AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FLASHBACK] You're colder than the winter in Russia | Fyodor

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 361
Pages : 16
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 1:40

Et donc, nous devons travailler ensemble...


Fyodor ne s’en sortait pas mal, vraiment. Sauf qu’il avait poignardé un homme. Certes, dans la main. Mais tu avais comme une envie de frapper ton allié et de lui enfoncer la tête dans le neige. Tu fronças les sourcils en voyant sa démarche, puis qu’il s’adossa au mur et se laissa glisser au sol. Il est blessé ? Ton inquiétude te fit écouter d’une oreille distraite son compliment.
Evidemment, tu te dirigeas tout d’abord vers lui plutôt que l’homme à la main trouée, t'agenouillant pour le scruter d‘un regard perçant. Pas de blessures, te voilà soulagé. Tu posas tes doigts à son poignet pour prendre son poul, et en conclus que c’était seulement son anémie. Tu commenças par retirer ton manteau et l’en couvrit de manière à ce qu’il n’ait pas froid, puis ouvris ta sacoche et lui tendit une bar de céréale qui te servait de repas de la journée quand tu avais un coup de moue.

- Tenez, cela devrait vous aider.

Tu hésitais à l’allonger et mettre ses jambes en l’air, mais tu supposais qu’il ne voulait pas être ainsi manipulé… Par contre, si tu voyais qu’il commençait vraiment à défaillir, là...
Tu le laissas un instant et te dirigeas enfin vers Grigoriy pour observer sa main. Pesant le pour et le contre de le recoudre, tu optas plutôt pour un bandage. Tout en faisant, tu gardais un oeil sur l’autre russe, espérant qu’il allait mieux. Tu revins d’ailleurs vers lui en essuyant ta main tâchée de sang sur ton pantalon sans vraiment y penser.
Cela sera embêtant à faire partir.

- Vous allez mieux ?

Tu ne sentais pas consciemment le froid, seul ton corps tremblait légèrement. Nul doute que tu tomberas malade, mais tant pis, la santé de Fyodor était une priorité. Tu soupiras, regardant les hommes derrière toi.

- Devrais-je vous ramenez chez vous ? Ces hommes ne veulent rien dire, c’est très frustrant.


_________________
Merci Fyfy et Tsu <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147
Pages : 50
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 13:30
Étonnante "mission"
Ahhh, vous étiez dans un état des plus pitoyables. C'était rare quand vous ressentiez cela, mais quand vous le ressentiez, c'était des plus désagréable. Vous maudissiez vos parents de vous avoir donné naissance avec cette foutue anémie. Vous aviez la vue légèrement troublée, mais vous pouviez tout de même deviner que c'était le britannique qui s'approchait de vous. Sans doute avait-il remarqué que vous n'étiez pas en bonne forme. Ô, vous qui vous vous nommiez démon, voilà que vous êtes fatigué après cet événement. Ange déchu dans une mare de sang. Vous sentiez votre cœur toujours en train de s'emballer sans que vous ne sachiez comment le calmer. Mais, dès lors que le britannique mit ses doigts autour de votre poignet, vous leviez légèrement les yeux, ne discernant simplement que sa silhouette. De  suite, vous sentiez quelque chose de lourd et chaud qui se déposait sur vous. Oh. Il avait déposé son manteau sur vous. Si vous aviez voulu rétorquer, vous n'en aviez pas eu la force.


Il vous tendait ce qui semblait être une barre de céréale. Ahh, c'était donc comme ça qu'il fallait agir contre une crise d'anémie ? Généralement, vous vous allongiez, et c'est tout. Ou même que vous faisiez rien parfois. Et c'est même souvent le cas. Faiblement, vous preniez la fameuse barre tandis que le britannique repartait. Où ? Vous vous en moquiez, il a le droit de vivre. Votre vue reprenait peu à peu sa normalité et vous pouviez cerner, certes difficilement, mais tout de même, la scène. Le britannique avait soigné la main de Grigoriy, soit. De toute façon, vous n'en aviez pas fini avec ce russe. Votre pouls toujours aussi haut, vous regardiez le britannique tandis qu'il parlait. 


- Je... je crois...

Les deux hommes étaient toujours inconscients, tant mieux, c'était bien fait pour eux. - Hmm... c'est vrai que rentrer chez vous serait une bonne option... Vous hochiez simplement la tête avant de tenter de vous relever. Quelque chose de très compliqué là, tout de suite. Vous vous appuyez au mur en essayant de tenir un minimum droit sur vos jambes tremblantes. Votre vue était revenue à la normal... sauf deux trois espèces de tâches blanches chiante. Vous soupiriez tandis que vous tentiez de marcher auprès du britannique. Lui re-déposant son manteau sur ses épaules, et vous, vous preniez votre poignet à l'aide de votre seconde main pour votre pouls. Eeeeerf...


- Ne prenez pas... froid. Donc... gardez votre manteau. Mais...


Vous déposiez vite-fait votre regard sur les hommes.


- J'irais... leur parler plus tard, ce n'est pas... un soucis..eh.. je veux bien que vous m'accompagniez jusqu'à chez moi, je sens que... je vais m’effondrer.



Oui. Rare sont les moments où vous sentiez que vous alliez sombrer.


- Enfin, je suppose que vous avez des choses... à faire avec votre travail... donc je ne vous y ... oblige pas.


_________________
l'hymne des Rats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: