Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations :: Appartement de Ray Bradbury Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[nssssfw] Night Owl ▬ Ray ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Fév - 21:42
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Oooh, bien sûr qu’il n’était pas débile, qu’il était loin d’être débile. Tu l’avais toujours trouvé intelligent, vraiment intelligent. Et à chaque seconde, c’était de mieux en mieux. Il t’épatait de plus en plus même, ça n’allait jamais s’arrêter. Mais vraiment jamais. Ou en tout cas très difficilement.

« ▬ Eh, je sais bien que tu n’es pas stupide ! T’es même la personne la moins stupide que je connaisse ! Et bien je te collerai alors, jusqu’à la fiiiiiiiin des temps. Même plus que ça en fait. »

Mais est-ce que plus que l’éternité ça pouvait exister ? Peut-être. Tu ne savais pas trop, et même si tu avais la réponse, tu n’étais pas certain que tu aurais fait beaucoup de chose en plus.

« ▬ Eeet bien, c’est parfait alors. J’ai pas vraiment d’horaires précis,mais j’viendrai le plus souvent possible. Puis même, j’pourrai te harceler de messages si j’suis pas près de toi, ça me paraît vraiment bien ! »

Ah bah il fallait bien que tu sois tenu au courant hein ; Et que tu sois sûr que tout se passe bien, vraiment bien. Eeet là, il y avait quelque chose qui clochait. Uuuune de ses mèches se permettaient beaucoup de choses. Et tu te devais de la remettre en place. Voilàà. Toute bien.

« ▬ Je pensais pas non plus, j’y croyais pas, ou plus en tout cas mais j’avais tort, vraiment tort. »

Heureusement d’ailleurs. Parce que si t’avais été totalement sincère avec toi-même, t’avais tout abandonné et certain que tu ne méritais rien apparemment. Maiiis ce grognement avait tout effacé. Toutes les fausses idées. Par contre, couplé aux baisers, ta respiration s’était un peu accélérée. Et t’étais nettement mieux sans rien aussi, y avait plus de place hein. Et il n’y avait pas de quoi avoir honte. Du tout. Tu allais embrasser chaaaque petite tache de rousseur à ta portée tout en retirant le dernier bout de tissu qui vous séparait. Ce serait bieen plus confortable.


© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Fév - 23:03


orijinalithé#Snicket Ah mais non, il ne voulait pas dire qu'il pensait qu'il pensaiiit qu'il était stupide. Il avait confiance en Daniel, assez pour savoir qu'il ne le pensait pas stupide eh. Mais il avait souri, et lui avait caressé la joue du pouce.

"Eeeeh je sais que tu sais que je suis pas stupide. Paaaarce que tu l'es pas non plus, t'es même trop malin et je trouve ça trop bien. Parce qu'y a plein de gens qui sont débiles. Toi t'es juste incroyable. OUAIS. Même après. On sera les fantomes les plus heureux du monde. "

Il en était certain. Il avait hâte, d'une certaine manière. Mais il comptait bien profiter de leur vie en tant que vivants, d'abord. Parce que c'était court, et il voulait bien continuer d'être aussi heureux et de pouvoir l'embrasser eeet profiter de ses baisers.

" Ca va être parfait. Quoiqu'on fasse, ça sera parfait oui. Et hésites pas avec ça ! "

Il en voulait plein, des messages de Daniel. Vraiment plein, comme ça il pourrait lui en envoyer plein aussi. Il était totalement capable de le spammer, hein.

" On s'est bien trompés. Mais c'est pas plus mal hein, j'suis vraiment content qu'on se soit trompés pour le coup. Parce que la vie maintenant elle est devenue totalement incroyable, c'est juste.. Bah incroyable. "

Il avait pas beaucoup de vocabulaire hein, mais c'est qu'il avait pas trop la foi de réfléchir. Il préférait se focaliser sur Daniel, et sur comment lui apporter plus de plaisir, et peut être lui soutirer plus de bruits agréables à entendre. Et pour ça, il allait continuer de lui embrasser le cou. Et de remonter l'embrasser tout court, correctement, en bougeant doucement parce que c'était plus agréable que tout, maintenant. Ca l'avait même fait doucement gémir contre ses lèvres. Bah c'était pas un problème hein. Ses mains quant à elles, elles allaient respectivement caresser ses cheveux, et sa taille.


© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 0:00
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Wo par contre, si tu pouvais faire plus attention à ce qu’il disait qu’à ses lèvres, ce serait assez intéressant quand même hein. Très intéressant. Parce que même si elles étaient plus que belles, ce qu’il disait était important.

« ▬ et maintenant, je sais que tu sais que je sais que tu es pas stupide, c’est magique hm ? Ehe, c’est bien la première fois qu’on me le dit, mais j’apprécie. Puis même en fantômes, on arrivera à faire chier les gens ! C’trop pratique. »

Oui bon après tu préférais quand même passer du temps tranquillement avec lui plutôt que de commencer à faire n’importe quoi et faire chier les gens hein. Et l’embrasser partout aussi. T’étais pas certain qu’en fantôme ce soit encore possible. Mais tu le voulais en tout cas.

« ▬ Oookay ! Tu vas être noyé sous tous les messages et les appels aussi, tu vas voir. Je changerai peut-êter de forfait en fait, ce sera bien utile je pense. »

Ah bah si tu pouvais avoir un truc qui te permettais d’envoyer un nombre infini de messages à un numéro ce serait plutôt pratique. Même si t’utilisais quasiment pas ton téléphone, tout ça allait changer.

« ▬ Je regrette même pas de m’être trompé jusqu’ici. Parce que c’est mieux que tout, mieux que ce que j’aurais pu jamais espérer. T’es giga incroyable tu sais ça ? »

Ah bah ça t’étais certain qu’il était le plus incroyable ds hommes sur terre. Comme toi t’étais le plus heureux. Et t’avais avidement retrouvé ses lèvres, en t’agrippant un peu dans ses cheveux. Un peu beaucoup. Mais en même temps, s’il gémissait comme ça, tu n’allais pas réussir à avoir les idées très claires très longtemps. Et serrer un peu tes genoux contre sa taille.


© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 0:52


orijinalithé#Snicket Ray, il aimait beaucoup trop la manière dont Daniel avait de le regarder. Parce qu'il se sentait vraiment aimé, et c'était quand même une des choses les plus incroyables et géniales. Vraiment. Alors il espérait bien que son regard aussi lui transmette tout l'amour qu'il avait pour lui. Paaarce qu'il en avait énormément, c'est certain.

"Je savais que tu saurais que je savais que tu saurais que je n'étais pas stupide, hein. Bah c'est trop bien, voilà. Eheh, tant mieux. Mais ouais, c'est trop cool. "

Exactement. Il ne savait pas précisément qui ils allaient faire chier, mais justement, ça leur laissait plein de possibilités. Des possibilités absolument infinies. Et c'était trop bien, s'ils étaient fantomes jusqu'à la fin des temps.

" C'est pas un soucis, c'est vraiiiment pas un soucis. Puis si on explose nos forfaits, bah on s'en remettra. Absolument. Si c'est pour parler avec toi, ça a pas de prix eh. "

Du tout. Ah, il avait hâte de tester ça. Il l'aimait tellement, il voulait juste tout vivre en même temps en fait. Mais non. Il fallait tout faire progressivement. Parce que c'était mieux comme ça. Pour mieux profiter.

" Moi non plus. Et je suis vraiment heureux qu'on soit sur la même longueur d'onde tout le temps, je pensais pas ça possible mais c'est génial. Je pense.. Qu'on était faits l'un pour l'autre, ça doit être ça. "

Ca ne pouvait être que ça, en fait. Sinon, il ne se sentirait pas aussi bien. Il ne tiendrait pas à le serrer aussi fort que possible contre lui. Et à lui montrer physiquement qu'il l'aimait. Il ne voulait plus le lâcher en fait, il voulait jute caresser tout son corps, et continuer de l'embrasser. Et il voudrait faire plus que ça, mais pour le coup il n'osait vraiment pas. Parce qu'il voulait tout ce qu'il y avait de mieux pour lui, et peut-être que ce qu'il y avait de mieux pour lui c'était juste de rester enlacés comme ça, sans plus parce que c'était déjà amplement suffisant et parfait comme ça. Mais il ne savait pas, parce qu'autant le dire, il avait l'impression d'avoir besoin de plus.


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 16:19
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Tu pourrais vraiment passer ta vie à le regarder. Longtemps. Surtout s’il te regardait aussi. Tu ne t’en lasserais pas. Et les moments où t’aurais pas le moyen de le regarder ça allait être long. Très long.Et très nul aussi. T’avais l’impression que peu importait la situation, il te comprenait. Qu’il serait là aussi, une espèce de promesse silencieuse à tout instant.

« ▬ On est des véritables génies. Mais genre totalement. »

Et tu serais encore plus un génie si tu profitais de lui caresser doucement les joues avec tes pouces. Plus que parfait. Elles étaient toute douces. Mais genre t’avais jamais vu ça. Il ne devait même pas venir de la terre en fait. C’était pas plus mal.

« ▬ Tant mieux, je t’y habituerai au plus vite en tout cas ! Et je crois bien oui, de tout manière on pourra se dire que ça ne sera pas de l’argent jeté par les fenêtres. Puis au pire ça me donnera une excuse pour passer encore plus de temps avec toi, pouuur qu’on paye le moins possible. »

Ah bah oui. Tout serait bon pour que tu restes à ses côtés, et que tu les retrouves au plus vite. Ca ne serait que torture de toute manière de vivre trop loin. Genre là maintenant c’était la distance parfaite, plus que parfaite.

« ▬ Je pense aussi. C’est un peu con d’être passé à côté de ça au début, mais on pouvait pas vraiment s’en douter. C’pas très grave tu me diras. »

T’avais pas pu t’empêcher de fermer un peu les yeux. Quelques secondes, et d’enfouir ta tête près de son cou, d’y rester éternellement. Ce serait magnifique plus que magnifique. Bon, par contre l’y déloger pour pouvoir te laisser embrasser, c’était quand même pas plus mal. Et plus pratique pour les lui rendre, chacun de ses baisers, en te serrant un peu plus, beaucoup plus contre lui, crispant tes doigts de temps à autre sur son dos, empêchant tes mains de trop trembler, et dans le vague espoir d’arriver à réguler un minimum ta respiration, un peu vain. Mais entre deux soupirs, deux baisers, t’arrivais à murmurer son nom, plus le gémir même au début, mais tu voulais juste être totalement concerné par lui, à chaque instant, de n’importe quelle manière.


© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 20:23

orijinalithé#Snicket C'était exactement ça. Des génies. Il aimait beaucoup ça, le fait d'être un génie avec Daniel. Parce que ça avait absolument tout de génial, en effet. Génie, génial. Bref. C'était très c h o u e t t e.

"Totalement ouais ! "

Des génies visiblement très gentils entre eux. Ce qui n'était pas pour déplaire à Ray, c'était même totalement parfait hein, il était très heureux de cette situation. Lui aussi, il allait douceent lui caresser les joues. Il aimait beaucoup pouvoir sentir son visage sous ses doigts, et le voir aussi près de lui. C'était juste parfait.

" Merci beaucoup ! Ah ça c'est certain, tu vaux tout l'argent du monde de toute façon. C'est pas faux. Donc dans tous les cas, ça sera absolument parfait. "

Exactement. Mais était-ce une surprise ? Non, absolument pas. Tout était et serait bsolument parfait, avec eux.

" Oui, très con mais je vois honnêtement pas comment on aurait pu s'en rendre compte à l'époque. Enfin, je me disais déjà que t'étais pas comme les autres et que j'aurais voulu passer plus de temps avec toi, mais le principal c'est que maintenant, on soit heureux. Donc non, c'est pas très grave ! "

C'était tellement parfait, tout ce qui pouvait se passer maintenant. Absolument parfait, et Ray avait l'impression d'être au Paradis. Il espérait quand même qu'il n'était pas encore mort, oui, mais il pourrait certainement en mourir de plaisir. Il ne voulait plus lâcher Daniel, plus lâcher ses lèvres sauf pour le laisser respirer, et il n'avait pu retenir sa main d'aller plus bas pour doucement le caresser. Enfin, doucement, le plus doucement qui lui était possible de faire. Son nom n'avait jamais aussi bien sonné, voilà une nouvelle certitude. Mais Ray, il n'arrivait plus à parler et ne se débrouillait qu'en soufflant, haletant et en grognant ou gémissant légèrement. Il aurait presque l'impression de devenir un animal parfaitement débile, mais ce qui était sûr c'est qu'animal ou pas, il aimait toujours autant Daniel.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 20:37
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Ah t’étais content pour le coup d’avoir trouvé quelque chose de bien. Même si c’était juste une parole, t’avais l’impression que c’était une énorme découverte. Alors que tu ne faisais que révéler la vérité au fond. Une vérité inconnue de presque tous sauf de vous, si ce n’était pas magnifique. Eh. C’était pas plus mal, t’avais pas envie en fait que tout le monde sache que Ray était un génie, après on essayerait de te le voler et ça, ça tu ne le permettrais pas. Vraiment pas. T’y ferais attention hein. Très attention. Tout en appréciant son contact, tu pouvais faire plusieurs choses en même temps quand même, tu n’étais pas totalement débile, eh. Tu pouvais même le regarder et continuer de lui sourire. Parce que actuellement tu ne vous sentait pas menacés en fait. Donc tout allait bien.

« ▬ Aaah, ça je suis pas certain ça fait beaucoup quand même. Puis l’argent, ça pue un peu. Bon, moi aussi mais pas de la même manière quoi. Eh, je veux bien accepter te valoir, mais pas valoir tout l’argent du monde, voilà. Si ça se tient totalement. »

La logique était pas ton fort, mais t’avais pas l’impression que ce soit spécialement grave, non. Ce qui était grave c’était de ne plus lui avoir embrassé la jour depuis un petit temps. Voilà. Faute réparée.

« ▬ Moi non plus en fait, enfin pas trop en tout cas. C’est vrai ? J’avoue que je faisais pas spécialement attention aux autres, mais j’t’aimais bien, t’étais drôle. Et je m’étais pas trompé ! Loin de là même. J’suivrai plus rapidement mes instincts à l’avenir hein. »

Surtout lorsque ça le concernerait. Et tu pouvais même mettre ça en application là tout de suite. Ehe. Surtout en l’embrassant un peu plus vigoureusement, ce qui t’aida aussi à mieux étouffer le léger grognement produit en sentant sa main. Ah, elle était très bien, plus que bien là même. Mais t’avais décidemment pas l’habitude et tu ne voulais certainement pas lui faire mal que ce soit à la main ou autre parce que t’avais pas été capable de retenir un stupide mouvement hein. T’avais un peu planté tes ongles dans son épaule, et fini par passer tes jambes autour de lui, autour de sa taille, t’empêchant de serrer trop fort pour laisser place à sa main quand même.


© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 23:11


orijinalithé#Snicket Ses mains, elles s'étaient perdues dans les cheveux de Daniel. Parce qu'ils étaient doux, parce qu'ils étaient parfaits. Parce qu'il les aimait beaucoup trop, comme le reste entier de Daniel en fait. Il l'aimait beaucoup trop. Il l'aimait même plus que tout au monde, en fait. Mais il l'avait certainement déjà dit ou pensé.

"Mais si, je t'assure que tu vaux tout l'argent du monde et même plus encore. Tu vaux l'univers tout entier, voilà. Mais bon, au final tu vaux bien ce que tu veux valoir je suis personne pour décider de ça à ta place ! "

Non mais oh. Il se serait bien frappé, mais il allait plutôt sourire et lui embrasser le nez.

" Ahhh, puis de toute façon à l'époque je ne pensais pratiquement qu'à Clarisse, parce que je devais être jeune et con et que c'est sûr qu'une gentille brune prof d'histoire ça en fait rêver beaucoup. Si seulement j'avai été moins aveugle, ahh. "

Il avait souri, et recommencé à l'embrasser partout sur le visage en descendant vers son cou. Il aurait voulu se calmer plus que ça, mais il ne pouvait décidément pas. Il allait le regarder, le regarder avec beaucoup d'envie en effet, mais il était tellemen beau et désirable que Ray ne pouvait faire autrement. Il allait donc faire en sorte que sa main aille un peu plus vite, peut-être. Sûrement en fait. Il avait souri en sentant ses jambes autout de sa taille, c'était bien parce qu'il était plus proche de lui comme ça et c'était encore plus agréable qu'avait. Alors rien ne l'empêchait de doucement souffler son nom, contre ses lèvres. Et sûrement que sa voix montrait au moins un minimum tout le plaisir qu'il ressentait.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 13:25
Le sommeil c'est nul.Ca peut éventuellement servir,mais ça peut être vraiment nul aussi là quand ça commence à faire de la merde.

Chaque geste, chaque mouvement était plus agréable que le précédent, chaque seconde était un peu plus parfaite et tu ne voulais pas que ça s’arrête. Jamais. Et tu le regardais, plein de gratitude, plein de tout même. Tout ce que tu pouvais ressentir qui était positif. De toute manière tu n’avais que du positif actuellement. Pas qu’un peu même. Tu voulais juste rester là, à profiter de ses mains, alors que les tiennes passaient allègrement sur tout son dos.

« ▬ Mhh, j’suis toujours pas convaincu. Ehe, c’toi qui vaut l’univers, eh. Eeet je veux juste être avec toi, pas valoir je sais pas quoi en fait. Et t’as le droit de décider de tout pour moi, parce que je l’ai décidé. »

Eet voilà. T’approuvais totalement cette initiative d’embrasser ton nez aussi. T’allais juste relever un peu la tête à la fin pour pouvoir l’embrasser tout court.

« ▬ Eh, ça se comprend totalement, t’étais loin d’être con. Et encore moins aveugle. En tout cas, je peux t’assurer que tu dois en faire rêver beaucoup. Je sais même pas comment j’ai fait pour ne pas encore être aveuglé par tant de perfection. »

Un grand mystère qui ne te dérangeait pas du tout. De toute manière avec sa tête dans ton cou, t’avais juste eu la force de sourire en gémissant encore un peu. Avant de le regarder, gardant assez difficilement les yeux ouverts à cause du plaisir qu’il te procurait. Mais tu voulais le voir encore et encore ce regard. Même si tu commençais à avoir chaud, tu t’en foutais, tu voulais juste être avec lui, et tu le voulais lui tout simplement. T’avais jamais autant désiré quelqu’un de ta vie, t sa voix, juste sa voix, t’avais donné des frissons, ils t’avaient parcourus toute l’échine, jusqu’à ce que ta gorge soit complètement sèche. Même si t’avais l’impression que ça n’avait pas beaucoup de lien. Tu t’étais retenu tout de suite de l’embrasser, pur pouvoir l’entendre encore un peu, mais ça avait été plus fort que toi, de te rejeter sur ses lèvres, de l’embrasser langoureusement, le plus longtemps possible, une de tes mains toujours dans ses cheveux, très bien ancrée, l’autre sur son omoplate, griffant toujours un peu, alors que tu laissais passer de plus en plus de coup de rein contre lui, dans le même rythme que sa main.



© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 18:59

orijinalithé#Snicket Comment ça, il n'était pas convaincu. Ca n'allait pas du tout, hein. Ray voulait qu'il soit convaincu, qu'il soit totalement convaincu. Peut-être que s'il l'embrassait un peu partout sur le visage, ça l'aiderait à être convaincu ? Ca ne coutait rien d'essayer, hein. Un sur le front, deux sur le nez, un sur les joues, eeeencore un sur le front et il allait conclure par un parfait baiser tout court.

" Tu devrais. Peut-être qu'à deux, on vaut l'univers tout entier donc séparement on vaut chacun une moitié d'univers et c'est déjà trop bien. Mais c'est vrai que je préfère largement être avec toi aussi. C'est vrai ? Aaaah c'est trop chouette. Du coup je décide que chaque matin, on se fasse mutuellement au moins vingt bisous. "

Au moins oui, comme ça ils pourraient être sûrs de bien commencer la journée. Là, sa journée était juste parfaite eh. Il allait répondre au baiser avec joie, du coup.

" Nan, j'était juste définitivement aveugle. J'ai pas su voir la perfection alors qu'on était voisins, c'est quand même terrible. Tant que je te fais rêver toi, ça me va. "

Probablement qu'une fois de plus, Ray avait rougi, mais c'était pas bien grave parce que de toute façon il avait vraiment chaud, et qu'il aurait sans doute fini rouge d'ici cinq minutes. Surtout avec tout ce qui se passait actuellement, vu comme c'était agréable. Une chose était sûre, il ne s'était physiquement jamais senti aussi bien. Sinonn, ses hanches ne se seraient pas trouvées une volonté propre pour bouger de leur plein gré, en fait. Il y avait toujours une de ses mains qui caressant les cheveux de Daniel, en s'y crispant par moments doucement lorsqu'il se laissait emporter dans le baiser, baiser probablement le plus incroyable qu'il ait jamais connu, et en sentait les griffures dans son dos. Il n'aurait jamais pensé que des griffures puissent être agréables, mais il était sur et certains qu'elles l'étaient. Beaucoup trop, même. Mais son autre main qui auparavant le caressait plus bas, était descendue un peu plus bas encore. Elle ne faisait toujours que caresser, beaucoup plus doucement comme pour demander une permission parce que c'était le cas, en fait. Il ne voulait rien faire de travers, du coup il était bien plus hésitant et presque inquiet, mais ça ne l'empêcherait aucunement de continuer de l'embrasser par contre.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations :: Appartement de Ray Bradbury-
Sauter vers: