Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Sophie

Admin

John

Admin


 :: Yokohama - Port :: Le port :: Les Quais Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seconde chance •• Dahl & Jk

avatar
Messages : 43
Pages : 203
Date d'inscription : 20/04/2018
Localisation : chez Sophie
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 2:14

ft Jk

everyday is a new pain

Elle ne sait pas ce qu'elle fait ici. Elle ne devrait pas l'être. Peut-être ne devrait-elle même plus être de ce monde. Une brise mélancolique. Elle marche. C'est toujours comme ça. Elle erre. Ça ne passera probablement pas. Un fantôme à l'odeur marine.

Le soir quand il faut s'endormir. La nuit dans ses cauchemars. Quand Sophie n'est pas là. Quand elle ne s'occupe pas. Elle perd la tête, c'est tout. Elle le voit, elle le sent, spectatrice de sa propre chute. Encore une fois, la mort a choisi quelqu'un d'autre plutôt que moi. Un coup de fatigue comme ça peut arriver.

Je ne devrais pas sortir, je vais me faire repérer alors que je suis fugitive. C'est précisément pour ça qu'elle est dehors. Peut-être qu'Elle viendra me chercher, si j'arrête tout et que je me rends

C'est trop dur de vivre comme ça. De vivre sans vous, de vivre avec votre absence. Tous les jours le coeur un peu plus lourd. Des années durant. Tromper la folie qui vous guette, comme un tour de passe-passe. Hop, je suis à toi, et la seconde d'après, je me dérobe ! C'est comme un jeu.

Et quand Dahl compare sa vie à un jeu d'enfants, elle sait que ça ne va plus. Combien de temps depuis le dernier pétage de plombs ? Elle ne saurait pas dire. Funambule de fortune, cette douleur sourde persiste, la guette constamment. Chaque seconde de plus qu'elle vit est une potentielle chute. Un potentiel fracas, une mort possible.

"Pourquoi ne me suis-je toujours pas fait sauter la cervelle ?" Elle en oublie les gens. Les quelques personnes qui traînent sur les quais par ce temps (mais quel vent !). Qui comprendra mon anglais ici, de toute façon ? Les alentours flous, les passants n'existent pas. Il n'y a que moi et mes fantômes.

Aujourd'hui non plus, personne ne la trouvera. Personne ne la capturera pour la livrer à une Agatha Christie furieuse qui donnera l'ordre de l'exécuter. Dommage. Ils en mettent du temps. Une rafale, et c'est son chapeau qui s'envole elle ne sait où.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Pages : 208
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 14:36

Seconde chance

Retrouvailles.

Ahh, de l'air pur. Plus cette sensation de tanguer en même temps que ce bateau américain. Toi? Aimer les bateaux? De source sûre, tu en as horreur. Mais... tu es obligée encore. Les allers-retours en Angleterre, les dossiers à donner à Fitzgerald, forcément tu devais côtoyer ces engins de la mer tout le temps. Mais, dès que tu sors de ces derniers, tu es libérée. (délivrée.)

Bras libres, tu traversais le port pour retourner au plein milieu de la ville, et prévenir ta supérieur que la transaction est réussite. Comme d'habitude. Un quotidien monotone. Mais, si tu es dans l'Ordre, c'est que tu souhaites que tes journées soient comme ça. Et puis bon, le point positif est que tu peux au moins connaître le beau pays du soleil levant. Un pays que tu affectionnes particulièrement après l'Angleterre bien sûr. Un peu de logique. 

Qu'est ce que tu allais faire à présent.. Rentrer n'était aussi tentant qu'à l'habitude, non, et si tu allais- Attraper ce chapeau déjà. Oui, car le chapeau en question s'était sans doute envolé de la tête de son propriétaire. Mais, étrangement.. sa forme t'es... familière? Mais, d'où vient cette forme connue.. Non.. Si? C'était son chapeau? Celle de ton ancienne mentor? Elle était ici? Là? Non.. attends, c'est étrange.

Attends.

Elle vous a quand même trahit, tuer Hobbes. Mais, au fond, tu lui étais toujours reconnaissante sur le contrôle de ton oiseau. Car oui, enfin tu le contrôles à ton avantage, même si quelque fois, il en fait qu'à sa tête. Et c'était en partie grâce à Roald Dahl. Alors pourquoi lui en vouloir dans un sens? Sentiments contraires. Tu te mis donc à la chercher, elle ne devait pas être très loin si son chapeau était encore en vole quand tu l'avais attrapé.

Voyons voir, une chevelure blonde devrait se remarquer. Non, c'est pas elle... ni cette jeune femme non plus. Encore moins cette Dame..et..oh. Attends. Oui, c'est elle.


Tu l'apercevais au loin. Semblait-elle chercher quelque chose? Quelqu'un ? Non, pas en apparence. Mais tu t'en fiches après tout. Tu accélérais ta marche pour aller vers la jeune femme. Tes mèches blondes suivaient la course du vent tandis que ton kimono suivait, cette fois-ci, tes courbes féminines. Allait-elle te reconnaître alors que tu es vêtue d'une tenue typique japonaise? Tu le verras bien..

Enfin face à elle. Tes yeux océans la regardait de haut en bas avant que de ta bouche sortent des mots clairs, mais d'une voix fluette.


- Mademoiselle Dahl? ... Enfin... je..vous.. J'ai retrouvé votre chapeau qui s'envolait, du coup je viens vous.. le rendre.


 
@Dahl
It's me, the girl in FIREEEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Pages : 203
Date d'inscription : 20/04/2018
Localisation : chez Sophie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 1:50

ft Jk

everyday is a new pain

Oh bordel mais où est-ce qu'il est passé ce putain de chapeau. Un langage fleuri. Elle n'a rien dit tout haut, mais ça n'en reste pas moins… Excessif, peut-être. Si en plus son chapeau se fait la malle… Y a plus qu'à espérer qu'il soit tombé à l'eau, ça me fera une raison d'y plonger.

Espérant et désespérant, Dahl fixe l'eau à quelques mètres en-dessous du quai. Elle est calme. Trouble eau portuaire. Si on change une lettre, ça fait "mortuaire". J'aime bien. Peut-être qu'elle devrait vraiment sauter. Ça ferait un problème de moins à ce monde. Et puis elle pourrait Les rejoindre…

Mais le chapeau n'est pas dans l'eau. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois. Placer sa vie entre les mains capricieuses du vent… Je suis tombée bien bas. Il faut aller chercher ce couvre-chef de malheur. Mécaniquement, elle lève la tête, le regard aussi vide que le quai qu'il sonde.

Mademoiselle Dahl ?

… Hein ? Un frisson alors que son sang se glace. Il n'y a qu'une personne qui l'appelle comme ça. Et elle reconnaîtrait sa petite voix entre mille. Cette voix fluette qui sonne comme une claque dans son dos. Putain. Oh putain de merde. Jk Rowling. Pourquoi elle ne l'a pas vue ? Son coeur douloureux se met en plus à battre la chamade, maintenant.

"A-Aaaaah… Merci, c'est gentil, Jk…", arrive-t-elle à peine à articuler en se retournant. Bordel c'est vraiment elle. J'avais envie de sauter, peut-être que je devrais vraiment le faire. C'est ça ou se faire cramer par le phénix, maintenant, hein ? Après ce qu'elle a fait à l'ordre, oui. Ça ne peut se passer que comme ça.

Tout ça pour un chapeau.

Chapeau qu'elle s'empresse de récupérer, même. "Bon, bah euh… à la prochaine hein !", lance-t-elle avec un sourire tout à fait tordu. Dernier réflexe de survie (le comble), Dahl se met à courir. Vite. Et loin. Enfin elle l'espère. À tous les coups le phénix qu'elle a elle-même aidé à dompter quelques années plus tôt va fondre sur elle dans même pas une minute.

Pourquoi d'entre tous, c'est elle qu'il a fallu croiser ? Jk, son ancienne élève. Je l'aimais bien, cette petite… Et je crois qu'elle aussi. Mais je suis impardonnable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Pages : 208
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 15:18

Seconde chance

Retrouvailles.

Elle se souvenait de toi, tant mieux. Mais tu n'avais pas pu engager la conversation, car elle se mit à courir. Loin. Pourquoi une telle réaction? Pensait-elle que tu allais la rapporter à Agatha? Ou même à Arthur? Oui, certes, tu lui en voulais pour le meurtre de Hobbes, et sa trahison envers l'autre. Mais, dans un autre sens, c'est grâce à elle ton contrôle de ton oiseau, alors avais-tu réellement besoin de lui en vouloir complétement ? Non.


- Mademoiselle Dahl, attendez!

Mais elle était déjà loin. Sûrement trop loin pour qu'elle puisse t'entendre. Tu aurais pu envoyer ton oiseau à sa recherche pour au moins tenter de la retrouver mais en vain, tu étais encore trop proche du bateau des Américains pour le faire, mais.. Oh. En fait ça va. Tu la repère de loin, ses cheveux blonds reconnaissables. Tu cours donc la voir, dos à toi, tu lui attrapais le bras, sans pour autant vouloir lui faire mal. Lui parlant toujours de ta petite voix, sans pour autant hausser le ton, tu n'en voyais pas l'utilité. Cependant, tu voulais juste lui assurer que tu ne voulais pas la livrer nul part, ni la combattre. Non. Juste.. parler. C'était ça?

- Mademoiselle Dahl.. Je..enfin.. 

Tu inspirais, et puis reprenais ton souffle. Courir c'est bien, mais.. ouais non, c'est pas super.

- Je ne veux pas vous battre ni quoi que ce soit.. donc ne fuyez pas s'il vous plait..
@Dahl
It's me, the girl in FIREEEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Pages : 203
Date d'inscription : 20/04/2018
Localisation : chez Sophie
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 1:31

ft Jk

everyday is a new pain

Ok. Elle fonce Dahl, comme si elle n'avait jamais couru aussi vite. Ce qui est faux, elle a déjà couru plus vite. L'adrénaline comme un coup de fouet, les cheveux claquant dans le vent. D'une main, elle tient son chapeau, et avec le reste de son corps, elle s'accroche à la vie. Peut-être était-ce ce qu'il fallait pour chasser ces pensées suicidaires.

Le coin d'une rue, puis celui d'une autre. Il n'y a pas beaucoup de monde par ici. Elle s'essouffle et a l'impression de plus faire qu'une avec le vent. Vent qui tourne et se retourne, la freine et la découvre. Fait chier. Est-ce que c'est la fin ? Mais je… Non, je n'ai pas encore accompli tout ce que je devais. Je refuse de…

Elle se retourne en sursaut quand son bras est attrapé, quand son nom est prononcé. Rapide, la petite. Tellement de progrès depuis la première fois qu'elle l'a entraînée… Aaah. Son côté mentor est fier. Mais le reste de son être est paralysé par la peur, aveuglé par l'adrénaline.

Elle fronce les sourcils. "Tu as tort, Jk. Tu devrais me livrer tout de suite à Agatha." Sèche, Dahl. Froide, pour se protéger, pour protéger son élève, aussi. "Et qu'est-ce que tu veux, de toute façon ? Tu saurais garder le secret que tu m'a vue et pas arrêtée ?" Tu serais considérée comme complice. Elle ne souhaite pas ça. Il n'y a qu'une personne à blâmer, et c'est Dahl. Pourquoi impliquer Jk ?

Elle a l'esprit et les mots tranchants, elle a le coeur qui saigne. Pas toi, s'il te plaît…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Pages : 208
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 12:16

Seconde chance

Retrouvailles.

Non tu n'as pas tord. Tu ne voulais pas la livrer à Agatha. Non. Clairement pas. Si quelqu'un la livre à ta supérieur, ça ne sera surtout pas toi. Tu lui devais beaucoup, donc tu ne le feras pas. Tu n'en as pas le coeur, même si c'est actuellement la situation rêvée. 

Jamais.


- Peut être que je devrais, oui. Sauf que je ne le ferais pas.

Répètes-tu encore. Agatha n'avait pas à le savoir, ni elle, ni les autres membres de l'Ordre. Oui, c'est peut être un grand mensonge qui retira la potentielle confiance qu'ils ont envers toi. Mais.. qu'importe ? C'était pas ton but. Si tu le fais, tu en aurais trop sur la conscience

- Oui je saurais garder le secret. 

Tu soupires, lâchant son bras et croisant les tiens. Qu'est ce que tu veux? Sincèrement? Aucune idée. Peut être lui faire comprendre que ton but n'est pas de lui faire du mal ni quoi que ce soit. Oui c'était une traîtresse, oui, certes. Et alors? Dans le fond, oui tu lui en veux toujours un peu. Mais c'est tout.

- Ce que je veux?

La question ne se pose même pas à vrai dire. Peut-être étais-tu un peu trop collante, et tu comprendrais. Dans ces cas là, elle a juste à te le dire, point.

- Je veux juste vous remerciez de ce que vous avez fait... quand je venais d'arriver dans l'Ordre. Vous m'avez en quelque sorte..sauver. Et c'est pour ça que je ne vous balancerais pas à la police, ni à Agatha, ni rien.
@Dahl
It's me, the girl in FIREEEE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Le port :: Les Quais-
Sauter vers: