Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Mori

Admin

John

Admin


 :: Hors de Yokohama :: Les Lieux de transports :: Moby Dick Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] PORTES OUVERTES

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 132
Pages : 192
Date d'inscription : 28/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Avr - 0:09
Portes Ouvertes

À la découverte de Moby Dick !
À partir de maintenant, vous êtes libre d'explorer la fameuse baleine géante qui vole, pas conseillé pour les gens ayant le vertige.

Rappel:
Du 2 au 8 avril.

Exceptionnellement, le Quartier Générale de la Mafia, l'Agence des Détectives Armés et Moby Dick ouvrent leurs portes au public. Tout le monde peut donc aller visiter ces lieux pendant la période des portes ouvertes.
Pour y participer, rien de plus simple, il suffit de rejoindre l'un des sujets [EVENT] PORTES OUVERTES. Afin de limiter le nombre de participants dans les sujets, vous ne pourrez pas être dans plusieurs lieux à la fois (ce qui reste logique). Par conséquent, si vous souhaitez visiter chaque lieux, il vous faudra quitter le lieu où vous êtes inrp.
De plus, pour que cela s'enchaîne vite, il n'y a pas d'ordres de réponses et les messages courts sont privilégiés. Cela dit, nous demandons tout de même un minimum de 50 mots afin d'avoir un contenu et que cela ne devienne pas du rpcb.
En ce qui concerne l'event en lui-même, il n'aura aucun impact sur la timeline de votre personnage. Du coup, libre à vous de jouer votre personnage sérieusement ou pas.

Note: Après discussion, l'event ne sera pas pris en compte pour les membres en danger, étant donné de la non-sériosité de cet event


_________________
"To think that anyone should need

to go to such painful lengths

over such a blatantly simple matter …

I felt a little sorry for the human race."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Avr - 19:56

Despair is a narcotic, it lulls the mind into indifference


Il avait entendu parler d’une journée « portes ouvertes ». L’occasion rêvé de visiter des lieux insolites. L’Agence des détectives ? Non, il allait y travailler. La Mafia portuaire ? Aucune envie de voir des criminelles pour une fois. Et puis ces lieux étaient trop…Simples.
Restait : Moby Dick. Quoi de mieux qu’une baleine volante ? Et puis, même si ce détail étonnait Arthur, il connaissait un bon nombre de personnes à La Guilde. Certes, trois n’était pas forcément impressionnant, mais pour un introverti comme lui c’était pas mal. De plus, il y avait des têtes qu’il avait déjà croisé. Il pouvait même mettre un nom dessus, bien que ce n’était pas une capacité dont il allait forcément user. « Visiter de façon incognito », c’est ce qu’il se dit en entrant. Il n’y aurait que les trois américains qui auraient droit à son attention, mais seulement s’il était toujours de bonne humeur. Ou s’il les voyait (ce qui était logique). Et il espérait que ce ne fût pas les trois en même temps.

En attendant, l’idée d’être en train de voler au dessus de la ville était suffisante pour le faire
I believe I can fly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Pages : 126
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Avr - 23:30

Portes ouvertes et rencontres

Poe savait qu’aujourd’hui c’était « Portes ouvertes » dans les différents lieux où pouvaient se trouver diverses personnes aux superpouvoirs. Mais il n’en avait pas envie, comme si il allait sortir seulement pour faire un tour et gaspiller le temps qu’il trouvait précieux. Il avait autre chose à faire, comme écrire par exemple.

Mais cette fois-ci, il manquait de papier. Alors c’est tout naturellement que l’écrivain se leva de son bureau pour aller en chercher dans une autre pièce de Moby Dick, d’habitude il stockait tout dans son bureau, mais il avait mis ça ailleurs, comme par hasard. Il n’avait pas envie de croiser de gens, mais il n’allait pas non plus rester planté comme une souche à son bureau sans rien faire.

Il marchait et c’est à ce moment qu’il remarqua quelqu’un qui lui était familier. Arthur Conan Doyle, un homme qu’il avait rencontré bien des années auparavant et qu’il voyait parfois. Est-ce qu’il allait lui parler ou non ? Il ne savait pas trop. C’est pour cela qu’il avança jusqu’à lui, pour être sûr, et allait ouvrir la bouche pour lui parler mais Karl fut plus rapide, courant comme un cinglé dans le couloir et sautant sur les épaules de Poe, toutes griffes sorties.

- Hé oh Karl !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Avr - 23:55

Despair is a narcotic, it lulls the mind into indifference


Ce fît à peine quelques minutes après avoir commencer sa visite du Moby Dick, qu’il entendit quelqu’un s’approcher. Il tourna la tête pour regarder qui était-ce, et reconnu de suite Edgar Allan Poe. Il lui arrivait de le croiser, et aimait bien l’homme. C’est qu’il faisait parti des trois américains dont il tolérait la présence, après tout. Arthur était de mauvaise foi, « tolérer » était faible. Il admirait les écrits du brun, et bien que les solutions n’étaient pas bien compliqués à trouver, il avait un style d’écriture plaisant.
Il haussa un sourcil en voyant un animal arrivait à toute vitesse depuis le fond du couloir.
Il reconnu le raton laveur qui accompagnait toujours l’homme -il se nomme Karl, s’il se rappelait bien- et l’observa d’un regard amusé sauter sur les épaules son maitre qui allait lui adresser la parole.

« Bonjour, Monsieur Allan Poe. »

Il lui adressa un léger sourire, avec toute la politesse dont il pouvait faire preuve.

« C’est un plaisir de vous revoir, je ne pensais pas vous croisez ici. Du moins, j’imaginais que vous seriez resté dans votre bureau, surtout avec tout ce monde… »

I believe I can fly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Pages : 126
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 18:09

Portes ouvertes et rencontres

Poe attrapa Karl et le reposa à terre, un regard voulant clairement dire « ça suffit, ouste ! ». Puis l’écrivain se tourna vers Arthur, le saluant poliment d’un hochement de tête avec un léger sourire.

- Cela faisait longtemps en effet, Arthur. Je ne pense pas que vous soyez le plus surpris, ce sont les portes ouvertes qui vous amène je suppose ?

Le brun continuait alors dans la direction où il devait aller, une petite pièce où ils stockaient apparemment des documents et autre, puis pris du papier avant de refermer la porte et ayant comme une idée qui lui passa par la tête. Il se tourna alors vers son interlocuteur.

- Voulez-vous que je vous fasse une visite guidée ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 18:19

Despair is a narcotic, it lulls the mind into indifference


Il l'observa poser l'animal à terre avec un regard amusé, puis rendit le hochement de tête poliment. Il ne tiqua pas en l'entendant l'appeler par son prénom, après tout, l'américain devait encore avoir l'imagine de leur première rencontre en tête. Cela devait être sans aucun doute difficile de croire qu'il avait autant changer en si peu d'années.

« Oui, rater une telle occasion aurait été bête... »

Il le suivit, et compris qu'il n'était sorti de son bureau que pour aller chercher du papier.

« C'est très aimable à vous de me faire cette proposition, mais je ne voudrais pas déranger... »

Il haussa les épaules avec un léger sourire.

« Mais si au contraire cela ne vous dérange en aucune manière, je vous suis. »

I believe I can fly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Pages : 126
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 18:28

Portes ouvertes et rencontres

L’écrivain fit un léger sourire à Arthur puis lui fit signe de le suivre, il allait se balader avec ses feuilles vierges mais ce n’est pas grave, pour une fois qu’il acceptait de sortir .. ou du moins sortir de son bureau. Il allait bien faire une exception, et puis c’est un « vieil ami » donc pourquoi pas, c’était spécial à ses yeux.

- Très bien, qu’est-ce que tu veux voir ? Des endroits spécifiques ou simplement faire un tour et entrer dans les pièces à portées ? Et tu ne me déranges pas au contraire.

Poe se souvenait très bien d’Arthur et des bêtises qu’il faisait lorsqu’il était jeune, à vrai dire, il n’aurait jamais pensé le revoir. Ce gamin était devenu un homme et avait beaucoup changé dans sa façon de se comporter, mais bon, ça ne pouvait être qu’un plus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 18:45

Despair is a narcotic, it lulls the mind into indifference


Arthur réfléchit un instant, ne sachant pas s'il y avait une pièce qui aurait quelconque intérêt à ses yeux.
Il finit enfin par hocher la tête.

« Y a t-il une bibliothèque ici ? »

Il chercha à regarder l'écrivain dans les yeux par habitude, pour avoir la réponse avant même qu'il n'ouvre la bouche, et fût déçu, à la limite frustré de ne pouvoir voir qu'une frange. Les expressions étaient plus difficile à lire ainsi, et ne savait donc pas ce que pensait son interlocuteur.

« Avec la richesse du propriétaire, elle doit être bien remplie, et avoir de vieux ouvrages impossible à trouver... »

Il eût un sourire en coin, assez provocateur.

« Sauf si les américains ne savent pas lire. »

Il ne s'était pas soucié de penser si sa blague allait vexer Edgar ou non, à vrai dire, il était logique pour lui qu'il ne le prenne pas personnellement.

I believe I can fly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Pages : 126
Date d'inscription : 11/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 18:57

Portes ouvertes et rencontres

- Bien sûr qu’il y en a une, sinon qu’est-ce que je ferais ici ?

Il dit ceci sur le ton de la plaisanterie, mais apparemment, il n’était pas le seul. Il n’avait pas perdu son sens de l’humour apparemment, et c’était loin de vexer Poe qui avait plus pris ça pour une provocation « amicale » qu’autre chose.

- Et les écossais son dyslexiques à ce qu’il paraît.

Retorqua l’écrivain, un sourire en coin. Oh que oui il y avait des ouvrages plus ou moins anciens et plus ou moins couteux, c’était même là où se trouvait son bureau, alors autant faire d’une pierre deux coups. Il déposera le papier et pourra présenter diverses choses à Arthur. Ce qui était sûr, c’est que Poe était content de voir enfin quelqu’un qu’il connaissait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Pages : 371
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 19:17

Despair is a narcotic, it lulls the mind into indifference


Les yeux d'Arthur brillèrent d'intérêt quand il confirma la présence d'une bibliothèque à bord.

« Effectivement, je mettrais même ma main à couper que vous en avez fait votre bureau. »

Il rit discrètement, comme un soupire, en secouant la tête.

« C'est sans doute pour cela qu'il existe un nombre certain d'écrivains d'origine écossaise. Enfin, je ne peux pas en vouloir votre manque de culture, je savais qu'il ne fallait pas attendre grand chose d'un américain. Enfin, qu'attendons nous pour y aller ? Il commence à y avoir du monde par ici. »

Il jeta un œil à la foule qui arrivait, une expression neutre au visage qui montrait pourtant qu'il n'avait pas envie de voir du monde, si l'on était assez observateur.

I believe I can fly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Les Lieux de transports :: Moby Dick-
Sauter vers: