AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors de Yokohama :: Les Alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rp Nowel] CITYTRIIIIP ♥ •• Pv. Charlounet

avatar
Messages : 232
Pages : 194
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 22:18

Calmez-la svp

Pendant des jours, elle ne tenait plus, enfin, depuis qu’ils avaient organisé ça. C’était bien la première fois qu’ils faisaient un citytrip, surtout pendant les périodes des fêtes, ils ne savaient pas trop ce que ça allait donner, mais dans tous les cas il était sûr que les lumières et les animations n’allaient pas manquer à Tokyo, Kyoto, et on en passe. Ça allait être bien plus divertissant que de rester tous les deux à la maison et ne pas bouger, même si ça ne l’aurait pas dérangé non plus, tant qu’elle était avec lui. Alors une semaine en avance, elle avait préparé sa valise, oui, une seule valise, car ils n’allaient pas s’encombrer non plus avec des tonnes de bagages. Tsuraya avait fait pas mal de tri, refait trois fois sa valise, mais c’est bon elle était prête, et elle s’était promis de ne plus y toucher. Et même que la veille, elle n’avait pas arrêté de parler et de s’agiter, comme si elle allait à Disneyland. Oh oui, elle avait bien parlé jusqu’à 2h du matin alors qu’ils se levaient vers 6h ou 7h. Pauvre Charles.

Le jour J, elle était déjà sur le champ de bataille, s’était levée en trombe au point de se prendre les pieds dans les draps et tomber, mais tout va bien. Se dirigeant dans la salle de bain, prenant une douche vite fait, elle s’habilla d’une tenue dont elle n’avait pas l’habitude : Une robe. Elle s’était habillée et maquillée, puis coiffée de façon à ce que ce soit assez féminin, car pour elle c’était tout de même une occasion spéciale. Une fois qu’elle était préparée, elle se rua pour faire le petit déjeuner, tout en parlant à Charles depuis la cuisine.

- Oublies pas ta valise, tes produits de toilette eeet de t’habiller aussi, c’est mieux. Enfin avec des habits chauds, il fait assez froid en ce moment ! Et j’t’ai fait des pancakes vite fait, ça t’évitera de perdre du temps à les faire !

Oui c’est sûr qu’elle ne tenait plus en place, elle s’était déjà assise à manger les 4 pancakes chacun qu’elle avait préparé, et donné à manger au chat aussi, quand même pauvre bête. Enfin, elle n’était même pas en train de manger là, elle les absorbait les pauvres pancakes. Elle avait bien failli s’étouffer une fois ou deux, mais elle était bien trop enthousiaste pour rester tranquille. D’ailleurs dès qu’elle eût fini elle alla chercher sa valise et la mit dans l’entrée, ainsi que d’autres trucs, et vérifia si tout était en ordre dans la maison, avant de revenir dans la cuisine et s’asseoir à la cuisine avec Charles, parce que ça allait être triste de déjeuner seule sinon.

- On part dans 20 minutes, le train est dans…. 45 minutes presque ça va on a de la marge, mais j’espère qu’il y a pas de bouchons sinon ça va faire chier. Aaaaaaaah mais j’ai trop hâte, hey, on commencerai par quoi en arrivant ?

Insupportable.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 16:38
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Noël. Une fête qui au fond, t’avais toujours un peu attristé. Une fête de famille, oui. C’était ce qu’on t’avait toujours inculqué. Malgré vos problèmes, malgré votre pauvreté évidente, vous vous en étiez toujours sortis. Toujours. Pour faire quelque chose de spécial. Tu t’étais toujours démené pour offri quelque chose à tes frères et sœurs, chacun d’entre eux. Mais depuis quelques années, c’était impossible. Mais cette année serait différente. Bien différente des autres. T’allais partir en voyage, eet pas seul. Non, ça aurait été assez triste ça en fait. Non, t’allais partir quelques jours avec Tsuraya. Visiter Tokyo et Kyoto. T’avais jamais mis les pieds au Japon, c’était l’occasion. L’occasion de passer du temps de qualité avec elle aussi.

T’avais rapidement préparé tes bagages. T’étais organisé, donc ça allait vite pour tout trouver. Sans doute que tu t’y étais pris trop tôt, quelques jours à l’avance, mais tant pis. Ce n’était pas si grave que ça. Pas du tout même. Et t’étais venu la veille chez elle. Ce serait plus simple. Quoique. T’aurais peut-être un peu plus dormi en arrivant le matin même. Mais tu t’en foutais tellement, de ta fatigue, de ton sommeil. Tout ce que tu voulais, c’était être avec elle. Et la voir aussi heureuse, ça ne pouvait que te faire du bien. Beaucoup de bien.

T’avais quand même eu un peu de mal à te réveiller le lendemain. A te lever en fait. Mais avoir Mark qui te marchait sur le visage, et s’asseyait sur ta tête, c’était généralement assez efficace, oui. Surtout si tu ne voulais pas finir étouffé. Bon. Il avait sûrement vu que Tsuraya était debout et il avait décidé que c’était l’heure de manger. D’ailleurs il s’était tout de suite frotté à toi dès que tu t’étais levé en ronronnant. Oui, ouii. T’avais compris. T’étais même allé lui donner à manger pendant que la jeune femme prenait sa douche. Là maintenant t’étais moins intéressant. Enfin. T’étais allé préparer tes habits du jour, en attendant que la salle de bain soit libre, oui ça valait mieux en fait. T’étais pas chez toi non plus. Mais t’avais pas pu t’empêcher de sourire en l’entendant sortir et te parler.

« ▬ Ne t’inquiètes pas, je la mets dans l’entrée dès que j’ai fini ma douche ! Ah ça, ça ne risque pas, non. Tu crois ? Enfin, si froid que ça ? Ah merci beaucoup, t’es parfaitement adorable ! »

Même plus que ça. Bon, tu pouvais un peu te bouger le cul. Comme prendre rapidement ta douche maintenant. Rapidement mais de manière efficace. Quand même. Et t’étais ressorti assez rapidement, en t’habillant au passage. Et après avoir tout rangé dans ta valise, et l’avoir posée à côté de celle de Tsuraya, tu étais allé dans la cuisine, en ne pouvant pas t’empêcher d’aller lui embrasser le haut de la tête, en la laissant parler e- Et pourquoi la gamelle de Mark était de nouveau presque remplie alors qu’il finissait tout en deux secondes. Ouais, non, t’allais pas te prendre la tête avec ça.

« ▬ C’est parfait non ? Ah, à cette heure-ci, je ne pense pas qu’on en aura ! Moi aussi, à un point presque inimaginable. Mh ? Oh, je ne sais pas, j’opterais pour déjà t’observer pendant un bon bout de temps, tu es déjà ravissante d’habitude, mais ici encore p l u s. »

T’avais un peu souri, ça lui allait vraiment bien les robes, oui. Eet passé tes bras un peu autour d’elle pour pouvoir faire un câlin et l’embrasser au passage. Promis, tu mangerais juste après.


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 232
Pages : 194
Date d'inscription : 19/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 22:35

Calmez-la svp

Elle savait que cette journée, et même les journées qui suivaient allaient être magiques, littéralement. Pas seulement parce qu’ils partaient quelque part, enfin si un peu, mais surtout car ils n’allaient être que tous les deux, ils avaient pris leurs journées, et être avec Charles était vraiment quelque chose dont elle ne pouvait pas se passer. Les périodes des fêtes habituellement elle.. Restait chez elle en général ou restait parfois avec ses collègues, mais c’était bien la première fois de sa vie qu’elle allait passer Noël et peut-être Jour de l’An en amoureux. Au fond elle avait toujours rêvé de ça, d’un peu de romantisme, d’avoir toujours quelqu’un près d’elle à qui elle pouvait parler à cœur ouvert, et à qui elle pouvait confier pas mal de choses.

- Mais oui et au pire si tu oublies je te prête mon mascara. Ben pas très chaud quoi, je crois qu’il ne fait pas plus que 8 degrés aujourd’hui, donc couvre-toi bien !

En attendant elle ne s’arrêtait pas, elle rangeait tout ce qui était à ranger, elle vérifiait que le distributeur de croquettes et la fontaine à eau du chat marchait, elle était partie faire le lit, ranger quelques babioles par-ci par-là et continuait de parler à Charles malgré son agitation, elle lui prêtait attention oh ça oui tout de même. Tout en faisant attention de ne pas être en retard, elle avait horreur de ça. Tsuraya avait revérifié si tout allait bien devant un miroir et revenait dans la cuisine, souriant niaisement quand Charles lui embrassa la tête. Elle ne comprit pas pourquoi il avait regardé de manière perplexe la gamelle du chat, ben quoi, fallait bien lui donner à manger quand même.

En attendant elle surveillait certaines choses dans la cuisine, jusqu’à ce que Charles se remette à parler et à l’attraper. Elle ne s’y attendait pas vraiment, mais avec ses paroles et ses gestes, elle ne pouvait que rougir légèrement et se mordre la lèvre inférieure en souriant. La jeune femme n’était pas habituée à ce genre de compliments, ça lui faisait toujours quelque chose quand il s’adressait à elle comme ça, son cœur battait même un peu plus vite. Elle passait ses bras autour du cou de Charles, répondant à son baiser tout de même en se permettant de l’approfondir, il arrivait à la canaliser c’était déjà ça.

- Merci ! C’est fait exprès pour toi en plus. Et tu sais que t’es vraiment pas mal non plus, tu es très bien habillé comme ça et tu sens bon, je suis censée faire quoi avec un tel homme hein ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 12:13
I hate everything about Myself,
why do I love you ?


Tu pouvais même te dire, vous dire, que vous alliez avoir quelques jours de repos. Tu t’en accordais assez rarement. Tout simplement parce que tu n’aurais rien eu à faire. Bien que dernièrement, t’aurais certainement trouvé avec la compagnie de la jeune fille, oui. Mais il ne fallait certainement pas abuser des bonnes choses. Qui plus est tu étais plus qu’heureux de partir maintenant avec elle, et de pouvoir faire ce voyage. Voyager pour le plaisir. La dernière fois que tu l’avais fait. Ca s’était mal fini. T’avais pas envie d’y penser. Tu ne pouvais pas t’en empêcher non plus, étant donné que t’avais tout fait pour ne pas oublier l’existence de Mark, ce qui était la moindre des choses. Mais ici, ce sera différent. T’espère. T’en es même certain. Faut au moins être un minimum positif dans la vie quand même. Ca serait pas mal. Histoire que la brune ne se sente pas non plus coupable de quoique ce soit.

« ▬ Oh, c’est trop gentil de ta part, j’espère que tu as pris la bonne nuance de brun, parce que le noir contraste un peu trop avec mon regard, ça a tendance à le rendre un peu trop lourd tu vois ? Aah, d’accord, merci ! Je tâcherai de ne pas oublier ma veste. »

Ce serait sans doute la dernière chose que t’oublierais. Parce que tu la mettais quasiment tout le temps. Tu mettais tout ce qui t’étais utile dedans aussi. Même si t’avais tendance à avoir trop chaud. T’avais pris des pulls assez chaud, dans ta valise, mais t’étais vraiment pas du genre à être frileux. Au contraire. Mais t’étais prévoyant. Enfin. Vous étiez pas mal en avance, normalement. En même temps vous aviez préparé le plus possible avant. Ce qui était pas mal. Mieux même. Comme ça vous étiez assez tranquilles maintenant. Tu t’étais un peu étiré au passage, ça ne faisais jamais de mal ça non plus, alors que la petite boule de poil avait relevé le regard vers vous, miaulant la bouche presque pleine et l’air extrêmement content. Mh. Il n’avait pas l’air malade, c’était une très bonne chose. Tu t’en serais voulu de partir sinon. Même pour quelque jours, tu t’en voulais un peu.

Mais tu préférais profiter du temps aussi avec Tsuraya. Vous alliez pouvoir en passer plein, mais était-ce une raison pour le négliger maintenant ? Non. Du tout. T’étais tellement content de la voir sourire. T’oubliais un peu le reste aussi. Et plus qu’heureux de pouvoir l’embrasser aussi. Elle était beaucoup trop adorable, ça devrait en être presqu’interdit. Heureusement, tu lui faisais confiance, tu ne savais pas trop ce que tu aurais fait sinon. T’étais pas quelqu’un de spécialement jaloux, non. Parce que de toute manière, chaque personne était libre de faire ce qu’elle voulait, mais quand même, y avait des limites et t’aimerais pas que n’importe qui s’en approche oh.

« ▬ Je suis l’homme le plus chanceux de la Terre alors ! Merci beaucoup ! Mais je serais incapable de porter aussi bien une robe, c’est un fait. Oh, franchement touut ce que tu veux. »

Tu souris encore un peu, t’as pas envie de la lâcher alors tu la garde contre toi, et tu t’assieds. Tu t’assieds tranquillement en la prenant sur tes genoux, en commençant un peu à manger, pour ne pas perdre totalement votre avance non plus.


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Les Alentours-
Sauter vers: