Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] New challenger approaching •• Arthur/Dahl

avatar
Messages : 20
Pages : 91
Date d'inscription : 20/04/2018
Localisation : chez Sophie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mai - 11:30
call me senpai
Doyle & Dahl
Des fois, Dahl se pose des questions. Du genre qu'est-ce j'ai foutu pour en arriver là, est-ce que je vais pas regretter, pourquoi la vie, pourquoi la mort, qu'est-ce que c'est que cette merde putain. Aujourd'hui, c'est le cas. Mais il n'est pas (encore ?) possible de revenir en arrière. Alors quitte à avoir pris une décision qu'elle va regretter, autant y aller jusqu'au bout. Et essayer de faire en sorte que ce ne soit plus regrettable au passage. Mais bon, ça elle a pas trop d'espoir.

Et puis, est-ce qu'elle aurait pu faire autrement ? À vrai dire, peut-être que c'était la bonne décision et qu'elle a juste le moral dans les chaussettes parce que tout ça lui rappelle… lui rappelle… l'autre idiot qui avait refusé son aide, et qui est mort, maintenant. "Putain mais quel abruti.", murmure-t-elle rageusement, s'efforçant de retenir ses sanglots. Ça fait déjà plusieurs années, et même si le temps commence à faire son effet, elle lui en veut toujours. Mais pas assez pour le haïr. Tout ça lui rappelle cet idiot de Joseph parce que c'est lui qui lui a fait parvenir toutes les infos nécessaires pour enrôler son "apprenti" dans l'Ordre. Elle a reçu le dossier "au cas où je meurs"… et aurait préféré de ne jamais en voir la couleur, hein.

Malgré tout il avait confiance en elle. Alors elle l'a observé, ce Doyle, surveillé. Elle voudrait le remercier pour avoir vengé Joseph de ses meurtriers. Mais elle ne peut pas lui dire qu'elle connaissait Joseph… ordre de celui-ci. Puis elle n'est pas certaine d'en avoir envie… ou pas pour le moment, en tout cas. Elle s'est débrouillée pour que, même si ça a pris quelques années, l'apprenti rejoigne les rangs de l'Ordre. Et maintenant qu'il est là (depuis quelques heures à peine), c'est bien sûr elle qu'Agatha a désignée pour lui faire faire le tour des locaux, la présentation des lieux, de ce qu'il va devoir faire, respecter, tout ça tout ça. C'est comme un passage de flambeau du titre de "mentor de Mr. Doyle" de Joseph à Dahl. Et elle… elle n'est pas sûre de ce qu'elle ressent à ce propos. Mais de toute façon on ne lui demande pas son avis. C'est du travail, et elle va le faire. C'est tout.

Elle est assise sur la table de la salle de réunion, balance ses jambes dans le vide en attendant l'autre. Qu'est-ce qu'il fout pour mettre autant de temps. Il s'est perdu ? Il a pris ses jambes à son cou ? Un soupir. Elle fait tout ce qu'elle peut pour se calmer, faudrait pas que sa mauvaise humeur empiète sur son boulot. Elle portera le masque du sourire et de la politesse devant l'autre, évidemment. Même si ça l'emmerde. Cette journée promet. Le voilà d'ailleurs qui passe la porte. Alors qu'il s'approche, le jeunot, elle saute de son perchoir et lui offre un sourire. Un sourire faux qui paraît pourtant, si ce n'est naturel, cordial et bienveillant. "Bonjour, Mr. Doyle, et bienvenue parmi nous. Je suis Roald Dahl, et j'occupe le rang de Fou au sein de l'Ordre." Elle lui tend ensuite la main. Allez, c'est parti. Que Joseph soit avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 135
Pages : 489
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mai - 17:05

There is no turning back


Quitter la police pour entrer dans un groupe de gens avec des capacités… Est-ce vraiment une bonne idée ? Tu ne sais pas. Tu n’en sais fichtre rien et le sentiment d’être perdu est beaucoup trop fort pour l’ignorer. Cela allait faire à peine un an que cette affaire est réglée. Tu as toujours l’impression qu’elle n’est pourtant pas fini. Qu’un jour ou l’autre, elle ressortira, te frappera avec des choses que tu n’aurais pas remarqué jusqu’à alors. Tu te sentirais idiot, sans aucun doute. Et trahi par Joseph, puisqu’il t’aurait tout caché…
Mais au lieu de se faire des films sur un simple pressentiment qui n’est peut-être pas justifié, tu ferais mieux de te dépêcher et de sortir de ces toilettes. Ta cravate est bien en place, le costume te va bien. Tu n’as pas à t’inquiéter. Respire. Ouvre la porte. Marche dans le couloir. Tu es vraiment en retard. Tu hais être en retard. Accélère le pas. Presse toi.

Tu entres dans la pièce, l’appréhension toujours présente. Le doute. Tu fais une erreur, n’est-ce pas : tout ça, n’est qu’une grosse erreur. Et tu le sais. Tu le sais mais le sentiment d’être presque à ta place est beaucoup trop fort pour l’ignorer. Tu t’avances vers cette personne que tu dois rencontrer. Elle sourit, mais tu peux voir à quel point c’est faux, dans ses yeux. Soit, tu allais copier son expression, porter ton propre masque. Retrouveras-tu un jour ton vrai sourire ? C’est un futur incertain depuis que la vie décide de t’offrir des retournements de situations, de bouleverser tes habitudes. Apprend à ne jamais t’attacher, tout finira par changer.

- Bonjour, enchanté de faire votre connaissance.

Tu attrapes la main qu’on te tend, la serrant avec une infini politesse.

- Et…Merci.

Mais au lieu de te focaliser sur l’avenir, tu devrais déjà attendre de savoir ce que cette journée te réserve.



S...Senpai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Pages : 91
Date d'inscription : 20/04/2018
Localisation : chez Sophie
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mai - 12:53
call me senpai
Doyle & Dahl
Un coup d'oeil rapide sur l'homme indique à la blonde qu'il est paumé. Il est propre sur lui, presque trop. Porte un costume qui, il faut le dire, lui va bien. Plutôt mignon malgré son sourire tout aussi faux que celui de la blonde. En retard, très certainement stressé. Enfin, n'est-ce pas normal de ne plus savoir où il en est, dans sa situation ? Si on récapitule, c'est un gosse de riches, un bourgeois qui a déraillé. Qui a vu son mentor, à qui il tenait certainement beaucoup, mourir il y a un an. Qui avait déjà le nez dans des affaires pas très nettes et qui a fini par rejoindre la police, venger Joseph. Qui a un pouvoir… mais sait-il s'en servir ? Et, plus important : se sent-il à sa place ?

Joseph disait qu'ils se ressemblaient, mais Dahl ne voit que cet idiot comme point commun entre Doyle et elle. Elle lui serre la main fermement, comme pour dire "respecte-moi, gamin". Il est plus grand qu'elle, mais pas de beaucoup. Plus jeune. Moins à l'aise. Peut-être tout aussi tourmenté. "Tu me remercieras tout à l'heure, quand on aura fini la visite, et tout le reste. Pas de formalités entre nous, on a beau bosser pour la reine, je préfère autant qu'on se tutoie, sinon j'aurais l'impression d'être une grand-mère." Et puis, elle, elle vient d'un monde qui est totalement étranger à toutes ces affaires royales, nobles, ou même bourgeoises. Elle vient d'ailleurs, comme c'est écrit dans ses gènes, sur sa peau pâle et ses cheveux clairs. Elle vient du peuple, elle en a rien à foutre.

Pour que tout ça se termine vite, il faut que ça commence vite. Alors c'est parti. Elle fait gestes en parlant. "Ici, tu t'en doutes, c'est la salle de réunion. Pour tous les meetings importants, avec Mme Christie en personne, et, en général, tous les membres de l'Ordre. Sauf ceux qui sont vraiment trop loin comme ça peut arriver, par exemple à l'étranger. Les réunions sont régulières, et tu as intérêt à ne pas en rater une seule si tu es dans les parages." C'est qu'elle a une attitude nonchalante, Dahl, mais tout ça reste sérieux, presque millimétré. Le QG est un bâtiment qui l'impressionnera toujours un peu, au fond.

Mais, assez vite, elle se dirige vers la sortie. "On va faire un tour rapide du reste des locaux. Si tu as des questions, n'hésite pas.", qu'elle sourit à nouveau. C'est qu'elle est ici depuis plusieurs années déjà, elle devrait être capable d'y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: