Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Mori

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: La Mafia Portuaire :: Logements de la mafia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retrouvailles I Kôyô

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 174
Pages : 480
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Avr - 22:27




L'OmbrelleTu vois j'ai bien réussi à en prendre soin comme promis. - Surtout pas envie de me faire défoncer pour ça.-
Il était vrai que la présence de l’autre cadre à ses côtés pourrait aussi être utile à ce niveau-là. Mais ce n’était pas spécialement pour ça que tu allais totalement fermer les yeux et ne pas y faire attention. Ce serait un peu ridicule et stupide de ta part. Mais elle n’était pas forcément obligée de savoir que tu y ferais attention. Même si elle te connaissait et s’en douterait.

« ▬ Si c’est ce que tu préfères. »

Pourquoi le lui refuser aussi. Puis bon, il n’y avait pas non plus besoin d’être sur son dos tout le temps. Ce serait plus énervant qu’autre chose. Et il n’y avait pas besoin de ça. Certainement pas actuellement. Tu te doutais que ta réponse ne plairait pas. Tu avais recroisé les bras, te contentant dans un premier temps de l’écouter.

« ▬ Je ne vais pas non plus te faire un rapport détaillé. Je n’allais pas en faire une exécution sur place publique. »

Tu savais tout aussi bien qu’elle serait capable de se venger à sa manière. Ce qui ne serait pas spécialement beau à voir. Du tout. Contenter tout le monde serait parfaitement impossible aussi, il fallait faire des choix et s’y tenir.

« ▬ Ce serait une très mauvaise idée, même si je me doute que mes paroles ne pourront pas te brider. »

©️ 2981 12289 0


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kôyô Ozaki
闇に咲く花
Messages : 295
Pages : 579
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
Localisation : Dans sa résidence
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Avr - 13:23
Kôyô s'était levée. Rester assise tout en l'écoutant faiblement se défendre... non, elle ne le pouvait pas. Qu'importe comment elle retournait les événements et ce qu'elle savait du lien entre le boss et le gamin, non, il ne semblait rien y avoir qui pourrait justifier à quel point il était intouchable. Qu'on lui pardonne les immenses dégâts collatéraux qu'il causait car sa mission était néanmoins réussie, soit, mais qu'avaient-ils gagné de ce qu'il s'était passé avec elle? Rien... si ce n'est des frais médicaux pour recoudre sa plaie et une transfusion de sang.
Quand elle repensait à l'état dans lequel cet abruti avait réussi à la mettre...

- A vrai dire, j'aurais justement grandement apprécié une exécution publique...

Même Chûya n'avait rien dit? Sans attendre qu'il la défende à chaque ongle cassé, ce cas-là était tout de même grave, et pourtant il n'était pas intervenu?

- En effet, même si tu m'en donnais l'ordre, je désobéirai car je ne vois aucune raison pourquoi tu l'as épargné. Lui, ou ceux qui l'entourent. Après tout ça ne serait pas la première fois que tu exécutes un sbire pour punir un responsable, n'est-ce pas?

Etait-ce là la clé du mystère? Refusait-il de s'en prendre à Akutagawa dans un quelconque plan tordu pour garder un lien avec Dazai? Ca ne lui ressemblait pas d'être sentimental. A vrai dire, elle avait pensé être la seule à pouvoir apercevoir un très léger semblant d'aperçu de sentiments chez lui. Si ça continuait, Kôyô se demanderait presque à quoi servait la loyauté. Enfin, elle le savait pertinemment, et elle savait surtout qu'elle était loyale à la Mafia avant même d'être loyale à son boss. N'était-ce pas cette pensée qui les avait réunis dans leur premier plan en coopération à l'époque?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 174
Pages : 480
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 19:09




L'OmbrelleTu vois j'ai bien réussi à en prendre soin comme promis. - Surtout pas envie de me faire défoncer pour ça.-
Aah, elle avait décidé de se lever. Tu savais bien que ça ne lui plaisait pas. Tu le savais depuis le départ. Mais tu resterais calme. Ce qui était fait était fait. Et tes décisions étaient prises. Même si ce n’était pas ça qui allait t’empêcher du tout de l’écouter non plus. Et puis quoi encore, c’était la moindre des choses. Tu continuais de la regarder, sans rien vraiment laisser transparaître.

« ▬ J’imagine bien. Mais ce n’est pas le cas. »

Perdre un aussi bon élément n’aurait absolument pas arrangé la situation de la Mafia. Non pas qu’elle allait mal, comme tu avais pu le lui faire comprendre il y a quelques instants, mais simplement parce que ça l’aurait certainement traînée vers le bas. Ce qui bien évidement était à éviter.

« ▬ Ca n’aurait pas été la première fois, en effet. Mais les conséquences de cet acte auraient étés extrêmement néfastes pour notre organisation. »

Tu continuais de la regarder, sans vouloir te montrer trop insistant ni quoique ce soit. Même si tu savais aussi qu’il y avait très peu de chance que la situation ne s’améliore. Mais ça ne servait à rien de dire des choses que tu ne ferais pas où que tu ne pensais pas. Ca ne rapporterait que plus de problèmes. Pas franchement ce dont vous aviez besoin.


©️ 2981 12289 0


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kôyô Ozaki
闇に咲く花
Messages : 295
Pages : 579
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
Localisation : Dans sa résidence
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 14:26
- Si je devais te décrire, la liste des adjectifs serait longue... pourtant "parjure" n'en aurait pas fait partie.

C'était tout ce qu'elle avait à ajouter. Il avait pris sa décision après tout, et il était impensable qu'il puisse changer d'avis juste pour épargner l'ego de sa cadre, alors qu'il avait déjà sciemment écarté toutes les raisons valables pour punir son chien.
Elle ne pouvait pas prétendre non plus lire ses pensées. Seulement, à ses yeux les dernières paroles de Mori montraient bien qu'Akutagawa semblait peser plus lourd qu'elle. Un simple petit commandant uniquement doué pour massacrer ce qu'on lui disait de massacrer. Qu'y avait-il d'extraordinaire là-dedans? Qu'est-ce que Dazai avait pu lui inculquer de si précieux qu'il fallait le préserver à tout prix?
Les Américains lui semblaient tout à coup sympathiques. Sans haïr la Mafia, loin de là, il était désormais impossible pour la cadre de concevoir qu'elle retrouvait exactement la même position qu'avant. Pour une mission qu'il avait demandé. Et pour quelle récompense?

Kôyô n'ajouta rien de plus, se contentant d'effleurer le tissu récemment offert. Le motif et la couleur lui plaisaient, c'était incontestable, mais quelle signification y avait-il derrière? En d'autres circonstances, elle aurait pu croire qu'il s'agissait bel et bien d'un simple cadeau entre deux... collègues, si ce n'est amis puisqu'il serait étrange de considérer que Mori Ôgai puisse en avoir.
La rousse ôta donc le kimono de ses épaules et, quittant la gigantesque baie vitrée donnant sur la ville, alla le poser sur le dossier d'un fauteuil avant de prendre son ombrelle et prendre la direction de la porte.

Kôyô Ozaki n'avait jamais rien échoué, si ce n'est sa fuite. Elle rappellerait bientôt à l'organisation que sa place ne serait jamais à prendre, et qu'aucune offense ne sera pardonnée même si cela lui demande des mois ou des années. Sa loyauté envers la Mafia était et resterai incontestable, mais comme la roue cruelle du destin, il semblerait qu'il en soit toujours différemment pour le Boss.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: La Mafia Portuaire :: Logements de la mafia-
Sauter vers: