'un dont le langage est très familier.

Sauf que derrière un homme aussi simple, il y a quelqu’un de vif d’esprit. Certes, le pauvre est né candide voire très naïf. Il croit beaucoup de choses et tombe facilement dans certains pièges. Mais ! Cela ne fait pas de lui un idiot ! Non, loin de là. Il a un esprit rapide et comprend rapidement ce qui se passe. Il peut établir des stratégies rapidement. Ce qui est pratique quand on est fonceur comme lui. Ne jamais se laissait duper par l’impétueux chat roux.

Après, il a aussi des goûts. Ce n’est pas incroyable et le tout peut tenir sur deux lignes. Mais avant, autant parler d’un point faible. Oui un gros point faible. Terrifiant. Traitre. Chûya…Est un alcoolique qui ne tient pas une goutte d’alcool ! Et en plus, monsieur se soule au vin. Parce que le vin, c’est un amour vous voyez. Ce gout délicat qui envahit le palais. Cet arôme... Hum ! Parfait ! 

Ensuite, il aime les chapeaux ou comment gagner 2,5 cm sans se fouler, la musique. Une chose si relaxante quand on est comme lui, un homme au sang chaud.

Voilà qui est ce jeune homme, à quoi il ressemble du haut de son 1m60 et qui il est dans sa petite caboche.

Histoire

Chuuya, qui a-t-il été ? Il est logiquement né d’une mère comme d’un père ? Oui, c’est le cas mais pour ce qui est du reste. Nul ne sait. Ce n’est pas lui qui vous le dira d’ailleurs. Après tout, il n’a plus qu’un toit, la mafia. Et, qu’est-ce que cela pourrait-il lui faire s’il avait une famille quelque part ? Ca serait bien, évidemment. Mais il s’en moquerait, maintenant. Après tout, il y avait « grande soeur ». Et puis, maintenant, à 22 ans, il s’en moquait bien. Sa vie ne fut déjà pas des plus passionnantes, il avait tué. Il avait travaillé pour la mafia. Rien de passionnant mais parfois, il arrive que des évènements se distinguent.

Par exemple, il naquit le 29 avril. Autant dire que ce n’était pas à sa naissance qu’on sut qu’il allait être aussi petit. C’était à Yamaguchi. Sa famille était banale. C’est très jeune qu’on le fit venir à Yokohama. C’est aussi très jeune qu’il vécut l’événement qui le rapprocha de la mafia. Il était l’ainé et son petit frère était gravement malade. 8 ans, c’était l’âge de Chûya quand il mourut. Il niait la vérité et passait beaucoup de temps dehors. Seul dans les parcs trop occupé à attendre un mort. C’est à ce moment-là que Kôyô vint et le prit sous son aile. Il était perdu et ne savait pas quoi faire. Marre d’une maison morne depuis que le deuil l’avait pris ou juste fatigué de devoir vivre dans une maison qui lui rappelait son cadet. En tout cas, il ne revut pas ses parents.

Voilà, c’était ce genre d’événement insignifiant dans l’Histoire mais signifiant dans son histoire. Par la suite, il rencontra un con avec des bandages, il eut son premier chapeau, apprit à contrôler sa capacité. Il devint le partenaire d’un abruti suicidaire qu’il appréciait plus que tout. 

Il tua et vécut tranquillement sa vie de cadre de la mafia et de partenaire de Dazai. Fin de l’histoire.





Aaaaaaaaah ! Ça aurait été si beau pour lui si c’était réellement ce genre de fin auquel il aurait eu le droit. Mais non, ce n’était pas ce que Dieu choisit pour lui. Dazai avait un ami… Oda Sakanosuke. Par un triste coup du destin, il mourut. Chuuya était prêt à aider Dazai... Mais il les trahit. Il partit vers leur pire ennemi. Ce fut la pire trahison et la seule que le rouquin connut. Une haine sans fin commenta à dévorer son coeur. Plus que la mafia, c’était lui qui avait été trahi. Il continua de suivre ses valeurs et de travailler pour son boss. Il monta les échelons. Les mois et les semaines ainsi que les ans passèrent. Quand ! Ce jour saint vint ! Il était entrain de boire un verre de vin, tranquillement pour se relaxer après une mission. Quand, il entendit qu’ils avaient un invité dans la cave. Ils avaient Dazai. Le petit homme se leva et descendit dans ladite cave pour le retrouver enchaîné… Il allait le battre et le buter ! Mais surtout, l’empêcher d’accomplir son plan. L’avantage de connaître ce salaud, c’est qu’après on connaît toutes ses bottes. Eh oui, Chuuya, il le connaissait parfaitement bien ! Il allait le contrarier et se battre contre lui ! Sauf que boulette, il fut celui qui était manipulé. Il menait le combat, sans aucun doute sauf que l’autre mec avait prédit ses actions… Il avait deviné… Il voulait le faire chier…Il voulait le confronter à un choix cornélien…et bien sûr, il lui donna les infos qu’il voulait pour ne pas être vu comme un traitre qui avait tué : Monsieur information compromettante ou qui avait aidé ce type à s’enfuir. Bien sûr, il eut la rage par la suite. Il frappa il ne sait combien de fois dans son putain de mur avant qu’on ne le convoque lui et ses hommes. Et c’est là qu’on l’annonça : « la guerre est déclarée ».

Talent

Le talent du roux se nomme : « for the Tainted Sorrow ». Il lui permet de contrôler la gravité. Mais cela ne lui permet pas de voler mais juste de s'accrocher aux objets qu'il touche. Marcher sur les murs, pas exemple. Sauf que derrière ce talent fort se cache un talent destructeur qui le tuer petit à petit.
Son nom est corruption. Il suffit au rouquin de prononcer les paroles suivantes : « Oh, Grantors of Dark Disgrâce. Do Not Wake Me Again » afin de créer des trous noirs détruisant tout sur leur passage et aspirant tout. Mais ce pouvoir le tue aussi bien mentalement que physiquement. Il devient ivre de destruction alors que son corps se désagrège petit à petit. Seul la mort ou Dazai peuvent arrêter son pouvoir et le sauver.

Pseudo:Capu !
Age: 16 ans et 8 mois, oui, c’est important le 8 mois.
Double-compte? Noope.
Comment avez-vous découvert le forum?: Alors, j’étais tranquille entrain de presque procrastiner mes devoirs quand, on m’envoie sur Skype : « au fait, y a un forum BSD, ça te tente ? Chuya est libre ». Et j’ai mordu à l’hameçon en venant.
Votre premier avis sur le forum?: L’est beau ! Et BSD ! <3 <3 <3
Quelque chose à améliorer/modifier/supprimer?: Je ne pense pas

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48
Pages : 4
Date d'inscription : 25/03/2017
Lun 27 Mar - 16:49
*relève la ligne de pêche* Oh, j'ai pêché un Mr. Fancy Hat !

(re-)Bienvenue sinon :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1153
Date d'inscription : 01/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Ryūnosuke Akutagawa
L'emo tsundere
Ven 31 Mar - 23:17
Chuuuuuyaaa !!! ♥
*l'enferme dans sa cave*

Que dire de plus ? La présentation est complète même si j'aurais préféré qu'elle soit plus détaillé vu que là, on a un peu l'impression que t'avais juste qu'une envie: la finir. Ce qui est sans doute le cas, sachant que les histoires, c'est plutôt énervant à faire. La partie RP est mieux ^^

Mais peu importe, je te fais confiance pour la suite, alors amuses-toi bien dans la peau de notre rouquin préféré ♥

N'oublie pas de recenser ton avatar et ton pouvoir !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
La taille ne fait pas l'homme. || Chûya Nakahara [U.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La taille ne fait pas l'homme. || Chûya Nakahara [U.C]
» Un homme agressé depuis 4 ans par une buse !
» Quel harnais pour la marche ?
» chapeau breton en vente sur bzh boutique
» Réalisation d'un bracelet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: