Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sacrifice de Chtululu • Ft. Lovecraft

avatar
Messages : 98
Pages : 464
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Avr - 23:28
Message anonyme.Un message, alors qu’elle travaillait. Elle ne pouvait pas regarder pour le moment … Quoi que, parfois elle le faisait, pour certaines personnes. La jeune femme, semblant avoir une vingtaine d’années, attrapa le téléphone qui avait vibré sur son bureau, ne se méfiant pas ou peu de si ses collègues la voyaient sur l’appareil pendant qu’ils travailla- ... Ah non, ils étaient tous en train de faire autre chose que de travailler, sauf Kunikida et le pauvre Jun’Ichiro qui essayait tant bien que mal malgré que sa sœur essayât de le distraire. L’ambiance était calme pour une fois, peut-être un peu trop calme, mais bon, ils venaient de finir la pause déjeuner et ils étaient en train de digérer donc …

Tsuraya déverrouilla alors son téléphone, affichant qu’un numéro inconnu lui avait envoyé le message. Elle hésita, de la pub peut-être ou quelqu’un qui s’était trompé de destinataire ? Bon, sa curiosité pris le dessus et elle appuya sur l’écran tactile de son téléphone, affichant un message … Plus ou moins bizarre.

« Rendez-vous à 18h sur le port, près du banc à côté de la boîte aux lettres. C’est important. »

La jeune femme cligna plusieurs fois des yeux en voyant le message. Cela ne venait pas d’Akutagawa mais le message y ressemblait beaucoup, et le fait que ce soit important ... Mais il ne lui semblait pas qu’il avait changé de numéro, peut-être qu’il avait cassé son portable. Et puis ce lieu était à la vue de tous, c’était bizarre. Mais elle allait y aller quand même pour être sûre. Elle ne le sentait pas ce rendez-vous, rien que le « c’est important » puait. Mais elle allait attendre l’heure du rendez-vous et y aller, on ne sait jamais, peut-être qu’il se passera quelque chose d’intéressant. Ah, et elle allait changer de look aussi, au cas où, enfin juste un petit peu, s’attacher les cheveux et s’habiller d’une manière différente de ce qu’elle portait d’habitude ferait l’affaire. Et des fausses lunettes, oui, pourquoi pas.

Tsuraya avait donc quitté l’Agence vers 17h, le temps de prendre une douche et de se préparer, elle enfila donc un t-shirt gris, un jean foncé et des chaussures à talons plus ou moins hauts noirs. Elle allait partir mais s’arrêta pour prendre les fameuses fausses lunettes et les mettre, heureusement que les verres sont neutres.

Elle sortit enfin de chez elle, avec seulement son portable dans la poche, elle n’aimait pas les sacs à main, trouvant ça plus encombrant qu’autre chose. Se retrouvant à l’endroit indiqué, elle s’assit sur le banc, tranquillement, regardant autour et faisant parfois mine de regarder le rivage et l’horizon. Mais finit par vraiment regarder, vu que le temps passait, de plus en plus.

18h00 …. 18h15 … 18h20 … 18h37… 18h54…

Bon, okay, très bonne blague, elle se leva et s’apprêta à partir, il n’y avait plus personne sur les rives quasiment. Au moins, ça l’aura promené.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 111
Pages : 555
Date d'inscription : 30/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Avr - 18:41
SleepI'm tired of everything plz consider it. I barely know how to breathe. Look away, look away. The show will wreck your evening, your whole life and your day.

Pour changer, t’étais complètement à côté de la plaque. Tu fixais une vitrine sans vraiment trop comprendre ce qu’il se passait. Elle était jolie, point final. Mais alors que t’allais t’abaisser pour regarder d’un peu plus près, durant tes cinq minutes d’hésitation, quelqu’un était venu te parler. Il était drôlement habillé. Trop habillé même ? Tu n’arrivais pas à bien voir son visage, mais au final, tu t’en fichais pas mal. L’important, c’était d’écouter. D’écouter et de comprendre ce qui se passait, ce qu’il voulait. Il parlait de sacrifice. D’un sacrifice. Ce soir. A 18h. Comment. Pourquoi. Bon. Tu t’étais posé les questions deux secondes. Puis ça t’avait dépassé. Tu ne te posais jamais beaucoup de questions. T’en avais pas besoin. Tu avais déjà un contrat en cours, mais ce n’était pas spécialement grave. Ca ne te prendrait que quelques minutes, même si on te donnerait tous les détails le soir même. Maintenant il fallait attendre jusque là. Ce qui était nettement moins cool.

Parce que tu ne savais pas quoi faire en attendant. Ah. Si. John t’avait donné une espèce de cube un peu bizarre, plein de couleur là. Et dont les côtés pouvaient bouger ? Intriguant. Très intriguant. Et le but était que les couleurs soient toutes alignées. Eh. C’était vraiment difficile. Ca t’avait vraiment occupé. Pendant très longtemps. Trop longtemps ? Tu n’avais pas de montre, mais quand tu avais relevé la tête vers une espèce d’horloge géante dans la rue, et bien tu t’étais rendu compte que t’étais en retard. Est-ce que c’était grave ? D’habitude tu arrivais toujours trop tôt. Donc bon. Mais ce n’était pas une raison pour traîner encore plus en fait.

C’était sur le port, un endroit que tu affectionnais assez fort d’ailleurs. Tu pourrais passer un petit temps après dans l’eau. Vu que ce serait juste à côté tu n’aurais peut-être pas trop la flemme d’y aller. Mais cet homme qui t’avait accosté au milieu de la journée, tu ne le trouvais pas. T’avais beau revenir sur tes pas, longer les quais, il n’y avait rien. Mais. On t’avait quand même donné une photo. La photo du sacrifice en question. Alors tu l’avais finalement regardée cette photo oui. Bah. C’était une jeune femme quoi. Allez. Tu pouvais faire un effort. La regarder un peu plus et essayer de voir la couleur de ses cheveux, la longueur et tout pour pouvoir la retrouver si jamais elle était là.

Là. Quelqu’un sur le banc. Qui lui ressemblait. La coiffure changeait certes. Du coup t’étais pas trop certain. La meilleure des choses, c’était de lui demander directement. Tu n’aimais pas parler, non. Mais c’était un peu une situation de crise là. En tout cas pour toi. Tu t’étais dirigé vers elle, plutôt lentement, avant de lever légèrement un bras.

« ▬ Excusez-moi, vous…Ce serait…Vous sur…La photo ? »

Allez. La lui tendre peut-être. Sinon elle aurait peut-être du mal hein à savoir si oui ou non.


©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Le port-
Sauter vers: