AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

anipassion.com
 :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Good evening Mr. Dickens •• Pv. Charles ♥

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Oct - 18:42

Après l'effort le réconfort comme on dit..

Dès le matin, Tsuraya s’était dit que ce ne serait pas une journée comme les autres, qu’elle devrait essayer autre chose, comme repartir de zéro mais pas trop. Elle s’était levé et regardée dans le miroir de la salle de bain, fronçant un peu les sourcils. C’était vraiment le bordel dans ses cheveux, du grand n’importe quoi, elle attrapa les ciseaux, une de ses mèches, puis s’arrêta. Elle pouvait peut-être en faire autre chose que de les couper. Hm. Les brosser serait déjà pas mal voilà parfait. Et… Oh, une tresse sur le côté ? Ouais, voilà, c’était déjà mieux. Elle se nettoya ensuite le visage puis le regarda, qu’est-ce qu’elle avait une sale gueule hein, s’était-elle dit puis jeta un œil à sa trousse de maquillage qui prenait la poussière. Du fard à paupière elle avait la grande flemme, l’eye-liner encore pire, mais le mascara ok on essaye, et avec un rouge à lèvres rose mais pas trop non plus. Ah oui ça change quand même, elle faisait plus… Adulte. Mh. Les vêtements maintenant, car elle était motivée, peut-être un peu trop, elle essayait au total cinq tenues, puis opta pour quelque chose de simple, un pull beige à épaules nues, un short bleu foncé qui virait au noir et des grandes chaussettes ainsi que des sortes de boots, et attention, un sac à main wow il va pleuvoir.

Et c’est comme ça qu’elle arriva un peu en retard, elle n’avait pas prévu de temps pour tout ça, d’habitude elle n’en faisait rien, mais là… Elle en avait même oublié de manger. Tant pis. Elle s’était rabattue sur un sandwich le midi, car elle ne s’était pas faite de bento la veille non plus. En soi la journée avait été habituelle, pas plus folle que ça, la détective était même un peu déçue. Mais ce qui la choqua était qu’elle n’avait plus repensé à ses idées noires, pas une seule seconde, ça faisait… Bizarre, très bizarre. C’est de nouveau avec le sourire aux lèvres qu’elle quitta l’Agence et alla prendre le métro pour rentrer… Qu’elle allait rater. Les portes allaient se fermer mais merci son pouvoir qui les garda ouvertes pour qu’elle puisse rentrer en courant dans le métro pas plus bondé que ça. Elle était un peu essoufflée, puis se regarda rapidement dans le reflet de son portable pour voir que son maquillage n’avait pas bougé d’un poil, parfait. Elle releva ensuite les yeux pour regarder si il n’y avait pas une place assise, et elle remarqua un homme, pas si grand mais trapu, avec les cheveux blancs et noirs, puis du violet, elle le reconnaîtrait entre mille.

Maintenant, aller lui dire bonjour ou pas ? Qu’est-ce qu’elle pourrait bien lui dire ? Y aller au feeling peut-être ? Euuuh.. Ouais, elle va faire comme ça, s’avançant presque timidement vers lui.

- Bonjour Charles ! Enfin bonsoir plutôt..

Première approche ratée, c’était nul Tsuraya très nul. Tu allais te faire passer pour quoi maintenant hein. La fatigue n’était pas trop présente, ça allait pour le moment et encore heureux.


Revenir en haut Aller en bas
Charles Dickens
Messages : 97
Pages : 221
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct - 17:51
I hate everything about Myself,
why do I love you ?
Tu avais bien essayé aujourd’hui de te concentrer sur ton travail, il passait avant tout, maiiis, Mark avait l’air un peu bizarre depuis ce matin. Il bougeait nettement moins que d’habitude et faisait des bruits extrêmement louches par moment. Alors bon, même si tu essayais d’atteindre un certain quota de dossiers par jour, tu n’allais pas continuer de les faire en le voyant peut-être presque agoniser là sous tes yeux hein. Hors de question de le perdre lui aussi. T’avais mis les bouchées doubles dans la matinée, pour pouvoir avoir ton après-midi. Maiiis ça n’avait déjà pas été une partie de plaisir de le faire rentrer dans le sac que tu utilisas pour le transporter.

Il savait trèès bien que ça signifiait une visite chez le vétérinaire. Et même faire preuve de patience n’avait pas fonctionné cette fois-ci. Par contre la nourriture hein. Même si tu avais du faire mine de partir plus loin, et presque te cacher avant qu’il ne daigne aller chercher ses friandises à l’intérieur. Aah. Ca avait presque tenu du sprint là pour refermer à temps. Mais tu y étais arrivé. Il avait un peu craché, maiis tu lui avais redonné un peu à manger, et il semblait plus calme depuis. Un peu trop.

Tu avais même un peu ouvert une nouvelle fois pour pouvoir le caresser un peu dans le métro à l’allée. Il avait un peu mordillé ton doigt, mais pas méchamment du tout. C’était même assez mignon. Puis àa l’occupait, et lui changeait sans doute les idées aussi, ça ne devait pas être très confortable avec le métro et tout là. Heureusement ce n’était pas spécialement long.

Et heureusement aussi, ça n’avait pas été très long. Apparemment ce n’était pas très grave. C’était juste un rhume ou quelque chose du genre. Il s’en remettrait assez vite, juste lui donner quelques médicaments, çaaa allait encore être une partie de plaisir ça. Mais soit, tu avais été les chercher, ce qui n’avait pas pris beaucoup de temps, et tu comptais rentrer en fait tranquillement. En reprenant le métro. Mais cette fois-ci, il semblait dormir. Taant mieux pour lui. Mais tu ne pouvais pas t’empêcher de le regarder. Eeet de voir si il continuait d’aller bien aussi.

Mais tu avais finalement relevé la tête en entendant ton prénom. Peut-être qu’on appelait quelqu’un d’autre, mais par réflexe, tu avais relevé la tête eeet aperçu un visage familier. Ce qui t’avait tout de suite fait sourire. Avant de réfléchir un peu, quelques secondes et de te lever en fait, pour lui laisser ta place, parce que c’était nettement plus poli que de rester là à lui parler.

« ▬ Bonsoir ! Je ne pensais pas vous croisez ici, vous allez bien ? »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct - 22:02

Après l'effort le réconfort comme on dit..

Un sourire s’était également étiré sur les lèvres de la détective, elle s’était avancée doucement vers lui mais sûrement, s’arrêtant à un ou deux mètres de lui, ne voulant pas piétiner sur son cercle vital non plus. Bizarrement elle était de bonne humeur aujourd’hui, ce qui lui fit garder son sourire en entendant la voix grave de Charles, ça l’avait même agrandi.

- Oui ça va et vous ? Je ne pensais pas non plus, je ne savais pas que vous étiez du coin..


Elle le gardait, ce sourire, bizarrement elle était bien contente de l’arborer, elle serrait nerveusement une de ses mains sur son téléphone et l’autre sur la bandoulière de son sac à main. Elle rangea rapidement son portable dans le sac, puis le vit se lever. Elle sembla gênée, n’étant pas habituée à ce genre de politesse puis lui fit signe de se rasseoir. D’ailleurs la personne qui se tenait à côté de lui était partie, donc elle s’assit à sa place et par réflexe tira doucement la manche de Charles pour lui faire comprendre qu’il se rasseye. Elle s’écarta un peu quand même, rougissant légèrement de gêne, elle n’avait pas voulu être aussi familière avec lui. Tsuraya allait ouvrir la bouche mais vit l’espèce de sac à animaux et le fixa, puis releva ses yeux vers son interlocuteur.

- Vous promenez quoi comme ça ? Un chat ou un lapin ? Vous.. Ne devriez pas être en train de rentrer du travail plutôt ?

C’est qu’elle se faisait curieuse oui, elle n’osa pas toucher le sac. D’ailleurs en y repensant elle n’avait jamais eu d’animaux de toute sa vie. Même un poisson rouge elle ne savait pas comment s’en occuper. Alors un chat ou un lapin, voire même un chien elle ne saurait pas du coup, elle ne saurait pas comment faire. Mais il paraît que c’est très affectueux donc.. Enfin certains animaux. Elle croisa ses chevilles, se mettant un peu plus dans le fond du siège toujours en le regardant lui ou le sac. Le métro venait de démarrer et là où elle allait, c’était trois stations plus loin. Son appartement était à quatre, mais.. Elle avait envie de manger des sushis ou on ne sait quoi de traditionnel, en soi la jeune femme aurait pu commander à domicile mais elle n’y avait pas pensé sur le coup. Et si.. Non. Si. Pourquoi pas lui demander de venir … ? N’ayant pas l’habitude d’inviter qui que ce soit, son cœur se mit à battre à cent à l’heure, par stress sûrement, puis releva les yeux vers lui, semblant vouloir dire quelque chose. Elle avait l’impression d’être totalement ridicule mais… Bon, qui ne tente rien n’a rien.

- Est-ce que … Vous avez quelque chose de prévu ce soir ?

Wow ça sonnait un peu comme tendancieux là, mais sur le coup elle ne s’en était pas rendu compte, quand ce sera le cas elle sera sûrement aussi rouge que la couleur du pull du gars à trois mètres là qui les regardait plus ou moins.



Revenir en haut Aller en bas
Charles Dickens
Messages : 97
Pages : 221
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct - 23:44
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Au moins, une chose était certaine, le voyage en métro serait nettement plus agréable en sa compagnie que si tu étais resté seul, sans même Mark un minimum réveillé. Mais autant le laisser dormir le plus possible, il devait en avoir bien besoin. Puis ça ne lui ferait pas de mal pour une fois de ne pas courir partout comme un fou furieux. Il se rattraperait sans doute dans quelques jours, oui. Tu devrais prendre en prévision peut être un ou deux jouets supplémentaires pour l'occuper. Et même si ils ne lui plaisait pas, les cartons l'occuperait fortement. Sans doute que le bruit devait un peu le déranger, tu l'avais senti légèrement bouger, mais sans miaulement, donc c'est que touuut allait bien.

" - Assez bien, merci ! Aah, je ne le suis pas spécialement, je suis plutôt de passage, mais le métro est quand même beaucoup plus pratique que n'importe quel moyen de locomotion dans cette ville !"

Pas le plus simple non plus à comprendre mais tu arrivais à t'en sortir alors bon. Tu n'allais pas t'en plaindre. Tu pensais plutôt à lui céder ta place même si elle en avait l'air... Gênée ? Aah, si elle commençait comme ça, tu pouvais insister. C'était la moindre des choses. Et lui sourire aussi, c'était plutôt important. Et puis tu n'allais pas cacher que ça t'amusais un peu, sa réaction. Mais ton feu voisin vous avais laissé de la place pour deux. Tant mieux ? Tu savais au fond que Mark serait mieux installé, s'il était posé sur tes genoux en plus. Par contre, tu ne t'étais pas attendu à ce qu'elle tire ta manche de la sorte. Mais tu ne t'étais pas fait prier pour suivre le mouvement et t'asseoir à côté d'elle. Tu avais d'ailleurs une meilleure vue sur ses joues rosissant légèrement. Peut être qu'elle avait trop chaud ?

" - Mh? Ah, c'est un chat! Bon, pour le moment il est assez taciturne, il est beaucoup plus curieux d' habitude. Si, si. Mais il n'avait vraiment pas l'air bien ce matin, alors je.. Me suis arrangé pour pouvoir l'emmener jusque chez le vétérinaire. Rien de bien grave heureusement. "

SI ça se trouvait, elle s'en fichait totalement. Mais au moins, ça faisait de la conversation, oui. Enfin, Mark semblait s'être réveillé, il avait vaguement miaulé et tu avais pu voir ses yeux s'ouvrir aussi. Même s'il restait couché, il s'était rapproché du bord du sac pour pouvoir regarder ce qui se passait eeet renifler un peu visiblement. Si ça lui chantait hein et qu'il ne commençait pas à faire tout un tintamarre pas possible en plein milieu du métro tout irait bien. Quoique tintamarre ou pas de sa part, tu n'y aurais pas fait attention suite à la question de la jeune femme. Qui t'avait pas mal déstabilisé. Certes c'était assez banal mais étonnant quand même. Tu l'avais regardée quelques secondes, désemparé alors qu'elle rougissait encore plus avant de reprendre un léger sourire.

“ — Et bien... Non, pas spécialement. Vous.. Avez quelque chose ? „



© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 23:53

Après l'effort le réconfort comme on dit..

Métro boulot dodo était ce qui rythmait la vie de Tsuraya en ce moment, c’était devenu habituel, un train de vie qu’elle avait décidé de prendre en s’engageant dans l’Agence. Cependant elle avait un peu envie de changer quand même, de sortir un peu du fait de rentrer, manger, se poser devant la télé et aller dormir plus ou moins tôt. Le destin semblait être de son côté cette fois et de lui faire rencontrer quelqu’un dans le métro, Charles. Elle l’appréciait, il n’était pas méchant du tout et discuter avec lui était agréable, ils ne se prenaient pas la tête.

- Oh d’accord je vois, et oui vous avez bien raison, le matin en voiture c’est même pas la peine, c’est des bouchons de partout et des gens qui klaxonnent comme si ça allait faire s’envoler la voiture de devant.

Et elle avait horreur des gros bruits le matin, même la radio ça l’énervait pour dire. Quand on lui parlait calmement ça allait, mais si on venait lui prendre la tête le matin la personne se ferait recevoir et peut-être pas très poliment. Tirer la manche de Charles n’était peut-être pas une si mauvaise idée, au moins il s’était assis, même si il n’aurait probablement eu besoin de ce contact plus ou moins physique. D’ailleurs elle du se rapprocher de lui, une personne s’était assise à côté d’elle et Tsuraya avait froncé les sourcils légèrement, puis décalée vers son interlocuteur, au moins il pouvait être sûr de la préférence. En l’entendant elle sembla intriguée puis regarda dans le sac sans y toucher et fit un grand sourire en voyant le chat, mettant sa main devant l’ouverture pour qu’il puisse sentir son odeur.

- Oh, dans tous les cas vous vous en occupez bien, il est mignon en plus. Comment il s’appelle ? C’est vraiment gentil à vous j’espère qu’il vous le rend bien.

Un sourire amusé s’était dessiné sur le visage de la détective, plaisanter était pas mal aussi. Elle était certaine maintenant que Charles prenait soin des personnes à qui il tenait, car oui le chat était une personne pour Tsuraya, enfin, un animal que l’on aime comme une personne. En repensant à sa proposition, elle restait tout de même encore un peu rouge, hochant doucement la tête, ah bah non elle ne pouvait plus faire machine arrière là et faire comme si de rien n’était, il avait très bien entendu.

- Oui en effet, je vais manger à un restau’ traditionnel japonais, des sushis tout ça, est-ce que… Vous voudriez venir ? Ce serait une occasion si vous n’y avez jamais été au cas où, mais si vous ne voulez pas je comprendrais aussi.

Stop stop tu t’enfonçais toute seule Tsuraya là. La jeune femme essayait de cacher son stress, en jouant nerveusement avec ses propres mains, même si elle le regardait de temps en temps, ce qui semblait plus louche. Décidément elle n’avait pas l’habitude.


Revenir en haut Aller en bas
Charles Dickens
Messages : 97
Pages : 221
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Oct - 19:15
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Comme quoi, il n’y avait pas que des désavantages au métro. Quand on connaissait quelqu’un, avec qui parler, oui ça pouvait pas être mal. Mais de ce que tu avais pu expérimenter, le métro japonais était nettement plus calme que ce à quoi tu t’étais habitué. Les gens étaient plus discrets. Ils faisaient attenton en parlant, et tu allais en faire de même. Enfin, tu allais essayer. Parce que tu avais dû te retenir de plus ou moins exploser de rire. Sans doute que ton humour était plus que douteux. Tu ne te posais plus vraiment la question non. Mais de là à ce que l’image de voitures s’envolant te fasse rire, ça devenait assez grave oui. Tu t’étais un peu mordu la lèvre, avant de mettre ta main libre devant ta bouche. C’était un peu mieux. Plus discret en tout cas, même si ça ne t’aidait vraiment pas à parler. Il valait mieux que la réponse attende un peu. Bon. Respirer doucement et calmement, ça pourrait aider.

« ▬ D-Désolé, c’est juste l-l’idée de ces voitures qui… »

C’était bien de tenter de t’excuser, mais ça serait encore mieux d’y arriver jusqu’au bout plutôt que de reprendre de plus belle. Tes épaules se secouaient pas mal en tout cas, mais heureusement, tuu arrivais à ne pas faire de bruit. C’était un bon début. T’avais un peu tourné la tête sur le côté en fermant les yeux et en essayant de penser à autre chose. Touuut irait bien. A la perfection même. Juste respirer calmement une nouvelle fois. Eet faire comme si de rien n’était une ois que tu avais réussi à te calmer en retournant la tête vers elle et…elle était clairement plus proche qu’avant. Bien. Trèès bien. Pas un problème. Du tout même.

« ▬ Se déplacer en général, à part à pied, peut être assez difficile. Enfin, il y a des gens partout. »

Enfin. Tu avais un peu relevé le sac où Mark se trouvait, pour qu’elle puisse le voir plus facilement. Et vice versa aussi. D’ailleurs même s’il était encore un peu endormi, il sétait visiblement relevé pour pouvoir mieux renifler cette main eeet essayer de frotter sa tête contre elle. Aah, c’était assez mignon, s’il n’y avait pas eu la fermeture entre eux deux.

« ▬ J’essaye en tout cas ! Je trouve aussi, enfin, surtout pour le moment, quand il se met en mode furie, c’est autre chose. Mark ! Aah, c’est totalement normal, je n’allais pas le laisser non plus se débrouiller tout seul le pauvre. Ca lui arrive, trèès souvent même ! »

Aah, c’était bien vrai. Il ne te rendait même jamais malheureux. Peut-être même qu’il te portait chance ? Il fallait croire. Une sortie, ce n’était pas ce qu’on te le proposait tous les soirs. Après, c’était quand même un peu…gênant ? Parce que tu ne la connaissais pas plus que ça, mais en même temps tu avais envie de passer plus de temps avec elle. Tu t’étais un peu gratté l’arrière de la tête.

« ▬ Et bien…Pourquoi pas ? Je n’ai jamais pris le temps d’y aller mais….c’est l’occasion d’essayer ! C’est…loin d’ici ? »

Tu souris un peu, maiis tu reportes vite ton attentiion sur le sac de Mark. Il était très trèèès joli.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Oct - 1:13

Après l'effort le réconfort comme on dit..

Tsuraya regardait rapidement par la fenêtre, voyant défiler les simples lampadaires quand ils étaient dehors et les simples petites lumières quand ils étaient sous terre. Ils passaient maintenant le deuxième arrêt, mais ne bougeaient pas, en même temps ils n’allaient pas aller dans un endroit inutilement, ce serait débile. Le rire étouffé de Charles la ramena à la réalité, tournant la tête vers lui d’un air surpris, mais il était tout de même un peu communicatif, et en vue de ce qu’il venait de dire, elle ne pouvait que rire elle aussi, c’est vrai que c’était bizarre des voitures qui volent comme ça.

- Oui oui je vois ce que vous voulez dire, mais ne vous excusez pas !

Elle n’allait pas lui faire de complément sur son rire non plus, mais il était vrai que ça mettait du baume au cœur, il était vraiment gentil et il rigolait à la merde qu’elle disait, c’était parfait que demander de mieux.

- C’est clair, peut-être même un peu trop de gens sur la route, dans les métros, les trains, les bus.. Ils envahissent même les trottoirs c’est dingue.


Un sourire amusé se dessinait de nouveau sur le visage de Tsuraya, puis son attention fut retenue par le chat qui semblait se frotter à elle. Mais il ne fallait pas faire ça sinon elle allait craquer et vouloir l’adopter. Elle le caressait rapidement à travers le truc même si c’était inutile puis releva la tête vers Charles, totalement conquise par l’animal. Et elle parle bien du chat hein.

- Oh c’est spécial Mark, d’habitude c’est plus Doudou ou Moustache… Dans tous les cas ça reste cool quand même. J’imagine même pas quand il se met à courir partout chez vous, ça doit être la foire, puis vous avez bien fait de l’emmener, il vous en est sûrement reconnaissant, même si j’imagine qu’il va pas aimer le traitement.

C’est vrai qu’un chat en furie qui court partout, grimpe aux rideaux et fait tomber les trucs qu’il pouvait y avoir sur la table ça doit être quelque chose. C’est peut-être drôle sur le moment mais quand il faut ramasser et réparer les conneries après ça l’est beaucoup moins. Ça n’empêchait pas la jeune femme de rester nerveuse, si ça se trouve il allait juste la prendre pour une tarée ou une aguicheuse, ou les deux à la fois qui sait. Mais non, il semblait gêné en acceptant, peut-être qu’il se force à venir ? Si c’est ça c’est même pas la peine.

- Non c’est à deux stations, ce serait toujours un plus pour vous si vous ne connaissez pas. Mais.. Si vraiment vous ne voulez pas venir ne vous forcez pas, c’est vrai que ça peut être bizarre venant d’une personne que vous ne connaissez qu’à peine voire pas, donc…

En fait là tout de suite elle s’imaginait les pires scénarios, et arrivait à se vexer toute seule, même son sourire s’était évaporé. Elle commençait à se dire que de toute façon peu importe à qui elle aurait demandé soit ils auraient dit non soit forcés, ou trouvés quelqu’un de plus intéressant, ce qui fit qu’elle serra ses poings par réflexe.


Revenir en haut Aller en bas
Charles Dickens
Messages : 97
Pages : 221
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Oct - 21:10
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Ce serait pas mal maintenant si tu pouvais arrêter de rire quand même. Et éviter de passer pour un crétin fini aussi. Ce qu’elle allait sans doute faire dans absolument deux minutes. Voir moins ? Mais elle venait aussi de….rire ? Tant mieux, mais ce n’était certainement pas ça qui allait t’aider à t’arrêter. Pas du tout même. Au moins, tu ne pensais presque plus à ses voitures là. Trop tard. C’était un peu comme un cercle vicieux en fait. Si tu pouvais arrêter d’en créer ça pourrait être bien. Le pire c’est que tu n’étais pas non plus le genre de personne à rire tout le temps tu savais garder contenance. Se concentrer sur la discussion ça pouvait être un bon moyen. Pas spécialement utile, mais ça valait le coup d’essayer.

« ▬ Beaucoup trop, mais après ça…dépend des villes aussi je pense. Si on se retrouve un peu plus dans la campagne ça ne devrait pas poser trop de problèmes ! Ou en tout cas moins, si on ne commence pas à croiser de tracteurs en fait. »

Totalement. Enfin, tu avais surtout connu les déplacements à pied depuis que tu étais petit. Ca ne coûtait rien et chaque penny était important. Acheter une voiture aurait été totalement futile. Inutile même. Et puis quoi encore. Vous saviez très bien vous débrouiller tout seul. Soit. Mark semblait extrêmement heureux d’avoir un peu d’attention, et s’étais mis à ronronner encore un peu plus fort. Au moins il semblait déjà aller mieux.

Tu tiques un peu quand elle parle de son prénom d’ailleurs. Tu souris légèrement en baissant la tête, un sourire sans doute absent. Mais t’es déjà parti dans tes souvenirs. Pas spécialement longtemps non plus. T’as retenu un soupir. Tu ne savais pas spécialement de quoi. Mais tu ferais peut-être bien de lui répondre plutôt que de commencer à penser à Mark et tous les moments que vous aviez pu passer ensemble.

« ▬ Oui, je préférais quelque chose de…plus personnel. Aah, il fait généralement attention de ne pas faire tomber trop de choses, mais il a du mal avec la notion de dérapage. Aah, ça certainement pas, non, mais il se laisse facilement berner par du jambon heureusement ! Ou un quelconque poisson. »

Mais tu arriverais à le lui faire manger ça c’était certain. C’était important qu’il le prenne. Comme c’était important de sortir un peu. Depuis combien de temps tu n’avais plus pris la peine de sortir. La peine de prendre du temps pour toi ? Tes dernières vacances, elles remontaient à Mark, oui. Et mis à part avec lui, tu n’étais même jamais vraiment sorti. Tu ne savais même pas comment tu étais sensé de comporter. Bon, si un peu. Tu avais déjà accompagné des gens à des dîners, ou quelque chose dans le genre, mais tu savais ce qu’ils avaient en tête eeet tu étais payé pour ça. Et ce n’était pas le cas ici, non.

« ▬ Ce n’est pas très loin ! Non du tout je ne me force pas ! C’est juste que…je ne m’y attendais vraiment pas ! J’ai envie de dire, si on…ne prend pas la peine d’accepter quoique ce soit, on risque de ne jamais se connaître non plus ! »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsuraya Namboku
Messages : 257
Pages : 263
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 17:00

Après l'effort le réconfort comme on dit..

Son but n’était pas de coller ce pauvre Charles non, mais si l’autre arrêtait de vouloir se rapprocher ça l’arrangerait aussi, elle ne savait même pas pourquoi il faisait ça. Tourner la tête vers lui avec un regard noir l’avait toutefois refroidi et fait reculer pour qu’elle puisse se décaler un peu elle aussi. Et si il recommençait, il verra malencontreusement un de ses objets balancés à l’autre bout de la rame, ce serait dommage. Il y a vraiment des gens bizarres dans les transports en commun, il n’y a pas à dire.

- Oui ! Tokyo c’est l’enfer, mais par contre si vous prenez une petite ville de campagne oui, ce qui vous dérangera sera seulement les personnes en vélo ou les tracteurs.. Mais en vacances c’est bien reposant d’aller là-bas, ça change de … ça.

Elle gardait tout de même un léger sourire, ce n’était pas la première ni la dernière fois qu’elle allait en campagne, peut-être qu’un jour elle ira avec Sophie, déjà que la mer ça avait été cool, alors en campagne, même si il n’y avait pas grand-chose à faire ce serait pas mal aussi. Elle y réfléchissait jusqu’à ce qu’elle aperçoive un léger sourire de Charles qui baissait un peu la tête. Elle avait dit quelque chose de mal ? Le prénom ? .. Ah oui personnel d’accord. La jeune femme se disait que ce serait mieux de changer de sujet, ou du moins de ne pas s’attarder sur le prénom.

- Je vois. Oulah les dérapages non contrôlés ça doit faire peur, si vous avez du parquet lisse ou du carrelage ça doit être encore pire, sans compter les bruits des griffes quand il essaye de se rattraper ! Oh d’accord, mais ça va si vous arrivez à l’amadouer, à la télé parfois ils leur donne à la pipette ou je ne sais quoi et ils ont horreur de ça donc.. Enfin c’est un peu comme nous, les médicaments à la pipette quand on est gosses là c’était dégueulasse... Pardon je m’égare.

Enfin elle ne se souvenait que de ça avant de se faire chasser de chez elle là. Après quand on essayait de lui donner soit elle faisait voler la pipette pour que personne ne puisse la donner ou elle cachait les flacons. Mais bref, dans tous les cas c’est un très mauvais souvenir, les cachets c’est beaucoup mieux que leurs merdes. A part ça, elle essayait de voir si il voulait vraiment venir ou non en lui jetant des regards, même si son regard était attendri par les ronronnements du chat qui se faisaient bien plus fort. Et.. Charles semblait vraiment vouloir venir, peut-être un peu gêné car il ne la connaissait pas finalement. C’était.. Rassurant, elle desserra les poings petit à petit, un sourire plus naturel sur le visage.

- Dans une station maintenant, donc oui assez proche. Et… Ça me fait plaisir que vous acceptiez Charles, vraiment.



Revenir en haut Aller en bas
Charles Dickens
Messages : 97
Pages : 221
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Oct - 18:45
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Qu’est-ce qu’il essayait d’accomplir en fait, l’autre voisin de ton interlocutrice. Tu n’en avais aucune idée, mais tu n’avais pas trop envie de savoir. Surtout qu’il arrête en fait, ça pouvait être pas mal. Tu t’étais apprêté à proposer à la brune de changer de siège avec toi, mais il s’était reculé. Très bien. Bon, la proposition tiendrait toujours dans quelques minutes s’il recommençait en fait. Soit. l fallait espérer que tout aille b i e n. Tu n’étais pas une personne très positive mais quand même.

« ▬ C’est fou comme dans un même pays, ça change du tout au tout. C’est certain qu’à choisir, la campagne est nettement plus agréable ! Vous y allez assez souvent, peut-être de la famille là-bas ? »

Ce serait intéressant, d’aller voir la campagne japonaise quand même un jour. Un peu plus loin que le parc où vous alliez de temps en temps, oui. Aah. Parfois, tu regrettais quand même ce choix de prénom pour ton chat, mais tu n’avais juste pas pu t’en empêcher. T’avais besoin de le prononcer, d’y penser. T’avais pris beaucoup trop l’habitude de le côtoyer comme ça aussi. Eet t’avais finalement ouvert le sac pour qu’il puisse au moins sortir sa tête. Il l’avait un peu secouée avant de venir la frotter à ta main, en la léchant un peu. Vraiment adorable.

« ▬ Oh, on s’y habitue assez vite je dois dire ! Aah oui, le parquet en a souffert quelques fois, mais on a beau essayer de lui expliquer d’arrêter, ça ne fonctionne pas vraiment. Pas du tout même en fait. On dirait que ça le motive juste à en faire encore plus ! Aah, j’ai essayé aussi avec la pipette, après la deuxième fois il a réussi à la trouver et à la déchiqueter. Mais le jambon devrait bien faire l’affaire. Oh, ce n’est pas grave ! »

Aah, les médicaments. Tu n’en avais jamais vraiment eu, pas eux de la pharmacie en tout cas. Ta mère préférait les plantes et tout ce genre de choses. Nettement moins cher aussi il fallait dire. Soit. Mark avait réussi à passer une patte par l’ouverture et était visiblement déterminé à essaye de chopper un des doigts, ou la main de la jeune femme pour pouvoir mieux la sentir. Maiis tu l’avais doucement remis à l’intérieur eet refermé. Histoire qu’il évite de tomber ou de sortir complètement en fait ça pouvait être pas mal aussi.

« ▬ Ce serait bête de rater une occasion pareill ! Ca me fait encore plus plaisir que vous m’ayez invité, c’st plus que…sympathique de votre part. Et ce sera nettement plus agréable de parler là-bas que dans le métro. »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques-
Sauter vers: