AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques :: Rues Passantes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il n'y a jamais de fumée sans feu | ft. Sophie ♡

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 16:34

... Il a fallut que tu apparaisses.

Fardeau.


En colère. Oh oui, tu l'étais, énervée. Pouvais-tu, au moins, déposer une raison à cela? Le travail? La famille- Non, tu n'as plus de famille. Alors, qu'est ce qui te met dans cet état? L'impulsivité était ton pire défaut. Quelque chose que tu ne peux pas contrôler dans un sens. A ton insu, c'est quelque chose de risqué pour toi d'être énervée. Tu t'étais mise en tête de te balader histoire de faire passer cette colère qui brûle en toi.

Les rues n'étaient pas forcément bondées. Mais, tu t'en fiches, n'est ce pas? Tu marches d'un pas lourd. Tu as besoin de te détendre. Plus tu y repenses, plus tu enrages intérieurement. Tu t'es énervée avec un Japonais à  cause de tes initiales. Trois heures pour lui expliquer que tu t'appelais comme ça et pas autrement, point. Ce sujet sur son nom t'énerves, vraiment. Pourquoi certains Japonais étaient autant curieux. Pourquoi c'est aussi étrange de juste se faire appeler par des initiales? 

Tu soupires.

Clairement, c'est agaçant.

Tu continuais de marcher, seule dans la rue, avant que, sans raison, tu stoppais ta route. Les mains tremblantes, sentant une chaleur familière derrière toi. Tu tournais lentement vers la source de cette chaleur avant d'écarquiller les yeux. 
Ton Phénix.

Était apparu à cause de ta colère que tu essayes de refouler. Il était là, tournoyant sur lui même. Et tu ne pouvais rien faire, parallélisée. Cet instant te faisant repenser à..

ce jour.

Sa lueur était telle que certaines personnes tournaient le regard vers l'oiseau avant de partir en pressant le pas, ayant peur. Toi, tu restais figée devant. Heureusement qu'il n'était pas apparu sur sa taille maximale, mais..sa présence est dangereuse, est malsaine.. pour toi, il n'est pas le bienvenu. Tu veux qu'il parte..
Plantant tes yeux océans dessus, cet animal qui s'amusait à te pourrir la vie.

-Part..Part..Juste...dégage..
@Sophie
It's me, the girl in FIREEEE

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 210
Pages : 159
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 1:25

Life's a bitch and then you die

Fiiire, fIIIIiIIirE

Il y avait des jours avec, et puis il y avait les jours totalement sans. Le milieu ? Ca ne semblait pas exister. Du moins pas avec ton caractère, pas avec ta bipolarité, de ta soi-disant hystérie, qui pourtant était bel et bien réelle. Mais ces derniers temps, tu avais progressé. Ces derniers-temps, tu n’avais pas fait preuve de crise de colère digne de la troisième guerre mondiale. Peut-être tout simplement grâce à l’éloignement. Grâce au fait de ne plus voir Eugène dans les bras de la première venue. De ne le plus le voir tout court ? Mais au fond, tu refusais de lui donner raison. Ou en tout cas, totalement raison. Tu refusais d’admettre qu’il avait eu une bonne idée de t’envoyer seule ici. De te prendre cet appartement, et au final t’y lâcher un peu comme l’on aurait fait avec un chien dont il fallait se débarrasser pour les vacances. Après, ce n’était pas sur une aire d’autoroute mais un appartement assez luxueux. Moins que ce à quoi tu étais habituée, mais il était peut-être temps que tu retombes sur Terre.

T’avais bien pu remarquer depuis que t’étais ici, que non tout le monde n’avait pas eu ta chance de vivre dans un château, d’avoir une demeure immense ou des objets uniquement de valeur. Tu l’avais vaguement remarqué avant, mais ça ne t’avait pas autant percuté. Quoiqu’il en soit, en cette journée, tu avais préféré sortir. Sortir pour prendre l’air et éviter de finir par lancer un quelconque objet à travers une pièce, qui n’aurait rien demandé. Tu ne sais pas trop où tes pas te mènent. A vrai dire, tu t’es presque perdue. Mais tu ne t’en fais pas encore, t’arrives de mieux en mieux à te débrouiller avec la langue, retrouver un endroit familier ne sera pas compliqué.

Mais alors que tu te baladais presque tranquillement, tu aperçois une lueur assez…Etrange. Tu ne percutes pas tout de suite. Tu ralentis le pas, tu fronces légèrement les sourcils. Tu penches un peu la tête aussi, alors que d’autres personnes préfèrent presser le pas. Ce que tu remarques surtout, c’est cette jeune fille, qui a l’air d’être…En détresse ? Ou en tout cas, pas forcément bien. Tu n’es peut-être pas forcément courageuse, mais tu es curieuse. Et cette curiosité l’emporte bien souvent. Un jour, tu le regretteras, sans doute. Peut-être même aujourd’hui, mais pour le moment, rien ne t’arrête. Cet oiseau, il a quelque chose de surnaturel. Quelque chose de fascinant, mais aussi d’alarmant. Une partie de toi s’en méfie d’ailleurs.

« ▬ Vous…Avez besoin d’aide ? »

@J.K.
Awful

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 11:38

Il a fallut que tu apparaissses..

Fardeau.

Sa lueur est hypnotisante. Au fond, tu avais peur. Peur d'une erreur, peur d'une catastrophe, comme dans le passé. Pourtant, si loin que fût la chaleur de ton oiseau, tu le maudissais. Il te pourrit la vie, il t'a pourrit la vie en Angleterre, et il faut que maintenant, là, tout de suite, il te pourrisse la vie au Japon, à Yokohama.  Pourquoi toi? Pourquoi pas un autre don? 


Disparaît.

Tu avais entendu une voix. Non, ton oiseau ne parle pas. pas encore. Sûrement une passante attirée par la lueur ? Sans doute. 

-di.spa.rait.

Sur tes mots dit d'une manière froide et claire, le phénix disparut, laissant qu'une infime particule de fumée qui s'évaporait rapidement dans le ciel. Les mains tremblantes, et le sourire en voie de disparition, tu regardais la demoiselle qui t'avais parlé plus tôt. Tu espères ne pas l'avoir effrayé. Sincèrement, tu te sentirais mal si c'était le cas, mais d'ailleurs, oui, des excuses.

- Excusez moi..je.. Mon pouvoir s'est activé par erreur.. j'espère ne pas vous avoir fait peur.

Dis-tu avec ton accent britannique fort prononcé. A vrai dire, d'habitude, tu fais un minimum d'effort pour avoir l'accent Japonais, mais c'est ridicule à souhait. Tu tournais sur toi même, les gens qui t'avais-tu semblaient être paniqués. Ce n'est pas courant de voir un phénix apparaître comme ça, alors d'un côté, tu comprends leurs réactions. 

Perlait sur tes yeux
Une petite larme transparente.
Qu'avais-tu donc fait encore.

-J'espère ne pas vous avoir...blessé, ou..autre..
@Sophie
It's me, the girl in FIREEEE

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 210
Pages : 159
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 19:12

Life's a bitch and then you die

Fiiire, fIIIIiIIirE

Très clairement, cet oiseau n’a pas l’air de l’enchanter.  Mais tu n’as aucune idée de s’il est dangereux ou non. Et tu n’as pas très envie non plus de t’embarquer dans quelque chose de dangereux. Non pas que tu ne voulais pas l’aider, bien au contraire, mais que tu savais que tu ne serais plus d’une énorme utilité, ta force physique n’étant même pas inexistante, mais atteignant des fonds abyssaux. Mais heureusement, alors qu’elle lui intime l’ordre de disparaître, il lui obéit, partant dans un semblant de fumée. Un peu à la manière d’un…Phénix ? Tu n’en avais jamais vu, juste lu beaucoup de choses, qui restait dans le cadre de la fantaisie. Enfin. Le surnaturel ne te dérangeait pas plus que ça. Ou plutôt, tu avais fini par t’y habituer. Il avait bien fallu. Quoiqu’il en soi, tu fixais l’endroit où il avait disparu, jusqu’à ce que la blonde ne se mette à te parler.

Un. P o u v o i r ? Tu avais légèrement froncé les sourcils. Tu n’en avais jamais eu la confirmation, que d’autres personnes pouvaient en avoir. C’était apparemment chose faite. Peut-être que vous n’étiez que deux. Et auquel cas, c’était une énorme coïncidence ou chance que vous aviez là.  Mais si c’était le cas, elle ne l’aurait peut-être pas dit si facilement ? Tu ne savais pas trop. Dans un premier temps, tu avais juste légèrement secoué la tête de gauche à droite. Ce n’était pas de la peur c’était…Tu n’avais pas trop de mot. Quoiqu’il en soit, elle avait pris la peine de parler en japonais. Il y avait un accent, anglais ? Quelque chose dans le genre.

« ▬ N-Non, du tout, ne vous en faite pas, ça m’a plutôt…Surprise. »

C’était le mot que tu cherchais. En tout cas, un des mots. Il y en avait certainement plusieurs. Tu allais juste un peu t’avancer, parce que le plus important, pour le moment, ce n’était pas ta personne.

« ▬ Non, je n’ai rien, mais…vous ? Je peux peut-être…Faire quelque chose ? »
@J.K.
Awful

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 22:21

Il a fallut que tu apparaissses..

Fardeau.

La surprise. Simplement ça? Elle n'avait pas eut peur? Elle n'était pas effrayée par ce qu'elle venait de voir? Tu étais étonnée, vraiment. Essuyant tes joues humides, étonnée, oui. Tu tentais néanmoins de faire un sourire rassurant, qui montrait que tu étais rassurée. Sauf qu'au fond, non, tu ne l'étais pas trop, et ce n'est pas contre toi hein, c'est juste que le fait que de nombreuses personnes aient vu ton pouvoir, ça te rassure pour rien au monde.
 
-Je n'ai rien non plus..

Oh si tu as quelque chose. Un poids sur tes épaules, un cauchemar sans fin qui se joue dans ta tête tout le temps.

-Je..Je ne veux pas abuser de votre gentillesse Mademoiselle...Quel est..votre nom?

Paniquée.
Tel était ton état d'esprit. Les mains tremblantes, tes yeux océans semblaient refléter ta peine et ta peur. Comme quoi, dès que tu es énervée, ton pouvoir peut s'activer quand tu ne le souhaites pas. Et ce, souvent. Enfin, "souvent" était un grand mot. C'était de plus en plus rare qu'il apparaisse sans que tu ne l'invoques, et tu peux remercier les entraînement de Miss Dahl. Mais, c'est un risque toujours d'actualité.
@Sophie
It's me, the girl in FIREEEE

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 210
Pages : 159
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 23:34

Life's a bitch and then you die

Fiiire, fIIIIiIIirE

Elle souriait. C’était un bon début. Mais par-dessous ce sourire, il y avait très clairement des larmes que tu ne pouvais pas ignorer. C’était assez mal de fixer les gens dans un moment pareil, mais elle te parlait. Et la bienséance demandait à ce que tu regardes les personnes qui te parlent. Alors tu essayais de faire comme si de rien n’était, pour ne pas l’embarrasser encore plus. Tu lui souris un peu, quand même rassurée qu’elle n’ait l’air de ne pas être blessée. Tu es rassurée, mais pas au point de partir comme ça. Certainement pas.

« ▬ C’est le principal ! »

Ou presque. Parce que même si tu ne la connaissais pas, tu n’aimais pas voir quelqu’un dans cet état. Alors tu continues de sourire, espérant que tu arrives tôt ou tard à changer ce regard. Tu essayes de réfléchir assez vite à quelque chose, alors qu’elle te poses directement une question.

« ▬ Vous ne me dérangez pas du tout ! Sophie, et vous ? …Si vous voulez, on peut aller en parler, ou parler de tout autre chose autour d’un thé, il y a un café pas très loin d’ici ! Ou quelque chose de frais, si vous avez un peu de temps, ça ne me dérange pas du tout. »

Elle a peut-être d’autre choses à faire après tout, mais ça ne coûte absolument rien de demander. Tu fouilles un peu dans ton sac, avant de sortir un paquet de mouchoirs que tu lui tend. Ca peut toujours être utile, ça aussi. En tout cas, si elle accepte de venir s’asseoir ne serait-ce que quelques minutes en ta compagnie, tu sais d’ores et déjà que la conversation ne sera pas spécialement difficile à alimenter. Tu détestais les blancs, engendrant plus de malaise qu’autre chose, ce qui ne serait pas le moins du monde le cas ici.

@J.K.
Awful

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 3:39

Il a fallut que tu apparaissses..

Fardeau.

La jeune femme en face de toi se nommait Sophie. Jolie prénom, tu l'aimes bien. Souriant poliment, tu vins faire de même. Sans dire ton nom de famille, juste tes précieuses initiales qui te servent à vivre en paix, sans que l'on te pose des questions sur ton nom de famille très similaire à toute cette histoire à Londres. Mais une personne qui souhaite se faire appeler simplement par des initiales, c'est étrange. Beaucoup même.

-Appelez moi J.k mademoiselle.. Sophie. Enchantée de vous rencontrez.

Dis-tu.
Elle te proposait d'aller dans un café histoire de parler de ça, ou d'autre chose. Comment refuser quand c'est proposé si gentiment..? Et puis, ça te permettra de te calmer un peu, peut être de faire descendre tes nerfs qui étaient au maximum, et ce fût la raison de l'apparition de ton phénix. Tristement, tu regrettais de ne pas l'avoir contrôlé pour éviter ce minuscule accident. Car tu avais eut de la chance sur ce coup.

-Je ne suis pas contre une tasse de thé.. Merci de cette proposition forte aimable..

Répondis-tu.
Esquissant un léger sourire à son égard, tu ne la connaissais pas depuis longtemps, mais tu l'appréciais déjà. Elle te tendait un paquet de mouchoir, tu le pris après un léger "merci." en prenant un, tu lui rendais le reste. Tes larmes qui avaient perlé disparaissaient sous le passage du tissus sur tes joues et sous tes yeux.
@Sophie
It's me, the girl in FIREEEE

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 210
Pages : 159
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 11:34

Life's a bitch and then you die

Fiiire, fIIIIiIIirE

Elle commence à sourire, de manière assez naturelle ? Tu en a l’impression en tout cas. Mais tu imaginais bien que, après la disparition du phénix, elle devrait se sentir mieux, étant donné qu’il semblait lui poser problème, pouvoir ou non. En tout cas, tu avais tout intérêt à rester calme, en espérant que ça puisse se transmettre, au moins un minimum. Quoiqu’il en soit, tu penches très légèrement la tête en entendant sa réponse. Juste des deux lettres, peut-être des initiales ? Après tout, c’était assez courant pour les gens à prénoms composés. Tu curiosité te poussait à lui demander son nom complet, mais tu ne voulais pas forcer, du moins pas maintenant. Peut-être plus tard, lorsque vous vous connaîtriez un minimum mieux.

« ▬ D’accord ! De même mademoiselle ! Désolé si c’est trop indiscret, mais…vous semblez avoir un accent, je me trompe ? »

Tu n’espérais pas parce que, tu aurais l’air un peu ridicule, et puis, ça t’arrangerait pas mal non plus. Le japonais, tu commençais à le maîtriser, mais ce n’était pas encore ça. Et puis bon, elle n’avait l’air très nippone non plus. Elle devait détonner tout autant que toi dans la rue. En plus elle avait accepté ta proposition. Ce qui te soulageait dans un sens ? T’avais un peu l’impression d’être égoïste, en sentant que l’aider t’aidait à te sentir mieux aussi. Mais ta première motivation n’était pas ta personne, alors peut-être que ça contrebalançait ?

« ▬ Avec plaisir ! Et puis, il faut bien se poser de temps en temps aussi ! Vous préférez un endroit ombragé ou au soleil ? »

Autant le savoir maintenant pour trouver directement une place. Tu repris ton paquet de mouchoir, avant de le ranger et de commencer à marcher assez doucement dans la direction du café. Autant essayer de s’adapter à son rythme de marche.

@J.K.
Awful

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 19:06

Il a fallut que tu apparaissses..

Fardeau.

Elle avait remarqué ton accent? Ce n'est pas étonnant dans un sens. Tu ne faisais aucun effort pour tenter d'avoir un petit accent japonais actuellement. C'est pas si grave de toute façon. Et puis, les japonais n'ont pas besoin de vous entendre parler vous savoir que vous êtes occidentaux. Rien que physiquement, ça se voyait.

-Oui.. j'ai un accent britannique. Je savais bien que cela s'entendait beaucoup.

Dis-tu légèrement amusée. Oui, tu le savais. Tu levais tes yeux océans sur le ciel, il est dégagé, et le soleil pointait le bout de son nez de plus en plus, et vu que tu ne supportes pas tellement le soleil, tu allais préféré une place à l'ombre, loin de ce soleil. C'est d'ailleurs pour ça que tu es pâle, pas bronzée.

Blanche.

Car tu fuis toujours ce soleil, marchant toujours là où l'ombre est largement plus agréable que la chaleur de la boule de feu qui orne le ciel. Si tu avais besoin de chaleur, ton phénix pouvait t'en donner, et c'est amplement suffisant.

-Oui, vous avez raison! et je pense que je vais opter pour un endroit ombragé, si cela ne vous dérange pas bien sûr!

Car oui, elle, elle pouvait aimer le soleil , et donc privilégiez les endroits au soleil, ce qui est out à fait plausible! Sophie se mit donc à marcher, tu fis de même, la suivant tranquillement. Il semblerait que ton stresse et ta panique ont disparu.  

Il semblerait.

-Encore merci Mademoiselle Sophie.. ça fait chaud au coeur de ne pas avoir en face de moi quelqu'un d'autre qui a peur de moi suite à l'apparition de mon phénix..
@Sophie
It's me, the girl in FIREEEE

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 210
Pages : 159
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 11:23

Life's a bitch and then you die

Fiiire, fIIIIiIIirE

Oh, un accent britannique, c’était donc ça ! Il t’avait vaguement dit quelque chose, oui, mais tu ne les connaissais pas non plus tous assez pour pouvoir du premier coup savoir de quelle origine était la personne non plus. Ca pourrait être pratique dans certains cas. Avec le temps, tu y arriverais peut-être en fait. Et de l’entraînement aussi, c’était ce qui te ferait le plus avancer. Ce qui ferait le plus avancer n’importe qui même. Enfin, tu continues de sourire, un peu soulagée. L’anglais, ça te connait bien mieux. Nettement mieux même. Et ça ne te fera pas de mal de le retrouver l’instant d’une conversation, même si tu restes un peu plus à l’aise avec le russe et le français.

« ▬ Oh, je ne sais pas s’il s’entend beaucoup ! Mais je pense que, on le remarque assez vite lorsque l’on est étranger. Je préfère votre manière de parler d’ailleurs, elle est…plus compréhensible ! J’imagine que vous êtes britannique alors ? »

Beeelle déduction. Mais qui sait. Ce n’était peut-être pas le cas, alors autant que tu demandes. Mais alors que la discussion avance, tu sens très bien les rayons du soleil devenir un peu plus forts. Tu remets ton chapeau un peu plus en place, tu n’as pas envie de risquer une insolation ou quoique ce soit. L’occasion aussi de remarquer que ton interlocutrice a l’air de passer tout autant au soleil que toi. Et bien, vous allez sûrement bien vous entendre ! Tu espérais en tout cas. Tu ne voyais pas non plus pourquoi le cas contraire arriverait.

« ▬ Pas du tout ! Ca m’arrange même ! Le soleil est plus agréable que la pluie, mais je préfère nettement rester à l’ombre, sinon j’aurai plus de coups de soleil que de peau en un rien de temps. »

Ce qui n’était pas agréable du tout ni même j o l i. Et même si tu détestais ton physique, ce n’était pas pour autant que tu n’allais pas en prendre soin, au contraire. Pourquoi baisser les bras. Ce serait totalement ridicule et inutile. Si ce n’était te désespérer encore plus lorsque tu croiserais ton reflet.

« ▬ Oh ne me remerciez pas, c’est totalement normal ! Et puis, je pense que s’il s’était approché, j’aurais eu certainement peur, mais de lui, pas spécialement de vous ! C’est sûr que ça sort de la normale, mais en même temps, est-ce que quelqu’un arrive totalement à coller à cette normalité ? »

Question parfaitement existentielle. Qui ne servirait pas à grand-chose, parce que la réponse était toute donnée. Et tu n’avais pas vraiment la foi de fouiller la vie de chaque être humain sur cette terre non plus pour savoir si oui ou non, il était normal. Qui plus est, s’il l’était totalement, ça le rendrait hors du commun, et donc bizarre. Oui bon, il était bien trop tôt pour commencer à se casser la tête avec ce genre de réflexion.

« ▬ Vous avez ce…Pouvoir depuis longtemps ? Ne vous sentez pas obligée d’y répondre si vous n’en avez pas envie surtout ! »

Ca ne servait à rien de forcer les gens non plus. Si ce n’était les braquer, et la faire se sentir encore plus mal. Mais vous êtes déjà arrivées, et il faut à peine quelques secondes pour trouver une place assez à l’ombre. S’asseoir, ça fait vraiment du bien, même si tu n’es pas restée debout très longtemps.

« ▬ Prenez tout ce qui vous tente ! Je mets tout à ma charge. »

Ce n’était pas non plus comme si tu ne pouvais pas te le permettre. Puis en plus, avec ce qui semblait venir de lui arriver, tu pouvais au moins faire ça, essayer de lui faire plaisir aussi.

@J.K.
Awful

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques :: Rues Passantes-
Sauter vers: