Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations :: Appartement de Ray Bradbury Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faut que ça brille | pv : Suniketu <3

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Messages : 125
Pages : 378
Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 12:48
Propretey#Snicket  Il aimait bien lui caresser les cheveux, d'ailleurs. Ils étaient assez doux, et franchement, même s'ils n'avaient pas été doux, il aurait apprécié le faire quand même. Parce que c'était assez relaxant, c'était vraiment pas compliqué à faire, et ça lui permettait dans tous les cas de rester près de lui, et c'était bien une des choses quiii le rendaient heureux. Il ne lui fallait pas grand chose.

« Aucune ! Eh, j'espère bien, faudrait pas te fatiguer pour rien du tout. Ohhh non, je te le jure eh. Clairement pas dans mon intérêt. Tu sais c'qui est parfait ? Ca commence et ça finit par « toi ». »

Oooh il était rigolo hein ? Mais c'est ce qu'il pensait vraiment. Mais c'était toujours plus marrant de le dire avec une petite touche d'humour. Même s'il n'avait jamais été quelqu'un d'incroyablement drôle, il essayait. Prooobablement maladroitement, mais chut. De toute façon, ils étaient biens là. Impossible de ne pas se sentir bien en vrai.

« Eeeh, faut pas me remercier pour ça, je peux pas faire autrement quand t'es aussi parfait. Ais je suis bien content qu'on en soit là. C'est vrai ? Eeh je dirais que c'était un bon coup de chance de tomber sur celui-ci, c'était pas cher, et honnêtement, il était en super bon état quand je l'ai visité et tout, super propre, tout est fonctionnel... Mais c'est vrai que j'ai l'impression que si t'étais pas là, j'en aurais rien à foutre de cet appart et je le verrais comme un autre. Je suppose que sans l'un de nous deux ça ne fonctionne pas. »

Et il était absolument certain de ça, oui oui. Ca l'avait refait sourire d'ailleurs, et répondre au baiser avec quand même grand plaisir. C'était toujours agréable. Et il avait recommencé à le regarder en souriant, avec attention.

«  C'est peut-être con, mais ça me fait vraiment plaisir que tu me fasses confiance, même sur un truc aussi con et simple. Mais je confirme, ça te va vraiment vraiment très bien. Et j'avoue que le fait de savoir que d'autres pourront les voir me plaît plutôt bien. Ca aussi c'est un peu con. Je suis désespérant, mais bon. »

Il avait pas vraiment l'intention de changer, nan. Il allait plutôt évaluer rapidement la meilleure position pour la prochaine marque. Ca voulait dire plutôt près de la mâchoire. C'était aussi un très bon endroit pour lui faire plein de bisous, parce que c'était important. Et juste un peu souffler, parce qu'il était vraiment trop bien là.
© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 1:03
Les plans fourbes.Alors comme ça on essaye de m'avoir mh.
T’avais beau paniquer, et n’être absolument pas à l’aise là dans cette salle, s’il te caressait les cheveux, t’arrivais un minimum à gérer. Un minimum. En même temps, tu n’allais pas non plus commencer à crier partout en essayant de fuir. T’aurais pu. Mais non. Tu voulais lui faire plaisir, et tu n’y arriverais certainement pas en fuyant éternellement dès qu’il parlerait de la salle de bain, ou qu’il essayait de vous en rapprocher. Surtout qu’il ne forçait en rien eeet que jusque maintenant, tu n’avais pas eu une goutte d’eau sur ta tête ou presque. Ni nulle part d’ailleurs.

« ▬ Si déjà c’est pour toi, ce s’ra de la bonne fatigue alors bon, je vais pas m’en priver non plus. Ah oui ? Mais si je suis fatigué, je vais avoir tendance à rester plus longtemps au lit, et cooomme je serai accroché à toi, tu ne pourras pas partir non plus, c’est bête. Noon, t’as du confondre avec toi d’abord. »

Il avait quand même réussi à te faire rougir, mêêême si t’essayais de le cacher plus ou moins avec un sourire. Puis dans le pire des cas, tu pourrais dire que t’avais un peu trop chaud. Et que ça expliquait t o u t.  Enfin, de toute manière ce n’était pas comme si ça ne te faisait pas plaisir, au contraire.

«  ▬ Bien sûr que si, j’vais te remercier pour ça. Je vais continuer trèèès longtemps d’ailleurs. Oh, moi aussi, vraiment pas, même s je ne m’y attendais…Pas du tout. C’est que t’as un don, je crois pas trop en la chance, sinon il nous serait pas arrivé des merdes touut au long de la vie. Ooh, pauvre petit appartement. Mais je te comprends, sans toi il perdrait tout son charme aussi. Il était fait pour nous, j’suis certain qu’avec quelqu’un d’autre, ça aurait même pas fait cet effet. »

Du t o u t. Parce que les autres, et bien ils étaient nuls, fallait pas être des génies pour le savoir ça. Ou pour juste s’en rendre compte. Et se rendre compte aussi que Ray était sans aucun doute la personne qui embrassait le mieux sur terre. Nettement plus agréable que de tomber d’ailleurs. Comme quoi il était plus parfait que toi, cqfd.

« ▬ Eh, t’es pas désespérant du tout. Puis j’te fais confiance pour tout. Absolument tout. Je sais que tu feras pas n’importe quoi. Et que t’es la seule personne que je veux dans ma vie, donc je te fais entièrement confiance. J’trouve pas ça tellement con et simple. J’suis sans doute niais, ou je ne sais pas quoi, maiiis là tout de suite, ça me paraît être la chose la plus importante que je puisse avoir. Je crois que j’aurais même été prêt à te supplier pour en avoir. Alors je sais pas quiii est le plus désespérant des deux. »

Aucun, c’était la bonne réponse, oui. En attendant, t’allais juste fermer les yeux et profiter du moment. Oublier ce pourquoi t’étais là aussi. Et soupirer un peu en souriant eet en le tenant contre toi. Le plus près possible.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations :: Appartement de Ray Bradbury-
Sauter vers: