AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques :: Parc d'attractions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Pigeon vs la Fourbe || Pv Yoshi ♥

avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 15:41
#Mtn t'es dégeulasseEt en plus t'as gâché la moitié de ma barbe à papa. ( Remboursez.)
Mais quel était donc ce jour, pour que tu te sois décidé à sortir dehors plus d’une dizaine de minutes, et en plus, même pas pour te procurer de l’alcool, des cigarettes, ou ce que t’osais appeler des repas, qui feraient grimper aux murs le premier diététicien venu ? Était-ce l’Apocalypse, ou son commencement ? Il semblerait, oui. En même temps, ça ne servait strictement à rien de rester sur cette saleté de bateau, qui te rendait juste malade les trois quarts du temps. Ouais, mettre le plus de distance possible entre toi et le port, ce n’était pas une mauvaise idée. T’avais vu assez d’eau pour toute une vie. Même si tu savais pertinemment que tu devrais y retourner le soir même, à moins que l’envie de dormir par terre ne te prenne. Le pire c’était que si tu ne risquais pas d’attraper froid, d’éviter les cinq chiens qui essayeraient sans doute de te pisser dessus, et les gens qui ne regardaient pas où ils marchaient, ça ne t’aurait vraiment pas plus dérangé que ça. T’étais loin d’être quelqu’un de difficile, du moins, dans ta tête. Tu qualifiais ça d’atout, alors que d’autres sortiraient plus vite l’adjectif tellement grâcieux de plouc fini. Grand bien leur fasse, le plouc en attendant, il était plutôt content. Content, et il leur faisait aussi une multitude de doigts d’honneur s’ils en avaient envie.

La preuve d’ailleurs que t’étais pas difficile ; si t’étais content, ce n’était pas pour rien non plus. Pour une raison obscure, tes pieds t’avaient mené vers le parc d’attraction. Un endroit où tu n’étais jamais allé, parce que tu n’y voyais pas l’intérêt, il était empli de gens, et généralement, de gosses bien trop heureux. Mais en deux minutes, un était tombé à cause de ses lacets mystérieusement défaits juste sous tes yeux, un autre s’était ramassé une vieille cannette, et persuadé que le projectile venait de sa sœur, ils avaient commencé à se battre. Ridiculement fascinant. Tu pourrais faire au moins l’effort d’essayer de retenir ton pouvoir, mais t’avais vraiment aucune envie de faire des efforts à ce niveau-là. Surtout que ce n’était spécialement méchant, il n’y avait pas mort d’homme. Tu devrais même penser à te féliciter d’avoir un tel sang-froid, un tel contrôle, face à ces êtres répugnants. Et de leur être bien supérieur aussi.

C’est pour ça que tu t’étais acheté une barbe à papa.

Ce truc rose, collant, dont la taille dépassait l’entendement, que t’avais fixé un instant, sans vraiment savoir comment t’allais bien pouvoir l’attaquer sans t’en mettre partout. T’avais été contraint d’enlever un de tes gants, histoire d’éviter qu’il ne devienne complètement sale. Puis c’est bien connu, c’est nettement plus drôle de manger ça, avec les doigts, et de pouvoir se les lécher après. Ce qui était un peu con maintenant, c’était que tu ne pouvais décemment pas faire une attraction avec ça en main. Nul. Décevant. Pourquoi la vie était-elle si dure, franchement. Alors tu déambulais, en essayant d’utiliser ton cerveau, si surdéveloppé, pour trouver un moyen de la finir rapidement.

Et t’avais trouvé. – Salve d’applaudissements mentaux. ( Et non manteaux.) -

Il suffisait tout simplement d’en mettre le plus possible dans ta bouche. Comment ça tu risquais de t’étouffer avec le caramel par la suite ? Noon. T’étais trop bien pour ça. Mais avant même que tu ne mettes ton plan pas si machiavélique que ça à exécution, la vie, le karma, quoique ce soit qui au fond reste une pute créée uniquement pour t’emmerder, te calmes. Tu sais pas qui, comment, pourquoi, y a ce caillou dans ton chemin. Cette pierre même, assez lourde pour ne pas bouger lorsque ton pied le rencontre. Toi par contre, t’as bien bougé, t’as failli encore te péter la gueule en toute beauté. T’allais finir par croire que c’était ça ton pouvoir, ne pas savoir marcher. Être condamné à manquer de tomber à chaque opportunité. Ou alors c’est juste que le sol t’aime énormément. Qu’il essaye par tous les moyens de se rapprocher de toi, mais non, désolé, ce sera pour une autre fois, voir jamais, autant le friendzoner tout de suite.

D’ailleurs quelqu’un s’est mis en travers de cet amour unique. T’es prêt à le remercier, même si tu t’es à moitié rattrapé sur lui, pardon, elle. Excessivement petite d’ailleurs. Une taille excusée peut-être par son âge en fait. Elle est tellement particulière, que tu restes quelques secondes, comme un con à juste la regarder. Puis tu te rends compte que ça ne se fait pas en fait. Et que, bravo Daniel, t’as réussi à lui foutre de la barbe à papa non pas seulement sur elle, mais aussi dans ses cheveux. Tu secoues un peu la tête, et surtout, tu recules tes mains en inspectant ce qui te restes de ton si fabuleux goûter.

« ▬ Eh, désolé, j’vous avais pas vraiment vue, maiiis au moins, c’te couleur ça va plutôt bien avec vos cheveux. »

Maigre consolation.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Pages : 181
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Nov - 21:20

La barbe à papa

ça se mange, pas comme les cheveux

Yoshi attendait dans le froid, elle se trouvait à côté d’une grande roue, là où elles s’étaient données rendez-vous. Eh oui, aujourd’hui elle allait retrouver des « amies » qu’elle s’était faite par hasard, pas très loin d’un super marché. C’était bien l’une des premières fois qu’elle sortait avec des gens de son âge puisqu’à la mafia elle côtoyait principalement des adultes et généralement les enfants sont un peu trop stupide pour elle. Mais cette fois-ci elle avait envie de tenter de nouvelles choses et puis on ne sait jamais, elles seront peut être des gens bien. Cette sortie lui servait aussi d’excuse pour se rendre au parc d’attractions, elle a toujours rêvé y aller mais seule, ça aurait été ennuyeux à mourir et les responsables du parc la prendraient sûrement pour une enfant ayant perdue ses parents, sa taille ne l’arrangeait pas non plus.

Cela faisait déjà plusieurs minutes qu’elle attendait et plus le temps s'écoulait plus elle réalisait ce qu’il se passait. Au début elle cherchait des excuses, elles étaient peut être parties un peu tard de chez elles et n’allaient pas tarder. Enfin après une heure d’attente elle se doutait bien de ce qu’il se passait, elles lui avaient tout simplement posé un lapin. Quelle journée de merde. De plus le temps commençait à se refroidir et comme une idiote elle était sortie en tee-shirt et en short. De toute façon elle ne comptait pas rester plus longtemps ici, elle se dirigeait donc vers la sortie du parc. Elle avait mis ses écouteurs pour ne plus entendre les cris et les pleurs provenant surtout des enfants, si elle voulait elle les ferait tous taire mais elle ne souhaitait pas se faire remarquer.

Elle se sentait ridicule et avait le sentiment qu’on la jugeait. Évidemment ce n’était pas le cas, ses cheveux et ses yeux suffisaient pour attirer l’attention mais avec les toutes les couleurs des projecteurs du parc, on ne les remarquait presque pas. Tant mieux d’ailleurs, elle n’avait qu’une envie c’était de partir de ce lieu le plus vite possible et rentrer chez elle.

Mais il faut croire que la vie s’acharnait sur elle aujourd’hui, quelqu’un lui était tombé dessus et en plus lui avait mis de la barbe à papa dans les cheveux. Elle était déjà sur les nerfs avec ce qui est arrivé précédemment et avait besoin de se défouler un peu, alors elle profita de sa maladresse pour s’énerver un bon coup.

- Non mais tu fais quoi là connard ! Mes cheveux sont tout sales maintenant, je m’en fous si ça va bien avec ou pas !

La politesse ? Naah elle avait oublié ce que c’était le vouvoiement et comment ne pas être vulgaire. Mais c’est là qu’elle eut une petite idée. Elle n’allait quand même pas rentrer chez elle alors qu’il y avait carrément moyen d’en profiter. Elle prit une mine attristée afin de pouvoir gratter le plus possible même si elle était toujours autant énervée.

- Après il y a peut-être moyen que je te pardonne, j’ai un peu faim et puis c’est la première fois que je viens ici et je n’ai pas encore pu tester les attractions.

S’il acceptait, c’est qu’il était un pigeon.
@feat Snicket
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 10:48
#Mtn t'es dégeulasseEt en plus t'as gâché la moitié de ma barbe à papa. ( Remboursez.)
Peut-être en fait que tu devrais t’acheter des lunettes. En faisant un test de la vue avant quand même. Ce serait un peu mieux. Un peu plus intelligent aussi. Sinon tu risquais de te créer plus de problèmes qu’autre chose en fait. Et t’en avais déjà assez comme ça. Mais vu le nombre de merdes qui pouvaient t’arriver, tu savais que tout irait juste au plus mal. A quoi bon espérer le contraire. Mais t’essayais d’être un minimum positif. Il fallait dire que l’endroit s’y prêtait. Ce n’était pas non plus comme si tu faisais un truc bien chiant. Tout aurait même peut-être été pour le mieux si t’arrivais à tenir sur tes deux pieds plus de deux minutes.

Le pire dans tout ça, c’était que tu avais l’impression que pour une fois, ce n’était même pas de la faute de ton pouvoir. Là encore c’eut été une excuse raisonnable pour ta personne et même ton amour-propre surtout en fait. Mais non. T’avais juste pas regardé, beaucoup trop absorbé par la nourriture. Non mais plus sérieusement, qui, qui laissait des cailloux pareil dans un tel chemin. Un chemin ou des milliers de personnes passaient, dont des enfants en bas-âge. D’ailleurs. Pourquoi ce n’était pas l’un d’entre eux qui avait eu l’honneur et la joie de baptiser cette pierre.

Heureusement qu’il y avait eu cette personne en fait. Parce que grâce à elle, tu avais pu ne pas tomber comme une énorme merde par terre, en t’égratignant sans doute la moitié des paumes de tes mains et autres. Bon, la jeune fille par contre ne semblait pas spécialement ravie, certes, mais pour une fois que tu n’étais pas seul dans ton malheur, t’allais pas commencer à ressentir une tonne de compassion et passer le reste de ta journée à t’excuser. Peut-être t’excuser un minimum, quand même t’étais pas dénué de toute politesse.

Par contre, elle, c’était une autre affaire. Tu ne faisais pas partie des personnes à s’offusquer à la première occasion pour une insulte, t’étais même peut-être un des premiers à les employer quand t’étais en forme. Par contre, t’étais nettement pas le genre de personne à rajouter une couche et commencer à énerver inutilement tes interlocuteurs. Elle avait peut-être une trentaine de centimètres en moins que toi, ce n’était pas pour ça qu’elle serait parfaitement incapable de te battre. T’avais jamais été très doué au corps à corps. Ca n’avait rien d’intéressant, t’étais nettement mieux dans ton ombre là à agir de loin.

« ▬ Bah visiblement je te suis tombé dessus. Ouaiiiis, juste une partie. Ca devrait…Partir en prenant une douche ? Sinon, j’sais pas, ce sera l’occasion de changer de coupe, j’suis certain que ça t’ira à merveille les cheveux courts en plus. »

Et si t’étais à sa place, tu choisirais nettement plus vite la dernière option. Ah, bah de toute manière c’était le genre de choses qui repoussaient, oui, c’était pas non plus comme si tu lui avais totalement pété le bras ou quoique ce soit. Heureusement. Là tu te serais senti quand même un peu plus mal que ça. Même beaucoup. Soit. Son expression avait totalement changée, et t’avais un peu froncé les sourcils d’incompréhension. Mais encore. Elle n’était quand même pas prête à pleurer, si ? Peut-être qu’elle faisait partie de ces gens bipolaire, ou qui commençaient justement à pleurer en s’énervant. Nooon. Juste non. Mais elle avait pris la parole. Paroles qui ressemblaient pas mal à du chantage, oui. T’étais un peu sceptique pour le coup. Mais elle ne demandait pas grand-chose au fond. Alors t’avais un peu soupiré en haussant les épaules.

« ▬ Mh ? Ouais si tu veux, de toute manière je comptais retourner me reprendre un truc à manger parce que c’est pas vraiment avec ce qu’il me reste que j’vais être câlé. Tu veux un truc en particulier ? »


© 2981 12289 0

_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Pages : 181
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 19:52

La barbe à papa

ça se mange, pas comme les cheveux

Elle, les cheveux courts ? Il peut toujours rêver. Elle avait trop peur que ça ne lui aille pas et puis elle aurait trop la flemme d’attendre qu’ils repoussent. Mais bon elle allait laisser passer ce commentaire. Et puis contre toute attente il accepta alors elle n’allait pas s’énerver de peur qu’il change d’avis. Yoshi fronça les sourcils de surprise suite à cette réponse mais passa vite à autre chose. Elle n’avait rien mangé depuis son arrivé dans le parc alors elle risquait fortement de le ruiner, il était vraiment tombé sur la mauvaise personne lui, en espérant qu’il avait de l’argent plein les poches car elle n’était pas prête de le lâcher.

- Ooh j’ai trop faim, on a qu’à aller acheter des churros ! Il y a un stand pas très loin et ça à l’air trooop bon !

Elle attrapa un bout de la manche son manteau pour lui indiquer de la suivre et puis avec tout le monde qui était présent c’était facile de se perdre, surtout quand on mesure un petit mètre quarante-cinq. Elle était contente de l’avoir rencontré, au moins sa venue au parc avait un peu plus de sens maintenant qu’elle n’était plus seule, et elle allait bien profiter de sa présence pour faire des attractions en tout genre. S’il refusait ? Il n’avait pas vraiment le droit de refuser de toute façon.

Ils étaient passés devant une machine attrape-peluche qui se trouvait sur leur chemin alors elle s’arrêta deux secondes. Une grosse peluche en forme de crocodile lui faisait de l’oeil, la gagner lui ferait énormément plaisir mais après réflexion elle se ravisa. Comment allait-elle faire des attractions avec ça dans les bras ? Ce sera sûrement pour la fin de sa sortie. Elle reprit la marche, toujours en tenant son manteau pour enfin arriver à proximité du stand.

- D’ailleurs tu m’as pas dit ton prénom, ça sera plus simple pour te parler comme ça, oh et si tu veux quelque chose d’autre à manger on pourra aller autre part hein, je suis pas un monstre quand même. Et après on ira faire plein d’attractions à sensations fortes, ça te va ?

Comme dans tous parcs d’attractions il y avait plein de personnes alors la file d’attente pour manger était un peu longue, enfin comparé à celles des attractions ce n’était rien. De toute façon plus il allait se faire tard moins il y aura de monde et elle comptait bien en profiter toute la nuit. Mais il n’y avait pas que des désavantages à patienter avec un pigeon, c’était l’occasion de gratter encore plus de choses sur le long terme. Oui, elle pensait déjà aux jours à venir et aux avantages qu’il pourrait lui apporter.
@feat Snicket
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Déc - 10:18
#Mtn t'es dégeulasseEt en plus t'as gâché la moitié de ma barbe à papa. ( Remboursez.)
Tu t’étais attendu à croiser des gens, parce que bon, un par d’attraction, sans aucun client, sans aucune personne, ça puerait un peu. Beaucoup. Ca ferait surtout un très bon lieu hanté où t’aurais peut-être pas mis les pieds, certainement pas pour te changer les idées ou simplement déconner, non. Ou en tout cas pas tout seul. Mais tu ne t’étais pas non plus attendu à ce que tu puisses parler à une personne plus de deux ou trois minutes. Parce que là, t’avais bien l’impression que c’était parti pour durer un peu plus. Ce qui ne te dérangeait pas. La proximité des autres ne te dérangeait pas. Passer du temps en leur compagnie, pas trop non plus. Puis tu lui devais bien ça quand même. Ca ne devait pas être très agréable de se retrouver avec ce vieux machin rose collant dans les cheveux, non.

« ▬ Ouais si tu veux, ça fait des années que j’ai plus eu l’occasion d’en prendre ! Ah ça, à moins qu’ils aient une spécialisation en empoisonnent ou en brulage de nourriture, ça devrait l’être ! »

Ah bah elle avait même l’air déterminée. Ce qui était plutôt bien, oui. Même très. Parce que non, t’avais pas vraiment fait attention où pouvaient se trouver les différentes échoppes. Et puis, il était nettement plus simple qu’elle te tienne, ne serait-ce que par le manteau pour que vous évitiez de vous perdre. Et c’était nettement mieux qu’elle s’en occupe, oui. Parce que ça aurait été plutôt mal vu de lui prendre la main ou le bras là, alors que tu ne connaissais même pas son âge. Bon, elle n’avait pas l’air si jeune que ça, dans sa manière de parler, d’agir. Mais même, tu la connaissais que depuis une poignée de minutes, ça ne l’aurait absolument pas fait.

Puis elle s’arrêta, par réflexe t’avais tourné la tête, histoire de voir ce qui avait attiré son attention. Une pince là pour gagner…Une peluche ? Ouais. Ouaiiis, non. T’étais plutôt nul à ce genre de trucs. Ou alors c’était juste que ce n’était pas spécialement créé pour que le premier crétin puisse profiter du lot qu’ils proposaient aussi. Bon, d’accord, une fois ça t’avait un peu trop fait chier eet t’avais utilisé ton pouvoir. Fallait bien le prendre à son avantage de temps en temps quand même. Enfin. Après les peluches n’étaient certainement pas ta passion. Elles passaient leur temps à se coincer entre le mur et ton lit, décaler ton matelas, et le faire petit à petit sombrer dans le vide jusqu’au jour où t’aies la foi de les retirer de là, et les jarter tout court de ton lieu de sommeil en dormant.

Mais la jeune fille semble s’en lasser. Bon. Pas besoin de faire trop de commentaires à ce propos, non. A quoi bon. Peut-être qu’elle la trouvait juste moche, et qu’elle savait qu’elle pourrait plaire à quelqu’un. Tant de possibilités. Un peu trop même donc inutile de se creuser la tête plus longtemps. Plutôt gagner la file pour vos churros, et t’avais même l’avantage d’être plus grand que la majorité des personnes, doonc tu pouvais facilement voir ce qu’ils proposaient plutôt que de faire attendre tout le monde 20 minutes en faisant ton choix à la dernière minute.

« ▬ Aah ouais, ce sera même plus sympa. Lemony, mais on m’appelle généralement plus par mon nom de famille, Snicket, tu peux choisir celui qui te plaît le plus si c’est pas magnifique. Et toi ? Ah bah vaut mieux pas me lancer là-dessus je suis un estomac sur pattes, si les files me saoulent pas, je serais capable d’essayer absolument tout ce qu’ils ont ici. Ah ouais ? T’en as les capacités pourtant, quand tu te mets en colère et que t’insultes les gens ! Si ça te fous pas les chocottes, y a aucun soucis. Et tant que t’évites de me vomir dessus aussi, de préférence. »

Oui, valait mieux éviter. Enfin. T’étais quand même content qu’elle te propose de rester en ta compagnie. Parce que faire tout ça seul ça aurait été certainement moins drôle et ça t’aurais certainement découragé aussi en fait après quelques minutes.


« ▬ Tu viens souvent par ici ? ‘Fin t’as l’air plus ou moins habituée à l’endroit. »


© 2981 12289 0

_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Centre Ville :: Lieux Touristiques :: Parc d'attractions-
Sauter vers: