AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[nssssfw] Night Owl ▬ Ray ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
avatar
Messages : 220
Pages : 801
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Jan - 17:56
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Oho. Est-ce que t’avais fini par trouver un point faible ? Tu n’en abuserais pas, non, mais là tout de suite c’était intéressant à savoir. Même beaucoup plus qu’intéressant. T’avais même réussi à encore plus sourire en le voyant, et en l’entendant rire. Mas tu t’étais proomis de ne pas en profiter, alors tu allais gentiment arrêter en le regardant avec un sourire en coin.

« ▬ Non t’as raison, pas chatouilleux du tout, ça n’a aucun intérêt que je continue à essayer, vraiment. Mais sinon, désolé te briser tes rêves, y a aucun phoque à l’horizon de ce que j’ai entendu, tu devras trouver autre chose pour rentrer gratuitement au zoo. »

Peut-être qu’il allait te prendre pour un enfant de trois ans, avec ce genre de réflexions. Maiis il devait déjà être au courant que t’étais habitué à sortir ce genre de conneries et à agir de la sorte. Oh, on pouait s’amuser quand même un peu.

« ▬ Tu crois que je pourrais lui faire des offrandes ? Mais après, j’sais pas trop ce qu’il mange, il est peut-être au régime aussi. Eh, j’en sais bien plus qu’assez pour savoir que t’es pas un sale con, maiiis, c’est vrai que ça me dérangerait pas de passer encore plus de temps avec toi pour mieux te connaître. Me caalmer ? Non mais j’sais pas qu’ils s’en prennent au Pape, pas à toi, tu vas pas me dire que c’serait pas mérité. »

Bon le Pape n’avait rien fait et ne t’avais rien fait non plus mais tant pis. Fallait pas exister si on ne voulait pas être pris en exemple, c’était absolument tout ce que tu avais à répondre, parfaitement. Et acquiescer quand à la question de confort face au câlin. Il avait plus que raison. Bien plus que raison. Tout comme t’avais eu raison de l’embrasser sa paume, même si t’avais pas besoin de le spécifier.

« ▬ C’trop génial comme repère ! Eh, j’veux te forcer à rien, mais si tu fais ça, tu risques de me voir débarquer tous les jours, mais j’te promets que je te revaudrai ça ! »

Ah bah oui. Non pas seulement parce que ce bateau c’était pire que tout, mais parce que t’avais pas non plus trop l’habitude qu’on t’invite comme ça, plusieurs fois de suite, et pas uniquement apparemment pour être le bouche-trou de service. Bon. Tu t’avançais peut-être un peu trop, t’étais quand même assez bien placé pour savoir que tu t’emballais assez vite et te faisait pas mal d’idées trop positives par rapport aux autres. Mais une fois de plus, t’avais pas envie de penser au négatif, t’avais juste envie de croire que pour une fois, tu comptais réellement pour quelqu’un.

« ▬ Tu m’aides déjà beaucoup, vraiment rien qu’en l’espace de quelques semaines, sans s’être vus tous les jours, ça ne peut qu’aller mieux de mon côté, mais vraiment hésite pas à me dire si j’suis trop lourd ou quoique ce soit à un moment. »

Ah bah tu préférais être au courant tout de suite que d’attendre plusieurs semaines pour qu’on te recrache tout à la figure par la suite. C’était plus dur à digérer et en plus t’avais l’impression d’être extrêmement con quand ça arrivait. T’avais l’impression d’être un peu con là tout de suite à rougir et tout, mais c’était con positif pour le coup. Mais tout ce qu’il pouvait dire, t’avais l’impression que c’était beau, trop beau pour être vrai. Que t’allais te réveiller, si ça se trouvait sur le bateau en train de couler à moitié et ce serait extrêmement frustrant en plus d’être paniquant.

« ▬ Je vais surtout finir par croire que je te mérite pas, t’es même plus que parfait. Et je t’assure que tu seras jamais trop collant à mes yeux, j’risque de l’être très fort aussi. Eh, ça me flatte si tu deviens incroyablement jaloux, même si t’auras pas à t’en faire, je doute très fortement pouvoir voir quelqu’un d’autre que toi. Sauf ceux peut-être qui s’approcheront un peu trop près, mais j’ai le sentiment qu’ils risquent de vivre de dééésastreuses aventures. Ouais, après on va croire que j’ai un coup de soleil surtout. Eh, ce qui est différent surtout, c’est toi, t’es totalement différent de tous les autres, et tu te démarques positivement sur tous les points, c’est incroyable. T’es incroyable. »

Et hors de question de le quitter du regard encore une fois. T’allais bien le soutenir, même si- Ah. T’avais pas trop prévu ça, visiblement de pleurer silencieusement. Bah au point où tu en étais tu pouvais difficilement être encore plus ridicule. Mais t’allais quand même passer rapidement une main sur tes yeux et reprendre un minimum le contrôle.

« ▬ D-Désolé. Je pensais…Jamais dire ça, mais va pour Dan’, je veux pas inventer quoique ce soit avec toi. Puis tu…Tu seras le seul aussi à l’utiliser, c’est encore mieux. Merci, vraiment,et désolé d’avance de ce que je pourrai bien dire ou faire, je vais sûrement merder à un moment, c’est pas possible autrement. »

Mais ça t’empêcherais pas de sourire maintenant. Parce que t’étais plus que bin, et tu te sentais aussi en sécurité autant physiquement que mentalement. Même si tu commençais à te rendre compte de tout le temps que t’avais perdu à espérer pour rien, vraiment rien avec Beatrice, au final, ce n’était pas trop grave, pas du tout, vu que tu te retrouvais ici maintenant, et c’était le plus important. Tout comme Il avait bien plus d’importance qu’elle, tu t’en rendais aussi compte et ce n’était pas pour te déplaire. Ca te donnait même un peu plus confiance. Ou alors c’était sa main qui aidait. Et vu qu’il avait l’air d’apprécier les baisers dans le cou, t’allais t’y attarder un peu plus, plus longtemps et plus consciencieusement. Hors de question que tu ne rates un seul endroit. Et relever un peu la tête vers lui une fois que t’eus fini. T’avais beaucoup trop à lui dire, à exprimer, mais t’arrivais pas à mettre tous les mots que tu voulais dessus, alors t’espérais pouvoir le faire avec le regard, le regard et les retrouvailles de ses lèvres en fait.


© 2981 12289 0


_________________



Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 30 Jan - 20:27
Invité

viens on est bien #Snicket Eeeh bah c'est quil était bien gentil de se montrer aussi miséricordieux et de ne pas le torturer plus longtemps que ça. Très très gentil.
" Voilà, t'as tout compris. Mais si, je t'assure que moi je l'ai bieeeen entendu, c'est certain ça. Dommage, je t'aurais bien invité dans mon nouvel enclos ça aurait pu être marrant. "

Eh oui, mais non, tout était finiii, et il n'aurait jamais de nouvel enclos. C'était bien dommage. Bon, il allait arrêter de dire n'importe quoi, ça serait pas mal. Il allait juste encore un peu rire, oui, parce que même si son rire était moche ça faisait pas de mal, et lui sourire.

" Hmm. Je pense qu'en venant dormir dedans, c'est une sorte d'offrande et il doit en être très content. Ca doit être comme des câlins en fait. Eh bien on passera plein de temps ensemble alors, ça serait dommage de rester dans le doute comme ça. Puis c'est toujours mieux d'être certains de bien se connaître. Ehhh t'as raison il a une sale gueule en plus le pape hein. Comment tu fais pour être aussi marrant, dis ? Parce que j'ai l'impression que ce genre d'humour te va qu'à toi, t'es genre bien unique en fait, mais unique unique, c'est trop bien. "

Bien sûr que c'était trop bien. Mais bon, c'était pas trop une nouveauté, le fait qu'il soit génial et unique. Ah, il était content de voir qu'il avait l'air assez d'accord avasa proposition. Parce que c'est vrai qu'il aurait pu refuser, en vrai, trouvant la proposition trop bizarre. Il n'aurait pas eu tord en soi, parce que bon c'était pas tous les jours qu'il proposait des doubles de ses clés à quelqu'un.

" C'est en partie mon but, te voir débarquer tous les jours. Ca sera bien plus drôle, comme ça. On s'amusera bien , j'suis sûr !"

Il en était certain, ça allait être génial, oui. Ah, il avait hâte, et il allait faire ça le plus tôt possible. Demain quoi. Enfin il attendrait quand même que Lemony soit reparti, ça ne se faisait pas sinon. Non mais oh.

" C'est vrai ? C'est bien alors, je continuerais de t'aider du mieux que je peux ! Je suis vraiment heureux de le savoir. "

Vraiment très heureux oui. Ca le rendait tout content et satisfait. Il voulait vraiment continuer sur ce chemin là parce qu'il ne savait pas, ça avait l'air vraiment facile de le rendre heureux, et qu final tout le monde était content. Donc c'était positif, voilà.

" Eeeeh comment ça. Bien sûr que si, on se mérite mutuellement tous les deux, même. Eeeet on sera tous les deux tout aussi collants l'un que l'autre, c'est bien, on aura pas l'air spécialement malins mais on sera très certainement très heureux. Eeeeh je serai content aussi, tu vois. Bah ils le mériteront, non mais oh. Personne a le droit de troubler notre tranquilité. Mais non, t'es juste super mignon. Et merci, ça fait vraiment plaisir à entendre c'est trop gentil. T'es définitivement trop gentil. "

Quoi. QUOI. Est-ce qu'il pleurait. Mais non, pourquoi ? Il était triste ? Ray espérait quand même qu'il ne soit pas triste, ce serait beaucoup trop horrible et sûrement qu'il s'en voudrait à tout jamais. Il allait lui caresser la joue en attendant, et sécher comme il pouvait ses larmes, et lui sourire gentiment.

" Eh, fais pas cette tête, tout va bien. D'accord alors, ça sera Dan'. C'est vrai queça fait plus spécial, je pense ? Dis pas ça, je suis certain que tout ira toujours bien et que tout sera toujours parfait, y a pas moyen qye ça se passe autrement. Et puis même si doit y avoir un truc un jour, on le surmontera tous les deux. "

Exactement, parce que quand on aime une personne c'est le minimum qu'on puisse en effet faire. Et il allait lui sourire, et profiter avec joie de ce nouveau baiser, tout en gardant les mains sur ses joues parce qu'elles étaient douces et que c'était une excellente raison. Il aimait beaucoup trop ses yeux, parce qu'expressifs, et parce que pour une fois il avait l'impression de connaître réellement quelqu'un. Et il lui aurait bien dit qu'il l'aimait, en boucle, mais ça allait certainement devenir lourd. Alors il allait juste le regarder, l'embrasser quand l'envie leur dirait, et surtout le garder contre lui, sous la couette.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
Pages : 801
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Jan - 21:21
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Eh, s’il continuait là à déprécier son rire, t’allais vraiment mettre ta menace à exécution, c’est-à-dire continuer de le chatouiller jusqu’à ce qu’il avoue qu’il était trèèès bien. Parfait. Peut-être même que tu ne serais pas convaincu jusqu’à ce qu’il te dise qu’il s’agissait du meilleur rire au monde aussi, mais il ne fallait pas pousser le vice trop loin non plus.

« ▬ Ca m’arrive de comprendre vite, ouais. Aheen. Fais attention, j’risque de recommencer jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Oh, c’est vrai, j’avais pas vu ça comme ça, c’est vrai, marrant et sympa, surtout qu’on aura eu du divertissement à volonté avec tous les gens de l’autre côté, mais j’suis pas certain que j’aurais beaucoup apprécié les gosses qui auraient essayés de nous donner à manger ou de nous caresser, ou j’sais pas encore quelles vilenies. »

Au pire tu aurais réussi sûrement à les faire taire ou au moins fuir à coup de branches d’arbres qui font de la merde, s’il y avait un arbre autour, mais bon. T’avais pas besoin de penser à tout ça. Et juste sourire encore plus en l’entendant rire. Ca c’était vraiment bien.

« ▬ Ooh, je viendrai souvent dormir dedans alors, histoire de le récompenser comme il faut ! Et beaucoup trop, on se lâchera plus, tu vas voir. Mais ouais. ‘Fin je m’en remémore pas super bien là tout de suite de sa gueule, maiiis mes souvenirs me suffisent très très bien. Ehe, en fait, j’te l’ai pas dit mais je t’ai espionné pendant des années pour arriver à cerner l’humour qui te plairait le plus et je m’y suis entraîné. C’éééétait pas facile, mais on dira que ça a porté ses fruits, alors j’imagine que c’est plutôt bien ! Plus sérieusement, merci, ça me fait plaisir de l’entendre ! J’crois que je sors surtout n’importe quoi, mais ça te plaît, tant mieux ! Même si à ta place, je crois que je commencerais à m’inquiéter pour mon sens de l’humour ! »

T’espérais quand même qu’il allait pas en changer hein. Parce que sinon tu l’aurais un peu mal. Un peu beaucoup, et ce serait assez triste de ne plus arriver à le faire rire aussi. Vraiment.

« ▬ Et bien j’ai la joie de t’annoncer que tu verras ton but s’exécuter incessamment sous peu ! Et j’en doute pas un seul instant. T’as le don pour rendre tout, tout mieux. »

Aaah, t’avais presque hâte en fait d’y être et de faire cette espèce de colocation. Si tu pouvais appeler ça comme ça. T’avais l’impression presque d’être à Noël et de savoir ce qu’était ton cadeau, sans pouvoir encore l’avoir là tout de suite. Une chance que tu sois patient en fait.

« ▬ Totalement certain ! J’suis surtout très heureux de t’avoir juste à côté aussi. »

Ah bah ça ne serait pas la même chose sans câlin non. Ce serait en tout cas plus nul eeet plus froid. Même si t’avais pas spécialement froid avant, t’avais décidé que sans, tout aurait été glacial, donc il était indispensable, bim.

« ▬ Trèèèès bien Monsieur, on se mérite, j’en ferai une banderole et si ça te vas, on pourra même la mettre au-dessus de la porte d’entrée, j’trouve que c’est plutôt un bon emplacement. Eh, je t’assure qu’avec une beauté comme toi à côté, on peut n’avoir l’air que malin. Et en plus, on sera plus qu’heureux, ça sera parfait. Je suis bien d’accord, s’ils la trouble, bah…Bah on trouuublera la leur voilà. Mh, j’suis un peu sceptique, maiiis on va dire que je te crois ! Tant que tu le penses, c’est le principal. Eh, je préfère dire que je suis réaliste, suurtout sur ce point là, totalement réaliste. »

Ah bah non tu l’idolâtrais pas du tout. Juste énormément, mais autant faire comme si c’était une vérité indiscutable, parce que c’était totalement le cas, et pas seulement de la gentillesse. C’était lui qui était gentil, bien trop gentil à sourire comme ça et à te caresser la joue.

« ▬ Je-Je crois que c’est de joie, ça…peut pas être autre chose, mais elles étaient pas sensées s’montrer ces putes. Et…Je pense aussi, en plus d’être plus intime, enfin, en tout cas dans ma tête ça l’est. E-Et, j’ai toujours un peu de mal à être totalement positif, m-mais tu viens de me convaincre. S-Si je me mets vraiment à chialer c’eest parce que je me serai p-pris la couette dans l’œil, et absolument pas g-grâce à tes belles p-paroles. »

T’avais toujours été un peu émotif, mais là c’était le pompon apparemment, à force de ne plus te donner l’occasion de parler à cœur ouvert ou de te confier totalement à quelqu’un. Alors faire les deux en même temps, en plus de se rendre compte qu’il était totalement sincère et te promettais de rester à tes côtés, fallait croire que c’était beaucoup. Mais ce n’était vraiment pas de tristesse, et t’imaginais qui pouvait bien le voir, il était pas stupide non plus, loin de là. En plus, s’il t’embrassait, ça suffirait à guérir n’importe quoi, t’en étais certain. Et t’avais fini par passer une main à l’arrière de sa tête, quitte à le décoiffer complètement en la passant maintes fois dans ses cheveux en souriant certainement comme un abruti. Mais à chaque seconde il devenait plus beau, c’était pas croyable. Tu t’étais un peu laissé retomber contre lui, en te serrant un peu plus eeeet en troquant son pied toujours prisonnier pour capturer sa jambe.

« ▬ Ca te dirait demain, après ton travail qu’on se retrouve à un café, un terrasse ou un restaurant, juste tous les deux ? »

Et très certainement un cadeau que tu trouverais dans la journée, paaarce que tu voulais lui en trouver un oui. Et tu trouverais quelque chose de parfait oh.

« ▬ J’pourrai pas autant te faire du pied que maintenant, mais j’te promets que j’essayerai de faire ça discrètement. J’connais déjà le mot, c’est un bon début, mh ? »

Tu savais pertinemment qu’à un moment ou l’autre, t’arriverais à attirer l’attention inconsciemment certainement, mais tant pis. Tu ferais avec. Et t’éviterais d’hésiter pour quoique ce soit, comme maintenant, ou après plusieurs secondes tu t’étais enfin décidé à rouler un peu avant de le tirer un peu pour l’inciter à venir sur toi si jamais ça le tentait, t’allais pas non plus le forcer à quoique ce soit.


© 2981 12289 0


_________________



Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 30 Jan - 22:04
Invité
viens on est bien #Snicket Qu'eeeest-ce que c'était que ce regard là. Il ne comptait pas recommencer, quand mÊME. Parce que si c'était le cas, Ray allait mentalement se préparer et faire semblant de froncer les sourcils hein, attention. Et quand il fronçait les sourcils, bah il faisait peur aux gosses. Ouais, il avait déjà expérimenté.

" Ah noOON. Je vais finir par m'entraîner à canaliser mon énergie quand on me chatouille, et je deviendrai parfaitement insensible, eh oui. Terrible hein. Ca c'est certain pour le divertissement, on aura pas besoin de bouger pour se foutre de sa gueule des gens et ça ça a pas de pris. Bah en fait on pourra les mordre, au pire. Non mais oh, comme si je comptais accepter les caresses de quelqu'un d'autre que toi. Ca n'irait pas du tout, oh. "

Non non, pas du tout. En temps normal, soit le contact le rendait indifférent soit il l'évitait, sauf quand ça venait de Lemony. Parce qu'il était agréable, son contact à lui. Il l'oppressait pas et c'était pas mal du tout, quand même.

" Cool ! Il me dit de te dire qu'il est content. Ouais, il est vraiment laid hein, faut pas y penser maintenant alors que tout est beau. Aaalors tout s'explique, c'est impressionnant quand même, t'est à un autre niveau de détermination toi. Bah c'est réussi, en tout cas. Ah mais de rien, c'est vraiment marrant ! Mais non, faut juste être content de pouvoir rire de tout ou presque, c'est tout. "

Il n'était pas trop porté sur l'humour pourtant Ray. Enfin il ne faisait que rarement preuve d'humour, mais il appréciait les blagues de chacun. Enfin pour le moment, y avait bien que Lemony qui l'avait autant fait rire depuis un certain temps, c'est qu'il était plutôt doué hein.

" Aaah, me voilà content d'entendre ça. Eh, t'es peut-être encore fatigué, ça fait direplein de trucs la fatigue. Mais si tu le penses vraiment, je suis carrément content. "

Heureux même, mais il l'avait sûrement fait comprendre. Enfin il espérait du moins, et si pas bah il s'arrangerait pour le refaire comprendre, si pas directement le dire.

" Ca tombe vraiment bien parce que j'ai genre aucune intention de partir, je suis parfaitement bien à tes côtés, t'as pas idée d'à quel point ça me rend heureux et de bonne humeur. "

Pas qu'il avait un caractère de chien, mais un peu quand même quoi. Enfin il tirait souvent la gueule quoi, surtout depuis qu'il était au Japon. Mais maintenant qu'il avait revu son ami, tout allait étrangement bien mieux. C'était lui le magicien, en fait.

" Oh putain. Ca ferait une banderole incroyable. Mes voisins risquent de se poser des questions si on l'affiche à l'extérieur, mais de toute façon je doute qu'ils sachent lire l'anglais. Et puis on s'en fout, j'ai juste hâte de voir leur tête. Bravo, j'ai vraiment envie de la faire cette banderole. Maiiis je suis pas spécialement beau. Regardes mes vieux cheveux sans éclat, là. Et mon visage tout taché et mes grosses cernes alors que je dors. C'est terrible quand même. Ouais, ça m'a l'air d'être une très bonne revanche ça. Egale, en tout cas. Et qui n'aime pas l'égalité, hm ? Oui oui, crois moi. Ou alors je peux tellement y croire moi même pour essayer de te communiquer ma confiance et ma foi, ça peut être sympa comme expérience. Alors les deux. Gentil et réaliste, si ça te va. "

Et ça avait intérêt à lui aller, voilà. Bon, si ça ne lui allait pas, Ray chercherait quelque chose d'autre. Qui leur irait à tous les deux, et qui les mettrait bien d'accord. Bon, au moins il était rassuré, c'était de la joie. Peut-être. Mais c'était déjà ça de le savoir et de le penser, ça rendrait le regard de Ray plus rassurant et moins inquiet, sûrement.

" Tu crois ? Je l'espère, n'hésites pas à me dire si je dis quelque chose qui faut pas parce que je parle plus avec le coeur qu'avec ma tête et je sais jamais ce qui en sort, même si je pense que tout ce qui en sortira te concernant sera positif. Oui, je trouve aussi, et je suis très touché d'être la personne que tu autorises à t'appeler ainsi. D'accord, alors si ça arrive bah on la frappera cette couette. Pute qu'elle est. "

Non mais oh. D'où ça se permet d'agresser les yeux des gens, des couettes hein. Ray ne laisserait pas passer çA. Il laisserait juste passer les mains de Daniel, du coup, là où elles le voudraient. Ses cheveux ne s'en plaindraient pas, c'était très agréable. Puis des cheveux, ça peut pas se plaindre de toute manière, ça réglait la question. Tout à fait. Oooh, il avait bien senti sa jambe se faire capturer hein. Ca l'avait fait sourire, et lui avait donné envie de lui embrasser le nez tiens.

" Avec plaisir oui. Dix minutes après que j'ai fini, ça te va ? Il y a un très bon restaurant auquel j'ai déjà été, on devrait y être bien installé, c'est en face du parc d'attraction en plus. Très joli. "

Puis dix minutes, ça lui laissait totalement le temps d'aller chercher des fleurs, eheh. Parce qu'il en méritait plein, des fleurs.

" Oooh, bah ça sera parfait alors. Je devrais essayer aussi, et oui, c'est un excellent début. "

Il avait hâte, maintenant. S'il n'était pas aussi tard, il l'aurait tout de suite emmené au restaurant, eh. Mais non, il se contentait tout à fait pour le moment de se laisser doucement entraîner au dessus de lui. C'est vrai que c'était plus pratique pour le regarder, pour constater qu'il était encore plus beau qu'il ne l'avais cru et aussi pour l'embrasser doucement un peu partout sur le visage, pour surtout se focaliser sur sa bouche.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
Pages : 801
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Jan - 1:28
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

ooOoh, c’était fascinant aussi ses sourcils froncés là. Ca lui donnait un air un peu plus dur, certes mais ça lui allait très bien et étonnement, ça ne te faisait pas trop peur non plus en fait. Même pas du tout. T’étais juste encore un peu plus fasciné. Touujours plus. Était-ce un cercle sans fin. Bah peut-être bien. Mais il était pas désagréable. Du tout.

« ▬ Aaah ouais ? J’aurais presque peur, mais je crois qu’il te faudra bien plus que des années d’entraînements pour arriver à ça. Et je sais même pas si c’est possible. Quoique. Je crois en toi en fait, t’es capable de tout. Mais ce serait parfaitement terrible. Ehe, on aurait des têtes de cons à notre portée toute la journée sans avoir à bouger et en plus, on nous apporterait à manger, c’magnifique en fait comme vie. Oooh ! Excellente idée ça de les mordre ! Ca leur apprendra la vie tiens. Et j’espère que j’aurai la rage comme ça en plus iiils seront tous malades, b a m. Pis t’inquiètes, je mordrai surtout ceux qui t’ont caressé, voilà. »

Ouais parce que t’étais certain de pas aimer qu’on caresse Ray juste devant toi en plus hein. T puis si t’avais la flemme de mordre, il y avait bien d’autres choses qui pouvaient se passer plutôt mal pour eux, et c’était extrêmement pratique tiens.

« ▬ Aah, il est beaucoup trop gentil ! On est d’accord, je te propose un jour, si on a le temps, d’aller le voir et le lui dire directement, mais gentiment. Parce qu’il est pas méchant je crois au fond ? Bon je m’en fous en fait en vrai. Y a que toi qui compte. Peut-être un peu trop déterminé, on me l’a déjà dit. Mais c’est utile dans certains cas ! J’suis content que ça ait réussi, vraiment. Eh, tu dois être un des premiers qui apprécie mon humour à sa juste valeur, j’ai failli croire qu’il était nul, ou que j’étais un génie incompris, au choix. »

Ou pas. Mais tant que t’arrivais et t’arriverais à faire sourire Ray, c’était le principal, c’était tout ce que tu voulais, le voir sourire. L’entendre rire aussi. Et être près de lui aussi, c’était assez important en fait. T’avais l’impression que ça devenait un peu plus vital à chaque instant. T’avais un peu peur qu’il se volatilise d’un coup, tu ne savais pas pourquoi ni comment, mais t’en avais peur, ou simplement qu’il parte de son propre-chef, comme la majorité des personnes à qui t’avais tenu pour le moment. Mais il était bel et bien là, en chair et en os, et n’avait pas l’intention de bouger apparemment.

« ▬ Mh ? J’crois que fatigué ou non, j’dis de toute manière ce qui me passe par la tête, c’moins compliqué. Puis ça sert pas à grand-chose non plus de mentir, sauf dans les cas de graaandes nécessité. Mais tu fais pas du tout partie des grandes nécessités qui demandent qu’on leur mente, t’es une nécessité, voilà. »

Ce pourquoi tu devrais rester le plus longtemps possible ici oui. Toute excuse était bonne à prendre. Mais vraiment. Tu savais d’avance aussi que tu retarderais le moment où tu devrais partir. A quoi bon partir même.Tu n’en avais pas du tout envie. Tu voulais juste profiter. Rester ici, rester avec lui. T’avais envie de le remercier, indéfiniment. Mais ce serait un peu répétitif et lourd.

« ▬ Je t’avouerais que je ferais tout pour te retenir actuellement. C’est peut-être un peu égoïste dit comme ça en fait. Et…C’est même plus heureux que je suis quand tu me dis ça, faudrait trouver un nouveau mot je crois. »

Ah bah après vous pourriez avoir votre propre langage, ça pouvait être intéressant. OoOh, est-ce qu’il allait arrêter de sous entendre qu’il n’était pas spécialement bEAU. T’en avais même haussé un sourcil, scepticisme avancé attention.

« ▬ Ca sera la meilleure des banderoles ouais ! Et on la chouchoutera. Puis s’ils savent pas ce que ça veut dire ils seront obligés de la trouver belle de toute manière ! Eheh, rien ne nous en empêche de la faire genre demain bam. Ou ce weekend, on aura un peu plus de temps et elle sera plus jolie du coup. Et tu veux rire ? J’connais personne de plus beau que toi, tu pourrais être un putain de mannequin si tu le décidais. Je t’en fous de tes vieux cheveux, ils sont [i]roux[/il] et lisses, qu’ils soient coiffés ou non ça rend b i e n. Ca va faire aussi bientôt trois heures que je fixe ton « visage tout taché » comme un légume tellement qu’il est fascinant, je pourrais passer ma vie à le contempler, sérieux. Eh, elles sont pas plus marquée que chez un autre en particulier t’sais. J’avais même rien vu avant que t’en parles. Enfin, c’ptêtre même encore un peu léger comme revanche. Aah tu peux essayer ! Ca peut peut-être marcher, qui sait. J’suis très réceptif quand il s’agit de toi faut croire, donc ce serait con de pas essayer ! Eeet ça me va. C’est compatible je pense. »

De toute manière t’étais prêt à accepter tout ce qu’il disait, absolument tout. Ah bah t’avais tendance à devenir assez vite naïf avec les gens en qui tu faisais confiance, réellement confiance. Ce qui s’était actuellement réduit au nombre de un,, donc tu n’avais pas trop à t’en faire. Pas du tout même.

« ▬ O-ouais, je m’en étais même pas rendu compte et je t’assure que tout est parfait. Dont tout ce que tu p-peux dire et faire là. Au moins, tu es sincère. J’saurais même pas t’expliquer à quel point je suis heureux là tout de suite. De savoir que je peux compter sur toi, qu’t’es là, tout. J’aurais pas pu espérer mieux non plus. Merci, vraiment je vais souvent te le r-répéter. T’es, t’es le plus unique de tous eeet compte sur moi pour te le prouver et te le rappeler s-souvent. »

Peut-être même toutes les deux minutes. T’en serais capable. Tout comme t’étais capable de faire des câlins dans des positions un peu bizarre, mais c’était très confortable au fond. Encore plus s’il se mettait à embrasser ton nez, t’en avais même un peu fermé les yeux.

« ▬ C’est parfait ! Ah je te fais confiance, t’as toujours eu bon goût. Ceci dit, même si tu me mettrais sur un bout de carton détrempé, tant que c’est avec toi, je serais heureux. Maiis je préfère le restaurant quand même. Je crois que je vois lequel c’est ! J’réserverai une table demain matin. »

Hors de question d’être pris de court au moment où vous voudriez manger hein. Ce serait un peu stupide et triste. Et là t’étais encore en train de rire alors non, voilà. Bon un rire qui s’était calmé quand il s’était rapproché, parce que tu voulais profiter pleinement de chaque seconde sans risquer de fermer les yeux pour une raison quelconque. Tu t’étais même étonnement calmé. Entièrement, rien qu’en le regardant une nouvelle fois. Et profiter de ses baisers, en laissant ta tête s’enfoncer un peu plus dans le coussin. Et laisser une de tes mains parcourir distraitement son dos, zigzaguant un peu, avant de suivre sa colonne vertébrale. T’avais très légèrement soupiré contre ses lèvres, de bien-être, avant de les réattaquer avec un peu plus d’entrain, un peu plus longuement, en fermant les yeux, comme pour mieux le sentir, pour mieux profiter de sa présence, de son léger poids sur toi, qui te rassurait encore un peu plus. Qui te confirmait que ce n’était pas un simple rêve.

© 2981 12289 0


_________________



Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 31 Jan - 18:06
Invité

viens on est bien #Snicket Maiiiis pourquoi il n'avait pas l'air plus impressionné que ça par son froncement de sourcil, oh. C'était nul voilà. Il allait devoir s'entraîner, voilà. Il était déterminé maintenant, c'était très bien.

" Oh, c'est ce que tu croiiiis. Ah, c'est gentil ! Oui, c'est certain, mais je finirai bien par m'y habituer, ça me dérange pas d'avoir une gueule de con tant que c'est avec toi parce qu'on s'amuse quand même vachement bien. Ouais ! Ah, c'est une excellente méthode pour apprendre la vie ça. Pft. Ca serait incroyablement drôle, quand même ! Ohhh, c'est gentil de ta part. T'es mon protecteur ultime, en fait. "

Et c'était cool, ça. Trèèès cool, il n'aurait pas pu rêver meilleur protecteur il en était certain.

" N'est-ce pas ? Oui, on devrait tiens. Je sais pas quand, mais on devrait. Ooooh j'en sais rien, je me suis jamais intéressé à lui, y a bien plus intéressant autour de moi. Devant moi surtout, actuellement. J'en doute pas. Mais c'est que les autres sont stupides, voilà tout, y a rien d'autre tu sais. "

Parfaitement stupide. Comment pouvait-on nier l'humour de Lemony, hein. Il était beaucoup trop cool, comme tout lee reste de sa personne, d'abord. Vraiment, c'était sans doutes la personne la plus sympa qu'il avait jamais rencontré. Oui, il allait se dire ça encore longtemps. Parce que c'était la vérité et qu'il ne voyait pas pourquoi il cacherait la vérité.

" T'as pas tord, du tout. Mais les gens se plaignent toujours, qu'on soit sincères ou pas, sauf toi parce que toi t'es génial en fait, si tu l'avais pas compris. "

Exactement. Ah bah il croyait en ce qu'il avait dit hein, c'est certain. Il était vraiment génial, et personne n'arriverait à le convaincre du contraire. Ooooh.

" T'en as tous les droits, c'est pas ça qui va m'embêter je t'assure. Ce qui m'embêterait, ce serait plutôt qu'on m'empêche de rester avec toi parce que je me sens bien comme ça. "

Très bien. Il était reposé, mais pas fatigué. Il était juste bien, très bien. Et très amusé face à cet air sceptique.

" Ouais ! C'est pas faux et pas con du tout. Oh, bah si t'es déterminé on peut ! Ca va être beau, je le sens. Oui, c'est mieux ! Oh. OOooh tu te trompes sûrement. Déjà, j'suis certain de pas être assez maigre pour ça. Et puis je te dis, ils sont juste secs c'est pas joli. Maiiiis je sais pas, tu dois avoir une fascination morbide pour les visages tout tâchés. T'as peut-être des soucis de vision. Toi pas contre, je peux t'assurer qu'avec tes beaux yeux et ton sourire tu ferais des ravages. Ouais, je trouve aussi ! J'essaierai, alors. "

Et avec détermination, pour changer. Tant que ça le concernait lui, il serait probablement toujours déterminé. Il était terllement juste génial et unique, Ray ne pouvait pas faire autrement.

" Tant mieux alors.. Oui, c'est certain, je te jure d'être sincère avec toi, pour toujours. Eeet je suis heureux que tu sois heureux, ça me suffit tellement amplement de juste te savoir heureux, c'est assez magique. Eh, c'est certainement parce que je t'aime, et te rendre heureux est ma seule motivation. Enfin non. Je veux te rendre heureux, et faire en sorte qu'il en soit ainsi pour le restant de nos jours. "

Jours qu'il espérait longs, parce que maintenant il avait l'impression que chaque petite seconde et chaque instant était précieux. Ca, il en était persuadé. Y avait qu'à voir maintenant, il était vraiment super bien et heureux oh.

" Ahhh, j'en suis content. Mais j'oserais jamais te mettre sur un bout de carton détrempé, tu sais. C'est bien mieux hein, on est d'accord. Parfait ! J'ai hâte, on y sera super bien je sens. Et je te paierai tout ce que tu prendras, voilà. "

Iiil l'avait décidé. Parce qu'il voulait faire plein de trucs pour lui, dont lui payer plein de trucs aussi si besoin, c'était toujours utile. Eheh. Il avait juste envie de lui faire plaisir, rien d'autre. Et il avait l'air plus calme, et même si Ray ne savait pas si c'était une bonne chose ou non, il sentait plus ou moins qu'il était heureux alors tout allait merveilleusement bien. Ray avait souri, et continué de l'embrasser étant donné que ça avait l'air de leur plaire à tous les deux. C'était même certain, en fait. Il s'était même laissé un peu plus appuyer sur lui, sans non plus l'écraser hein, mais surtout pour mieux l'embrasser et mieux profiter de sa main dans son dos. C'était agréable, et il n'hésiterait pas à le faire savoir en répondant avec joie au baiser, et en caressant ses cheveux aussi délicatement que possible. Ah bah il voulait bien profiter un maximum, on ne sait jamais ce qui peut arriver.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
Pages : 801
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Jan - 20:18
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Bon, même si le zoo ça pouvait être bien, t’étais pas vraiment certain que la captivité ça t’irait vraiment bien. Ni à Ray d’ailleurs. Tu ne voulais pas spécialement que le roux soit enfermé non plus. Ce serait pire que tout et il ne méritait pas d’être privé de sa liberté, oh. Et puis il ne ressemblait vraiment pas non plus à un animal.

« ▬ Bien plus que croire même ehe. Puis au pire, De toute manière le temps que toi t’ais une gueule de con, les autres se seront désintégré à cause de leur mocheté hein. J’dirais même que c’est plus que de l’amusement, en plus de l’être, on est juste bien. Enfin en tout cas pour moi. La meilleure des manières même peut-être. T’imagine ? Après on viendrait prendre exemple sur nous, c’merveilleux. Ehe, j’essayerai de l’être en tout cas. Non mais qu’ils commencent pas à penser pouvoir te toucher là avec leurs mains pleine de doigts. »

Paaarfaitement dégoûtant. Mais ça faisait quand même beaucoup de responsabilités si jamais tu prenais entièrement le poste de protecteur ultime. Ce qui ne te dérangeait pas plus que ça. Ce serait le plus beau et honorable des métiers, t’en était certain.

« ▬ On trouvera bien quand le faire ! Que ce soit dans longtemps ou non. Ah, c’est certain, même chose pour moi. De toute manière si tu bouges, je bougerai aussi, même si c’est juste pour pouvoir te regarder. Touuute la journée. Ah, j’me suis jamais vraiment posé la question de s’ils étaient stupides ou non, mais c’ptêtre bien le cas. En tout cas, tu l’es pas et c’est tout ce qui compte. »

Tu t’en lasserais pas en fait de l’entendre dire ce genre de choses. Même si ça pouvait passer pour égocentrique, tant pis. Mais d’habitude, ce n’était pas que tu t’en foutais, c’était plutôt que tu n’était pas spécialement convaincu de la certitude de ce qu’ils avançaient. Eet il arrivait encore à te faire rire. C’était incroyable.

« ▬ Mh… au pire, on peut simplement les ignorer. Aah, je l’avais compris, mais tu peux le répéter, ça me dérange vraiment pas du tout, tant que t’acceptes que tu l’es tout autant ! »

Ah bah parce que sinon, ce n’irait pas, voilà. Et tu prendrais tout le temps qu’il faudrait pour l’en persuader. Parce qu’il finirait par l’être, oui. Tu pouvais te montrer très insistant quand il le fallait, pour les causes qui en valait le détour aussi.

« ▬ Ah ça m’embêterait vraiment aussi. Je l’accepterais pas non plus d’ailleurs. Et puis quoi encore. Qu’ils essayent seulement. Rieeen n’est plus important que de rester près de toi. »

Et si quelqu’un te disait l’inverse, tu l’enverrais juste chier. Très violemment. Voilàààà. Tout en restant juste à côté de lui. C’était le principal.

« ▬ Aah, tant qu’on part pas maintenant pour la faire, j’suis bien déterminé à la faire ! Bon je suis pas très doué en bricolage, mais on y arrivera bien. Quoi ? Me tromper ? Meee tromper ? Tu veux vraiment que je te rechatouille, jusqu’à ce que tu ouvres correctement les yeux et admette quee t’as le poids parfait, même pour devenir mannequin. Mais ils sont super beaux, encore plus au soleil, c’quoi même des cheveux secs, j’suis sûr que ça existe pas et que t’as inventé çaaa. Comme cette fascination morbide, elle est pas morbide, j’suis sûr que n’importe qui s’arrêterait pour le regarder. T’es plus que beau. Et j’t’assure que j’ai 10 à chaque œil. C’est magnifique, t’es magnifique et adorable en même temps. Pff, si tu le dis, mais dès que j’ouvrirais cette bouche, ils en auraient marre et regretteraient aussi. »

Eeet tu allais embrasser cette joue qui te faisais de l’œil. Fallait pas la laisser toute seule trop longtemps non plus oh. Et puis il méritait toute l’affection du monde. T’en avais pas mal à donner qui plus est, si ce n’était pas magnifique. Et t’allais la lui consacrer entièrement.

« ▬ Je te le promets aussi. J’y ferai attention à chaque moment, même si au fond je le fais naturellement, c’est pas plus mal. Et on le sera, j’en suis certain. Ca peut pas être possible autrement. Puis on sera les plus heureux du monde entier. J’ai jamais été aussi content et heureux de ma vie. »

Et si tous les jours ressemblaient à ça, ça promettait énormément. T’aurais presque hâte de les vivre. Mais le présent était tout aussi important.

« ▬ Oooh,franchement t’as rien à craindre j’ai connu bien pire, comme ma chambre en fait. Mais ouais, ce sera parfait ! Je commence à avoir hâte aussi, eeet, qu’est-ce que tu crois faire, paye-moi une seule chose et je te la rendrai au centuple. »

Voir plus, t’en étais totalement capable. Tout comme t’étais capable de profiter de plus en plus de ses baisers. C’était peut-être qu’une impression, mais ils étaient tous plus agréable les uns que les autres. Surtout s’il allait un peu plus sur toi. Et peut-être trop concentré à sentir sa mains dans tes cheveux, t’avais pas vraiment fait attention aux tiennes, et une était en train de remonter le long de son dos, mais sous son haut apparemment. Ah bah c’était d’autant plus agréable de pouvoir sentir toute l’étendue de son dos sous ta paume. T’en avais aussi un peu soupiré, à moins que ce ne soit aussi grâce au reste, beaucoup trop agréable.

© 2981 12289 0


_________________



Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 31 Jan - 21:52
Invité


viens on est bien #Snicket Nooon. Il avait encore RI. C'était un cancer son rire, hein. Un gros cancer très désagréable à entendre. Mais Ray n'allait pas le dire tout haut, parce qu'il savait bien qu'il y aurait des conséquences, incluant le fait de le faire r i r e. Et ça, il ne voulait p A S.

" C'est très joliment dit. Oui, totalement. Pour moi aussi, rassures-toi ! Très certainement oui. Ah bah on serait enfin respectés et appréciés à notre juste valeur, sans doute. Mais ça serait vachement chouette en effet. Eeeh t'as bien raison. Berk. Non mais hoooo. Pour qui ils comptent se prendre hein. T'es le seul privilégié qui y a droit. Voilà. "

Parce que lui, même si ses mains avaient aussi plein de doigts, c'était de très jolies mains que Ray tolérait tout à fait. Eh oui. Très gentilles mains.

" Ouais, pendant des potentielles vacances au pire. J'suis déterminé. Oh, c'est bien mignon ça. Ouais, je crois bien. Tu l'es pas non plus. Peut-être qu'on est les seules deux personnes réellement intelligentes sur cette planète. Qui sait. "

Ca ne l'étonnerait absolument pas. C'est l'impression qu'il avait pour le moment, en tout cas. Parce que déjà, comme ça dans la nuit, juste éclairés par sa lampe de chevet, Ray avait l'impression qu'ils étaient seuls au monde. Et il devait avouer que ce n'était pas plus mal, c'était calme et il en était content.

" Aussi, ouais. Ah ! C'est déjà ça. Je veux bien l'admettre aussi, alors. "

Oui. Pour le moment. Mais il n'en pensait pas moins, hein. Il allait en attendant sourire, et lui embrasser rapidement le nez. Boop. C'était incroyablement utile, oui.

" C'est bien, on fera opposition tous les deux et ils pourront rien faire contre nous. Sans déconner, si quelqu'un devait apparaître maintenant je ne sais comment pour nous faire chier, je pense que je le tuerais. "

Eh ouais. Non mais allez hein, pourquoi on viendrait les faire chier hein. Ils étaient très bien là, très biens, très gentils et ils ne faisaient de mal à absolument personne. Pe r s o n n e.

" Même si ça nous prendra peut-être toute une nuit, ça ne me dérange aucunement. ON aura qu'à boire plein de café et de boissons énergisantes tiens, ça devrait nous suffire. Ouais, tu te T R O M P E S. AH mais non hein, c'est pas gentil ça, c'est du chantage ! Mais nan, t'as pas vu comme c'était des barges dans le monde du mannequinat ? J'suis bien soulagé de pas avoir le poid qui faut ç Eeeet depuis quand tu sais à quoi ils ressemblent au soleil, hein. Siii tu le dis. J'ai encore vu personne s'arrêter, moi. Mais c'est gentil de ta part, je dirais même que c'est parfaitement adorable. C'est toi qui est adorable au final, tu vois. Bah ils sont cons, parce que je l'aime bien cette bouche moi. "

Bien sûr qu'il l'aimait, elle était très gentille, très jolie et très douce et elle embrassait visiblement très bien sa joue.

" C'est toujours mieux de faire ce qu'on peut de manière naturelle, oui. Moi aussi, sûr et certain, et tout ira toujours bien. Jamais y aura d'accroc, je le sens. Je suis vraiment content que tu dises ça, au moins on est deux. "

Il allait jamais s'en remettre, en fait. Et oui, il ressentait le besoin de sourire et de lui caresser les joues, même s'il devait avoir l'air incroyablement niais et stupide il n'en n'avait rien à faire étant donné qu'il était très heureux.

" Oulah, je me demande à quoi ça ressemblait. Ouais, on pourra même faire un tour au parc d'attraction si jamais ça te tente, pour digérer. Eeeeh c'est ce qu'on verra oui. Non mais. Je peux te payer en bisous sinon ? Parce que pour le coup ça ne me dérange pas d'en avoir des centaines. "

Ray en serait même parfaitement ravi. Tout comme il était absolument ravi d'à quel point la main de Lemony était agréable, dans son dos. Ca faisait quand même un bien pas possible, hein. Il aurait voulu lui rendre la pareille, pouvoir le caresser comme ça aussi mais il avait bien trop peur pour toucher sa peau à pleine main. Parce qu'on ne savait jamais, s'il perdait le contrôle de ses émotions, parce qu'il faut dire que pour le moment tout se bousculait un peu dans sa tête, tellement il n'avait plus l'habitude de quoi que ce soit du genre. Mais il devait avoir confiance en lui même, parce que Daniel lui avait dit lui faire confiance. Alors, tout en écoutant attentivement ses légers soupirs et en ne e détachant pas de ses lèvres, il allait juste passer ses doigts sous son haut, pour aller lui caresser tout doucement la taille. Et petit à petit, le caresser de sa main entière, mais progressivement.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
Pages : 801
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Jan - 23:50
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Plus il riait plus tu souriais en fait. Absolument pas de moqueries, juste parce que tu étais vraiment content de l’entendre. Et tu avais fini par lui caresser un peu les lèvres du pouce. Elles étaient parfaite, comme tout le reste de sa personne d’ailleurs.

« ▬ Eeh ouais ! J’essaye de faire des efforts, pour que tout soit plus beau pour toi, tu le mérite bien. Respectés, respectés, c’est vite dit, on nous aurais mis dans une cage quand même. Je sais pas, ils se prennent pour des Dieux là. Faudrait qu’ils arrête un peu. Beaucoup. Ehe, je suis vraiment content de l’être. Je te ferai pas regretter de m’avoir choisi comme privilégié, promis. »

Tu ne voulais pas le décevoir, suuur aucun point. Vraiment aucun. Même si tu devais passer le restant de ta vie à faire des efforts. Tu le ferais oui. Sans te plaindre. Parce que tu serais heureux de le faie. De faire des efforts pour quelque chose qui allait payer.

« ▬ Mais si on arrive à avoir des vacances en même temps, j’propose de partir tout simplement, autre part que pour aller dire au Pape qu’il est moche. T’as un pays qu’tu préfères en particulier ? Ooh, ce serait pas mal oui si on l’était oui ! En tout cas on est les deux meilleures. Ca c’est sûr. Certain. »

Au meilleur endroit du monde aussi. Tout. Tout était parfait. Peut-être que t’allais faire une overdose de bonheur. Mais ce n’était pas possible. Vraiment pas possible. T’en étais sûr. Et tu voulais continuer sur ce bonheur.

« ▬ P a r f a i t. Totalement parfait. Et bien, même les conflits on arrive à bien les gérer, ça va être l’apocalypse ? »

Ou alors t’avais juste trouvé la personne qui te complétait totalement. T’en étais presque sûr en fait. Même si tu croyais pas trop à l’âme sœur et tout ce genre de merde, c’était un peu différent, même trop différent là tout de suite. Mais dans le bon sens du terme. Suuurtout s’il t’embrassait le nez. T’avais un peu fermé les yeux avant de renchérir en l’embrassant sur la mâchoire.

« ▬ J’t’aiderai à le tuer oui. Le plus violemment possible oh. Mais je crois pas que qui que ce soit n’arrive là tout de suite. Mais contre nous deux, il ne tiendrait pas trois secondes. »

Ce serait clairement trois secondes de trop hein. Mais vous n’y pourriez pas grand-chose. En attendant tu pouvais lui caresser doucement la joue du dos de la main.

« ▬ Oh ça ne me dérange pas ! Et je crois que même sans boisson, et bien je pourrais rester réveillé tant que t’es là. T’es trop fascinant pour que je puisse m’endormir comme ça. Mais nOoOoOn. J’sais pas, je les ai jamais regardé en fait. Et t’es parfait. Donc t’es le seul que je regarderais. Eet. Je le sais depuis longtemps à quoi ils ressemblent, tu crois que je les ai jamais admirés ? Je suis sûr c’est parce que tu fais pas attention. Meh, je t’assure je suis pas si adorable que ça. Eeeh, tant que t’es le seul qui en a pas marre, je m’en fous toootalement. Ils pensent ce qu’ils veulent. Elle t’aime beaucoup aussi d’ailleurs. »

Elle allait même encore lui sourire. Toujours plus. Et t’espérais que ton regard faisait la même chose.

« ▬ C’est presque bizarre de voir tout bien comme ça là. Mais c’est beau, c’est parfait. J’ai vraiment l’impression d’avoir trouvé un sens à ma vie avec toi, ça fait très guimauve et tout, mais c’est clairement ce que je ressens. »

Et t’avais décidé que tu lui dirais tout. Absolument tout. En plus il te caressait aussi maintenant, c’était vraiment parfait. Et il était beaucoup trop beau aussi.

« ▬ Woh, t’as pas vraiment envie de savoir je crois. Eet totalement ! J’ai jamais mis les pieds dans ce genre de trucs. Tout seul c’pas vraiment la joie, mais j’en ai toujours rêvé. Ooh. Oui, ça je prends comme payement, je peux même t’en faire des milliers voir des millions sans aucun soucis. Mais vraiment aucun. »

Tu pourrais même en faire un nouveau travail, totalement. Et t’étais beaucoup trop content, de tout là. De pouvoir un peu plus profiter de sa chaleur et de sa présence. Et de le caresser comme ça aussi. Bon ce n’était peut-être pas grand-chose face aux possibilités qui s’ouvraient, mais t’avais déjà l’impression d’avoir atteint le plus haut de niveau de bonheur là. Vraiment. Tu venais d’en atteindre un autre en sentant ses doigts sur ta peau aussi. Qui t’avaient fait frissonner eeet sourire contre ses lèvres aussi. Il avait l’air en confiance, maiis tu voulais qu’il le soit totalement. Et qu’il soit juste le mieux possible. Ta main libre était allée rejoindre sa nuque, où elle avait légèrement joué avec son col avant de passer un peu en dessous, en le caressant avec un peu plus d’insistance, savait-on jamais que t’arrives à lui faire un semblant de massage en même temps. Tout en lui faisant pleiin de petits bisous sur la lèvre inférieure. Mais quand même finir par lui en faire un long, parce qu’on pouvait en profiter plus longtemps.


© 2981 12289 0


_________________



Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 1 Fév - 22:51
Invité

viens on est bien #Snicket Bon. Il souriait. Donc tout allait bien, oui. Il allait même sourire aussi, pour la peine, et lui embrasser le pouce.

" C'est gentil de ta part, c'est même parfaitement adorable. Ouais j'avoue que c'est pas très respectueux, en vrai. Heureusement que t'es là, pas sûr que je m'en sois rendu compte sinon. Mais ouais, alors que c'est nous les dieux hein. Ils s'en rendront compte un jour. Quand ça sera trop tard pour sauver leeur âme, voilà. Eh, j'en doute pas du tout. "

Il était beaucoup trop gentil et parfait, c'est tout ce qu'il avait à dire. Donc bon, Ray était plutôt certain du fait qu'il ne le décevrait pas, même jamais.

" Ouais, c'est une bonne idée, plus utile je pense déjà. Et puis plus joli, surtout. Hmmm je me suis toujours demandé à quoi ressemblait l'Europe, surtout l'Italie justement, ça a l'air joli. Oui ! C'est sûr et certain, voilà. "

Exactement. Sans rire hein. Non mais c'était clairement une des meilleurs soirées au monde, voir la meilleur tout court.

" Mais oui, je sais pas ce qu'on va faire hein. Mais ça va être une bonne apocalypse, une très chouette apocalypse. La meilleure encore, on va tout faire version génial voilà. "

Exactement. Et il était certain qu'ils y arriveraient hein. Il avait totalement foi en eux, ce qui n'était pas plus mal hein. C'était bien la première fois depuis longtemps qu'il n'avait plus eu confiance en quelque chose comme ça. Eeeeh le fait qu'il lui embrasse la mâchoire n'allait que le motiver un peu plus, oh.

" Merci bien, je suis sûr qu'on sera super efficaces. Et on vivra pour toujours dans la tranquilité. Eheh. C'est certain oui. "

Il allait également lui caresser la joue, voilà. Parce qu'elle était toujours aussi douce que tout à l'heure.

" Tant mieux. On essaiera sans boisson au pire, et on verra ce que ça donnera ! Eeeeh cesses de me flatteeeer. Mais oh. J'aime beaucoup les tiens aussi, ceci dit. Mais on va pas faire une bataille des melleurs cheveux, quand même. Parce que les tiens gagneraient haut la main, sinon. Eh ouais. Mais si, t'est absolument adorable. Vraiment. Je fond, quand je te vois. Cool. Eeeet cool aussi, je vois pas comment je pourrais faire pour ne pas l'aimer. "

Et il pouvait tout à fait lui faire un bisou, oui.

" Ouais, moi aussi mais c'est bien, je suppose. T'inquiètes pas, c'est pas spécialement guimauve c'est juste mignon, je trouve. Tant qu'on est heureux, hein. Tant mieux, voilà. "

Exactement. Bon, il avait l'impression de dire de la merde. Mais il était heureux. Donc c'était une excellente excuse. Eh oui.

" Bieeeen sûr que si. Moi non plus en fait, et y a un début à tout ! On va bien s'amuser, c'est cool. Paaarfait, je vais commencer maintenant hein, je sais pas pourquoi je paie maiiiis je paie, voilà. "

Exactemeeeent. Lui faire plein de bisous, et de baisers aussi. Parce que c'était vaguement plus intéressant, faut pas le nier. Eeeeh c'était même beaucoup mieux. Parce que visiblement, ça lui avait permis d'avoir une main sur sa nuque et un peu plus bas, ce qui était décidément très agréable. Ca l'avait fait soupirer, et gardé les yeux fermés plus longtemps. Bon. Tant pis, iiil n'avait plus peur de rien et il était persuadé que non, il ne le brûlerait pas. Alors, sans attendre plus longtemps pour pas changer d'avis, il allait glisser ses deux mains sous le haut de Daniel un peu plus haut, pour les poser sur son torse où elles étaient apparemment très bien, bien au chaud. Il avait bien fait, voilà. Il était très satisfait maintenant, et il allait rester comme ça en bougeant juste légèrement ses doigts et surtout en souriant contre ses lèvres. Et contre son cou, qu'il avait décidé d'attaquer de petits baisers.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: RP abandonnés-
Sauter vers: