AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] Nice to Meet you ( Or not) I JK ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 29
Pages : 151
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct - 23:16
This life is filled with hurt when happiness doesn't workJK & Lewis
Pain without love, pain can't get enough, pain I like it rough 'cause I'd rather feel pain than nothing at all. •••C’était certainement la meilleure interaction sociale que Tu avais depuis un bon bout de temps. Peut-être la meilleure que tu aurais dans toute ta vie ? Non, faux, avec tes sœurs et tes frères, ça allait quand même. Mieux que ça en tout cas. Cependant, tu arrivais un peu à déstresser. C’était moins compliqué que ce que tu aurais pensé, de parler, de devoir faire suivre une conversation. Ou alors c’était juste la personne. Tu ne savais pas trop, mais est-ce que c’était réellment important ? Plutôt profiter du moment présent, oui.

« ▬ J-je v-vois…I-il est …t-très grand ? O-Ou vous p-pouvez peut-être d-décider de s-sa taille ? »

En tout cas, si les questions ne la dérangeaient pas, tu serais capable de continuer longtemps. Peut-être même toute la nuit. La journée déjà ce serait pas mal. Mais si Tu étais lancé, et bien, on ne risquait plus de t’arrêter avant un bon bout de temps. Tu acquiesces un peu, emmagasinant les informations. Peut-être que ça ne resterait que quelques mois dans ta tête, mais ce serait toujours ça.

« ▬ C-ça doit être g-gênant à plusieurs m-moments n-non ? Oui, c-c’est fortement p-possible. O-Ou alors p-peut-être qu’il c-converse déjà avec v-vous mais s-sous forme de…p-pensées ? Q-que vous pourriez confondre a-avec l-les autres, i-il doit y-y avoir u-un lien t-très particulier e-entre vous. »

Peut-être qu’elle trouverait l’idée stupide, mais ça valait le coup de l’exposer. Ca pourrait peut-être l’aider, même si au fond, Tu t’en fichais un peu. Même si tu savais que s’il fallait s’asseoir autour d’une table, tu la prendrais certainement pour voisine. Ce serait plus rassurant de se retrouver près de quelqu’un d’un minimum familier, avec qui tu savais parler quand même.

« ▬ D-D’accord, d-donc il est…t-totalement détaché d-de vous ? C-C’est assez f-fascinant. E-et, t-tout le monde p-peut le voir, ou…Juste v-vous, j-juste les détenteurs d-de pouvoirs ? »

Peut-être que toutes tes questions l’assommaient hein. Bah elle le dirait. C’est tout. Tu te forcerais juste à encore n’en poser qu’une ou deux avant d’essayer d’arrêter. Soit. tu avais autre chose à fixer maintenant. Oui, ils se ressemblaient vraiment. Et elle venait de l’appeler grand frère, donc bon. C’était assez fascinant de voir la réaction des personnes. Intéressante en tout cas. Elle avait un air…mélancolique ? Une séparation de longue date ? Non, il semblait y avoir quelque chose de plus profond dans son regard meurtri. Un regard assez demandeur du jeune homme, du moins, c’est ce qu tu aurais dit. Tu te poses un peu contre le mur en essayant d’imaginer ce qui avait bien pu se passer. Pourquoi elle tenait tant à lui. Peut-être un jumeau ? Peut-être qu’il était tout simplement mort aussi. Ou disparu.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Oct - 19:36
First time I'll meet you.Ton phénix semblait intéresser Lewis. Du moins, vu le nombre de questions qu'il te posait, tu pouvais le croire. Ca ne te dérangeait pas, comme tu l'as dit de nombreuses fois. Tu tentais de bien te souvenir de tout les détails que tu savais sur ton oiseau. Non pas que tu le connaissais sur le bout des doigts, mais tu avais au moins découvert quelques choses à son sujet qui est bien utile... Utile, dans un sens, oui. Surtout pour donner des renseignements dessus aux autres. Car pour ton cas, ce n'est pas ça qui t'aide à le contrôler.


- Je peux décider de sa taille... la plus grande taille que j'ai vu devais être aux alentours d'un mètre soixante maximum...


Malheureusement, sa taille maximum était bien trop grande pour toi. Bien trop dangereuse, bien trop destructrice. Trop d'adjectifs néfastes étaient liés à cette taille, ce pouvoir, ce néant dont tu voulais, secrètement, te débarrasser.  Mais tu ne peux pas t'en débarrasser. Il est accroché à toi comme un insecte planté dans ta peau, sans aucun moyen de le retirer.


- Oui, c'est assez... gênant, mais je me dois de m'y habituer... Mais peut être que oui, il converse avec moi sous forme de pensées que je n'entendais pas forcément, c'est tout à fait plausible même...


Oui, c'était gênant. Combien de fois as-tu été gênée par une apparition non prévue de ton phénix? Beaucoup trop de fois malheureusement. Et en plus, dès lors qu'il apparaissait, les personnes autours risquaient d'être tuées alors qu'elles sont des plus innocentes pour certaines. Pourquoi as-tu eut ce pouvoir horrible...


-Oui, il est totalement détaché de moi... Et... tout le monde peut le voir, même ceux qui n'ont pas de pouvoirs.



Comme ton frère, comme ta mère et ton père qui avaient bien vu ton phénix tournoyant autour de toi, alors que ces derniers - d'après tes souvenirs - n'avaient pas de capacités. D'ailleurs, en parlant de ton frère, tu reposais ton attention sur son illusion. Il lui ressemble, son brin de voix... tout. C'était si beau. Heureuse, oui. Mais encore faudrait-il que son apparition soit utile, car c'était toi qui avait demandé cela à ton collègue. Or, si c'est seulement pour le regarder de haut en bas pendant vingt-minutes, ce n'est pas la peine.


-Je vois que tu as toujours gardé ce cadeau que je t'avais offert à Noel.


Dit il en pointant du doigt ton collier. Un émeraude y était accroché, et jamais tu ne t'en étais séparée. Tu te sentais liée à cet objet beaucoup plus que l'on le pense. Il t'est précieux, et maintenant, tu découvrais en fin de compte pourquoi tu y étais autant attachée. C'était un présent de ton frère, et tu ne t'en souvenais pas.


- O...oui, et j..jamais je ne m'en séparerais...


Il souriait. Kévin souriait. Et toi aussi, tu souriais. Un instant de pure nostalgie auquel tu profitais simplement. Les larmes coulaient, mais tu ne savais même pas si c'était des larmes de joie, ou juste ton cœur qui pleurait. Il pleure parce que tu ne pouvais pas le serrer dans tes bras, cette illusion qui s'évaporera comme un souvenir lointain. Et peut être que tu redoutais ce moment, ou peut être pas. Peut être que ça t'aidera à aller mieux, cette entrevue avec celui que tu aimes plus que tout, désormais disparu ce monde.


- Tu es devenue une belle femme, je suis si fier de toi petite sœur, continue dans cette voie.


Tu écarquillais les yeux, humides, ils l'étaient encore. Cependant, entendre un compliment de la part de ton frère, alors que tu l'as tué... tu te sens limite coupable de cela. 

Quelques minutes passèrent donc, et voilà que les vingts minutes étaient passées. Tu pouvais voir la silhouette de ton frère partir. S'évaporer... s'envoler... disparaître de ton champs de vision. Désormais, il ne restait plus que toi, et ton collègue. Les joues humides, tu réfléchissait deux minutes avant d'enfin prononcer quelques mots.

- Votre pouvoir...est...incroyable...je- Merci de m'avoir permise cette entrevue avec mon frère...je... j'en avais grandement besoin....
 
©️️ 2981 12289 0

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Pages : 151
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 16:06
This life is filled with hurt when happiness doesn't workJK & Lewis
Pain without love, pain can't get enough, pain I like it rough 'cause I'd rather feel pain than nothing at all. •••Tu penches un peu la tête sur le côté, tu changes même légèrement de position. Tu ne sais pas pourquoi ça t’intéresse autant, mais tu avais l’impression qu’il y avait quelque chose de vital dans tout ce qu’elle pouvait dire. Peut-être que ça t’avait toujours fasciné, mais tu n’avais jamais voulu poser des questions, les bonnes questions. Tu n’avais pas non plus trouvé les bonnes personnes. Elle semblait patiente aussi, contrairement à pas mal de gens. Tu t’étais aussi un peu calmé par rapport au début. Ce qui était pas mal du tout. Tu essayais de visualiser ce phénix, mais c’était assez difficile quand même. Surtout si sa taille change.

« ▬ C-c’est a-assez impr-ressionnant. I-il a aussi u-une plus p-petite taille ? E-enfin oui s-sûrement, mais e-en centimètre o-ou i-il reste dans l-le mètre ? »

Tu aurais certainement une réponse tôt ou tard, parce que l’occasion de le voir arriverait bien un jour, mais ton esprit avait juste envie de savoir là tout de suite. T’avais toujours été impatient dans certains cas. Et t’avais la manie de poser des tonnes de questions sur plein de sujets. Juste pour satisfaire ta soif de savoir généralement. Ou simplement parce que tu étais intrigué aussi. Mais elle ne semble pas spécialement apprécier ce pouvoir. Elle l’air de…le craindre ? Possiblement. Tu aurais pu tergiverser longtemps, si elle ne t’avait pas parlé directement.

« ▬ V-vous l’avez d-découvert il y a b-beaucoup d-de temps ? T-Totalement, i-il faut s’attendre à t-tout avec les p-pouvoirs. »

Ce n’était pas comme s’il y avait quoique ce soit de logique non plus avec eux. Et c’était sans doute ce qui te dérangeait le plus d’ailleurs. Il n’y avait aucune donnée, rien.C’était presque s’il ne fallait pas y aller à tâtons. Tu acquiesces légèrement, manquant de poser une question totalement stupide. Tu préfères de toute manière observer ce qui se passe, cette discussion qui prend place devant toi. Tu penches un peu la tête, tu regardes aussi le collier, il est joli. Définitivement, ils ont été séparés, et ils ne s’étaient pas vu depuis longtemps. Trop longtemps ? Leurs paroles n’annoncent pas une possible nouvelle rencontre.

Tu ne fais pas vraiment attention à ses larmes, même si tu aurais clairement pu lui demander si ça allait, tu n’avais pas voulu t’embarquer là-dedans. Elle n’allait pas non plus pleurer par plaisir, et qu’est-ce que tu aurais bien pu faire après avoir eu la confirmation qu’elle allait mal ? Ren du tout. Tu préfères les laisser parler tranquillement. Mais après un certain temps tes yeux commencent à te brûler, ta tête se fait lourde aussi. Tu fermes un peu les yeux, tu relèves légèrement tes lunettes pour te pincer l’arête du nez, et le temps de relever tes paupières, l’illusion était en train de partir. Comme si elle n’avait jamais existée.

« ▬ M-merci. E-Et ce n-n’est rien s-si ça a p-pu vous a-aider, ou v-vous faire p-plaisir, tant m-mieux. »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 19:19
First time I'll meet you.Tu avais toujours pensé que ton phénix était signe de peur. Qu'il effrayait toute personne qui en entendait parler. Sauf que ce n'était pas le cas de Lewis. Semblant toujours aussi intéressé par ce dernier. Tu te remuais les méninges pour retrouver les informations relatives à ton phénix, et surtout, tu évitais de dire des conneries par rapport à lui, car sinon, c'est inutile de parler de ton pouvoir si tu donnes des informations fausses...


- D'après ce que j'ai pu voir, la plus petite taille était de cinquante centimètre, donc au final, il passe du centimètre au mètre... et vice-versa.

Tu serrais entre tes doigts l'émeraude offert par ton frère. Emeraude qui avait la même couleur que les yeux de ton frère d'ailleurs. C'est pour ça qu'il te l'avait offert... pour que tu te souviennes de lui, qu'importe les obstacles que te réserverais la vie. Il semblerait qu'il avait lu l'avenir, vu ce qu'il s'est passé juste après au  final... c'est pour ça que tu tenais beaucoup trop à ce collier, peut être qu'aux yeux d'un bijoutier, il n'avait aucune valeur, mais pour toi, il vaut tout l'or du monde. Quoi que, même l'or a moins de valeur que ce collier pour toi.

- Je...

Tu avais la gorge serrée, mais soufflant pour calmer tes émotions, tu repris ton air normal.

- Je l'ai découvert quand j'étais petite en fait...

Finalement, après que tu ais pu parler à ton frère, tu avais bien remarqué les gestes de Lewis. L'utilisation de son pouvoir l'épuise? Il devait avoir des répercussions? Sans doute était-ce le cas...

- Mr. Lewis, vous allez bien...?  Heu- Que diriez vous de boire un petit thé? Je jurais avoir vu de quoi en faire pas très loin... Vous pourrions continuer à discuter autour d'une boisson chaude.
 
©️️ 2981 12289 0

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Pages : 151
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 21:26
This life is filled with hurt when happiness doesn't workJK & Lewis
Pain without love, pain can't get enough, pain I like it rough 'cause I'd rather feel pain than nothing at all. •••T’as un peu l’impression d’être en cours en fait, mais un bon cours. Qui ne serait pas perturbé par qui que ce soit. Tu n’avais jamais compris pourquoi vous ne pouviez pas tous avoir des cours particuliers. Ce serait quand même nettement mieux à tous les niveaux. Vous pourriez être plus concentrés tout simplement. Soit. Là c’était surtout intéressant. T’aurais bien voulu prendre un carnet et pouvoir noter aussi. En attendant, tu retiendrais. Dans ta tête oui. Tu noterais peut-être un peu plus tard.

« ▬ D-D’accord. V-vous p-pouvez aussi m-mieux le m-maîtriser quand i-il est p-plus petit o-où alors ç-ça n’a r-rien à v-voir ? »

Si elle te laissait continuer, tu allais vraiment pouvoir lui poser des questions pendant des heures. Entières. Mais ça n’avait pas l’air de la déranger spécialement en fait. Donc tu n’allais pas du tout arrêter de parler en fait. Soit. La jeune fille semblait vraiment tenir à cette émeraude. Tu l’aurais ben qualifié de bijou futile, avant de te rendre compte que tu faisais exactement la même chose, avec tes lunettes. Tu n’en avais clairement pas besoin. C’étaient juste un cadeau auquel tu tenais beaucoup. Et c’était plus pratique de les porter que de les mettre dans un coin et les oublier.

Mais soudainement, elle avait l’air plus émotive. Il y avait sans doute dû avoir un problème lorsqu’elle avait découvert son pouvoir. Ca pouvait arriver. Pour ta part, tu n’avais pas eu trop de problèmes. Ca avait été plus surprenant qu’autre chose. Soit. T’essayais de reprendre tes esprit un minimum. Ca pouvait être pas mal. Bon, ça devrait aller mieux d’ici quelques minutes.

« ▬ O-oui..C-ça faisait juste longtemps q-que je ne l-l’avais p-pas a-autant utilisé. A-avec p-plaisir j-je pense que ça ne p-pourrait p-pas nous faire de m-mal et c-ce sera p-plus c-confortable a-aussi. »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Oct - 0:02
First time I'll meet you.Question, réponse, question, réponse. Voilà ce qu'il se passait depuis quelques temps maintenant au sein de cette conversation. Mais tu n'étais toujours pas blasée de cela. Au contraire, et puis, ça permet de faire connaissance, de parler, de passer le temps autrement qu'avec le travail qu'Agatha vous confiait. Il suffit de voir le côté positif de chaque situation pour aimer cette situation. Simplement une petite technique de positivité.

- La taille n'a malheureusement rien à voir avec mon contrôle dessus. Qu'il soit minuscule, énorme, petit, fin,  ça ne change rien.



Malheureusement.
Faute du destin, dès qu'une chose peut vous arrangez, le destin fait tout pour que cette chose ne vous arrive jamais.

Sa réponse positive à ta proposition te fit esquisser un sourire tandis que tu allais faire chauffer de l'eau. Par le plus pur des hasard, il y avait de quoi faire du thé dans la salle où vous étiez. C'est là que tu te dis qu'Agatha aime chérir ce cliché des britanniques et leurs thés tient. Fort amusant dans un sens, comme pas étonnant dans un autre. 

- Oh... je suis désolée alors, vous n'étiez pas obligé de l'utiliser aussi longtemps alors- C'est de ma faute, navrée.

Tu te sentais un peu coupable de ce petit moment de fatigue ? Bon en soit, tu te sens coupable pour tout et n'importe quoi, alors dans un sens... c'est pas nouveau. Esquissant un petit sourire, tu versais l'eau et le thé dans deux tasses tandis que tu revenais auprès de Lewis, déposant la tasse en face de lui. Tu t'asseyais calmement, le regardant.

Dite, pourquoi me posez-vous autant de question par rapport à mon pouvoir? Il a attisé votre curiosité ?

Dis-tu, encore ce sourire aux lèvres, rien de méchant, juste ta curiosité.
 
©️️ 2981 12289 0

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Pages : 151
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Oct - 17:45
This life is filled with hurt when happiness doesn't workJK & Lewis
Pain without love, pain can't get enough, pain I like it rough 'cause I'd rather feel pain than nothing at all. •••On pouvait dire que vous ne vous en sortiez pas si mal que ça en fait, de cette espèce de mission où il fallait apprendre à connaître l’autre. En tout cas, cela faisait depuis un bon bout de temps que tu n’avais plus parlé autant à qui que ce soit. Sans même trouver ça ennuyeux. Ou rébarbatif. Comme quoi, il ne fallait pas non plus grand-chose pour que tu ne te décides à parler. Peut-être qu’il y avait beaucoup de facteurs extérieurs. Son âge assez proche du tiens, sa nouveauté presqu’égale à la tienne, et le fait qu’elle aussi soit une détentrice de pouvoir. Tu ne savais pas trop, mais ça avait sans aucun doute aidé. Et ça te rassurait aussi un peu de ta présence dans cette organisation.

« ▬ D-D’accord. C-C’est assez b-bizarre. E-Enfn, ça ne s-sert à rien n-non plus de c-chercher une l-logique a-avec les pouvoirs q-quelqu’ils s-soient. C-Ca aurait été quand même b-beaucoup plus s-simple. »

Et c’était assez agaçant aussi. Parce que t’essayais toujours de trouver quelque chose à quoi te raccrocher, mais ça ne semblait presque plus possible dans ce genre de cas. Enfin. Ca ne servait à rien de te prendre déjà la tête là tout de suite. Surtout que vous alliez vous posez tranquillement pour prendre le thé. Que demander de plus. Beaucoup de choses, certes. Mais ça ne servirait à rien de les imposer à la jeune blonde.

« ▬ C-Ce n’est p-pas t-très grave, au m-moins ç-ça m-me permet de m-m’entrainer a-aussi. C-Ce n’est en r-rien votre f-faute. »

Et puis ça passerait assez rapidement aussi. Tu avais déjà vécu bien pire, ne serait-ce que te retrouver trop longtemps dans une foule. Tu préfères quand même t’asseoir par prudence alors qu’elle ramène déjà les tasses . Tu ne touches pas directement à la tienne, sans aucun doute trop chaude, tournant la tête vers elle face à sa nouvelle question.

« ▬ J-Je trouve q-que tous les p-pouvoirs s-sont intéressants e-et quitte à l-les connaître, autant e-en p-profiter et essayer d-d’en savoir l-le plus p-possible. »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Oct - 21:15
First time I'll meet you.C'est vrai. Toi même, tu avais arrêté d'espérer trouver une quelconque logique aux pouvoirs. Tout simplement car il n'y en avait pas. Ou peut être que si, il y en avait une. Mais personne ne l'avait découverte. Peut être que cette logique se trouve juste devant votre nez, mais hélas, vous n'arrivez pas à la voir. C'est peut être ça le fin  mot de l'histoire. Or, ce ne sont que des peut être... donc dans un sens, tout ce que tu disais n'étais que des pensées futiles et potentiellement trop inutiles pour l'instant présent.

- Oui, vous avez tout à fait raison pour le coup.

Tu répondais à la suite avec un hochement de tête. Oui, certes, ça lui permettait de s'entraîner avec son pouvoir. Tu comprenais cet argument dans un sens. Mais bon... Ce n'est pas pour autant qu'il doit se fatiguer pour cela. C'était même une chose pour laquelle tu étais complètement contre. Mais, comme à ton habitude, tu ne disais rien. Gardant tout ça pour toi. - Il s'était d'ailleurs assit, le temps que toi, tu prépares les tasses de ton côté. La suite de ses mots te fient sourire. Il était un peu comme toi dans un sens. Toi aussi tu trouves chaque pouvoir intéressant, et c'est pour cela que tu aimes questionner les détenteurs à ce sujet. Les pouvoirs. Ahh... comment serait votre monde sans ces choses surnaturelles... Tu te posais bien la question.

- Oui. Encore une fois, vous avez raison !

Esquissant un léger sourire, tu eus une petite idée. Cependant, est ce que c'était une bonne ou une mauvaise idée... telle était la question.

- Dîtes.. vu que vous m'avez permit de voir votre pouvoir. Voudriez - vous que je vous fasse une prestation du miens? Bien sûr, il sera le plus petit possible pour éviter une quelconque catastrophe... Mais, si vous le désirez, je suis partante pour vous montrer cela!

 
©️️ 2981 12289 0

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Pages : 151
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 12:05
This life is filled with hurt when happiness doesn't workJK & Lewis
Pain without love, pain can't get enough, pain I like it rough 'cause I'd rather feel pain than nothing at all. •••C’était tellement perturbant quand quelque chose perdait toute logique. Enfin. Quand ça différait de la logique et de ton illogicité. Parce que cette dernière ne te dérangeait pas. Parce qu’elle était en tout point explicable, oui. N’importe où, n’importe quand. Toi tu te comprenais, tu pouvais argumenter, alors où était le mal ? Il n’y en avait pas, tout simplement. Ca t’aidait aussi généralement à suivre un peu tout ce qu’il y avait autour de t- Absolument pas, tu te déconnectais de toutes choses extérieure. Mais ça t’aidait à avoir un peu plus de patience. A ne pas te fermer directement à tout ce qu’on pouvait te dire, te faire remarquer. Et c’était plutôt pas mal. Même si ces derniers jours, tu n’avais pas vraiment daigné parler à qui que ce soit si ce n’était ta supérieure lorsque tu y avais été forcé, oui.

Mais tu admettais, qu’ici, rencontrer quelqu’un qui partageait le même point de vue, au moins sur les pouvoirs, c’était assez rassurant. Même beaucoup. Parce que comme ça, tu savais que au cas où il y aurait un quelconque débat dessus, tu ne serais pas tout seul à défendre ton camp. Ce qui ne t’aurais certes, pas dérangé, mais tu te serais tu nettement plus rapidement. Sans pour autant changer d’avis. Tu te serais renfermé, et t’aurais râlé dans ton coin, oui. Une méthode comme une autre de faire comprendre ton mécontentement.

Contrairement à d’habitude aussi, t’es presque bien en sa présence. En tout cas, tu ne la perçois plus, pas même comme étant parasite à quoique ce soit. Sinon tu ne te serais pas assis, tu n’aurais pas accepté la tasse de thé non plus. Même si t’aimes énormément le thé, ce n’est pas pour ça que tu vas accepter de rester en compagnie de quelqu’un éternellement. Et tu ne regrettes rien cette fois-ci. T’as même un début de sourire. Un quasi miracle. Mais rencontrer quelqu’un qui te comprenais, ce n’était pas quelque chose que tu pouvais voir tous les jours.

« ▬ A-Avec p-plaisir ! E-enfin, si ça ne v-vous dérange p-pas. C-Ce n’est pas grave, i-il vaut mieux ne pas t-trop risquer n-non plus m-mais c-c’est vrai q-que ç-ça m-m’intrigue b-beaucoup e-et… »

Et rien du tout en fait, mais tu t’étais emballé tout seule face à cette perspective de pouvoir voir le phénix qui avait occupé tes pensées ces dernières minutes, en même temps que la jeune fille. Certes, ça ne t’avancerais pas à grand-chose sans doute de le voir, mais t’étais curieux. Peut-être un peu trop.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Déc - 1:12
First time I'll meet you.Ton stress disparaissait au fil de la conversation. Tu te sentais plus en ... confiance qu'il y a quelques minutes -ou heures ?- Peut être parce que Lewis avait l'air d'être une personne fortement agréable quand on le connait un peu plus, d'après ce que tu vois bien sûr. Tu avais donc servis deux thé, dont un que tu buvais délicatement en attendant sa réponse à ta proposition. Une proposition que jamais tu n'aurais fait en temps normal, étant donné que tu as peur d'utiliser ton oiseau. Une peur énorme que tu n'arrivais jamais à contrôler. Mais peut être que cette fois-ci, tu allais y arriver. Par un quelconque miracle, tu allais réussir à contrôler tes peurs, ton stress, ta panique mêlée à cet oiseau de feu que tu haïssais en secret. 


Il avait donc accepté. Bien, tu esquissais un léger sourire à cette réponse tandis que tu te levais.  Observant les alentours pour voir quel endroit serait... "sécurisé" pour éviter un incendie ou autre accident quelconque.  Et tu hochais donc envers lui pour lui montrer que ça ne te dérangeait pas, étant donné que c'est toi qui a proposé.


Tu pris une inspiration, essayant de calmer ton stress qui montait déjà dans ta poitrine, ton cœur qui commençait à battre beaucoup trop vite pour toi. Tu fermais les yeux quelques secondes, calmant ton esprit qui s'emballait comme ton cœur.


Sans prévenir, le phénix apparaissait
De ses ailes de feu, il se dressaient
En face de vous
comme un fou
Il volait, un oiseau mystique libre
Mais toi, une chose, ton équilibre
basculait



Il était le plus petit possible, sa chaleur se ressentait donc moins fortement. Mais la vision de ses ailes, de cette lueur de flammes... vous chagrinait. Vous serriez votre poing après que cinq minutes ce soit écoulées sans un accident. Tu retournais à ta chaise, calmant tes émotions tandis que tu t'asseyais calmement. Levant tes yeux vers Lewis en tentant d'esquisser un petit sourire.


- Ehhh... voilà...

 
©️️ 2981 12289 0

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: