Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Welcome home, we hope you leave as soon as possible .../John Steinbeck & John R R Tolkien.

avatar
Messages : 10
Pages : 39
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 17
Localisation : Créteil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Déc - 10:50
Le rôle d'une tour, est un rôle important au échecs. Déjà, elle vaut beaucoup de points.
5 pour être exact. A deux tours, on dépasse la reine. Mais gardez le pour vous hein? En ce moment, John, lui était dans le quartier général de l'Ordre, à protéger gentiment la base. Il n'y avait peu de mondes, quelques pions, et bien sûr, Agatha, mais elle ne voulait pas être dérangé... Comme d'habitude quoi. John, lui, triturait son petit anneau, le faisant danser autour de sa chaine doré. Une sorte de tic. Il se servit un thé, prit deux trois scones. Après tout, il était presque dix sept heures. Il permit un petit moment de pause aux trois pions qui étaient près de lui. Il but une gorgée de cet Earl Grey, parfaitement dosée.

Soudain, un bruit, un ding-an-ling-a-lang retentit. Quelqu'un voulait venir ici. Il approcha sa bouche du micro, l’actionna et dit.


"Bien le bonjour! Qui êtes vous? Avez vous un rendez vous?"

Oui, c'était pas très professionnel. Mais bon, cela faisait très peu de temps qu'il était ici en tant que Tour, et donc il avait décidé que, lui, il essayerait de faire "ami-ami" avec les gens qui viendrait ici. C'était peut être une nouvelle recrue, avec de la chance? Et sinon, qui cela pourrait être? Il regarda, au loin, le soleil commençant déjà à se coucher. L'hiver, c'est franchement déprimant. Mais le soleil couchant sur le doux lit de la Tamise,
reste plutôt joli...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Pages : 641
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 11:46
Putaiiin. Pourquoi il était là. Est-ce que ça le faisait chier ? Oui, énormément. Mais ce n'était une un secret, le fait que tout ordre de Fitzgerald le fasse énormément chier. Bahhh oui hein, c'est comme ça. Mais voyons John, pourquoi ne démissionnes-tu pas ? Bah parce qu'il ne pouvAIT PAS HEIN, un contrat est un contrat et John était quelqu'un d'un minimum honnête. Ouais. Faut pas déconner, il voulait pas avoir trop de soucis. Il n'en voulait même pas du tout. Mais aller en Angleterre, sérieux ? Chez des gens qu'il ne connaissait même pas ? Saleté, c'est tout ce qu'il avait dire. Dire qu'il était mal à l'aise serait un euphémisme, il était très mal à l'aise et très énervé. Et qu'eeest-ce que c'était que cette technologie de merde, là.

" Hmnnsalut. John Steinbeck, j'en sais rien moi c'Fitzgerald qui m'envoie, il doit vous avoir prévenu nan ? "

Parce que si c'était pas le cas ils allaient avoir un petit problème. Ah bah oui, John serait encore plus agacé. Ehhh. Il en avait trop marre, putain. En plus, ici, c'était super moche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Pages : 39
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 17
Localisation : Créteil
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Jan - 14:00
Toc, la réponse vint comme une lettre à la poste. C'était un beau jeune homme, blond, avec un béret, comme les paysans. Qu'il était cocasse, et même attendrissant! Il dit qu'il s'appelait John Steinbeck. John! Comme lui! Si ça cela n'était pas un bon hasard? Il venait de la part de Fitzegrald. Fait amusant, car, selon John, plutôt rare chez l'ordre, John Tolkien appréciait et estimait Fitzegrald. Après tout, il avait un certain panache

"Bonjour Monsieur John Steinbeck, je n'étais pas au courant que vous passeriez. Je vous ouvre, mais il faut que vous laissiez toutes vos armes à l'entrée et que vous laissiez qu'on vous fouille... Je suis sincèrement désolé, mais c'est la procédure habituelle."

Il prit sa pipe la rembourra et l'alluma. Il s'avanca vers le petit salon, et fit passer le message que l'invité devait le rejoindre ici. John Steinbeck... Il n'avait aucune idée de ces capacités. Ni même de si il était sympathique ou non. Mais bon, c'est un risque à prendre!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Pages : 641
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Jan - 17:09
Toutes ses armes, hein. John avait haussé un sourcil. Il avait, par habitude, plutôt bien caché son poignard. Peut-être qu'il échaperait à la vigilance de ceux étant censés le fouiller. Peut-être oui. Mais on n'allait pas tenter le diable, non. Alors le blond allait sourire à la caméra, parce qu'il devait bien y avoir une caméra hein, de son sourire le plus agacé. Il n'avait pas que ça à faire, non. Mais il allait quand même déposer son poignard, et même vérifier qu'il n'avait pas d'autre arme sur lui. Et, docilement, il allait se laisser fouiller. Si ça pouvait aller plus vite, il apprécierait.

" Okay, okay. "

Et oui, il continuera de tirer la gueule. Ah bah il ne voyait aucunement pourquoi sourire et être de bonne humeur. Mais il allait même faire un effort, et se laisser mener làààà ou un devait apparemment le mener, hein. En observant un peu autour de lui, sait-on jamais que ça puisse lui être utile, d'une manière ou d'une autre. Pas aussi moche qu'il ne le pensait. Et une fois en face de celui qu'il supposait être son interlocuteur d'un peu plus tôt, John fronça les sourcils. Il avait une drôle de tête, celui là. Mais qui était-il pour juger ? Pas grand monde, effectivement. Bon, eh bien la prochaine fois il demanderait quand même à ce que ce soit quelqu'un d'autre qui fasse la mission à l'autre bout du monde, là.

" Salut encore, eh. Z'avez pas quelque chose à boire, par hasard ? C'est que l'chemin a été plutôt long, j'dis ça j'dis rien..."

Rien du tout, non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Pages : 39
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 17
Localisation : Créteil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Mar - 10:56
John remarqua l'autre John tout laisser. C'est bien, il était raisonnable, cela faisait plutôt plaisir. Il haissait ce qui n'écoutait pas les règles du jeu, parce que sans règle ont peut plus jouer. Il l'attendit donc dans le petit salon. Le jeune homme arriva. C'était un jeune homme plutôt beau, qui avait l'air intelligent. Mais bon faisons attention. Tous les américains sont des barbares, c'est Agatha qui l'as dit. Il souria. Soudain, le jeune John, (pas lui, l'autre) demanda à boire. Tolkien soupira.

"Ou est passé notre sens de l'hospitalité! Nous avons du thé, du Café, du jus de fruit ou de l'eau. Nous avons aussi un peu de scones, si vous voulez une collation."

Il demanda à un pion un thé Earl Grey, trois goûtes de citron, et un peu de lait. Il attendit la réponse de l'autre jeune homme. Il allait surement prendre un café. Le pire breuvage de tous les temps. John fut pourtant un hote parfait et sourit;

"Après, vous nous direz pourquoi vous êtes venus parmi nous, n'est il pas?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Pages : 641
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Mar - 22:32
Oulah. Ouais bon, le malaise était palpable. Il aimait pas se retrouver en présence d'inconnus, John. Parce que les inconnus, bah justement, il les connait pas. Eh ouais. Et il n'apprécie que trèèès peu le pas de ne pas connaître la personne à qui il peut bien avoir à faire. Donc il allait le fixer, ne pas le quitter des yeux, même si ça pouvait être encore plus malaisant. Rien. A. Foutre.

" Aaah, c'est gentil. L'eau m'ira tout à fait, par contre j'vous avoue que ça m'tente bien de goîter à vos scones. Jamais mangé ça d'ma vie. "


Et il avait grave la dalle ouais, en effet. Et il serait prêt à bouffer n'importe quoi donc ces fameux scones ne lui feraient pas de mal.

" Euh. J'dois vous avouer qu'j'en sais rien. C'juste Fitegerald qui m'envoie là, il a prooobablement du m'donner des infos mais vu qu'il est chiant j'l'ai pas écouté. Et j'ai retenu que l'essentiel. Aller ici, point. "

Ah bah il allait être clair, ouais. Pourquoi passer par quatre chemins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Pages : 39
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 17
Localisation : Créteil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Avr - 10:49
Et bien, et bien. Il n'avait jamais mangé les scones? Quel insulte pour ces délicieux gâteaux! Par chance pour lui, Sire Tolkien, John pour les intimes allait remédier à cela. Il demanda donc un assortiment de scones, ainsi qu'un verre d'eau bien fraiche pour l'invité. Il souria. Ou cela faisait longtemps qu'il n'avait pas rencontré quelqu'un de nouveau, cela lui faisait plaisir.

"Voila! Vous allez bientôt être servi. Je vous écoute maintenant."

Et c'est à ce moment là que ce cher John parla. Il n'écoutait pas son "boss"? John éclata de rire. C'était amusant selon lui. Il arrêta de rire, doucement, pour ne pas énerver son invité. Il reprit la parole, en disant: "Et bien, et bien... Nous dirions que vous faisiez une visite de courtoisie. Cela devrait suffire. Et je vous laisserais mon numéro professionnel, et vous me rappelleriez ce que vous avez besoin. Cela vous va?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: