Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: Le port :: Les Quais Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] Basket et Plot Twist I Faulky ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 14:40
Ptn t'es à 30 fdpSinon pour une fois c'est pas pour battre le record que je viens t'insulter, promis.


Tu rigoles encore, tu vas vraiment finir par réveiller tout le port hein. Est-ce que tu t’en fous ? Totalement oui. Ils ne méritent pas de dormir bien tranquillement alors que vous n’y arrivez pas hein. Tu passes nonchalamment une main dans tes cheveux, histoire de ne plus avoir de mèche dans les yeux. C’était quand même mieux. Plus pratique aussi.

« ▬ Nah, du tout. Enfin, s’il reste que ça hein, j’pourrais m’y faire. Ouais sans doute. Bah je serai plus confortable écoute. C’est peut-être pas plus mal que ça. »

C’était bien ça aussi un peu ton problème, de te foutre un peu de tout, y compris de ton apparence. Mais tu préfères ça à vérifier tout ce que tu manges, et b o u g e r là. Non t’es vraiment bien contre lui à l’écouter, écouter le presque silence qui vous entoure aussi, la nature se réveiller petit à petit.

« ▬ J’espère b i e n. Y a rien de pire que de perdre ses cheetos quand même. »

Du t o u t. En tout cas, tu n’apprécierais vraiment p a s. Ce serait le drame du jour, de la semaine peut-être. T’étouffes un léger spasme de rire à nouveau. Parce que tu t’es imaginé avec un citron à la place de la tête oui. Incroyable.

« ▬ Oooh, t’as quelque chose contre les têtes de citron ? Mon père imaginaire en a une, alors fais attention à c’que tu dis. Non mais, j’avais mangé une tarte au citron un peu avant. Ca a dû jouer. »

Encore et toujours la bouffe. Oui. Mais ce n’était pas de ta faute si tout était si bon.

« ▬ Larry. L a r r y. Naah. C’est très bien Lemony. Ca sonne mieux. Puis ça ressemble un peu à Jiminy Cricket. »

Et tout le monde aimait Jiminy Cricket, oui. Juste à ce moment là, y a un papillon de nuit qui arrive. Qui arrive et qui vient se poser sur ta main. Tu le laisses quelques instants, avant de bouger les doigts. Mais il revient. Tu les bouges à nouveau avant de souffler dessus. Et là, ça fonctionne.

« ▬ Totalement, et franchement, c’est le plus important. Ca et qu’elle soit heureuse. »

C’était toujours passé devant tout, devant toi. Même si tu lui as cédé ton téléphone, tu laisses ta tête tournée quelques instants, pour pouvoir regarder un peu l’écran. Et sourire. Tu pourrais les fixer éternellement sans aucun problème. Même si tu commences à les connaître par cœur.

« ▬ Ehe. Il est vraiment incroyable. Quoiiii, tu doutais de mes goûts en plus ? Je vais bientôt être outré. »

Jamais. Mais c’était plus drôle à dire. Tu te foutais de ce que les autres pouvaient penser. Parce que toi t’étais heureux avec tes quelques connaissances. Tu reprends ton téléphone, tu soupires un peu ; Pourquoi tu t’enfonces toujours dans des situations impossibles.

« ▬ Elle…Elle est morte. J’ai peur que si je tente quoique ce soit, il ait l’impression que je veuilles la remplacer ou, pfrt, j’en sais rien. »

Tu sais que ça finira mal, ça finit toujours mal. Tu penches encore un peu la tête.

« ▬ Sérieusement ? Ouais, j’en aurais besoin. J’te promets, j’suis bon élève ! »

Quand tu veux uniquement. Mais c’est déjà ça. Et bien. Il aurait du mal à boire ? Comment cela se fait-ce. Ce n’était pas le genre de réaction à laquelle tu t’attendais. Tu ne voulais pas te moquer de lui, ni même qu’il en at l’impression, alors tu te retiens de rire et tu te contentes de sourire.

« ▬ Quoi, tu préfères que je le dise en costume tyrolien en te chantant du yodle peut-être ? Je sais que tu le sais, mais, j’avais envie de le préciser quand même. »

Si c’était important. Même très. Mais t’as plus envie de rire. Du tout. Juste de nouveau d’être sérieux. Tu tournes une nouvelle fois la tête pour essayer de le regarder.

« ▬ Eh. Tu le seras pas. Enfin, pas tant que je vivrai. Vraiment, si t’as besoin de quoiqu’ce soit, n’importe quoi, n’importe quand, envoie-moi un message, okay ? »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 19:26

essaie donc de me battre fdp

★ Ft. Snicket et le basket (ça rime mdr)

leurs voix
leurs rires
leurs idioties
résonnent dans le port
Faulkner est
vraiment à l'aise Encore plus
bruyant
que d'habitude
(oups)
"moi je pourrais pas… imagine un monde sans cheetos, déjà. af-freux." Oui c'est Tout ce qui M'importe "pas faux… tu serais mon oreiller~"
(et J'en serais
content)

et il rit
encore
et il mange
encore
(des cheetos Le
Paquet est bientôt
vide) "si, perdre ses cheetos et Moi en même temps~"
(oui mes
chevilles
vont bien Merci) "elle s'en remettra jamais…" j'aurais presque Pitié

Pfffff mais
ils ne s'arrêteront
jamais
de dire Des conneries
(Faulkner n'en aurait pas
du tout
envie, même)
"si t'avais mangé des cheetos tu te serais appelé Cheetosy Snicket alors ? t'aurais été de la même famille que Francheetos, eh" (j'aurais pas aimé) "j'crois qu'il a entendu ton appel Jiminy…" ajoute-t-il en voyant
ce beau papillon J'adore les
papillons (si jolis si
fragiles)
ah

Faulkner le regarde
partir
regarde le Jour
commencer à
poindre

Un Petit Hochement de Tête
s'il était paumé tout à l'heure
maintenant ça a l'air

Mieux.
lâche donc cette femme
Ray m'inspire
beaucoup plus.

"oui j'aurais pu douter, difficile de pas le faire quand on voit ta gueule~" (c'est
Affectueux,
bien sûr)
et
"aaaaah, chaud" une
Pause (un
silence
flotte)
"je peux pas trop te dire… j'le connais pas. maiiiis selon les circonstances t'as ptet ta chance ? déjà il doit t'apprécier pour traîner encore avec toi hein, peut-être que ça passerait, j'sais pas moi. on sait jamais, même"

Il
penche
la tête et Je
hoche
la mienne
(Oui ce serait
amusant)
"y a intérêt à ce que tu le sois~ déjà que je te fais l'honneur de t'apprendre, hein~"
qu'il fanfarone
Faulkner "on commencera demain."
Rien de
mieux à faire, Hein ?

il s'est
penché un peu
en Avant
pour Tousser,
le petit
Kssshhh C'était Quoi Cette
réaction ?
J'ai été Surpris voilà tout Oui je ne me Hrrrm Bref
(Comment on
accepte un
compliment
comme ça ?)

"ouais j'aurais préféré ouais. je rêve depuis toujours de t'entendre chanter du yodle après tout" (pfiou C'est
reparti pour les
bêtises) Faulkner est plus
à l'aise
avec ça. Hm?
le regard de Snicket
attrape
(en plein vol)
le sien

"ouais… okay." (trop Calme Faulkner)
(touché)
"merci…" un tout petit sourire
et Il se tourne Pour faire
un câlin
(Juste Quelques
Minutes hein
je suis pas une guimauve)
"toi aussi, hein ? appelle si t'as besoin… tu as bien fait, ce soir."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 22:08
Ptn t'es à 30 fdpSinon pour une fois c'est pas pour battre le record que je viens t'insulter, promis.


Il a vraiment quelque chose d'apaisant, William. Tu saurais pas comment expliquer exactement. Mais si il n'y avait pas ça cette espèce d'alchimie tu ne serais pas là non plus. Tu n'aimais pas perdre du temps avec des personnes que tu n'appréciait pas. Sauf si tu y étais obligé, mais tu ne faisais aucun effort pour montrer de la sympathie. Ni de l'intérêt. T'avais déjà essayé dans le passé, et ça n'avait rien donné. Juste de la grosse merde. Fin.

“ — Oh mon Dieu. Sans a u c u n Cheetos?? C'est plus une vie. Je préfère encore me suicider. Ouais. Ton oreiller portatif. Puis j'amortirais beaucoup plus les chocs, c'est plus pratique non ? „

Puis comme ça tu ne t'en veux pas de te goinfrer a moitié de ses chips qui ont rendus tes doigts oranges. Tu te doutes qu'ils sont bourrés de trucs chimiques mais tu continues de les manger. Tu t'en délecte même.

“— En même temps, elle risquait pas mal de choses en passant la nuit avec le célèbre voleur de Cheetos hein. C'était a ses risques et périls. „

Tu manques de recracher un des chips. Tu t'etouffes avec cette poudre goût fromage. Aah ta bouche est toute sèche. Haelp. Heureusement la sacro-sainte bière est la, elle te sauve. Cheetosy Snicket, l'idée du siècle. Autant de gens ne seraient pas au courant de ton faux prénom que t'aurais changé directement.

“ — J'aurais dû, mais tellement dû pour Cheetosy. Ah bah on l'aurait appelé autrement. Genre Fitzguirlande. Mais c'est beaucoup plus vite cramé.  Hehe, on dirait bien. Faut croire qu'il aime bien Lemony aussi. „

C'eût été triste que ton hommage ne tombe à l'eau parce qu'il ne l'aimait pas. Mais tu pouvais être rassuré. Et peu à peu ce vide, ce nœud qui t'empechaient de dormir, ils se comble et se défait. T'y vois un peu plus clair dans ce que tu veux. Comme quoi la solution n'avait pas été de te renfermer pendant des années sur toi même. T'avais juste perdu du temps. Et gagné des épisodes de dépression plus ou moins forts, bien.

“— C'est triste de douter de mes goûts alors que tu sais que je t'aime bien. Tu te sous estimerait au fond ? „

TU n'y crois pas, vraiment pas.  Comme tu ne crois pas à tes chances. C'est pas comme si tu en avais déjà eue beaucoup hein. Ou alors tu ne fais pas attention. Ce qui serait vraiment triste. Mais t'as jamais été très confiant. C'est xon, t'aurais pu accomplir plein de trucs.

“ — O-ouais. Il m'a déjà invité à dormir chez lui. Ça veut rien dire mais il dojt quand même m'apprecier un minimum. Mmmh. J'aurais bien essayé la subtilité mais j'en suis incapable. Je verrai, j'ai peut être juste.. Une passé ? Si ça s'éternise je... J'essayerai de me bouger.„

Mais oui bien sur et Beatrice aussi c'était qu'une passe. Tu te connaissais bien quand même. Tu t'entichais de presque personne mais quand c'était le cas, c'était la fin du monde.

“— Tu me dirais de commencer maintenant que ça m'irait tu sais. Et comment je peux remercier sa Grandeur de sa bonté ? „

IL va arrêter de s'étouffer hein ? Il ne va pas mourir par ta faute ? Non il s'en remet. Ça va. Parce que tué par de la sincérité hein. Ça serait con.

“— Je chanterai tes louanges en yodle alors désormais. Tu veux bien me faire le costume ? „

Il est sans doute plus doué hein.  Mais il a l'air tout aussi doué que toi avec cette amitié au fond belle et bien basée pas que sur la connerie. C'est gênant mais de manière positive. Incroyable. Tu lui souri, un vrai sourire. Le câlin tu t'y attendais pas. Mais t'en avais affreusement envie. Et besoin. Alors tu le lui rend, tu profites de sa chaleur, c'est rassurant.

“— P-promis. Et merci aussi. Totalement, je sais pas trop ce que j'aurais fait sinon. T'envoyer plein de messages. Même peut être juste des points, ça aurait pas été productif. „

[size=35]©️[
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 2:35

essaie donc de me battre fdp

★ Ft. Snicket et le basket (ça rime mdr)

ce qui est
Bien avec
Snicket c'est qu'il
me comprend totalement
que Ce soit
de la merde
ou des âneries
ou de gravissimes
idioties
Il comprend toujours.
Faulkner acquiesce "mais moi aussi, clairement. à quoi ça sert si on peut plus grignoter des conneries à 5h du mat', hein." qu'il ricane "aww mon oreiller attitré~ oui ce serait très pratique, tu devrais grossir en fait" (Non)
(juste Non)(Mais bon)

d'ailleurs Les
idioties
n'en finissent pas
(Faulkner
apprécie C'est rare qu'il
puisse dire autant de
conneries) "c'était un crime parfait… elle s'en mordra les doits" (hochement de tête)

(éclat de rire
Encore)
"Cheetosy qui s'étouffe avec un de ses semblables… une mort atroce et ironique" (mimique dramatique) "nous le regretterons, c'était un prophète… incompris de tous et pourtant un exemple de sagesse" (The End) "Fitzguirlande c'est… trop festif. Ripgerald peut-être ?"
Question très
très
importante Le
surnom du Boss.

le son d'une vague
un nuage qui passe Je ne vois pas
le temps
défiler.
qui eût cru que
Parler
fût aussi facile ? que
Ma nuit
fût aussi douce ?
C'est bien Apaisant Vu comment elle avait
débuté.
(j'apprécie)

"haaa ?" f u c k (outré Je n'avais
pas vu ça
comme ça) "n'importe quoi ! je suis l'exception, c'est im-po-ssible de ne pas m'aimer, hein. voilà" Non Je ne me suis Pas
du tout Perdu dans
mon (ar)raisonnement
Grmph.

Mais les
Potins le
rattrapent Faulkner (oh oui
J'adore ça)
Il
claque
(un peu)
ses mains
"bah voilàààà ! tu voiiiis !" (enthousiasme) "moi je suis sûr que ça pourrait. c'est quand même spécial hein d'inviter à dormir. surtout avec sa gueule d'ange là…" (réflexion) "ouais tu fais bien… attends un peu mais tu sauras vite je pense ?"
en Tout cas
Moi je
soutiens.

"jeeee sais mais… moi j'ai la flemme. on verra demain il va pas s'envoler ton Ray, hein."
oui Je suis
fatigué
(mais juste
un peu Je ne veux
pas dormir…)
"hmmmm" le petit
caresse
une Barbe imaginaire
"tu pourrais m'emmener au resto. c'est bien ça, ouais~"
Et Voilà une
excuse de plus pour
Manger (avec toi)

d'Ailleurs comme Si J'y
connaissais quelque chose moi en yodle
"je sais pas coudre hein…" Terrible Aveu je sais "mais on se débrouillera, je ne voudrais pas brider ton talent"
hihihi (petit rire
narquois)
Détendu Faulkner
il écoute et déblatère
des tas de
Bêtises mais c'est comme Ça
qu'il apprécie
être avec
un ami.

le coeur qui se réchauffe
les muscles qui se détendent
un mini-soupir de
Soulagement.
M'ôterait-il un poids ?
Finalement il va
rester encore un peu là…
(ça fait du bien)
"pffff les messages de points c'est les pires. on est mieux ici quand même" Stricte
vérité

Il bâille, Faulkner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Pages : 1010
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 13:41
Ptn t'es à 30 fdpSinon pour une fois c'est pas pour battre le record que je viens t'insulter, promis.


Tu fermes légèrement les yeux, même pas spécialement par fatigue. Tout simplement pour mieux profiter du moment, sans avoir les quelques phares des voitures qui passaient au loin. Comme quoi la vie est nettement plus agréable à 5h du matin. Mais en même temps, tout est nettement plus agréable avec de la bouffe aussi. Saupoudré de conneries, c’est totalement parfait. Tu n’as absolument rien à redire sur le moment actuel même.

« ▬ Ca ne servirait à rien. Voilà tout. T’as vu ? Ouais bah faudra que tu t’occupes de me gaver pour ça hein, parce que la seule chose qui me retiens d’être obèse, je crois bien que c’est ma flemme. »

C’est bien, ça faisait presque un juste milieu comme ça. Et tu ne t’en plains absoolument pas. T’as mieux à faire. Ecouter ses conneries, renchérir. Et recommencer presque en boucle. S ça ne lui plaisait pas, il ne ferait pas la même chose.

« ▬ Totalement. Tu devrais trouver une signature bien personnelle pour tes crimes. Genre un cheetos écrasé mais…Le temps que tu gagnes un endroit calme ils risquent d’être éventés, et ça, c’est parfaitement i m m o n d e. »

L’espère de carton là. Tout le monde s’en passait. Ou alors il faudrait juste les donner à tes ennemis. Tactique fourbe, mais tu préférais ça à foncer tête baissée, ou encore plus, à faire preuve de courage. horreur, enfer et damnation.

« ▬ Ouaiis, mais ils sont j-jaloux de moi, alors ils essayent de m’ a v o i r. Mais m’enterre pas si vite, j’suis plus dur à tuer que ça quand même. Aah ouais, c’est festif, mais en même temps ça a un côté un peu too much ! Ripgerald. C’est p ar f a i t. Bientôt, on aura une collection à lui proposer. On lui demandera lequel il préfère, puis on optera pour celui qu’il aime le moins moi j’dis. »

Le respect toujours le respect. Cette chose qui se méritait si difficilement. Qui se trouvait tellement difficilement aussi. En tout cas, actuellement, s’il est présent, il ne vole pas haut. Ou il a déjà trouvé la porte de sortie dpuis longtemps peut-être, aussi.

« ▬ Ehe, c’est ça. Mais bon, j’accepte l’excuse même si eeelle me semble un peu bancale. Enfin, si c’est le cas, tu seras bientôt la mascotte de la Guilde, ça doit être assez intéressant comme poste. »

Surtout très nul oui. Mais qui n’essaye rien ne peut pas donner son avis dessus hein. Et en palant d’essayer, ce serait bien un verbe auquel tu devrais t’habituer, petit à petit. Plutôt que de t’enliser à moitié dans tes erreurs passées, et te fournir toutes les excuses possibles pour ne pas faire ce qui t’emmerdait le plus ou te faisait peur. Comme l’inconnue, ou te reprendre un râteau monumental. Tu ne peux pas t’empêcher de sourire face à l’enthousiasme de l’autre. Il a sans doute raison.

« ▬ Mmh, ouais c’est vrai.  Eh, maintenant peut-être qu’il le fait avec tous ses potes aussi. Ouais, je l’inviterai aussi genre à venir prendre un verre, ou quelque chose comme ça pour qu’on passe plus de temps ensemble, et je verrai si ça le botte tout comme si ça se confirme ou non pour moi. »

Autant y aller petit à petit. T’étais même motivé à lui envoyer un message là tout de suite, avant de te rappeler que vu l’heure, ce n’était pas trop conseillé. Peut-être d’ici une heure si tu tenais toujours, tu te souvenais qu’il commençait à travailler assez tôt, dans ce cas-ci, c’était plutôt pratique.

« ▬ Pfpf, pour une fois que je l’ai pas.Eeeh, on sait jamais, faut se préparer à toutes les éventualités. C’déjà une chance qu’on se soit retrouvés ici en partant d’Amérique, eh. »

Tu n’en revenais toujous pas, mais est-ce que c’était grave ? Non, pas tellement. Tant que ce n’était pas négatif, tu n’allais pas te prendre la tête non plus.

« ▬ Ooh, ouais, ça pourrait être s u p e r  cool. J’espère pour toi que t’as pas facilement honte, parce que seloon mon humeur, je pourrais plus ou moins bien me tenir. »

Histoire de pimenter le repas. Et ça ferait encore plus de souvenirs. C’est sûr et certain.

« ▬ Baah alors on apprendra ensemble ? A condition que personne ne se batt à coup d’a i g u i l l e s. »

Il valait mieux quand même hein. Même si t’en avais pas peur, ce n’était pas du tout une r a i s o n. Mais vous finirez sûrement par en lancer sur quelqu’un par contre. C’est inévitable. Comme peut-être ce câlin ? T’avais l’impression que cette soirée se serait de toute manière finie comme ça. Et t’en est bien content. T’oublie le reste, tu profites juste.

« ▬ Non, les pires ce sont les notifs quand tu me bats au basket. Mais ouais, beaucoup mieux. On aurait peut-être même dû faire ça avant. »

[size=35]©️[
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Pages : 294
Date d'inscription : 29/07/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 23:42

essaie donc de me battre fdp

★ Ft. Snicket et le basket (ça rime mdr)

il Acquiesce
le petit
Encore une fois je
suis bien
d'accord.
"oh ça t'inquiète pas, je continuerai à voler des Cheetos dans l'ombre… s'il n'y a que ça pour avoir un super oreiller, considère-toi déjà obèse~"
(un petit
rire, encore)

"signer mes crimes…" Pensif, Faulkner
j'écoute Mais
non
non non non
ça ne va pas Hors de
Question
d'éventer les
cheetos.
"de toute façon si touuus les cheetos disparaissent d'un coup… on saura qu'il y a un coupable. je serai célèbre et inconnu à la fois~"
Si ce n'est pas Beau
(un tour
et un
détour
dans la Connerie)

Quand Même les
Cheetos sont
tout à fait
au centre de la
(soirée)
discussion C'est
impressionnant
Aussi Absurde
que mon existence (C'est pour ça que Je les aime)
"j'espère bien, sinon je devrais manger ce pauvre paquet tout seul… mais je fais attention à ma ligne, moi." (mimique de pétasse) "ouais j'suis bien d'accord. Fitzguirlande, Ripgerald, Francheetos, Fitzpacito, Flouzegerald, Francarton…"
Et Ça Défile
encore
encore
et Encooooore
(j'ai un talent pour ça) Aussi vite que
l'Apoecalypse

"Mascotte ? c'est vrai que je pourrais… vu mon charisme et mon talent pour les jeux de mots, je ferais le meilleur job du monde. me remets pas en question c'est pas la peine~" Je Sais Ce Que Je Dis
(de la merde en
l'Occurence)
"mascotte… non"
(je vaux
mieux que
ça)
Faulkner est bien
trop
emporté par
toutes ces Idioties
(ça fait
passer le temps)
j'apprécie.

et j'aime aussi
voir son moral
qui remonte
la pente
ses doutes qui
perdent du
terrain.
(Encore Plus
d'énergie)
"bah voiiilà. tu vois quand tu veux. c'est une bonne idée et tu l'as eue tout seul comme un grand, on n'avait même pas commencé les cours~ si tu veux être un peu subtil c'est bien de commencer comme ça… et puis tu pourrais tâter le terrain s'il a un peu bu, peut-être" (mais Quel
professionnel, Faulkner)
"peut-être que c'est le destiiin, ouuuh~"
(un rire)
"maaais, laisse pas passer ta chance"
(Secoue-Toi un peu
Ça pourrait marcher)

un
Ricanement
mon idée a fait
mouche.
ça lui plaît
à Faulkner
héhéhé
"non mais je sais que tu es une cause perdue, moi je plains déjà les serveurs…" et j'en
ris
(Tant Pis
pour eux)
"mmmh oui on pourra… mais est-ce que tu sais te servir des tes dix doigts déjà…" (pensif)
Non ça va
f o r c é m e n t
Mal finir.
"les aiguilles c'est trop petit, je vois pas comment tu peux te battre avec… sauf pour crever un oeil à Jésus ou Francheetos, là, pourquoi pas" J'y réfléchirai
c'est (évidemment)
une Mauvaise idée
mais
bon.

Sourire
n'a jamais
été si
(agréable)
Naturel.
"nan ce sont les meilleures. encore mieux que les coeurs"
Coeur qui bat
doucement
Coeur qui
s'exprime qui
M'apaise.
"oui… y aura qu'à le refaire. on dormirait mieux… nan…" Qu'est-ce que Je
Raconte "c'est mieux que dormir… enfin, peu importe"
bâillement
Faulkner ferme
les yeux
Je me perdrais bien en paroles absurdes légère chaleur tout à fait propice à l'endormissement insouciant comme un chat toute la nuit ou peut-être pas mais je ne veux plus bouger
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Le port :: Les Quais-
Sauter vers: