AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Yokohama - Port :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sacrifice de Chtululu • Ft. Lovecraft

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 138
Pages : 646
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Avr - 23:28
Message anonyme.Un message, alors qu’elle travaillait. Elle ne pouvait pas regarder pour le moment … Quoi que, parfois elle le faisait, pour certaines personnes. La jeune femme, semblant avoir une vingtaine d’années, attrapa le téléphone qui avait vibré sur son bureau, ne se méfiant pas ou peu de si ses collègues la voyaient sur l’appareil pendant qu’ils travailla- ... Ah non, ils étaient tous en train de faire autre chose que de travailler, sauf Kunikida et le pauvre Jun’Ichiro qui essayait tant bien que mal malgré que sa sœur essayât de le distraire. L’ambiance était calme pour une fois, peut-être un peu trop calme, mais bon, ils venaient de finir la pause déjeuner et ils étaient en train de digérer donc …

Tsuraya déverrouilla alors son téléphone, affichant qu’un numéro inconnu lui avait envoyé le message. Elle hésita, de la pub peut-être ou quelqu’un qui s’était trompé de destinataire ? Bon, sa curiosité pris le dessus et elle appuya sur l’écran tactile de son téléphone, affichant un message … Plus ou moins bizarre.

« Rendez-vous à 18h sur le port, près du banc à côté de la boîte aux lettres. C’est important. »

La jeune femme cligna plusieurs fois des yeux en voyant le message. Cela ne venait pas d’Akutagawa mais le message y ressemblait beaucoup, et le fait que ce soit important ... Mais il ne lui semblait pas qu’il avait changé de numéro, peut-être qu’il avait cassé son portable. Et puis ce lieu était à la vue de tous, c’était bizarre. Mais elle allait y aller quand même pour être sûre. Elle ne le sentait pas ce rendez-vous, rien que le « c’est important » puait. Mais elle allait attendre l’heure du rendez-vous et y aller, on ne sait jamais, peut-être qu’il se passera quelque chose d’intéressant. Ah, et elle allait changer de look aussi, au cas où, enfin juste un petit peu, s’attacher les cheveux et s’habiller d’une manière différente de ce qu’elle portait d’habitude ferait l’affaire. Et des fausses lunettes, oui, pourquoi pas.

Tsuraya avait donc quitté l’Agence vers 17h, le temps de prendre une douche et de se préparer, elle enfila donc un t-shirt gris, un jean foncé et des chaussures à talons plus ou moins hauts noirs. Elle allait partir mais s’arrêta pour prendre les fameuses fausses lunettes et les mettre, heureusement que les verres sont neutres.

Elle sortit enfin de chez elle, avec seulement son portable dans la poche, elle n’aimait pas les sacs à main, trouvant ça plus encombrant qu’autre chose. Se retrouvant à l’endroit indiqué, elle s’assit sur le banc, tranquillement, regardant autour et faisant parfois mine de regarder le rivage et l’horizon. Mais finit par vraiment regarder, vu que le temps passait, de plus en plus.

18h00 …. 18h15 … 18h20 … 18h37… 18h54…

Bon, okay, très bonne blague, elle se leva et s’apprêta à partir, il n’y avait plus personne sur les rives quasiment. Au moins, ça l’aura promené.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Pages : 645
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Avr - 18:41
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

Pour changer, t’étais complètement à côté de la plaque. Tu fixais une vitrine sans vraiment trop comprendre ce qu’il se passait. Elle était jolie, point final. Mais alors que t’allais t’abaisser pour regarder d’un peu plus près, durant tes cinq minutes d’hésitation, quelqu’un était venu te parler. Il était drôlement habillé. Trop habillé même ? Tu n’arrivais pas à bien voir son visage, mais au final, tu t’en fichais pas mal. L’important, c’était d’écouter. D’écouter et de comprendre ce qui se passait, ce qu’il voulait. Il parlait de sacrifice. D’un sacrifice. Ce soir. A 18h. Comment. Pourquoi. Bon. Tu t’étais posé les questions deux secondes. Puis ça t’avait dépassé. Tu ne te posais jamais beaucoup de questions. T’en avais pas besoin. Tu avais déjà un contrat en cours, mais ce n’était pas spécialement grave. Ca ne te prendrait que quelques minutes, même si on te donnerait tous les détails le soir même. Maintenant il fallait attendre jusque là. Ce qui était nettement moins cool.

Parce que tu ne savais pas quoi faire en attendant. Ah. Si. John t’avait donné une espèce de cube un peu bizarre, plein de couleur là. Et dont les côtés pouvaient bouger ? Intriguant. Très intriguant. Et le but était que les couleurs soient toutes alignées. Eh. C’était vraiment difficile. Ca t’avait vraiment occupé. Pendant très longtemps. Trop longtemps ? Tu n’avais pas de montre, mais quand tu avais relevé la tête vers une espèce d’horloge géante dans la rue, et bien tu t’étais rendu compte que t’étais en retard. Est-ce que c’était grave ? D’habitude tu arrivais toujours trop tôt. Donc bon. Mais ce n’était pas une raison pour traîner encore plus en fait.

C’était sur le port, un endroit que tu affectionnais assez fort d’ailleurs. Tu pourrais passer un petit temps après dans l’eau. Vu que ce serait juste à côté tu n’aurais peut-être pas trop la flemme d’y aller. Mais cet homme qui t’avait accosté au milieu de la journée, tu ne le trouvais pas. T’avais beau revenir sur tes pas, longer les quais, il n’y avait rien. Mais. On t’avait quand même donné une photo. La photo du sacrifice en question. Alors tu l’avais finalement regardée cette photo oui. Bah. C’était une jeune femme quoi. Allez. Tu pouvais faire un effort. La regarder un peu plus et essayer de voir la couleur de ses cheveux, la longueur et tout pour pouvoir la retrouver si jamais elle était là.

Là. Quelqu’un sur le banc. Qui lui ressemblait. La coiffure changeait certes. Du coup t’étais pas trop certain. La meilleure des choses, c’était de lui demander directement. Tu n’aimais pas parler, non. Mais c’était un peu une situation de crise là. En tout cas pour toi. Tu t’étais dirigé vers elle, plutôt lentement, avant de lever légèrement un bras.

« ▬ Excusez-moi, vous…Ce serait…Vous sur…La photo ? »

Allez. La lui tendre peut-être. Sinon elle aurait peut-être du mal hein à savoir si oui ou non.


©️ 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 646
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 21:55
Message anonyme.Oui, elle allait partir. On lui avait toujours appris la ponctualité, peu importe pour qui elle travaillait. Elle était déjà bien gentille d’attendre près d’une heure, alors décider de rentrer à la maison ne serait pas trop demandé. Dans tous les cas elle était sûre et certaine que ce n’était pas son rendez-vous habituel. Mais … Son intuition lui disait d’attendre, la petite voix que l’on peut entendre parfois et qui nous guide la plupart du temps dans des situations comme celle-ci. Et alors qu’elle se remettait en question quelques secondes …

Elle le vit. Un homme qui faisait bien deux tête de plus qu’elle s’était avancé vers elle, comme si il était sans vie .. Et honnêtement, elle doutait de sa santé physique. Et peut-être mentale aussi, au vu du regard qui n’avait presque pas vie, voire pas du tout. Qu’est-ce qu’il veut lui ? Elle était certaine de déjà l’avoir vu quelque part, mais elle n’arrivait pas à se souvenir, et ça l’agaçait plus qu’autre chose. Cet homme … Lui montrait quelque chose, une photo .. D’elle. Ah. Génial. Un chasseur de primes un peu mort de l’intérieur ? peut-être, mais dans tous les cas, elle ne pouvait pas rester là. Elle avait deux choix. Soit lui demander ce qu’il voulait et rester, soit partir à toute vitesse pour éviter de se faire tuer on ne sait comment.

Son choix ne fut pas long, quand il lui demanda si c’était elle, elle hocha la tête. Mais, peut-être pouvait-elle lui poser des questions aussi. Essayons.

- Oui, c’est moi. Et qu’est-ce que vous me voulez exactement ?

Tsuraya sentait une étrange aura se dégager de cet homme aux longs cheveux noirs. Il avait des pouvoirs, ou alors c’était un junkie. Ou les deux. Dans tous les cas, elle ne se laisserait jamais l’attraper aussi facilement en se pointant comme une fleur, hors de question. Elle n’envisageait pas de se battre pour le moment, mais si il le fallait, elle n’hésitera pas, et peut-être le capturer pour que l’Agence puisse l’identifier, car c’était sûr, c’était à l’Agence qu’elle l’avait vu. Il n’était sûrement pas de la mafia, quoi que, il y a des nouvelles têtes donc .. Ou .. Oh. La Guilde ? ……. Ca lui revenu d’un coup. Howard Phillips Lovecraft. Quelque chose comme ça. Il était détenteur d’un pouvoir donc .. Mais elle ne savait pas du tout de quoi il s’agissait, et ce que la Guilde lui voulait surtout. Avoir des informations sur Atsushi ? Elle ne cracherait pas le morceau si facilement, oh que non.

En attendant, toujours en position debout devant lui, elle le regardait à la fois d’un air méfiant et sceptique à la fois. Elle ne le trouvait pas dangereux pour le moment, c’est ça qui l’ennuyait. Son aura était étrange, mais il ne semblait pas agressif du tout, au contraire. Mais il faut toujours se méfier, on ne sait jamais.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Pages : 645
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 2:19
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

Un autre soupir avait franchi la barrière de tes lèvres. Bien. La prochaine fois, tu n'accepterais pas voilà tout. Tu feindrais l'ignorance ou quelque chose dans le genre. Tu ne savais même pas comment les gens faisaient pour te trouver dans ce genre de situation. Tu ne voulais pas trop savoir hein. En attendant tu avais l'air bien con avec cette photo et personne d'autre. T''aimais vraiment pas être tout seul sur terre la. Tu savais que ça allait mal tourner. Ou juste que tu ne ferais pas ce qu'il fallait. Les humains étaient beaucoup trop compliqués. Mais beaucoup trop. Toi, tu voulais juste dormir actuellement. Le plus longtemps possible. Toute l'éternité si c'était possible aussi. Mais on ne te laisserait pas tranquille autant de temps tu le savais. Y aurait déjà les bateaux la. Ignominie.

Mais y avait une bonne chose. Une seule. C'était bien elle. T'avais réussi à trouver tout seul le sacrifice. Allez voilà c'était bien maintenant tout le monde pouvait rentrer chez soi non ? Non. Mais tu ne voyais vraiment pas la personne qui avait demandé ta présence. Votre présence même.

“ — Ah.. Bien, tant... Mieux. Mh? Il devrait,... Y avoir une autre... Personne. Enfin, on m'a contacté pour... Un sacrifice, mais on ne m'a pas... Encore dit ce que je... Devais faire en... Échange. Je ne sais pas si... Il est parti ou si... Il faut l'attendre encore. „

Mais tu n'allais rien gaspiller hein. Enfin, surtout tu j'allais pas non plus tuer juste pour le plaisir en fait. C'était trop fatiguant. Autant le faire pour une bonne raison. C'était même toujours mieux. Mais tu ne sais pas trop quoi faire en attendant. T'as juste envie de retourner dans l'eau, elle n'est pas loin. Tu t'en approches un peu même tout en restant non loin du futur sacrifice quand même, ce serait con qu'elle ne parte d'un coup comme ça. Tu regardes toute l'étendue d'eau avant de retourner la tête vers elle.

“ — Vous vous... Appelez comment ? „



©️ 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 646
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 3:12
PloufBon, elle réfléchissait toujours, tout en continuant de regarder cette personne dans les yeux. Et pour une fois, c’est elle qui détourna le regard, pour regarder de nouveau la photo et la déchirer, tout simplement. Depuis quand on prenait des photos d’elle en douce déjà ? Ca fait froid dans le dos, et qu’est- ce qu’il lui voulait d’abord hein- Pardon ?

Tsuraya resta à regarder cet homme, elle le fixait, elle avait beugué. Ses yeux étaient emplis d’incompréhension. Elle cligna des yeux plusieurs fois, silencieusement. Un SACRIFICE ?! Sérieusement ? Mais il y a des gens qui sont vraiment malades hein, il ne manquait plus que ça que la Guilde ait des antécédents de secte. En plus Lovecraft allait plus loin, près du bord, comme si c’était normal de parler de ça et en plus il lui demandait son nom. Non mais sérieusement, elle aurait entendu toutes les insultes, des tas de choses bizarres à son égard, mais un  s a c r i f i c e. Quand elle rentrera raconter ça à ses collègues ils vont bien rigoler tiens. Mais il était hors de question qu’elle se fasse charcuter pour on ne sait quelle raison.

- Namboku Tsuraya.

Lui avait-elle répondu avant de s’approcher de lui et .. De le pousser dans l’eau. Sans aucuns regrets non. De ce fait, elle soupira d’un air agacé et partit en fronçant les sourcils, longeant la berge pour rentrer chez elle, car vu l’heure, il n’y a sûrement plus personne à l’Agence. Un sacrifice. Elle ne s’en remettra jamais.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Pages : 645
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 12:05
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

Tu n’aimais pas regarder les gens dans les yeux. C’était beaucoup trop malaisant. Mais de manière assez violente. Après, il paraissait que c’était mieux quand on parlait à quelqu’un.  Mais heureusement, elle avait fini par arrêter touut contact visuel. Nettement mieux comme ç- Ah. Bon, sans doute que la photographie n’était pas si importante que ça. Surtout que maintenant tu l’avais trouvée. Et tu étais capable quand même de retenir un minimum de temps son visage. Mais elle avait recommencé. Et en plus, aucun de vous deux ne parlait.  Sinon la personne là qui t’avais demandé de t’occuper d’elle ne voulait pas venir ?

Pourquoi tu lu avais demandé son nom aussi. Ca ne te servirait strictement à r i e n. Rien du tout même. C’était toujours utile dans un sens. Mais bon, faudrait peut-être lui parler un peu histoire qu’elle ne parte pas tout de suite. Sauf qu’alors que tu t’apprêtais à te retourner pour un minimum la regarder, tu senti une force te pousser vers l’e a u. T’aurais pu essayer de te rattraper. Mais non. A quoi bon. Si le destin voulait que tu finisses dans l’eau, alors tu allais finir dans l’eau. Tu n’avais fait aucun effort.

Et c’était tellement agréable, tellement plus calme. Plus frais. T’avais un peu soupiré, et juste regardé les bulles remonter. Mais tu ne pouvais pas juste laisser tomber. Même si c’était très alléchant. Bon. T’allais remonter aussi. Juste sortir ta tête de l’eau. Elle était près de la berge en plus. Bien. Tu pourrais rester là, c’était nettement plus agréable de nager.

« ▬ Excusez…Moi, mais je pense que…Il vaudrait mieux rester dans…le coin, sinon il risque de…ne pas nous retrouver. »


©️ 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 646
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 18:29
PloufFranchement, pourquoi rester ici hein, si c’est pour servir de sacrifice comme dans le temps des aztèques tout ça. Elle allait finir sur un autel à poil puis ils allaient réciter un chant en on ne sait quelle langue puis la saigner ? C’est ça oui, bien sûr, quel beau scénario. Mais elle secoua légèrement la tête pour ignorer ces images qui lui venaient à l’esprit. D’un air blasé elle marchait le long de la berge, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’il.. la suivait ? En nageant ?

Tsuraya le regarda avec des grands yeux, se demandant bien sur quel genre de personne elle était tombée, parce que là ça commençait à battre les records. Elle ne savait plus quoi en penser, et allait continuer son chemin comme si de rien n’était mais .. Quelque chose l’interpella dans ce que Lovecraft disait. « Il » qui ça il ? Elle n’avait pas tilté plus tôt, mais là c’était évident, il n’était pas venu la chercher tout seul, il semblait déjà assez paumé comme ça. Alors elle s’arrêta et le regarda.

- Qui ça « il » ? Il y a quelqu’un derrière tout ça ?


Mais QUI aurait fait appel à un-.. Qu’est-ce que c’était au fait ce mec ? Parce que si c’est lui qui doit prendre le sacrifice, il doit avoir un sacré pouvoir, et si ça se trouve il n’est même pas humain. Donc Tsuraya le regardait avec encore plus d’effarement. Mais si il était vraiment inoffensif ? Ecoutant son intuition, la jeune femme s’accroupit en face de lui et lui tendu la main afin qu’il la saisisse pour remonter sur le quai.

- Vous n’allez pas rester dans l’eau comme ça… Si ?


Même si c'est elle qui l'avait poussé dedans deux minutes auparavant.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Pages : 645
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 20:34
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

Comment les gens pouvaient-ils faire pour vivre hors de l’eau, vraiment. Il y faisait tellement meilleur. Puis c’était nettement plus simple de se déplacer aussi. Bon, tu avais un avantage quand même. Celui d’avoir des tentacules, oui. Ca allait un peu plus vite, mais tu faisais bien l’effort de leur ressembler le plus possible alors ils pouvaient aussi en fournir un. Juste essayer ? Ah oui. C’était difficile de respirer. Et ça leur était vital. Mais s’ils faisaient les difficiles aussi, ils n’allaient arriver à rien. Du tout.

Enfin. Te concentrer sur ce qu’elle disait plutôt que de te laisser couler petit à petit, ce serait pas mal. Même mieux. Tu ne pourrais plus faire de petites bulles mais soit. Est-ce que c’était grave ? Pas vraiment non. T’avais acquiescé par contre face à sa question, avant de sortir totalement ta tête de l’eau.

« ▬ Mhh. …Oui. Il…n’a pas donné de nom, juste….votre photo, …l’endroit et…l’heure. Il avait…un énorme chapeau et…un long manteau. »

Ca lui dirait peut-être quelque chose ? En tout cas toi, absolument pas. Ooh. Une main. Pourquoi. Comment. Enfin, qu’est-ce que tu devais faire avec. Pas dire bonjour, c’était un peu trop tard. AaaAh, voilà tu ne comprenais déjà plus, et même en faisant des efforts c’était un peu trop difficile de suivre là. Il ne fallait pas faire deux choses en même teeemps.

« ▬ Elle…est vraiment bonne donc…le plus possible ? »

Totalement. Mais le mystère de sa main n’était toujours pas résolu. Peut-être que oui, elle voulait vraiment te saluer. Alors tu allais juste un peu tendre un de tes tentacules, çaaa ferait l’affaire si c’était juste une poignée qu’elle voulait hein.


©️ 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 646
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 19:56
PloufToujours accroupie sur le quai et la main tendue, elle réflechissait à ce que cet homme lui disait. Un homme avec un grand chapeau et un long manteau… Chûya ? Nan, c’est pas vraiment son genre et il n’aurait pas que ça à faire. Ranpo peut-être pour blaguer ? Mais il n’avait pas de long manteau.. Elle ne connaissait donc pas encore l’identité de cette personne mystère, mais comptait bien la démasquer, peut-être avec l’aide de Lovecraft tiens.

- Hm, nan je ne vois pas qui ça peut être.

Ce n’est pas comme si elle n’avait pas d’ennemis non plus hein. Il y en avait qu’elle avait sûrement oubliés même, mais tant pis pour eux. Si elle était encore là c’est qu’ils n’étaient pas doués.

Cependant elle n’eût pas vraiment le temps de réagir. Comment ça il voulait rester dans l’eau car elle était bonne ? Elle devait sûrement être fr- C’EST QUOI CA ?! Un tentacule ?! Le contact de la tentacule avec sa main lui ayant fait bizarre, elle avait un peu trop bougé puis perdu l’équilibre.. Du côté de l’eau bien évidemment. Hein. Plouf, Tsuraya dans la flotte.

Elle ne resta pas très longtemps sous l’eau par contre, remontant vite fait la tête d’un air blasé. Pourquoi elle serait tombée sur le côté du quai hein ? Ben nan. Dans l’eau. Avec… Lovecraft qui avait des tentacules. Ouais non là ça craint, si il essaye de l’attraper ou quoi elle serait en position de faiblesse. Alors sans plus attendre, elle nagea jusqu’à une échelle et remonta sur le bord du quai, toujours avec son air blasé.

- Vous êtes sûr que vous ne voulez pas remonter ?


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Pages : 645
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 14:32
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

En fait, tu aurais tout simplement dû demander son nom à cette personne. Ca aurait été nettement plus simple. Ca aurait été plus vite pour le retrouver et donner les informations que cette personne voulait aussi. Et bien tu saurais pour la prochaine fois qu’on te demanderait quelque chose dans le genre. Parce que même s’il se retrouvait une nouvelle fois devant toi, tu n’étais pas certain de pouvoir le reconnaître. Tu n’avais pas vraiment fait attention. A quoi bon. Les gens qui te demandaient de faire quelque chose pour eux généralement venaient au rendez-vous s’ils t’en donnaient un en même temps. Et même faire des bulles ça ne t’aidait en rien. A part te distraire un peu plus. Et te mettre de l’eau dans un œil aussi. Pourquoi cette enveloppe pouvait être aussi désagréable et inutile, vraiment.

« ▬ J’ai…oublié de demander son…nom. Et il…est parti assez…Vite. »

Tu n’avais rien fait pour le retenir non plus. Mais tu n’allais pas commencer à te presser et te stresser pour ces humains oh. Tu mettais déjà tes services à disposition, c’était plus que bien. Parfois tu te demandais même pourquoi tu continuais. Enfin si. Parce que si tu ne faisais rien, il n’y avait personne pour éloigner les navires de pêche de l’endroit où tu dormais d’habitude.

Oooh. Elle venait aussi dans l’eau finalement. Première fois que tu arrivais à convaincre quelqu’un aussi vite de venir. Bon, tu ne le faisais pas souvent non plus, parce que apparemment, ils n’arrivaient pas à survivre sous l’eau très longtemps. Ce qui était assez pratique quand des gens étaient trop collants ou insistants. Non mais bon, le plouc d’il y a 74 ans, qui ne voulait pas comprendre que tu étais déjà occupé avec un contrat, qui avait essayé à plusieurs reprises de venir te voir, tu t’en serais passé. Si tu ne lui répondais plus alors qu’il était déjà à côté avec son bateau, c’était pas pour faire joli. Soit. En fait, eeelle avait l’air de déjà repartir. Noon. Peut-être qu’elle était trop froide à son goût ?

« ▬ ….Certain. C’est…trop…fatiguant là…dehors. Vous…ne l’aimiez…Pas ? »



©️ 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Le port-
Sauter vers: