AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Derniers sujets

Fermeture de BSDparArthur C. Doyle
Mar 19 Fév - 0:34
Moi venir en paix promisparRyūnosuke Akutagawa
Lun 18 Fév - 13:23
[TOP] Yasashi KojiparInvité
Dim 10 Fév - 18:37
QuederlaparInvité
Dim 10 Fév - 17:47
PrismverparInvité
Dim 10 Fév - 17:03
[TOP] Love PistolsparInvité
Mer 6 Fév - 21:04
Peek A Boo!parInvité
Lun 4 Fév - 14:06
Death NoteparInvité
Sam 2 Fév - 10:18
Shingeki no Kyojin RebirthparInvité
Ven 1 Fév - 15:38

 :: Bars Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vient boire un p'tit coup au Lupin! -- ft Tsu

Fyodor Dostoyevsky
Messages : 180
Pages : 191
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep - 23:50
Vient boire un p'tit coup au Lupin!
Vous n'aviez rien à faire. Hormis vos recherches incessantes vis-à-vis de ce Livre. Cet objectif qui vous ouvre les bras. Cependant, vous vous autorisiez d'aller dans votre bar préféré quelques fois. Rien que pour vous dire que vous ne perdez pas votre temps ici, au Japon. Loin de votre pays natal qu'est la Russie. Qu'importe. Cette amas de neige qui vous semble si lointain est là, dans votre verre de vodka qui vous attends dans votre bar fétiche.

Mais, fallait-il déjà y aller. Discrètement si possible. Bien que votre Ouchanka blanche ne passe pas inaperçue, comme votre maigreur corporelle. Anémique, blanc comme neige, couleurs si pâles. Mais, vous ignorez les commentaires autour de vous. Ce ne sont que des murmures à vos oreilles. Sans doute étaient-ils étonnés de voir un Russe dans cette ville. Pourtant, vous pensiez avoir fait votre entrée qui se voudrait inoubliable. Mais apparemment non. Vous haussez les épaules, abordant toujours ce sourire arrogant sur les lèvres. Vous n'êtes pas là par plaisir, non, vous êtes là pour votre but. Et si ces japonais n'ont que ça à faire de vous dévisagez de la sorte, qu'ils le fassent. Ça ne vous fait rien.

Entrez maintenant dans le bar. Votre cape arrêtait ses mouvements liés au vent pour suivre les mouvements de votre corps. Un soupire, puis un autre. Voilà que vous trouviez votre place. Au bar, en face des serveurs. Encore un soupire, ça ira pour cette fois ci, vous vous dîtes. A côté d'une jeune femme. Soit. En quoi ça serait un problème pour vous dans un sens. Vous vous asseyez. Nonchalant, abordant cet air hautain habituel. Arquant un léger sourire, voici que vous commandiez votre verre d'alcool. Sans doute que c'est une mauvaise idée avec votre anémie. Mais, vous vous en moquez. Accueillant votre verre, vous observiez la femme à côté de vous. Fronçant les sourcils, son visage vous était... pas inconnu. Comme un souvenir lointain que vous avez oublié.


- Excusez moi mais... Est ce que nous nous sommes pas déjà croisé auparavant.. ?

Vous aviez beau remuer toute votre mémoire, rien ne vous revenait. Mais pourtant, elle vous était familière. Où l'avez vous recroisé..

_________________
Vient boire un p'tit coup au Lupin! -- ft Tsu Fyodor
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Nov - 23:41
ft. un russe sauvage
Re-bonjour monsieur
La détective était surprise que tout se passe bien en ce moment après le chaos que ça avait été dans sa tête et dans ses émotions. Tout avait changé du tout au tout, grâce à une seule personne, et elle lui en serait éternellement reconnaissante. D’une personne avec des idées noires et prête à passer à l’action, elle était devenue quelqu’un de reconstruit, quelqu’un qui pourra de nouveau avancer sans avoir le sentiment que l’on puisse être détruit d’un claquement de doigt. Du moins pas avec lui.

C’est en passant dans une certaine rue familière qu’elle se rappela qu’il y avait un bar où elle allait souvent avec d’anciens collègues du temps de la mafia : Le Lupin. Hésitant, ne sachant pas si c’était une bonne chose ou pas de s’ancrer de nouveau dans le passé en entrant dans se bar, mais elle voulait tester sa nouvelle force mentale, voir si elle y arriverait. Et oui, car cela faisait la deuxième ou troisième fois qu’elle y retournait, sans pour autant que ça devienne une habitude.

Plongée dans ses pensées et les yeux rivés sur son verre, elle ne s’attendait pas à ce qu’on lui adresse la parole, relevant la tête vers cet homme à la peau pâle et qui lui disait bien quelque chose aussi, vu qu’ils s’étaient déjà parlé auparavant, mais apparemment leurs conversations avaient été pensées aussi futiles l’un que pour l’autre, ce qui prouverait le pourquoi il ne se rappelait pas de leurs précédentes rencontres.

- Bonsoir. Oui il est fort possible que ce soit le cas. Do…stoyevsky c’est ça ?

C’était compliqué les noms russes en même temps, ils ne rendent pas la chose facile, surtout en japonais c’était assez chiant à prononcer. Elle aurait voulu parler russe pour le coup ça aurait été utile, mais pas plus que ça, elle ne savait absolument rien dire à part peut-être quelques insultes qu’elle avait entendu. Ce n’est pas non plus comme si elle portait grand intérêt à cet homme au chapeau bizarre. Oui ça a un nom mais elle ne s’en rappelait pas. En attendant elle posait ses doigts autour du verre, qu’elle faisait lentement tourner sur lui-même, en buvant une gorgée de temps en temps.


Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 180
Pages : 191
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 8:11
Vient boire un p'tit coup au Lupin!
En temps normal, vous aviez une bonne mémoire, c'était même l'une de vos fiertés. Et vous en avez beaucoup, des fiertés. Par exemple cette faculté à ne pratiquement rien oublier. Mais là, il se pourrait que cette conversation que vous aviez eu dans le passé soit vraiment quelque chose de petit, car vous aviez oublié. Cependant, la jeune femme en face de vous semblait se souvenir de votre nom. Ce qui est déjà un bon début, mais vous, vous aviez beau la regarder de haut en bas, vous n'arriviez pas à déposer un nom sur son visage. Mais vous êtes persuadé que si vous remuez vos méninges deux minutes, vous pourriez trouver...


- Oui, c'est bien ça.


Vous hochiez la tête en guise de réponse encore une fois. Puis vous re-déposiez vos yeux sur votre verre. Tsu... Tsurimi... Tsu...Tsuroya? Non... Vous fronciez à nouveau vos sourcils. Vous êtes sûr que vous n'êtes pas loin de la bonne réponse. Tzuyara ? Non..ahhh... Tsurayo ? AH!


- Et vous êtes bien... Tsuraya ? Je peux me tromper.


Enfin non, car ceci était rare venant de vous, mais au vue de la situation, bon... vous alliez vous attendre à tout de la part de votre cerveau désormais. Car si il se met à oublier des choses, ça ne va pas vous arranger des masses. Soupirant, vous buviez une gorgée de votre verre. Où, et comment vous étiez vous rencontrés... Elle n'avait pas l'air d'appartenir à une organisation qui vous était familière... Ahhh... quoi que...


- Vous n'étiez pas... autrefois... membre de la mafia? C'est peut être comme ça que nous nous sommes rencontrés...

_________________
Vient boire un p'tit coup au Lupin! -- ft Tsu Fyodor
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 20:50
ft. un russe sauvage
Re-bonjour monsieur (Gouzi gouzi le verre tmtc)
L’ambiance du Lupin, elle ne savait pas si c’était quelque chose qui lui manquait ou non. Il n’y avait pas de fenêtres, juste une pièce éclairée par des lampadaires rétro, des décorations comme figées dans le temps et des meubles pour les trois quarts boisés. Cette odeur d’alcool à la fois familière et qui paraissait lointaine aurait pu donner un air nostalgique ou une émotion de la même sorte à la jeune femme assise au bar, mais il n’en fut rien, car elle avait tracé un trait sur tout ça. Plus elle s’enfonçait dans le passé, plus ça créait de problèmes, donc elle préférait ne pas y penser, du tout. Dans tous les cas elle était contente de ne pas s’être trompée de nom, ça aurait été un peu offensant pour son homologue. Elle avait hoché la tête à l’entente de son prénom, tournant la tête vers lui.

- Vous ne vous trompez pas, Tsuraya Namboku. Votre prénom.. Fyodor c’est ça ?

Autant le lui demander, vu qu’apparemment il se souvenait que du prénom lui et elle du nom de famille. Elle ne savait pas trop pourquoi il l’appelait directement par son prénom, ça ne se faisait pas au Japon, mais après tout il n’était pas de cette nationalité alors elle ne fut pas plus outrée que ça. Par contre elle avait froncé les sourcils, un petit peu en attendant sa question, comment il pouvait.. Ah oui, si il était venu là auparavant peut-être que. De toute façon, que les gens ne le sachent ou pas, elle s’en fiche maintenant.

- Oui, en effet. Et.. C’est possible oui, surtout si ça fait un moment que vous venez ici.

Elle l’observait, il avait le teint très pâle, et il était maigre, peut-être un peu trop, elle se demandait presque comment il faisait pour tenir debout. Mais ça, ça ne la regardait pas après tout, il faisait ce qu’il voulait de son corps et de sa vie, manquerait plus que ça qu’elle fasse la coach à quelqu’un qu’elle connaît à peine.


Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 180
Pages : 191
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Nov - 23:55
Vient boire un p'tit coup au Lupin!
D'après ses dires, vous aviez juste. Votre mémoire n'était pas en défaillance et cela vous rassurait. Quel dommage si l'une de vos capacités venait à rouiller sans raison. Le démon de ce monde n'aurait plus lieu d'être. Enfin, passons.  Évitons de parler d'éventualités qui ne doivent pas se passer, du moins, pour l'instant. Vous n'êtes pas devin, et vous ne pouvez pas deviner ce qu'il se passera dans votre futur. Sans doute quelque chose de glorieux, ça c'était certain. Vous étiez voué à la gloire au vue de votre objectif avec ce livre. Et le contraire était assez difficile à croire, du moins pour vous.


- C'est bien mon nom, oui.


Toujours cette froideur éternelle,
toujours des phrases claires, sans détails.
Droit au but.


Au moins, vous aviez réussi à remettre des noms et des contextes sur chacun de vos visages aux traits de nationalités distinctes. Vous aviez cependant re-déposer votre attention sur votre verre à demi-plein. Hmm, vous devriez vous calmer sur l'alcool, bien que cette dernière vous rappelle votre pays de naissance. Loin de là que vous vouliez une once de nostalgie. Vous n'êtes pas de ces hommes à qui les souvenirs effacés sont douloureux, ou que la recherche d'un objet rappelant des souvenirs soit une quête importante pour sa vie. Il se peut que parfois, des boissons, des bibelots vous ramène dans un passé composé de neige aux milles lueurs, mais vous ne vous attachiez pas à cette camelote. Vous aviez bien plus important à chercher, et à faire surtout.


- Je n'ai pas beaucoup de liens avec la mafia de ce pays, mais je pense que oui, c'est ici que nous nous sommes rencontrés. Étonnant que nous nous soyons jamais parlés. A moins que ma mémoire frôle le zéro en terme de souvenirs.


Espérons que ce n'est pas le cas.


- Vous attendez quelqu'un ?

_________________
Vient boire un p'tit coup au Lupin! -- ft Tsu Fyodor
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Jan - 20:52
ft. un russe sauvage
Re-bonjour monsieur (Gouzi gouzi le verre tmtc)
Il avait une façon si naturelle, mais si directe et froide de répondre que ça aurait pu lui rappeler quelqu’un si seulement elle ne l’avait pas effacé de sa mémoire, ou du moins essayait pour le mieux. Mais ils n’étaient pas pareils, il en était certain, cet homme qui se tenait à côté semblait plus… Comment dire, plus sûr de lui et plus réfléchi, il ne semblait pas être le genre à attaquer sans avoir à élaborer un plan, peut-être un stratège ? La Mafia lui avait bien appris à examiner les personnes, et même à l’Agence, certains coupables étaient facilement identifiables. Sans vouloir l’offenser, il avait une bonne tête de psychopathe lui, et elle en avait vu, des gens comme ça.

- Peut-être que nous avions autre chose à penser que de discuter, c’est probable aussi. Et qu’est-ce que vous insinuez par lien avec la mafia ?

Oui dans ses souvenirs Tsuraya n’était pas quelqu’un qui allait aborder n’importe qui ou commencer des conversations comme celle-ci. Maintenant elle était bien moins.. Sauvage on va dire. Cet homme était décidément impliqué dans quelque chose de louche. Est-ce qu’elle devait mêler son travail à ça pendant son temps libre et en savoir plus sur cet homme ? Elle l’avait vu autrefois oui, mais… Il lui semblait l’avoir vu autre part. Mais impossible de remettre la main dessus.

- Non, du tout. Et vous ?

Est-ce que c’était mauvais signe qu’il demande cela, ou bien était-ce une simple question comme une autre, simplement pour savoir si quelqu’un allait interférer dans la conversation ? Difficile à dire. Elle reposa son regard sur son verre et bu une nouvelle gorgée, surveillant celui-ci, ne sait-on jamais.



Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 180
Pages : 191
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Jan - 22:25
Vient boire un p'tit coup au Lupin!
Vous essayez tout de même de remuer votre mémoire pour retrouver le moment où vous l'aviez rencontré, car vous aurez juré lui avoir parlé dans le passé. Mais ça vous intriguait autant que ça vous frustrait. Pourquoi votre mémoire ne veut-elle pas revenir à vous ? Seriez-vous en train de perdre vos souvenirs ? (Ce ne serait pas une grande perte, donc bon).  Vous réfléchissiez en même temps que vous preniez une gorgée de votre alcool (l'alcool ne permet pas de réfléchir, donc vous ne savez pas pourquoi vous faîtes ça).

- Possible oui. Et liens avec la mafia   car... j'ai tendance à vouloir connaître tout les organisations présentes sur un territoire où je me situe, mais notre conversation me rappelle que je n'ai jamais échangé avec cette mafia, sans doute que je ne m'en plaindrais pas.


Vous parliez beaucoup trop, surtout en face d'une ennemie, le feriez-vous exprès ? (vous le faîtes exprès). Vous n'aviez pas de raison de faire cela, mais vous le faisiez quand même, simple amusement sans intérêt (mais vous aimez tout ce qui est sans intérêt apparemment). Haussant vos épaules, nonchalant.


- Je n'attends personne non plus ~

Car vous vous attendiez toujours à une rencontre imprévue. Finissant votre verre (stop passer pour un alcoolique), vous scrutiez les lieux et vous finissiez par recommander quelque chose, une boisson sans alcool (évitons de finir totalement soûl). 

- Je vous offre quelque chose ?

_________________
Vient boire un p'tit coup au Lupin! -- ft Tsu Fyodor
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Bars-
Sauter vers: