Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gossip Grill, la grande aventure.

avatar
Messages : 132
Pages : 624
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 15:27
Les accrosAujourd’hui était un jour spécial … En fait oui et non. Ce jour, Tsuraya n’était pas allée au travail, non pas qu’elle n’en avait pas envie ou quoi non, c’est juste que cette fois elle était tombée malade et avait fait une forte fièvre ce matin. C’était rare qu’elle tombait malade à vrai dire car la jeune femme faisait attention à sa santé, mais pas assez vraisemblablement.

Elle avait passé la journée à traîner dans l’appartement, bien sûr elle avait appelé l’Agence le matin même pour prévenir qu’elle ne pourrait pas venir aujourd’hui, sinon elle aurait passé son temps à dormir ou écrire n’importe quoi c’était même pas la peine. Et puis ça lui faisait une pause, elle avait pu … Traîner devant la télé ou faire la sieste, ou les deux en même temps. Elle s’enfilait du thé et des téléfilms pourris qu’elle regardait sans vraiment regarder. Avec un plaid dans lequel elle était enroulée comme une larve, qu’elle enlevait parfois à cause de sa température qui faisait du yo-yo.

Mais depuis la fin d’après-midi ça allait mieux, elle avait enfin trouvé des médicaments en fouillant un peu et sa température était partie, mais elle se sentait toujours un peu dans les vapes. Qu’est-ce qu’elle faisait de sa vie sérieux, c’était n’importe quoi. Le matinée elle avait regardé les dessins animés car elle n’arrivait pas à dormir, l’après-midi téléfilms et sieste et .. Oh, elle n’avait rien prévu pour la soirée. Elle songeait à sortir mais ce ne serait peut-être pas une bonne idée après tout. Donc .. Que faire. Oh. Maiiiiiiis oui ! Que font les gens quand ils sont malades ou n’ont rien à foutre de leur journée ? Il regardent une série.

Alors elle était partie chercher une sorte de télécommande spéciale pour que la télé passe en mode « Netflix ». Puis elle commença à chercher ce qui pourrait être intéressant ou divertissant. Tiens, « Gossip Grill » c’est quoi ça ? Apparemment un truc de pétasses, de potins et de dramas à l’eau de rose. Soit. Elle ne savait pas dans quoi elle s’était embarquée lorsqu’elle appuya sur le bouton play de la télécommande. Oh. Des meilleures amies qui se font des coups de pute ? Et lui là, c’est quoi son problème, il sert à rien et la ramène. Et .. Oh bien sûr le petit intello qui est amoureux de la pire des morues qui ne le regarde même pas…. Pourtant il est pas mal hein- Oh, qui sonne ?

Tsuraya releva la tête du canapé d’un air contrarié, elle était vraiment à fond dans le premier épisode. Puis se rendu compte de sa tenue. Elle s’était attaché les cheveux dans un chignon à l’arrache, et trainait en jogging et débardeur. Elle n’avait pas l’air d’une plouc pour autant, c’est juste qu’on aurait dit qu’elle venait de se lever, sans parler de son teint pâle. Par contre l’appart était bien rangé et propre, elle en était contente, elle n’avait pas le courage là… Oh puis si ça se trouve ce n’est qu’un livreur d’on ne sait quoi ou Dazai ….. Ou Ryunosuke. Ah. Ben tant pis.

La jeune femme ouvrit la porte et … releva légèrement la tête pour découvrir celle de Kunikida. Ouais son supérieur quoi. Elle resta plantée comme ça un moment en se demandant POURQUOI. Elle est aussi présentable qu’une meuf qui venait de se faire larguer alors que c’est son collègue organisé qui vient. Bon. Elle prit enfin la parole, elle n’allait pas le regarder sans rien faire non plus, tout en lui faisant signe d’entrer.

- Bonjour Kunikida, qu’est-ce que je peux faire pour toi ?

Tsuraya semblait un peu surprise au niveau de son visage malgré sa détresse intérieure. En plus au fond la série tournait toujours et elle était en train de tout rater.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 101
Pages : 365
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 19:38
ft. Tsuraya & Gossip Grill
Quelle étonnante situation…
La journée à l'Agence lui a semblé bien différente, aujourd'hui. Pourtant, ce n'est pas rare qu'il y manque quelqu'un, que certaines personnes soient en mission ou tout simplement en train de vagabonder en ville - à commencer par son partenaire. Namboku est d'ailleurs quelqu'un d'assez discret en règle générale. Elle n'en est pourtant pas moins efficace… Peut-être est-ce pour cela que son absence perturbe Kunikida.

Néanmoins, il est vrai qu'elle fait mieux de rester chez elle pour se reposer, si elle est malade. Elle y est mieux qu'au bureau, où l'agitation quasi-permanente n'aurait fait qu'accentuer sa fièvre. Le blond reste tout de même inquiet. C'est étrange qu'elle ait attrapé ça en plein été… Peut-être un coup de chaleur ? En tout cas, il espère qu'elle se remettra vite sur pied. C'est tout de même assez désagréable d'être malade…

Quoiqu'il en soit, le voilà sorti de la pharmacie. Ce n'est pas grand chose, mais il y tient tout de même. C'est probablement tout ce qu'il peut faire pour sa collègue en la situation actuelle. Il jette un coup d'oeil à sa montre. Il est étonnamment tôt… Il n'est pas resté très longtemps après que l'Agence a fermé aujourd'hui, pour une fois. En même temps, la pharmacie n'est pas ouverte toute la nuit…

Après quelques minutes de marche, le voici arrivé à sa destination, qui est bien évidemment l'adresse de la malade. Kunikida ? Inquiet ? Un peu trop. Il sonne sans plus tarder. Il entend des voix à l'intérieur… Peut-être qu'il dérange ? Hrm, il va essayer de faire court. Il remonte ses lunettes sur l'arrête de son nez, quand la porte s'ouvre.

La jeune femme a l'air surprise… Il a oublié de prévenir, n'est-ce pas ? Mince. Il a l'air bien bête, maintenant. Un soupir mental. Tant pis, il est là, à présent. "Bonjour, Namboku. Je venais simplement savoir tu allais mieux, et t'apporter ça, au cas où…", répond-il doucement, en montrant le sac de médicaments. Sa collègue a l'air plus faible que d'habitude, mais certainement pas à l'article de la mort. Elle est un peu pâle, et semble fatiguée. Peut-être aurait-il dû la laisser se reposer…

Invité à entrer, il ne se fait pas prier, et laisse ses chaussures dans l'entrée. Il ne va pas s'attarder, cela dit. Quelque peu curieux, il observe les lieux, et constate avec une certaine satisfaction que c'est bien rangé, bien propre. "J'espère que je ne te dérange pas… Tu regardes un film ?", hasarde-t-il en entendant ce qui semble être la télévision. C'est vrai que c'est un bon moyen pour faire passer le temps en se reposant. Autant dire qu'il n'a pas souvent l'occasion de le faire, lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 624
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 23:07
Les accrosElle avait remarqué qu’il avait jeté un œil aux alentours. Bon, elle allait regarder elle aussi un peu, on ne sait jamais, si des fringues ou on ne sait quoi de dérangeant puisse traîner, mais le truc c’est que Tsuraya rangeait tout ce qui traînait donc .. C’était parfait, elle avait bien anticipé une visite à l’improviste pour le coup et sa maladie. Oui, car ça aurait été hors de question de faire le ménage et tout le reste avec sa fièvre, elle aurait été capable de laver le sol avec le produit pour vitres.

La jeune femme l’avait laissé retirer ses chaussures et se mettre à son aise, et fit de grands yeux quand elle le vit apporter des médicaments, ayant un petit moment de beug, puis prit le sac qu’il lui tendait, toujours sans rien dire, car elle n’avait clairement pas l’habitude. Kunikida était vraiment quelqu’un d’unique en son genre, il avait beau souvent râler, il n’en était pas moins adorable avec son entourage. Tsuraya eût enfin une réaction, elle s’était mise à sourire, pour de vrai, car elle était contente qu’il lui apporte des médicaments.

- Merci Kunikida c’est gentil.. Oui ça va un peu mieux, mais ce matin ce n’était plus possible, j’ai préféré rester ici plutôt que de faire n’importe quoi avec les dossiers importants et vous donner le double à faire.

Avait-elle dit tandis qu’elle allait déposer les médicaments sur la table de la salle et regarder ce qu’il avait pris, c’était les bons traitements en plus … Il fait vraiment de son mieux c’est .. Wow. Elle gardait le sourire dans tous les cas, elle ne voulait pas le faire s’inquiéter d’autant plus.

- Oh, et tu peux m’appeler par mon prénom. Tu veux un café ou un truc à boire ?

Elle en oubliait totalement sa dégaine, mais bon c’est pas grave au final. Ce n’est pas ça qui va la faire perdre son travail et Kunikida va pas la prendre en photo et la poster sur les réseaux sociaux. D’ailleurs elle n’y était pas donc. Et puis ça l’étonnerait que Kunikida y soit aussi. Oh, il semblerait qu’il ait remarqué qu’elle regardait ce truc. Elle s’y dirigea donc, pour voir un peu ce qu’il se passait en attendant qu’il lui dise ce qu’il veuille boire.

- Non tu ne me déranges pas, t’en fais pas. Et ça c’est … Gossip grill. C’est une série de pétasses, de potins et de dramas, mais bizarrement ça reste .. Intéressant sans pour autant que les personnages soient intelligents.

Tsuraya s’était accoudée au dossier du canapé et lui montra deux filles, semblant être les principales.

- Tu vois en gros elles sont meilleures amies mais se font des coups de pu- .. Des coups dans le dos quoi, les mecs servent à rien et en plus leurs histoires d’amour sont aussi solides que du PQ. Enfin tu vois un peu le genre..

Ouais, mais en attendant elle continuait de regarder et essayer de comprendre ce qu’elle avait raté entre deux.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 101
Pages : 365
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 2:56
ft. Tsuraya & Gossip Grill
Quelle étonnante situation…
Bien. La jeune femme le rassure en lui confirmant qu'il ne dérange pas. À vrai dire, son sourire et ses remerciements lui font plaisir… Il savait que c'était une bonne décision de venir. Même juste cinq minutes, le temps de vérifier si tout va bien et de lui donner les médicaments… Disons que ça lui tenait à coeur. Il pourra rentrer serein. "Ne t'en fais pas, c'est normal. Et ça arrive à tout le monde de tomber malade, le plus important est que tu te rétablisses. On peut s'occuper du travail, tout va bien.", répond-il, se voulant rassurant. Il ne dit de toute façon que la vérité, il n'y avait rien d'urgent dans le travail de sa collègue.

"Hm… Je veux bien du thé, si tu en as.", acquiesce-t-il calmement. Sans trop s'en rendre compte, il suit Namboku jusqu'au salon où la télévision est en marche. C'est étrange, cette façon que les écrans ont de capter le regard de n'importe qui, même de ceux qui s'en fichent… Ne faisant pas exception, le blond est comme happé par l'appareil, sons et lumières devenant soudainement très… intéressants. Même s'il ne sait pas ce que c'est.

Les explications ne tardent cependant pas plus. "Je vois…" Deux filles… qui sont amies, et se font pourtant des crasses dans le dos ? Le voilà surpris. Est-ce une facette de l'amitié qu'il ne connaît pas ? Hum… Sont-elles vraiment amies, finalement ? Cette histoire le turlupine. À entendre Namboku, ce n'est pas la meilleure série qui soit. Comment cela se fait-il qu'elle soit plongée dedans, alors, si concentrée ? La maladie, peut-être ?

… Non. Peut-être que la maladie et la fatigue jouent, mais… Il y a autre chose. Le blond ne sait cependant pas quoi. Mais autre chose dans cette série semble… comme les forcer à rester là pour regarder. Peut-être est-il arrivé au mauvais moment… L'écran affiche un couple. C'est un peu embarrassant. Une ambiance sombre, des bruits étouffés… Kunikida ne comprend pas trop. Il s'apprête à proposer de faire le thé à la place de la jeune femme pendant qu'elle regarde (elle a l'air passionnée après tout), quand l'écran s'illumine. "… Arthur ?! Bella ?!", crie une voix étranglée. N'est-ce pas… celle d'une des protagonistes ? Habillée en robe de mariée, elle s'effondre. Puis, plus un son, l'écran devient noir. "À suivre…"

N'importe qui aurait compris. C'est une histoire de tromperie. "Le jour du mariage… c'est gonflé.", s'entend-il dire, assez choqué par ce comportement. "Euh…" Attendez, il a vraiment dit ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 624
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 1:01
Les accrosBien que son collègue lui demanda du thé, pour le coup elle était plongée dans les scènes plus ou moins intelligentes du première épisode de cette série qui allait être bien longue. Elle n’aurait jamais pensé être intéressée par quelque chose d’aussi … Féminin. Même si pour le coup des hommes pouvaient s’y intéresser, elle ne pensait pas que ce serait son cas, les séries en général qu’elle regarde c’est plus .. Bon, elle n’a pas trop le temps d’en regarder, mais ça se résume à des choses fantastiques ou d’horreur aussi parfois. Même qu’une fois elle s’était penchée sur une série particulière « Les damoiselles du téléphone », une sorte de série qui se passe dans les années 50 et raconte l’histoire de femmes de cette époque travaillant au même endroit .. Bien sûr il y avait du romantisme etc, mais en soit Tsuraya le romantisme ne la dérange pas cependant ce n’est pas pour autant qu’elle va se focaliser dessus.

Elle allait se redresser pour aller faire le thé à son collègue, qui semblait lui aussi dans la série, ce qui la fit sourire pour le coup. Or quelque chose attira son attention, cette scène qui était clairement ce qu’elle pensait et .. Oh non, la mariée qui arrive et voit son mari avec la demoiselle d’honneur. C’est vraiment honteux. Elle les auraient virés tous les deux de sa vie tiens, avec un bon coup de pied au cul minimum. Tsuraya semblait tout aussi choquée et indignée que Kunikida. D’ailleurs elle n’avait pas fait attention qu’il semblait surpris par ses paroles.

- Totalement ! C’est complètement immoral oui ! Tu aimes quelqu’un plus que tout, tu vas l’épouser, et il préfère se taper la connasse de demoiselle d’honneur ? Je ne dis pas que seulement elle est en tort, au contraire, le gars faut le castrer c’est plus possible.

Automatiquement, le deuxième épisode se mit en marche, mais elle appuya sur pause un instant, regardant de nouveau son collègue.

- Je vais te faire du thé, est-ce que tu mets du sucre ?

Fit-elle en partant directement dans la cuisine. Elle fit le nécessaire, sortant deux tasses, en profitant pour s’en faire un aussi. Sur le coup, elle réfléchissait aussi à la série. Qu’est-ce qu’elle va faire Jennyfer maintenant ? Ils vont annuler c’est sûr mais .. est-ce qu’ils avaient une liaison avant Arthur et- Pff, Arthur, comme le collègue. Ça la fit pouffer de rire oui. Les deux Arthur n’avaient rien à voir, ça c’était clair.  Et c’est sur cette pensée qu’elle revenu dans le salon, posant les deux tasses sur la table basse ainsi que le sucre, pendant qu’elle s’asseyait sur le canapé, ou plutôt se laissa tomber comme une loque.

- Dit, tu veux regarder la suite ? J’ai envie de savoir ce qu’ils vont en faire du mariage et tout, vu qu’en plus ils venaient d’emménager ensemble !


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 101
Pages : 365
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 2:24
ft. Tsuraya & Gossip Grill
Quelle étonnante situation…
Outré. Oui, c'est le mot pour désigner l'état de Kunikida actuellement. Le mariage est un engagement des plus sérieux, et aucun détail ne doit être laissé au hasard, aucune décision prise à la légère ou (encore pire !) d'un coup de tête. Ce n'est pas pour rien que lui-même a établi non loin d'une soixantaine de critères pour trouver le partenaire idéal ! D'ailleurs, la liste n'est pas exhaustive, s'il en trouve d'autres, il les rajoutera. Oui, c'est vraiment une affaire de la plus haute importance.

C'est pourquoi il ne comprend réellement pas ce qu'il vient de se passer - même si c'est juste une série. Peut-être qu'avoir vu le début de l'épisode l'aurait aidé, mais il n'en aurait pas été moins choqué. Non. C'est inadmissible. Il serait presque capable de se fâcher contre cet homme pour avoir attaqué ainsi sa fiancée, cet-… Arthur. Ce personnage s'appelle Arthur. Ahem. Ça en devient gênant. Peut-être est-ce pour ça qu'il n'a pu se détourner de l'écran, et qu'il se met dans tous ses états. Arthur… Un prénom auquel il s'est attaché en quelques mois. C'est idiot, car il aime la personne, mais… son prénom fait partie d'elle, en quelque sorte. Et voir un tel énergumène porter le même nom… C'est insupportable.

"Je suis entièrement d'accord ! C'est de la trahison, c'est gâcher une vie qui aurait pu s'annoncer heureuse… Se rendent-ils seulement compte des conséquences ?!", répond-il avec panache. Peut-être… qu'il s'emporte trop. Ahem. "Non, merci, je bois le thé sans sucre.", reprend-il, plus calme.

Il s'efforce d'ailleurs de se calmer en attendant le thé. Cette série est de toute évidence idiote, et il aurait mieux à faire que de continuer. La vie de ces personnages ne l'intéresse pas et lui importe peu, quel mauvais exemple, après tout… Il fronce les sourcils, se permettant de s'asseoir sur le canapé pendant que sa collègue prépare le thé. Du thé… Oui, c'est ça… Un bon thé l'aidera à reprendre ses esprits. Et il ne dérangera pas Tsuraya plus longtemps, elle doit se reposer après tout. Il la remercie avec un signe de tête et un léger sourire lorsqu'elle apporte le breuvage parfumé. Oui, ça sent très bon…

Il se saisit de la tasse qui lui est destinée, et souffle doucement dessus. "Hm, eh bien, oui pourquoi pas.", répond-il calmement. "C'est vrai que je me pose la question aussi…" C'est dingue comme quelques minutes ont suffi à l'entraîn- Attends. Quoi. Qu'est-ce qu'il vient de dire. … Non. Non non non, ce n'est pas du tout ce qu'il voulait dire ! Qui aurait envie de regarder ça ! Il en a rien à faire d'Arthur l'Infidèle, en plus ! C'est tout le contre-exemple de son idéal ! Mais alors… Pourquoi ? Pourquoi ne se reprend-il pas ? Pourquoi n'arrête-t-il pas Tsuraya qui relance la série ? Et pourquoi est-ce qu'il n'arrive pas à détacher ses yeux de l'écran ?

"Gossip Grill". Mais quelle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 624
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 16:16
Les accrosLa jeune femme s’asseya en tailleur sur le canapé finalement, à côté de son collègue. Elle attrapa ensuite sa tasse et commença à boire un peu, tandis qu’elle mettait l’épisode deux en route vu qu’il semblait parti pour regarder avec elle, ce qui l’étonna fortement de sa part. Elle l’avait regardé d’un air un peu surpris, mais ne fit aucun commentaire là-dessus. Pas besoin d’en rajouter, en plus si ça se trouve il e sent déjà assez bête d’avoie accepté la proposition.

Mais en ce qui concernait l’épisode précédent, elle était tout à fait d’accord avec lui et comprenait totalement pourquoi il s’était aussi.. Emporté on va dire, ça l’avait fait sourire, c’était drôle de voir sa réaction face à ce sujet.

- Mais oui je suis totalement d’accord avec toi ! En plus un mariage ça prend du temps, peut-être un an à l’avance voire plus, mais le pire c’est que normalement c’est un engagement … On ne peut vraiment pas lui faire confiance à ce gars, il est ignoble. Je ne pense pas qu’ils se rendent compte des conséquences, mais si Jennyfer le pardonne c’est qu’elle est vraiment stupide !

Elle fronça les sourcils automatiquement, car elle ça ne lui aurait pas plus du tout, elle les aurait enterrés vivants au fond du jardin ces deux-là. Enfin pas quand même mais.. Voilà. Mais c’est avec attention qu’elle observa le deuxième épisode, qui se passe apparemment plusieurs années avant le mariage. Mais Arthur et Jennyfer étaient encore ensemble, bon, en plus il la trompe alors qu’ils se connaissaient depuis longtemps, c’est … inimaginable.

Mais là. Jennyfer était chez sa meilleure amie et allait lui demander de venir à une soirée le soir-même. Elle lui téléphonait, mais entendu une voix derrière lui qui semblait faire comme chez elle du genre « J’aime trop tes pancakes, il te reste de la chantilly ou pas ? » mais pour le moment, la personne qui parle à Arthur n’est pas affichée. Cet homme lui explique alors un peu confus que c’est sa petite sœur qui prend son goûter. Cependant, la petite sœur entra au même moment dans la chambre avec Jennyfer et sa meilleur amie et comprit alors que ce n’était pas celle-ci qui était avec Arthur. Mais qui était-elle ?

Par réflexe, Tsuraya fit des grands yeux et semblait totalement outrée par la situation, regardant Kunikida.

- Mais il en a jamais assez lui hein. Comment on peut mentir comme ça à la personne qu’on est censé aimer ? Il.. Oh. Tu crois qu’il est avec Bella ? Qu’il trompe Jennyfer avec Bella depuis tout ce temps ? Ce serait ignoble.

Lui dit-elle comme si elle avait compris quelque chose, et elle espérait se tromper pour cette pauvre Jennyfer. Oui, Elle était complètement absorbée par la série Tsuraya, mais Kunikida semblait être dans le même cas qu’elle.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Zone Résidentielle :: Habitations-
Sauter vers: