Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Flood :: Alternate Universe RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon Kokoro fait doki doki et j'trouve ça chiant ♡ Ranpo/ Arthur/Kunikida

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 138
Pages : 456
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 14
Localisation : Dans la région du fromage tmtc
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juin - 20:20

I don't know why but I love you ♡

nan en vrai c'est trop bizarre cette histoire..

Je t'aime. Mais je te hais... MusicRanpo aime manger, ça, ce n'est pas quelque chose de nouveau en soi. Ce qui est d'autant plus étrange, c'est qu'il aime manger tout et n'importe quoi, et aussi boire.
En sortant d'une boutique plus ou moins peu fiable, Ranpo était fier. Il avait trouvé ce qu'il semblait être une boisson spéciale. Du moins, c'est un liquide rosé que l'on doit mettre dans de l'eau, un thé en somme. Le détective était content d'être tombé sur ce thé. Mais, pour le goûter, il allait devoir retourner à l'Agence... Quelque chose de plus compliqué.

Après avoir demandé de l'aide à des passants, Ranpo montait les marches du bâtiment quatre à quatre, pressé de goûter à sa mixture. Ses collègues avaient l'habitude de le voir aussi enjoué à l'idée de connaître une nouvelle boisson, ou même une nouvelle sucreries, tant que c'est comestible, ça passe!

En allant se faire chauffer de l'eau, Ranpo eut une idée, pour une fois, pas une idée de génie. C'était surtout pour tester. Alors il se permit de faire chauffer un peu plus d'eau pour avoir assez de liquide pour deux tasses. Cette seconde tasse fut réservée à Arthur Conan Doyle. Ranpo aime bien cet homme, juste pour son intelligence, mais sinon, ils ne se supportent pas tellement. Du moins, c'est ce qu'il fait penser, puisqu'au fond, Ranpo l'aime bien.

Il se dirigeait vers le Britannique, le sourire toujours présent, lui tendant une tasse.

-Allez, je suis gentil, j'ai pensé à toi.

Le détective voulait voir la tête d'Arthur quand il goûtera le fameux "thé", car si cela n'était pas bon, ça serait fun de voir sa tête. Ranpo prit donc également sa tasse et la portait à ses lèvres.
Mais, après avoir but une petite gorgée, Ranpo fut prit d'une émotion bizarre. Ses yeux se tournèrent vers le britannique, c'était étrange. Bizarre.

-... Je n'avais jamais remarqué à quel point tu étais.. mignon, Arthur..

....Qu'est ce qu'il dit?!
@feat Tutur~ Ca part en n'importe quoi...
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Pages : 501
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Juil - 23:11

I hate you... But I love you ? But I hate you so shut up (baka)

L’agence était calme. Le britannique trouvait cela presque effrayant, comme s’il manquait quelque chose, ou quelqu’un – en l’occurrence. Ranpo avait disparu -il aurait dû revenir depuis un moment- et le stagiaire espérait qu’on ne l’enverrait pas aller le chercher. Ce ne serait pas tout de même pas la première fois qu’il venait à son secours, mais tout de même, ce n’était pas son rôle de jouer les chevaliers… Ironie.

C’est pourtant les pas du détective qui montait rapidement les marches qu’il pouvait entendre. Il ne releva même pas la tête pour lui souhaitait un bon retour, concentrer sur son travail. Ce n’est que quand celui-ci s’approcha de lui, deux tasses à la main, qu’il fût forcé de lever la tête. Il fronça légèrement les sourcils, regardant maintenant la tasse qui lui était destinée avec confusion. Cela cachait un truc, mais il la prit tout de même en main.

- …Merci.

Peut-être qu’il ne devait pas se méfier, il le voyait mal avoir de mauvaises intentions. Il porta la tasse à ses lèvres, buvant quelques gorgées du thé. Arthur ne s’attendait pas du tout au compliment de l’autre homme. Il avala de travers, toussa, reposa la tasse. Mais ce qui l’étonnait le plus c’était… Son cœur. Son cœur qui battait soudainement vite. Ses joues qu’il sentait soudainement chaude.

- Je… Je ne suis pas mignon.

Il regarda ailleurs, gêné. Et énervé. Qu’est-ce qu’il se passait ?

- C’est… Toi qui l’est.

Wait what.

- Et ton intelligence je-

Non. Il devait s’arrêter.

- Je la trouve si…

Il releva des yeux timides vers lui. Ok, il y avait définitivement un problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 456
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 14
Localisation : Dans la région du fromage tmtc
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Juil - 23:48

I don't know why but I love you ♡

nan en vrai c'est trop bizarre cette histoire..

Je t'aime. Mais je te hais... Music. Ranpo gonfla une joue, bien sûr d'Arthur était mignon! Attendez ... quoi? Signalons en plus  que ses joues étaient rouges en entendant les compliments d'Arthur.
Mais.. en même temps, et ce qui est d'autant plus étrange, c'est que Ranpo n'est pas quelqu'un qui fait des compliments à tout va. Surtout au britannique. Clairement, ils n'avaient pas bu du thé.

-Mais si.. tu.. tu es mignon..

Il s'approcha du bureau, ses yeux grands ouverts, laissant apercevoir leurs couleurs semblable à des émeraudes.

-...et intelligent..

Étant au bord du bureau, Ranpo se permit -enfin, il se permet déjà beaucoup de choses en temps normal...- de décaler quelques paperasses pour s’asseoir.
...

Juste s’asseoir hein.
Oui nan mais bon..

Étant en face du Britannique, le détective souriait. Toujours les joues rouges et le cœur battant la chamade. Il n'avait jamais ressentit ça auparavant... même pas en face d'Akiko pour vous dire.. Pourtant, la jeune femme possède tout pour faire rougir le détective, comparer au...Britannique.

- Pourquoi mon cœur fait "bam bam" aussi vite..? C'est bizarre.. ça ne m'arrivait que quand j'achetais mes bonbons préférés..

... Quel grand poète.  Bon, il ne faut pas s'attendre à quelque chose d’impressionnant avec Ranpo tout de même, donc... ça sera suffisant.
Il plantait son regard dans celui d'Arthur avant de.. lui ébourrifer les cheveux. Il avait toujours son sourire enfantin sur les lèvres. Un vrai gosse.. quoi que. Ils n'étaient pas dans leurs états normaux..

-Tu es à croquer même~

...je... .
...
Ok
@feat Tutur~ Ca part en n'importe quoi...
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Pages : 501
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 19:24

I hate you... But I love you ? But I hate you so shut up (baka)

Il ne cessait de rougir, détestant cela. Il était prit de court et… Oh non il vient de pousser sa paperasse durement classé le sale… gosse… intelligent et… mignon.  Arthur se pencha légèrement vers le détective puis… grimaça. Le romantisme n’était définitivement pas présent, ce qui le fit un peu revenir sur terre. Jusqu’au moment où Ranpo planta son regard dans le sien, et lui ébouriffa les cheveux. Il aurait hait ce geste s’il n’était pas ainsi. A son grand dam, il pencha même la tête pour chercher son contact avant de se rendre compte de ce qu’il faisait. Il la releva bien vite, regardant le détective avec les sourcils froncés, reprenant l’habituel vouvoiement pour mettre un écart entre eux.

- Vous avez mis des aphrodisiaques dans le thé ou quelque chose du genre ?

Il détestait ce sentiment, son cœur battait trop vite et ses joues étaient bien trop chaude- s’il ne sortait pas des idioties romantiques, il aurait pu penser être tombé malade. Lui qui voulait passer sa vie entière avec la personne dont il tomberait amoureux, il se retrouvait avec… Ranpo. Impossible. Il se leva, mains sur le bureau.

- Trouvez un moyen de régler ce problème, et de suite.

Ce n’était pas convaincant, avec sa rougeur et ses cheveux ébouriffés à cause du détective.  

- Je refuse d’avoir des sentiments pour vous.

Il allait être logique sur la situation, il le fallait. Pourtant, cet aveux lui serra douloureusement le cœur. Ses yeux regardèrent la tasse qui n’était pas encore vide.

- Surtout forcé. J’espère nous que cela va vite passé.

Son regard s’était levé sans qu’il ne se rende compte pour regarder les lèvres du détective, le détournant rapidement quand il le réalisa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 456
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 14
Localisation : Dans la région du fromage tmtc
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 21:04

I don't know why but I love you ♡

nan en vrai c'est trop bizarre cette histoire..

Je t'aime. Mais je te hais... Music. Arthur le regardait, les sourcils froncés. Quoi? Il avait fait quelque chose de mal en plus  d'avoir acheté ce thé? Oui, nan. Ranpo se levait du bureau. Se rendant compte de ce qu'il avait fait en observant l'Anglais avec les cheveux ébourrifés. Qu'est ce qu'il était mignon comme ça.. Non. Edogawa doit se reprendre.


-Parce que tu crois que je sais ce qu'il y a dans ce truc?

La prochaine fois, il lirait bien la notice avant d'acheter une quelconque chose dite comestible. Car il aimerait sincèrement éviter de retomber amoureux Arthur à cause d'une boisson bizarre. Pourtant, cette sensation de sentir son coeur battre ainsi... c'était d'un côté agréable. Et d'un autre côté.. c'était bizarre. Vraiment. Arthur se leva, main sur le bureau, il semblait être déterminé. Qu'il était ador- Le brun l'observait.

- Je refuse d'avoir des sentiments pour vous également. Seulement..

Il regardait l'Anglais de haut en bas avant de soupirer. Il avait toujours ses joues rouges, et c'était insupportable de penser qu'il rougissait pour lui. In-su-por-table. Vraiment. Mais, c'était contre son gré aussi. Son regard s'arrêtait sur les yeux profonds d'Arthur. Rhaaa... c'est horrible. Il l'apprécie en tant que collègue, mais là, se sentir encore plus proche c'est.. 

irk.

-Je crois que l'on va devoir attendre que son effet...s'estompe..
-
A ces mots, le cœur de Ranpo semblait avoir raté un battement. Que les effets.. s'estompent. C'était si triste.. Plus ce ressentit d'amour entre les deux "génies" pensait - il a cause de ce thé. Mais d'un autre côté, bordel qu'il voulait que les effets s'estompent, et vite.

-.. Et j'ai pas envie que l'on fasse des choses que l'on regrettera.

Comme s'embrasser. Vu l'état des deux hommes, tout était possible..Oui, tout. Alors, il tournait le dos à Arthur d'un pas déterminé. Mais.. c'est bizarre. Mais sans plus le voir, c'était comme si... il manquait quelque chose à Ranpo. Un creux se formait dans sa poitrine, mais il restait dos à lui.


-Là, comme ça...pas..de...c'est dur..de ne plus te voir..
@feat Tutur~ Ca part en n'importe quoi...
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Pages : 501
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 18:13

I hate you... But I love you ? But I hate you so shut up (baka)

Il ne savait pas ce qu’il y avait dans la boisson, Arthur avait envie de le tuer avec sa tasse, sans prendre la peine de cacher son corps juste après. Surtout quand il soupirait ainsi en le regardant : c’était beaucoup trop embarrassant. Il ne répondit rien quand Ranpo parla d’attendre que l’effet s’estompe, et fixa les documents sous ses yeux. C’était assez triste, dans un sens, mais pour le mieux. Quand le détective se retourna, son cœur se serra d’une manière familière - si douloureuse, cette peur de perdre quelqu'un.

 - Moi non plus, ne faisons rien... de contraire à la morale. And this is fucking stupid because…

Il se rendit compte qu'il ne parlait plus japonais et se reprit bien vite.

- C'est idiot parce que nous sommes dans la même pièce, on dirait un maudit dialogue de théâtre... Un Roméo et Juliette bas de gamme !

Arthur avait l'impression de perdre le contrôle de ce qu'il faisait, autant que ce qu’il disait. Ainsi il ne s'était pas rendu compte qu'il s'était levé, qu'il s'était avancé jusqu'à lui, qu'il le regardait dans les yeux, les lèvres proches des siennes.

- Ranpo...

Son cœur battait trop fort, résonnait dans ses oreilles.

- Je ne boirais plus aucun de vos breuvages. Je me contenterais d'être touché par le geste et la pensée.

Il pouvait sentir le souffle du détective contre son visage, si proche mais si loin à la fois. Ce qu'il voulait dire sur le ton de la colère fût faible et timide. Une voix tremblante, partagé entre l'angoisse de l'erreur et
l'impatience de la commettre.

- Je vous déteste.

Oui, il le détestait plus que tout à cet instant précis. C'était donc vrai ce qu'on disait à propos de l'amour, la haine et le pas qui les séparait. Non, il refusait de croire qu’il aurait pu avoir quelconque sentiment dans son état normal.

- Embra...Embrass...

Il balbutia, s'accrochant à la veste du détective avec des mains tremblantes, ne sachant s'il voulait le pousser ou l'attirer à lui. Il aurait préféré la mort plutôt que continuer ce massacre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 456
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 14
Localisation : Dans la région du fromage tmtc
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 0:36

I don't know why but I love you ♡

nan en vrai c'est trop bizarre cette histoire..

Je t'aime. Mais je te hais... MusicAhhh, il se mettait à parler en Anglais? Ranpo aime quand il parle Anglais, c'est tellement mignon..Non, Ranpo doit se reprendre, c'est partit trop loin. Stop, il doit arrêter..- Il écoutait le britannique, avec ses deux yeux émeraudes grands ouverts.  

Attentif.

Oui, il comprenait. Dans le futur, Ranpo ne prendra plus rien de cette boutique étrange. Plus  r i e n. Oui, Arthur avait raison. Mais à vrai dire, Ranpo le sentait mal. II savait très bien qu'ils allaient faire quelque chose qu'ils regretteront beaucoup. Mais.. au fond, il espérait que les effets s'estompent avant ça. Clairement. Imaginez qu'Akiko les voit en train.. de se faire un câlin, ou pire. Non, cette vision est horrible, il allait d'ailleurs chasser cette vision tout de suite hein.

Il espère.

Il sentait que le britannique s'était approché de lui. Trop proche. Ses lèvres étaient trop proches. Il étaient complètement trop proches. Mais pourquoi le repousser quand ses gestes sont si..agréables. Le cœur de Ranpo s'accélérait. Ses joues rougissaient en même temps. "Je t'aime tellement Arthur.. mais bordel, je veux que ça s'arrête.

Stopez ce jeu.

-Actuellement? Je te déteste tout autant.

Aie. Ces mots font mal au cœur. Très mal. Mais en même temps, c'est ce qu'il pensait réellement, mais.. oui, il souffre. Il se sent mal après avoir dit ça à l'homme qu'il aime.. Enfin non. Mais...

Non, arrête.

Il sentit les mains tremblantes d'Arthur sur sa veste. Prononçant ce qu'il semblait être une demande. Peut être. -Chose à noter, Ranpo est complètement perdu-. "Embrass.." Non, Ranpo ne peut pas. Il ne peut pas faire une chose pareille, clairement. Il pouvait s'imposer des limites. Donc il prit la cravate d'Arthur, le tirant vers lui pour déposer ses lèvres sur les siennes. Les joues de Ranpo se réchauffaient tandis qu'il serrait dans sa main la cravate d'Arthur. Pas pour la serrer autour de sa gorge, mais juste pour s'assurer qu'il reste auprès de lui.

Contact.

Sans le voir, si le savoir, Tu détachais la cravate d'Arthur, peut être avais-tu trop tirer dessus. Mais, que veux-tu. Est - ce l'adrénaline? C'est l'amour ça? Un amour forcé, mais un amour...


Chelou putain.
@feat Tutur~ Ca part en n'importe quoi...
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 101
Pages : 365
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 1:14
je
regrette
tout
C'était une journée plutôt calme pour le blond. Étonnamment, l'Agence a été très silencieuse, ce matin. Mais il ne va pas s'en plaindre, il a pu avancer très convenablement dans son travail. Fier de lui, il consulte son programme de la journée pendant que la photocopieuse est en marche : il est un peu en avance sur la paperasse. C'est qu'il a l'habitude de se faire interrompre ou ralentir, alors il prévoit large… Peut-être pourra-t-il rajouter quelque chose pour ce soir, s'il continue sur cette lancée.

D'humeur légère, il tasse sa paperasse et la prend sous son bras pour retourner travailler. Copier en triple, recto-verso, un dossier de trente-deux pages, ça prend tout de même un peu de temps. Mais tout va bien, je suis en avance.

D'ailleurs, il aperçoit Arthur qui s'est levé dans le bureau. Ça tombe bien, il avait besoin de lui poser une question concernant ce dossier. "Ah, tu tombes bien Ar-… THUUUUR ?!", hurle-t-il soudainement. Pris au dépourvu, choqué, traumatisé.

Que.

Se.

Passe-t-il.


Ou, à voix haute : "QUE- QU'EST-CE QUE- QU-QU-QU'EST-CE QUE VOUS FABRIQUEZ ?!" Aucun mot ne pourrait exprimer ce mélange de choc, d'horreur, et de gêne qui s'empare de Kunikida en cet instant. Il a fait tomber toutes ses feuilles qui se sont éparpillées au sol, et lui-même en perd l'équilibre.

Dites-moi que c'est un cauchemar.

…Non. Réveillez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Pages : 456
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 14
Localisation : Dans la région du fromage tmtc
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 1:51

I don't know why but I love you ♡

nan en vrai c'est trop bizarre cette histoire..

Je t'aime. Mais je te hais... MusicOups. Il semblait que quelqu'un d'autre les avait vu. Ranpo décrochait ses lèvres de celles du Britannique.  Edogawa se tournait e vers son collègue. "Oups" Encore, oui, il avait prié pour ne pas que ça lui arrive, mais voilà qu'un autre membre de l'Agence l'avait vu dans cet état, et surtout, en train d'embrasser Arthur. Non, c'est trop embarrassant, non.

-Je.. Kunikida, je peux tout expliquer!

Dit il, sans bouger de l'endroit où il était, sauf que maintenant, il n'y avait plus Arthur contre lui, et heureusement. Il ne manquerait plus qu'ils restent bras dans les bras, non. Clairement pas. Ses joues étaient rouges et retiraient toute crédibilité sur ses explications. Ou plutôt, sur ses tentatives d'explication. Car à vrai dire, à part des bouts de phrases dans queue ni tête, on ne pouvait rien comprendre.

-Je..enfin, nous..il..heu.. je l'aime. attends.. NON

Il tentait de prendre une voix claire, les yeux grands ouverts;

- Je le d é t e s t e . Mais c'est un mal entendu, clairement, je le hais 

Ca fait mal au cœur, ces mots sont blessants. Donc il n'avait pas pu s'empêché de se tourner vers l'Anglais, un petit sourire en signe d'excuses sincères.

-Désolé, je ne le pense pas... je t'aime!

Non, il se giflait.

-Je t'aime pas du tout. Pas. Du. Tout.

Comme un enfant qui piquait sa petite crise, Ranpo lançait la cravate d'Arthur soigneusement enlevée du cou de ce dernier Kunikida. Oups.. C'est peut être une autre erreur à rajouter à son dossier du jour.
@feat Tutur~ Ca part en n'importe quoi...
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Pages : 501
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 2:50

I hate you... But I love you ? But I hate you so shut up (baka)


Son cœur loupa un battement quand il sentit les lèvres de Ranpo sur les siennes. Sucrées…. C’était une sensation bizarre, à la fois agréable, honteuse et détestable. Cela n’aurait jamais dû arriver, pensa t-il alors que ses yeux se fermèrent, répondant timidement, c’était contre sa morale. Il détestait cela, tout en étant heureux d’avoir franchis les limites. Son âme de rebelle sans doute. Celle d’homme romantique et fidèle ne croyant qu’à « un seul amour jusqu’à la fin de ma vie » lui hurlait son erreur. Quand il sentit sa cravate glisser de son cou, ses mains défirent le bouton de la cape de Ranpo, qui tomba au sol.
Il ne remarqua pas les pas du blond qui revenait au bureau – il avait oublié où ils étaient – mais entendit parfaitement sa voix. Dans un sursaute, le britannique repoussa le détective, cherchant à remettre sa cravate dans la panique, mais vit qu’elle était toujours dans la main du brun.

- Fuck.

Fuck. No. Il n’était pas du tout en train de paniquer tout en écoutant l’autre essayer de se justifier. Les remarques de Ranpo faisaient mal, mais elles étaient réelles : Arthur ne l’avait jamais autant détesté que maintenant. Quel horrible scénario. Ses joues étaient brulantes, et il avait envie de mourir. Sauter par la fenêtre semblait être une bonne idée.

- C’est de la faute de cet abruti, un vrai gamin qu’on ne doit laisser sans surveillance.

Très bien, Arthur. Mais cela n’expliquait en rien la situation.

- C’est à cause de ce thé.

Dit-il en pointant du doigt la tasse.

- Je ne sais pas ce qu’il y a dedans mais je ne préfère pas savoir, sauf pour mettre fin à cette horreur.

Quand tout cela sera fini, il ne viendra pas travailler le lendemain : il comptait boire pour tenter d’oublier ce soir. Il pourrait même boire maintenant. Et fumer. Fumer et boire. Le britannique posa ses mains sur son visage et laissa échapper un grognement de désespoir.

- Je te hais Ranpo Edogawa. Plus que tout ce que j’ai pu haïr jusqu’ici.

Comme son cœur qui disait le contraire de ce qu’il venait d’annoncer.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Flood :: Alternate Universe RP-
Sauter vers: