Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: La Mafia Portuaire :: Logements de la mafia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[NSFW ?] Faire connaissance •• Yukiru & Faulkner

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 21:16

Feat Yukiru

parlez-moi de vous

huhuhuhuhu
Faulkner est bel et bien
un mafieux, maintenant.
mais Pas n'importe lequel
il est comme un Pion
spécial pour
Ozaki-san.

et Qui aurait pensé que
sa première mission
(quelle excitation)
fût tout aussi spéciale ?
C'est dire qu'espionner- tirer les vers du nez d'un autre Mafieux ce n'est pas Surtout que Cette personne c'est amusant Il est lui aussi chargé de mission
par Ozaki-san (quelle femme !)
reste donc à voir
s'il parlera.

je ne fais que vérifier l'avancement de son travail
(en supposant qu'il le fasse)

Et Puis
qui refuserait de Me parler
quand je suis si
charmant ?

androgyne
soigneusement apprêté
finement maquillé
coiffure sophistiquée
Faulkner s'est fait plaisir.
(et espère qu'il en sera de même
pour son collègue)

"Sugisaki-san, j'admire beaucoup votre style… puis-je savoir où vous trouvez de telles étoffes ?", susurre-t-il en même temps qu'il
caresse le tissu porté
par l'autre.
placé derrière lui
Faulkner lui a soulevé le bras
et laisse sa main glisser
le long du tissu
jusqu'à sa main gantée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Pages : 279
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : Dans la cuisine de la mafia
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 23:25
❝ The person that I like is someone that I am uneasy about... - Yukiru Sugisaki ❞Tu veux que je parle de moi..?C'était fatiguant. Fatiguant de se dire que l'on a une mission sur les épaules que l'on doit exécuter à la lettre si on ne veut pas finir embrocher par un sabre. Yukiru était bien stressé depuis que la cadre lui avait donné cette tâche, pourtant simple dans un sens, mais compliquée dans un autre. Que feriez vous, vous, si quelqu'un vous confiait une mission qui, si elle échoue, sera sans doute la dernière mission que vous effectuerez? C'était le pressentiment de Sugisaki à ce moment précis. Il était tellement sous l'emprise du stresse, que manger était devenu rare, il mangeait peut être trois noisettes pour la journée, et c'est tout. Et encore.

Aujourd'hui, il allait interrogé un mafieux randomn. Il s'attaquera aux capitaines et cadres plus tard, là, ce jour ci, il n'avait pas envie d'interroger -subtilement- des personnes haut placée. Parlant à cet homme, il insérait quelques questions qui étaient en liens avec ce qu'il devait faire. Quand enfin, il avait eut quelques informations concluantes, il se retournait pour vaquer à ses occupations. Mais. Un homme.. pardon. Une femme.. attendez.. un homme? Oui, c'est un homme. Quoi qu'il avait un sérieux doute. En l'observant, il se dit que si c'était une femme, elle avait un certain charme, mais si c'était un homme... bon, il en avait aussi hein, Yukiru ne le cache pas. Il semblait... Encore une fois, Sugisaki n'en avait aucune idée, surtout qu'il n'avait jamais aperçu ce mafieux avant. Surtout qu'il voulait savoir si son travail avançait. Comment était-il au courant de ça? Comment?! Il était démasqué?! 

-Je... ça avance bien... je suppose...

Non, c'était trop étrange.

-Comment...êtes vous au courant de cela...?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 0:08

Feat Yukiru

parlez-moi de vous

hein ?
Oh Eh bien
Ça alors Qu'est-ce que
que vient-il de dire,
Sugisaki-san ?
Je rêve ou il vient vraiment De
Faulkner éclate de rire
(toujours collé à l'autre)
"qu'est-ce donc qui avance bien,
monsieur ?~"

doucement
Faulkner glisse
(comme une caresse
comme le vent contre la peau)
autour de l'autre.
maintenant En Face
(trop proche déjà)
"vous me semblez bien stressé", murmure-t-il
Posant une main contre son coeur Qu'est-ce qu'il bat fort
Plongeant ses yeux
troubles malicieux charmeurs
dans Ceux de l'autre Une jolie couleur ce bleu

"je n'ai aucune idée de ce dont vous parlez
Sugisaki-san"
un sourire énigmatique.
Il entremêle leurs doigts
Pose l'autre main sur Sa taille
qu'est-ce qu'il s'amuse Faulkner.
Comme s'ils allaient
danser la valse
le tango
Toute la nuit "peut-être puis-je vous aider à vous détendre…"

le regard ingénu,
les intentions bientôt nues

Pourquoi ne pas
s'amuser
un Peu ?
peu importent les méthodes je veux des renseignements
qu'Elle a dit
alors Autant
profiter un peu.

ne serait-il pas
Dommage
de ne pas faire connaissance…
avec cette charmante personne
en bleu ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Pages : 279
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : Dans la cuisine de la mafia
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 14:51
❝ The person that I like is someone that I am uneasy about... - Yukiru Sugisaki ❞Etrange..Yukiru Sugisaki ne s'y attendait pas, cette réaction était bien loin de ce qu'il imaginait. Il éclatait de rire, le mafieux inconnu. L'homme bleuté restait, quant-à-lui, sans sourire. Quel étrange personnage. Yukiru le toisait de haut en bas. Charmant est un mot qui le décrivait. Etrange en était un tout autre. Dans quelle situation s'était -il embarqué? Embarqué dans quoi? Il était pourtant sûr que cet..homme savait pour sa mission donnée -ou imposée, ça dépend des points de vue- par Ozaki Kôyô. Mais il le niait apparemment. S'était-il trompé? Fort possible.

-...Rien...rien..

Il suivait du regard les mouvements de son interlocuteur. Très proche de lui était-il devenu en cet instant. Trop, proche, même. Oui, il était stressé. Et sa boule au ventre ne diminuait pas. Au contraire. Elle montait. Son stresse lui montait à la tête, c'est certain. Et cette montée se ressentait dans son rythme cardiaque qui augmentait. Bon dieu qu'il veut fuir. Qu'il veut... se détendre, quelque part. Ca va pas ça.

L'homme en face de lui le regardait dans les yeux. Ses iris sombres semblaient le percer. Les yeux bleus de Yukiru se plantaient également dans les siens. Un contact par le regard. C'était suffisant pour perturber le mafieux. Surtout quand il sentit ses doigts entremêlés à ceux de l'homme androgyne, tout ça avec un sourire.. Yukiru ne rétorquait cependant pas. Il ne savait pas à quel jeu, sûrement sournois, voulait jouer l'inconnu. Mais il ne disait rien.

Sur sa taille, l'autre main de l'homme aux cheveux noirs était posée. Voulait-il commencer une danse? Sugisaki se sentait... Mal. Son stresse montait toujours de plus en plus, alors qu'il n'y a aucune raison à stresser. Mais il est comme

ça.

Les mains légèrement tremblantes, il ne repoussait pas le mafieux. Restant de marbre. Restant..impassible.

-Que..que faîtes vous... là...?

Calme. Soit calme comme de l'eau..
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 3:40

Feat Yukiru

parlez-moi de vous

stupeur et tremblements
chez son partenaire (improvisé)
Faulkner est
amusé.
il sent les battements de coeur
le stress
la tension Qui se répand
Qui monte monte monte
Est-ce moi qui vous fais cet effet-là ?
(Je suis flatté)

lentement
Faulkner
approche (encore plus) son visage
Plus qu'un ou deux
centimètres
entre leurs lèvres.
(et il sourit
encore
toujours il sourit)
"je ne cherche qu'à en apprendre un peu plus sur vous
si vous le permettez… ~"
qu'il murmure.

un Pas de côté
un autre en Avant
et encore un en Arrière
C'est une valse qu'il entame.
"détendez-vous Sugisaki-san… je sais que vous en avez besoin"
ajoute-t-il
Et ils
tournent,
tournent,
tournent
(Faulkner aime danser
Faulkner aime
la sensualité
de la danse)

Et comme Je le disais tout à l'heure
Faulkner s'arrête
pour un temps
"j'aime beaucoup votre style… vous êtes beau, Sugisaki-san"
sourit-il une seconde
Avant de réduire
à néant
cet espace entre leurs lèvres.
(oups)

il resserre également
son étreinte.
Impossible de s'échapper maintenant,
Sugisaki-san.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Pages : 279
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : Dans la cuisine de la mafia
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 12:45
❝ The person that I like is someone that I am uneasy about... - Yukiru Sugisaki ❞Etrange.. Proche. Toujours aussi proche l'un de l'autre. Sensation étrange qui envahit son cœur. Peur? Stresse? Gène? Qu'est ce qui se passait. Il se posait la question, le mafieux. Le souffle court. Qui est cet homme, pourquoi fait-il ça. Yukiru panique au fond.

Stressé en apparence.

"je ne cherche qu'à en apprendre un peu plus sur vous si vous le permettez… ~" Qu'il dit. En apprendre plus sur Sugisaki. Qu'elle est la raison derrière cela? Quel jeu joue -t-il sérieusement? Le mafieux aux iris océans ne rétorquait pas à la "danse" improvisée. Trop perdu dans ses pensées pour faire un quelconque mouvement. 

Il rougit

Une couleur rubis qui concorde avec ses couleurs bleutées. Telles sont ses joues actuellement. Un mélange de couleur sur le visage de Yukiru. Un compliment. Nouvelle chose, nouveaux mots. Sensation perdue d'avoir été complimenté.

-M..m..merci je...suppose..?

Qui l'eut crû

Que dire quand leurs lèvres se rencontrèrent.
Quand il sent le souffle de l'androgyne sur son visage chaud, stressé, intimidé.
Paralysé.

Mais pourquoi il ne le repousse pas? Pourquoi il accepte alors qu'il ne connait pas son prénom? Simple soit-il, de le repousser à l'aide d'une dague. Mais, comme un serpent enroulé contre son corps, Yukiru n'osait plus bougé. Le contacte entre leurs lèvres s'éternisant. Le mafieux se reculant, toujours dans l'étreinte de son partenaire (?). Les yeux détournés du visage de l'androgyne. 

Joues Rouges.
Respirations et rythme cardiaque augmentés. 
Stressé, encore.

-je..enfin..tu ... non, vous..pourquoi..
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 2:37

Feat Yukiru

parlez-moi de vous

Mmmh
Faulkner se
délecte.
douces, douces lèvres
dérobées
souffle tremblant
joues enflammées
N'est-ce pas mignon ?

oui oui oui
il a-dore
les réactions de l'autre
les Rougissements la Tension de tous ses muscles le Tressaillement de
sa voix
la Fuite de ses iris
il n'en rate pas une miette.
(il est presque
déçu qu'il recule si
vite)

Pourquoi ?
"mais, pourquoi pas, Sugisaki-san ?~"
qu'il réplique joueur
Logique
à toute épreuve :
"que m'empêcherait de goûter aux belles choses de ce monde ?" j'ai toujours
été comme obligé
d'admirer de toucher de
souiller
la Beauté.

il glisse sa main de
la taille à la hanche
et se Penche
très en avant
vers
sa Belle Danseuse
Ah, pour ne pas tomber en arrière Il doit
s'accrocher
à moi maintenant

(classique tango Mais
dévastateur.)
"et Vous…"
(souriant)
murmurant
"vous aimez ça…"

Après Tout
n'est-ce pas
Agréable ?
inutile de trop
réfléchir Laissez-vous donc aller…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Pages : 279
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : Dans la cuisine de la mafia
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 3:08
❝ The person that I like is someone that I am uneasy about... - Yukiru Sugisaki ❞Etrange.. Pourquoi pas. Réponse sournoise, mais qui fait son effet, ou pas. Que se passe-t-il? Pourquoi, ne le repousse-t-il.. pas. L'avait-il charmé avec sa danse improvisée? L'avait-il embobiné avec ce.. baiser volé? 

-Oui, je...pourquoi pas.. oui, c'est heu..ça

Il peut facilement se faire influencer, Yukiru. Il n'est pas méfiant, il se laisse guider comme une plume et un souffle de vent. Sans nul doute, cet androgyne le guidait comme le vent dont avait besoin cette plume qu'est Yukiru.

Sans doute, c'était ça.

-Vous...avez raison.

Les belles choses de ce monde ne sont pas à portée de main du mafieux aux couleurs de saphirs. Comme l'océan, sa couleur ressemble à l'eau. Paisible et calme, mais à l'intérieur, c'est brûlant. Le stresse, la panique, tout d'emmêlés comme des fils de soi. 

Se penche-t-il, ne pas tomber était le but premier de Sugisaki. Était-ce l'idée qu'avait cet homme en faisant ce geste? Celui de

doucement
s'accrocher à son cou, par simple réflexe.

"vous aimez ça". La danse charnelle de l'homme était oui, il aime ça. Il n'ose pas se l'avouer, mais pourquoi il aimait ça? Pourquoi.. Les yeux océans du jeune mafieux se plantaient dans ceux de son

Danseur.

Grain de sable suivant la course du soleil, Yukiru était le grain de sable, petit, suivant le soleil, aveuglé par un sentiment qu'il ne connaissait pas. Un sentiment.

Beau ainsi-soit-il.
Bizarre définit-il.
Agréable pensait-il.


-Con..continuons..
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 13:25

Feat Yukiru

parlez-moi de vous

le trouble D'abord
dans les iris de saphir
(si Jolie couleur)
Lentement
effacé apaisé éclairci par
quelques mots de Faulkner
(fier de Lui faire
autant d'effet)

continuer ?
Mais
évidemment mon Cher Je n'allais pas
m'arrêter
en si bon chemin
et Surtout pas quand C'est si
gentiment demandé…
"avec plaisir~"

lentement mais
(sûrement,
sensuellement)
il Redresse l'autre il le
rapproche… "vous aimez danser, alors…?"
(leurs lèvres presque collées leurs
corps courbés
l'un contre l'autre)
Doux flottement Gracieux mouvement

un pas de Valse encore
un deux trois
quatre cinq six
un tour complet.
puis un Autre
encore un
et Oh voilà un mur
(oups
Sugisaki-san y est
délicatement plaqué)

"ou peut-être…", souffle-t-il
Souriant (encore Toujours
victorieux, séducteur
narcissique
)
"que vous aimez ça…"
Oups un nouveau
baiser volé Pas ma faute si Ces lèvres
sont si douces
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Pages : 279
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : Dans la cuisine de la mafia
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 16:22
❝ The person that I like is someone that I am uneasy about... - Yukiru Sugisaki ❞Etrange.. "Avec plaisir~" dit-il. Qu'est ce que le plaisir? Encore un sentiment que Yukiru ne connait pas.

Leurs corps se rapprochent
Comme leurs douces lèvres
Également.

Comme un grain de sable au bord de la mer, un simple souffle le fait avancer vers cette source d'eau claire et pure.
Grains de sable Yukiru.

La valse les fait danser. Ils tournent encore deux fois, ils tournent et, contre son dos, le mafieux sentit un mur.
Plaqué contre lui.
Sans aucun moyen de s'échapper.
Prisonnier.

Encore un baiser volé aux lèvres du mafieux.
Encore.

Et encore une fois, il ne se reculait pas, ne le repoussait pas. Séduit par leurs danses, belles et angoissantes à la fois, peut être. Ou juste trop perdu pour penser à le repousser à l'aide d'une dague.


-pourquoi moi? Je n'ai rien.. d'intéressant.

Simple vérité.
Avait-il dit après avoir détaché ses lèvres de Son Danseur. Être dans cette position le fait frissonner, être en face de l'androgyne lui faisant connaître encore d'autres émotions. L'envie, mais en même temps, la peur le consumait.

Jusqu'où allait
aller cette situation

-Oui j'aime ça.

Avoue-t-il.
Presque honteux Yukiru. Lui qui s'était posé des limites parfois, là elles semblaient être parties.

Étrange.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: La Mafia Portuaire :: Logements de la mafia-
Sauter vers: