Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Mori

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: Quartier Animé :: Bars Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Happy birthday •• ft. beaucoup de gens

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 96
Pages : 112
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 0:50

ft. TOUT LE MONDE

PARTY HARD

concours de beuverie

aujourd'hui est un jour
spécial Très
spécial même C'est
L'anniversaire de Faulkner.

et même que
v i n g t - e t - u n a n s
eh bien ça se fête
alors il a décidé de faire ça
au bar. rien de plus rien de moins, il vont boire
et puis c'est tout.

"ils" parce que Faulkner
s'est dit que ce serait plus marrant à plusieurs alors il a
invité
des gens.

Arthur est déjà là d'ailleurs et c'est un
"santé !" qui résonne dans le bar encore calme alors que
ces hommes trinquent
(non on n'attend personne, ils sont en retard
tant pis)


hrp RÈGLEMENT:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 4:23
Let's party
Il avait été invité à fêter l’anniversaire de Faulkner au bar.
Pour tout autre personne, il aurait refusé.
Mais Faulkner… Non.
Leur soirée de Noel s’était merveilleusement bien passé, et ils étaient restés ami. (Doyle, cette phrase te fait bizarre. "Rester" ami alors que vous ne l’étiez pas au début ? Et puis qui reste pour être ami avec toi ? Monsieur Faulkner visiblement.
Tu vas sûrement le regretter un jour ou l’autre et tu le sais.)

Outre ces pensées particulièrement négative quant à l’avenir de cette relation (c’était une habitude chez lui, il n’est pas très optimiste le pauvre garçon), et ce qu’il pouvait généralement dire de ce genre de choses (les fêtes, la sociabilisation et tout ça), il était heureux d’être ici.
Et puis, si vraiment ça l’ennuyait : il y avait toujours l’alcool.

C’était une bonne soirée, en perspective.
Last birthday I gave you...Je te connaissais toujours pas :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 161
Pages : 772
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 8:19
Un anniversaire, ça doit être cool un anniversaire quand t'as pas de grand frère pour ruiner le truc. Même si c'est pas pour toi la fête, t'es content, malgré tout ce que tu peux lui balancer à la seconde à la figure, tu l'aimes ben William, c'bien pour ça que tu y vas de bon cœur et pas seulement pour l'alcool non.

Mais en sortant tu croises deux autres personnes de la Guilde, le blondinet qu'tu connais depuis peu, pas du tout méchant non plus, tu proposes à l'autre, juste histoire d'être poli et de pas le laisser en plan dans son coin. T'es déjà prêt à mettre l'ambiance, mais juste à côté du bar tu remarques aussi une ombrelle, une jeune femme qui ne t'es pas inconnue. Alors tu l'invites à te joindre à vous, soyons fous. Pt'être bien qu'au lieu d'être seul vous vous pointez à quatre, mais ce sera plus sympa. Ou apocalyptique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Pages : 621
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 19:12
Eh bah. Si un jour on avait dit à John qu'il irait à l'anniversaire de Faulkner, il ne l'aurait pas cru. Du tout. Parce que c'est vrai, faut l'dire, il n'aimait pas Faulkner. Du tout. Mais c'était Snicket qui l'avait invité, il ne devait pas se douter de leur relation hostile. Et il n'aurait pas voulu décevoir Snicket et refuser, après tout lui il était sympa.

John était venu, parce qu'il en avait envie. Envie de foutre la ermerde comme il pouvait. Par contre, il n'avait pas envie de laisser Lovecraft tout seul, vraiment pas, alors il lui avait proposé de venir. Contre un gros sac de bonbons, et probablement d'autres trucs quand il aurait trouvé une idée. Mais soit, pour le moment, il allait entrer dans le bar où se déroulait l'événement, un grand sourire aux lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Pages : 96
Date d'inscription : 15/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 19:59



Je déambule dans la rue. L’ombrelle tourne inlassablement dans le creux de ma main ; une couleur vive aujourd’hui : du rose ; et m’accompagne comme une fidèle amie. Ce soir, il n’y a personne à tuer. Alors je flâne, j’erre et mon regard glisse sans s’arrêter sur des visages anonymes.
Sauf un.

Je n’ai pas le temps de refuser qu’il a déjà ouvert la porte. Je déteste avoir l’air d’être prise au dépourvue. J’entre, me mêle au courant qui nous entraîne vers une table ; je vois de loin d’autres inconnus qui sont déjà en train de boire.

Je replie l’ombrelle, avec regret je crois, comme si je la trahissais. Je suis exposée à la lumière faiblarde du bar, rien pour me cacher, mes cheveux roses qui détonnent dans le paysage. S’ils me prennent pour une cosplayeuse je pourrais peut-être m’en sortir … Mais je cherche un instant, un seul souvenir où j’ai pu boire de l’alcool. Et je crois que non. Non tout simplement, je n’en ai jamais avalé une goute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Pages : 327
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 20:13
On sent la tempête arriver

Deux personnes entrèrent alors dans le bar, dont une jeune femme. Cette fois elle était habillée normalement, un jean, un t-shirt gris, des sortes de talons. Elle avait aussi attaché ses cheveux en queue de cheval et en entrant dans le bar, elle redressa ses lunettes de soleil sur sa tête.
Les deux amis de longue date avaient pensé que boire ne leur ferait pas de mal, et puis ça faisait longtemps. Elle poussa alors la porte du bar et elle ne faisait pas vraiment attention aux gens d’habitude. Mais là ... Elle reconnu rapidement un de ses collègues, et n’hésita pas à l’interpeller, et même s’asseoir une chaise plus loin, pour laisser cette place de choix à son meilleur ami, une place à côté du stagiaire.

- Salut Arthur !

Puis remarqua qu’il n’était pas seul, mais Tsuraya était timide avec les inconnus, alors elle fit simplement un signe de tête à Faulkner.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Pages : 254
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 23
Localisation : Près d'une rivière
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 21:12


« Happy Birthday ! »
Beaucoup de gens !


Dazai avait eu l'idée d'inviter Tsuraya au bar afin de passer un peu de temps avec son ancienne protégée mais aussi pour discuter de son évolution depuis qu'ils s'étaient enfuis de la mafia et qu'ils étaient arrivés à l'agence.
Si le détective s'attendait à une soirée calme, il fut surprit de voir autant de monde dans le bar surtout en pleine semaine. Il suivit cependant sa collègue, et alla s'installer entre Arthur et Tsuraya.

- Bonsoir ! Je ne pensais partager un verre avec autant de personnes. Heureusement que j'ai penser à prendre le porte monnaie de Kunikida !

Dazai commanda alors un verre de sake, commandant par la même occasion un verre pour Arthur, Faulky et Tsuraya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Pages : 520
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan - 22:22
Vous vous baladiez presque tranquillement ce soir-là. Jusqu’à ce qu’on vous invite à un anniversaire ? Tu pensais que ça se préparait un minimum à l’avance, mais soit. Tu n’allais certainement pas faire de remarque là-dessus, parce que tu ne doutais pas avoir encore pas mal à apprendre sur le comment du pourquoi de tout. Eeet en plus si tu y allais, John t’avait proposé des bonbons. Et ça ne se refusait décidemment pas. Surtout que ce n’était pas non plus comme si tu devais y aller totalement seul du coup. Tu pourrais survivre, même s’il y avait beaucoup de gens et surtout d’inconnus ? Bon, la technique de suivre tout ce que faisait John était certainement la meilleure idée que tu pouvais avoir de toute manière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Pages : 61
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Jan - 17:20
♥️
Un très joyeux anniversaire
ft. des fêtards
Happy birthday to you~ ! Happy birthday to you~ ! HAAAAPPYYYY BIIIIIRTHDAAAYYY TOOO YOUUUU~ !! Ah ? Quoi ? Ce n’est pas maintenant ? Rooh.. En même temps, si tu débarques en avance, je peux rien y faire aussi. Qui te dit que la chanson est au bon moment et que tout le reste n’est pas un flashback pour expliquer comment je me suis retrouvée dans cette situation ?
Enfin bref, faisons simple, parce qu'apparemment mes pensées sont limités à cent cinquante mots, ne me demande pas pourquoi.

Moi, Michiko Amami, a été lâchement abandonné. Enfin… Je suis pas encore certaine à 100% que je ne me suis pas tout simplement perdue. À un moment, j’étais avec mes amies du cabaret, en train de nous diriger vers un bar, et puis le moment d’après, j’étais en train de marcher toute seule. Je ??? Je ne sais pas comment j’ai fait honnêtement. Mais bon. Dans ces situations là, il est mieux de ne pas paniquer, mais plutôt de r e l a t i v i s e r, voir la vie du bon côté, tu vois ?

Du coup, j’ai continué de l’avant et je suis allée dans un bar. Peut-être pas celui où j’étais censé aller, mais un bar tout de même. Et puis, ce n’était pas comme si je n’étais pas sociable. Je pourrais toujours m’incruster dans un groupe si jamais je me sentais trop seule.



HRP: Ne me tape pas Faulky ;-; ça sera plus court après ;-;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 96
Pages : 112
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Jan - 15:29

ft. TOUT LE MONDE

PARTY HARD

concours de beuverie

avant même qu'on ait eu
le temps de dire
"joyeux anniversaire"
la table est pleine.

Faulkner ne comprend pas
comment
ni qui
ni pourquoi
mais on est déjà presque une dizaine
Le seul hic c'est
Steinbeck. Qu'est-ce qu'il fout là cet enfoiré-là
putain ?

du coup
le brun hésite à juste
ignorer le reste de la Guilde Mais
lance juste à Snicket (le seul digne d'attention) un "j't'avais pas dit d'ramener les péquenauds
putain" Mais bon tant pis hein
il vide son verre
pour oublier.

et puis un
très gentil monsieur (qui connaît Arthur ?)
lui offre un verre Alors pourquoi s'en priver ?
Faulkner trinque avec eux (encore)
et boit sans retenue (encore)

il était venu pour ça, après tout.
et il ne laissera personne l'empêcher de
boire
et de s'amuser.
Per-sonne.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Quartier Animé :: Bars-
Sauter vers: