AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Yokohama - Port :: Quartier Animé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un jour mon prince viendra | (Princesse)Fyfy ♥

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Lemony Snicket
Messages : 298
Pages : 1002
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 22:59
#Dsl j'ai paniquéMais le plus important c'est qu'on réussisse à avoir les infos non :) ?
Une mission. C’était, normalement une chose normale. Normalement normal, oui. T’en perdais même tes mots mentalement. Depuis le temps, tu pourrais avoir l’habitude de te bouger le cul dans un but bien précis. Mais déjà, t’était nettement plus habitué à faire les choses en solo. Depuis que t’avais une dizaine d’années. Par moments, t’avais pas trop le choix. Comme aujourd’hui. Tu pouvais envoyer chier certaines personnes. Pas aujourd’hui. Certainement pas. Tu ne savais même pas comment, ni pourquoi t’en étais arrivé là. Certes. T’avais essayé de prendre les choses en main. Et t’avais décidé d’avancer un peu, de te procurer des informations. D’une personne assez bien entourée, qui aimait visiblement passer ses soirées au casino.

Sauf que non, ça ne se retrouvais pas sous un arbre en fait. Ni même à l’autre bout de la rue. Dommage. T’aurais préféré. Préféré ça à devoir coopérer, avec non pas quelqu’un de la Guilde déjà, mais avec Dostoïevski. Chouette. Tu l’avais jamais vraiment bien senti. Et t’étais presque certain qu’à un moment ou à un autre, t’avais dû faire une bourde. C’était toujours comme ça. Enfin, t’allais certainement pas le lui demander pour en être certain et risquer de le lui rappeler.

T’étais même arrivé en avance. Tu n’étais pas du genre à arriver toujours en retard, certes. Mais tu t’arrangeais pour être à l’heure, maximum deux minutes en avance, pas vingt à te faire chier comme un rat mort. Mais tu prenais ton mal en patience, devant ce casino. Un bien bel endroit. T’étais jamais rentré dans ce genre de truc. Et pourtant, ça te tentait un peu, oui. T’avais peut-être juste peur d’en devenir accro au fond. Ce qui, effectivement, serait une mauvaise idée. T’avais autre chose à faire. De plus intéressant.

Comme écouter ce qui se passait autour de toi. Déjà récolter des informations sur le lui, la soirée. Une soirée apparemment spéciale. Ils demandaient des invitations à l’entrée. Génial. Ca se compliquait alors que vous n’étiez même pas réunis. Mais tu savais connecter deux neurones, oui. Même plus souvent que ce que tu ne laissais penser. Tu décides d’observer un peu mieux. De voir qui étaient les invités arrivant les moins vigilants. De là, avec l’aide de ton pouvoir, ça n’avait pas été spécialement difficile de les subtiliser. Non t’avais juste failli t’en ramasser une dans l’œil, magnifique. Mais au moins, c’était une bonne chose de faite.

L’autre, c’était de le voir arriver. T’étais plus si stressé que ça en fait. Utile de l’être uniquement avant les évènements. Ou alors c’était simplement que tu l’étais beaucoup trop que pour le remarquer. Tant pis. Inutile de se poser plus de questions. Tu gardes tes mains dans tes poches, et tu t’avances un peu vers lui. Autant faire le premier pas. Il est un peu plus petit que toi, première fois que tu le remarques d’ailleurs. Mais est-ce réellement important ? Sans doute pas. Tu lui tends quand même une main, en espérant ne pas te prendre un vent. Au pire, ça partirait en improvisation sur un recoiffage inattendu et inutile.

« ▬ B’soir. La cible est rentrée il y a quelques minutes, un peu plus tôt qu’prévu. Elle se dirigeait vers la table 23, j’imagine qu’elle n’a pas encore eu le temps de changer. Par contre, on a mal dû choisir notre soir, ils l’ont ouvert spécialement pour un…anniversaire ? un truc sur invitation nominatives. J’ai réussi à en chourrer deux, sauf que strictement aucun de nous deux n’a une tête à s’appeler Charlotte. Soit on improvise quelque chose, soiiit on essaye d’en trouver une autre, mais ils ont renforcé la sécurité suite aux plaintes de deux charmantes personnes. »

Tu te retournes un peu, voyant l’homme s’égosiller inutilement en s’agitant, cherchant son bout de papier. Au moins, tu lui assurais de garder ses économies. Enfin. Tu sais déjà quelle méthode tu préfères. T’as même plutôt foi en tes talent d’improvisation, merci toutes tes années de théâtre en étant plus jeune. Mais tu préfères lui laisser le choix. Clairement, t’as pas envie que quoique ce soit se passe mal avec lui.


© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy et Aku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 182
Pages : 193
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 13:21
Yes. I'm a pretty little fucking princess. Now forget this.Undo these chains, my friend
I’ll show you the rage I’ve hidden
Perish the Sacrament
Swallow, but nothing’s forgiven
You and I can’t decide
Which of us was taken for granted
Make amends
Some of us are destined to be outlived
and it's so sad
( In the night→ The Devil In I )
Une mission. Une infiltration. Une rime qui sonnait bien à vos oreilles. Enfin quelque chose d'intéressant qui vous occupera durant cette journée. Vous étiez accompagné d'un américain pour cela. Bien. S'infiltré seul, c'était mieux, mais en soit...  vous ferez avec. Vous n'aviez pas trop le choix de toute façon. Vous espériez simplement ne pas être tombé sur un incapable qui aurait le pouvoir de tout foutre en l'air alors que vous étiez proche du but, c'est à dire récolter des informations. Lesquelles... pour le moment vous ne saviez guère. Mais vous verrez bien. Pour l'occasion, vous aviez abandonné votre cape pour rester dans une tenue sombre qui n'attire pas l’œil. Donc vous aviez également laisser votre inséparable Outchanka pour l'occasion. Laissant vos cheveux sombres sans rien dessus. Ça vous faisait bizarre, mais pour éviter de griller votre couverture... c'était le meilleur à faire.


Cette fois-ci, vous n'aviez pas traîné dans les rues pour visiter cette ville que vous connaissiez par cœur à force de vous attarder dessus. Le lieu en question était un casino. Bien. Un endroit puéril avec beaucoup trop de monde à l'intérieur, ça allait pouvoir être simple de vous infiltré en tant que simples clients. - D'ailleurs, quand enfin vous étiez arrivé là-bas, l'américain était déjà là. Vous le reconnaissiez vaguement. Lemon... Lemony Snicket il vous semblait. Vous vous approchiez de lui tandis qu'il vous donnait toute les informations qu'il avait pu récolter. Bien, il n'avait pas rien fait. Ça commençait bien.


Cependant, vous aviez un très mauvais pressentiment quand ce dernier expliquait qu'il avait volé deux entrées, dont une qui était destinée à une femme. Vous, démon, vous aviez pensé que cette infiltration allait bien se passer, mais au final, vous sentiez fortement qu'il y allait avoir une chose qui allait mal se passer. Et sans doute que c'était lié avec le fait que l'un d'entres vous allait devoir usurper le nom, et potentiellement l'apparence d'une demoiselle. Vous soupiriez.


- Bien... je suppose que nous n'avons pas le choix. Je vais me charger me faire passer pour une femme. Vous êtes plus grand que moi, ça devrait allait.



Quoi ?


Vous passiez vos mains dans vos cheveux pour les arranger tel un brushing mal foutu car vous n'étiez pas complètement professionnel dans les coupes de cheveux féminine (ou dans les coupes de cheveux tout court) Cependant, vous aviez tout de même l'apparence d'un russe, alors que le prénom est clairement... français? Soit. Tant pis. Un haussement d'épaule, vous prier pour que cet instant passe vite, car pour que ce soit d'autant plus crédible, votre voix allait devoir être plus aiguë.


- Faisons nous passer pour ... 

...

- Un couple ? ...


Vous alliez le regretter et vous le sentiez.


- Cela vous convient? Si vous avez une autre idée, je suis preneur... preneuse ?
©️️ 2981 12289 0

_________________
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lemony Snicket
Messages : 298
Pages : 1002
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 16:59
#Dsl j'ai paniquéMais le plus important c'est qu'on réussisse à avoir les infos non :) ?
Tu lances quelques regards derrière toi. Ces soirées. Enfin, ce genre de soirée. Ca te rappelait le bon vieux temps. Comme si t’avais passé le troisième âge, oui. Mais en quelques années tout avait bien changé. Et t’avais l’impression que ça faisait des années, bien plus que des années que t’avais plus mis les pied à ce genre de trucs. Puis bon. Les soirées où t’allais, tu connaissais les gens. Ici, pas du tout. Et t’allais devoir t’adapter. T’adapter à leur milieu. T’avais refait déjà le nœud de ta cravate, un peu trop desserrée pour l’occasion. Remis ton col correctement, et passé une main dans tes cheveux, histoire de les mettre un peu en arrière. Paraissait que c’était un peu plus classe hein. Ce n’était que pour quelques heures. Tu t’étais forcé à te retenir droit. Chose que tu n’avais plus faite depuis un certain temps. Ta colonne vertébrale avait un peu riposté d’ailleurs. Juste en craquant, oui. Et tu réfléchissais en même temps. Plus que ces derniers temps.

Tu t’étais il y a bien longtemps autoproclamé le génie de la famille, fallait bien que tu mérites ce titre. Et pour le coup, tu n’es pas seul. Tu le laisses parler. T’es plus ou moins attentif. T’emmagasines tout, oui. Mais ton regard continue d’être porté vers l’entrée. Vers les deux personnes qui repartent dépitées. Une bonne chose. Vous auriez pas pu vous pointer juste là alors qu’ils étaient encore à côté et auraient entendu leurs noms. Mais tu portes assez vite toute ton attention sur lui. Ah. Aah. Bah si il se dévoue comme ça hein. Ca t’arrange. T’as peut-être pas de muscles mais tu doutais pouvoir passer facilement pour une femme.

« ▬ Si ça vous dérange pas, c’est c’qu’il y a de plus simple je pense bien. Ouais, faut espérer. Enfin. Au pire, on en rajoute une couche, et élever la voix. Ca les ferait peut-être paniquer, je suis quasiment sûr qu’ils ne voudront pas qu’il y ait d’embrouilles que ce soit à l’entrée ou à l’intérieur. »

Mais si vous pouviez passer discrètement et normalement ça serait quand même bien mi-

Pardon.

T’avais légèrement tiqué déjà en le voyant se recoiffer déjà. Encore plus avec sa voix assez…aigüe. Si tu te fous à rire là maintenant, Daniel, c’est ton arrêt de mort que tu signes. Alors t’essayes de penser à autre chose, autre chose de triste. Ah. Oui, t’avais très vite trouvé. Mais au moins t’avais plus envie de rire. Et c’était mieux. Il aurait certainement pensé que tu te foutais de sa gueule. Ce qui n’était pas spécialement le cas. Surtout que quand t’avais entendu le mot couple t’avais failli t’étouffer avec ta propre salive. Ahahaha. Plus. Du. Tout. Envie. De. Rire. Bien. Tant que personne d’autre n’était au courant hein. Rester calme surtout.

« ▬ C’est…Ce qu’il y a de plus logique je pense, ouais. De toute manière, ils n’ont pas le même nom de famille, donc à part prétendre être des cousins éloignés. Et encore ça serait bizarre d’arriver ensemble. »

T’allais pas t’étaler sur le sujet. N o n. T’allais plutôt…Bah du coup lui tendre ton bras hein. Histoire que ce soit un minimum plausible. T’avancer vers l’entrée avec les invitations. Et essayer d’avoir l’air sûr de soi. Détendu. Un bête type qui allait profiter d’une soirée avec sa compagne, voilà touut. Simple. T’arrives devant les deux personnes, et tu donnes les deux invitations à celui qui est le plus proche de toi. T’affiches un sourire, mais tu vois bien qu’il vous dévisage un peu bizarrement. Soit. Soiiit. Mais il commence à s’attarder un peu trop. Bon. Le meilleur moyen, c’était de laisser « Charlotte » s’expliquer un minimum, ça serait un peu louche si tu prétendais qu’elle était aphone ou autre.


© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy et Aku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 182
Pages : 193
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 19:15
Yes. I'm a pretty little fucking princess. Now forget this.Undo these chains, my friend
I’ll show you the rage I’ve hidden
Perish the Sacrament
Swallow, but nothing’s forgiven
You and I can’t decide
Which of us was taken for granted
Make amends
Some of us are destined to be outlived
and it's so sad
( In the night→ The Devil In I )
Cette situation était humiliante et vous ne le supportiez pas. Bien que vous sembliez pas avoir le choix, vous vous empêchiez d'exprimer un agacement conséquent. Que Diable, vous qui étiez motivé pour faire cette mission et de la mener à bien, tout ceci vous avait retiré toute la once d'envie que vous aviez. Vous soupiriez en regardant Lemony Snicket, qui se retenait clairement de rire. Ou qu'il riait. A vrai dire, vous n'aviez plus l'envie de comprendre les humains. Ca vous exaspérait encore plus que vous ne l'étiez déjà. Vous vous étiez contenté d'hocher la tête à ses dires. Il avait raison, certes. Mais ça ne changeait pas la situation dans laquelle vous étiez là tout de suite.


Dès qu'il vous tendait son bras, vous vous mordillez la lèvre avant de le prendre, faisant en sorte de bien vous faire passer pour une demoiselle accompagnée de son... compagnon. Bon dieu que c'est frustrant d'être en position gênante. Vous vous dirigiez vers les personnes chargée de la sécurité, Lemony leur donnait les entrées, mais ils vous fixaient. Et bien sûr, c'était à vous de débloquer la situation. Vous vous reteniez de sortir un râlement et vous vous contentiez de
sourire.

Quel maléfice s'abat sur vous, sincèrement, vous vous le demandiez.


- ... Chéri... il fait froid, et avec mon anémie, ce n'est pas bon... est ce que nous pouvons  r e n t r e r  à l'intérieur ?


Autant profiter de vos malheurs. Vous vous étonniez, vous qui n'avait jamais prit de cours de théâtre, voilà que votre prestation portait ses fruits, les bodyguards firent un hochement de tête après s'être excusés de vous avoir fait attendre. Vous êtes prêt à parier que si vous étiez encore sous l'apparence de Fyodor, et non Charlotte, ces gens vous aurait légèrement envoyer balader.


Quand enfin vous étiez à l'intérieur, vous auriez voulu vous libérer de l'emprise du bras du brun sur le vôtre et partir loin. Mais votre jeu d'acteur doit malheureusement continuer toute la soirée. Vous serriez légèrement votre poing, vous souriez, mais vous étiez littéralement en train de vous  b o u f f e r les lèvres.


- Où est notre ci-... notre hôte ? 



Cette voix aigue est insupportable. Ces gens qui vous fixe en souriant sont insupportable, tout est insupportable.
©️️ 2981 12289 0

_________________
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lemony Snicket
Messages : 298
Pages : 1002
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 22:16
#Dsl j'ai paniquéMais le plus important c'est qu'on réussisse à avoir les infos non :) ?
Au moins, la bonne chose, c’était que tu t’étais calmé. Totalement. En même temps, vu la situation dans laquelle vous étiez, il était difficile d’être détendu. Bon. Au pire, vous risquiez quoi. D’être jetés hors de la soirée. Dit comme ça, ce n’était pas très grave. Mais toutes vos informations tomberaient à l’eau. Et ça, ça l’était un peu plus. Surtout que ça ne te concernait pas uniquement. Et puis tu te mets à sa place. T’aurais pas aimé qu’on se foute de ta gueule, non. Enfin. T’en aurais sûrement rigolé, mais plus tard. Pas là tout de suite. Là t’essayais surtout de sourire à ces espèces de bulldogs. Heureusement, Charlotte prend la parole. Pendant un court instant, t’as cru que rien n’allait fonctionner. Tu tournes ta tête vers lui -elle ?- T’acquiesces un peu. Pourquoi ça tombait toujours sur toi, ce genre de choses.

« ▬ bien sûr, mon trésor. J’imagine qu’ils ont bientôt fini de vérifier les entrées. Ce serait dommage d’attraper quoique ce soit ici. Je n’aurais vraiment pas envie de me plaindre du service. Ni même rentrer parce que tu te sens trop mal. »

D’un coup, leur regard semble un peu changer. Les excuses ne tardent pas. Tu souris encore un peu avant de t’avancer. C’était quand même mieux d’être à l’intérieur. Plus chaud. Mieux pour se concentrer aussi. Tu fais attention à rester près de ton interlocuteur, mais ton regard scrute les environs. Franchement. De quoi t’as peur. De rater une nouvelle fois ? T’essuyer un autre échec ? T’as pas été élevé comme ça, franchement.

Aie peur plus tard. Et si t’as peur maintenant, souviens-toi de ce que Kit a toujours dit. Si t’as pas peur, y a aucun courage. Et t’as envie d’être courageux, n’est-ce pas, Snicket ?

Ce n’était sans doute pas le meilleur moment de te souvenir des paroles de ta sœur. Mais au moins ça te remettait un minimum dans le bain. T’avais presque l’adrénaline nécessaire pour tout défoncer. Bon. On allait se calmer et réfléchir. Observer. Ecouter aussi ce que te dit ton accompagnateur du jour.

« ▬ Il m’a semblé le voir vers la table 23, ce serait dommage de ne pas d’ores et déjà le saluer, quand même. Sauf si v-…tu préfères prendre un verre avant ? »

Sait-on jamais que ça puisse l’aider à mieux faire passer le tout, oui. Tu marches un peu, en ignorant la moitié des personnes, te concentrant sur les détails qui pouvaient être importants. Tu cherches encore les gens les plus négligeants. Ceux trop absorbés par l’action ou ayant absorbé trop d’alcool. Dont une dame. Elle parle trop fort. Bouge trop fort. Ne regarde absolument pas ce qu’il y a autour d’elle. Tu peux le faire. Tu dois juste garder ton calme, te souvenir de toutes les erreurs que tu pouvais faire il y a une dizaine d’années. Rester normal, agir rapidement. T’as qu’une main de libre en plus. T’y avais pas spécialement pensé, mais t’as de la chance qu’elle soit vraiment , vraiment à côté de la plaque. Quelques secondes plus tard, t’as un de ses colliers en main. Que t’as fait un peu glisser dans ta manche, histoire de ne pas être trop visible non plus. T’attends quelques secondes, d’être un peu plus loin pour le ressortir et sourire un peu à la manière d’un gosse qui aurait trouvé le trésor de sa vie au russe.

« ▬ Tiens, tu avais failli l’oublier dans…la voiture. Ca aurait été vraiment dommage, il s’allie à la perfection avec tes yeux ! »

© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy et Aku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 182
Pages : 193
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 23:19
Yes. I'm a pretty little fucking princess. Now forget this.Undo these chains, my friend
I’ll show you the rage I’ve hidden
Perish the Sacrament
Swallow, but nothing’s forgiven
You and I can’t decide
Which of us was taken for granted
Make amends
Some of us are destined to be outlived
and it's so sad
( In the night→ The Devil In I )
Vous ne saviez pas si vous étiez content que l'américain joue parfaitement son rôle, ou que vous étiez exaspéré pour exactement la même raison. Tout de même, vous saviez que si ça tournait mal, vous pouviez jouer le rôle de la demoiselle en pleine crise d'anémie. Tellement de moyen qui servirait de fuite de cette situation que vous n'aimiez pas. Pas du tout même. Seulement, vous gardiez malheureusement votre étreinte autour de l'américain, et vous vous forciez même à esquisser des sourires quand des personnes vous regardait, sauf que, encore une fois, vous vous bouffiez tout simplement la lèvre. La question est, est ce que vous auriez encore votre lèvre à la fin de la soirée, là est la question.


Vous dirigiez vos yeux vers la table 23. Cependant, la phrase "boire un verre" avait retenu votre attention. Peut être qu'après avoir bu un verre, vous accepteriez un peu mieux ce moment. Ou pas du tout, et ce sera parfaitement le contraire. Vous essayeriez de fuir encore plus vite, à voir. Mais vous essayerez de vous contenir, pour le bien de cette mission.


- ... Je veux bien aller boire quelque chose...


Histoire de sombrer dans une boisson pour oublier tout ça.


Sauf que, l'américain vous tendait un collier. Un collier qu'il avait volé, et son commentaire, il aurait pu s'en passer. Vous preniez le collier, le mettant à votre cou pâle.


- Ohh, merci mon amour d'y avoir pensé....


rhhhh


Vous vous rapprochiez de l'américain, faisant semblant de le prendre dans vos bras pour juste atteindre son oreille. Vous aviez honte, clairement.


- La... Notre hôte se déplace, disons qu'il se dirige exactement là où nous sommes. Sans doute pour prendre un  verre lui aussi? Dans ces cas là, autant aller prendre un verre également.


Vous vous retiriez rapidement, fixant l'américain, et vous tentiez de faire un beau regard d'une demoiselle amoureuse. ALORS que c'était juste ridicule.
©️️ 2981 12289 0

_________________
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lemony Snicket
Messages : 298
Pages : 1002
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 0:29
#Dsl j'ai paniquéMais le plus important c'est qu'on réussisse à avoir les infos non :) ?


T'étais étonnement calme pour l'occasion. Fallait croire que c'était comme le vélo, ou presque. Que tes habitudes ne te quitteraient pas si rapidement que ça. En même temps, toutes ces années passées à te bouger pour avoir un putain de diplôme, ça pouvait être bien si elles étaient utiles à un moment où à un autre. Aujourd'hui était un bon jour, oui. Une bonne soirée pour faire totatelement tes preuves et enfin te sortir une bonne fois pour toutes les doigts du cul et te bouger. T'as jamais été aussi attentif de toute ta vie, et pourtant elle commence un peu à dater quand même. Puis bon. T'as envie d'en finir au plus vite. Et pour lui, et pour toi. Tu le vois bien, malgré ses sourires, que ce n'est pas une partie de plaisir pour lui. Sans blague. Pourtant, ça devait être d'un fun extrême d'être au bras d'un inconnu, en prétendant être sa future conjointe, en ayant affublé au passage d'attributs masculins. Pour le bien de tout monde, faut se dépêcher un minimum.

En faisant un détour pour prendre un verre. Vous pouviez au moins vous accorder ça. Vous méritez au moins ça aussi. Tu acquiesce un peu, c'est que t'as la gorge assez sèche. Et t'as pas spécialement envie de parler plus que nécessaire. C'est bien, au moins t'as repéré le bar déjà. Ou ce qui servait de bar. Tu restes aux aguets, peut être un peu trop, mais tu ne peux pas t'en empêcher. Comme tu ne peux t'empêcher de regarder les fenêtres, trop hautes. Si vous devez fuir, ce sera par un autre moyen. Les toilettes sans doute. La où devraient être les alarmes incendies si jamais. Y avait pas eu de fouille t'avais donc toujours ton briquet. Et des trucs à flamber t'en trouverais bien.

“— Avec plaisir. C'eût été dommage de ne pas mettre en valeur ton cou si fin et... Délicat.„

Mais ferme un peu ta gueule aussi. Ça pourrait être pas mal. Arrête d'en rajouter une couche. Par contre, oui non. C'était pour la couverture que tu disais ça, inutile qu'il se rapproche autant et- AH. C'était aussi un stratagème. Très bien. Très gênant surtout. Le pire c'est que par réflexe, t'avais passé ton bras dans son dos. Faire. Comme. Si. De. Rien. N'était.

“ — Totalement d'accord. On pourrait essayer de le faire un peu plus boire que nécessaire aussi, subtilement. Ce sera plus simple de lui tirer les vers du nez après. „

Méthode assez lâche, mais soit. Elle risquait de réussir. T'essayes aussi, vraiment de soutenir son regard mais. Mais non, tu préfères te diriger vers le bars hein, ahaha. Quoique. Quoiiique. Y avait du mouvement près de l'entrée, inhabituel. Ta main se serre un peu dans son dos, tu sais pas trop ce que T'essayes de faire, ni même ce que t'espères. Que si vous ne bougiez plus, on ne vous regarde plus ? C'était pas un deux trois soleil hein. Mais au moins de là, tu pourrais essayer de comprendre ce qui se passait. Peut être strictement rien à voir avec vous. T'espérais.

© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy et Aku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 182
Pages : 193
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 8:21
Yes. I'm a pretty little fucking princess. Now forget this.Undo these chains, my friend
I’ll show you the rage I’ve hidden
Perish the Sacrament
Swallow, but nothing’s forgiven
You and I can’t decide
Which of us was taken for granted
Make amends
Some of us are destined to be outlived
and it's so sad
( In the night→ The Devil In I )
Il en faisait beaucoup trop. Vous ne le cautionnez pas totalement, mais ça permet de bien garder votre rôle d'acteur. Bien que vous auriez voulu être un spectateur de cette scène ridicule. Malheureusement, le karma avait décidé que vous soyez sur le devant de la scène. Sous les projecteurs. Nonchalant, vous grommelez en sentant une main dans votre dos. Vous pensez que ça par contre, ce n'était clairement pas nécessaire. Qu'espérait - il ? A part vous mettre dans un profond malaise, il ne vous procurait rien d'autre. Soupirant.


- Oui, ce serait une bonne idé-


Votre phrase se coupait par le mouvement vers l'entrée. Les bodyguard étant rentrés dans le casino, ça ne sentait pas bon. Par instinct, vous restiez dans cette... étreinte, histoire de ne pas vous griller. Vous, en train de paniquer ? Pas du tout. Car vous saviez qu'il allait avoir un problème quelque part avec ce vole d'entrée, c'était plus qu'évident que la raison de ce mouvement... c'était vous.


De nombreuses idées trottaient dans votre tête. Comment faire diversion, il faut trouver un moyen de partir sans éveiller les soupçons. Stimuler une crise d'anémie ? Vu votre pâleur naturelle, ça passerait crème. Mais... ce serait d'autant plus étrange. Surtout que si des soins vous sont apportés, ils découvriront que vous n'êtes pas cette Charlotte, et ça serait encore plus problématique. Vous qui vous nommiez Dieu, il allait bien falloir trouver une idé-



- Ils s'approchent de nous... n'auri-... N'aurais-tu pas une idée pour faire diversion ?


Vous étiez toujours "dans ses bras". Horrible sensation d'être aussi proche de quelqu'un. Surtout d'un homme, surtout... surtout. Vous vous promettez que si il a une idée, mais que cette dernière est gênante, il y aura un meurtre. Cependant, vous n'aviez pas le temps d'y songer concrètement...



Ils étaient à cinq pas de vous.
©️️ 2981 12289 0

_________________
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lemony Snicket
Messages : 298
Pages : 1002
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 11:52
#Dsl j'ai paniquéMais le plus important c'est qu'on réussisse à avoir les infos non :) ?


Pour le moment, tout allait bien, non ? T’en avais l’impression. En tout cas ,t’avais beau retourner la situation un peu dans tous les sens, en essayant d’avoir un regard externe, tu ne voyais pas trop ce qui pouvait clocher. Votre manque cruel de complicité, certes. Bien vu, tu ne lui parlais réellement que depuis quelques minutes. Et t’étais pas certain de vouloir plus le connaître après cette expérience. Ce serait peut-être mieux pour tout le monde, il n’avait pas spécialement l’air d’être le genre de personne à vouloir – pouvoir ?- déconner sur tout et n’importe quoi. Surtout pas ce genre d’évènements. Tant pis. Tu pourrais toujours le partager avec William plus tard. Quand tu seras certain d’en être sorti sain et sauf.

Ce qui n’est plus tellement certain là tout de suite. Ton…cadet - ? T’arrives pas trop à déterminer son âge, t’as pas envie de t’y pencher c’est pas le problème principal là tout de suite.- semble avoir aussi remarqué le mouvement. Il s’est coupé dans sa phrase. Mais aucun de vous deux ne semble vouloir, ou pouvoir bouger. C’était peut-être ce qu’il y avait de mieux à faire. Ainsi que de faire comme si de rien était possiblement. Alors t’essayais de regarder autre part. En pouvant quand même les surveiller du coin de l’œil. Tu repars plutôt doucement vers le bar, essayant d’adopter une posture naturelle.

Sauf qu’ils continuent de s’approcher clairement de vous. Peut-être, peut-être que rentrer juste après les véritables invités était une mauvaise idée. Ils ont sans doute pris les noms. S’ils n’étaient pas totalement stupides. Ce qu’ils n’avaient pas l’air d’être. Dire que tu pensais ton plan presque parfait. Tu garde le russe contre toi, te forçant à réfléchir encore un peu plus rapidement lorsqu’il prend la parole.

« ▬ Peut-être, mais je ne suis pas certain que… »

Ca puisse aboutir.

Autant passer directement aux actes. Pour une fois que ton pouvoir peut t’être utile, autant l’utiliser. C’est bien de s’en rappeler en cas d’extrême urgence. Une des tables se renverse sur le pied d’n des gardes. T’as pas trop de remords, et en plus ça les distrait. T’essayes de t’éloigner un peu, sauf que t’as pas pensé qu’ils étaient deux. Et qu’apparemment celui qui n’avait pas été touché était loin d’avoir oublié son but. Il était à peine resté quelques secondes auprès de son homologue, avant de retourner son regard vers vous.

Chouette.

Là t’avais plus d’idée, et ça serait un peu trop louche de causer un deuxième accident. Soit. Soiit. Il devait y avoir une solution. Il y avait toujours une solution. Qui aurait été de ne pas paniquer premièrement. Mais t’as l’impression que vous êtes dans une impasse. T’as même pas envie de savoir ce qu’ils pourraient vous faire. Ce serait sympa, pour une fois que t’y mettais vraiment du tiens, que ça se finisse bien. Il faudrait juste…Juste quelque chose qui dévie son attention. Ou qui attire l’attention de tout le monde. Tu dois bien avoir quelque chose dans tes poches. Quelque chose d’utile entre les vieux paquets de biscuits là. T’y frôles des papier, une photo, tu sais aussi que t’as ton téléphone qui ne te sera d’aucune utilité. Prétendre un coup de téléphone ? Et laissez ton binôme du jour se démerder tout seul ? Certainement pas, c’est pas spécialement dans ton caractère.

Puis tu frôles quelque chose tout au fond. Une boîte. T’as même pas besoin de te demander ce que c’est. T’avais oublié qu’elle était là. Tu la gardais pour…Ouais, pour le souvenir maintenant. Cette bague que t’avais mise pour quelques mois au doigt de Beatrice, avant qu’elle ne te la renvoie par lettre, super moment. T’as plus le temps d’avoir des était d’âme, il est nettement trop proche de vous pour espérer quoi ce soit. Et avant même que tu puisses te demander exactement d’où vient cet éclair de génie – ou d’absurdité ?-, tu t’es retrouvé un genou à terre, à relever la tête vers Dostoy- Charlotte. Charlotte, à lui prendre les mains par la même occasion.

« ▬ Je sais que ça n’a pas toujours été facile entre nous, mais après tout ce qu’on…a pu surmonter, accepterais-tu de…m’épouser ? »

Ton cœur semblait battre aussi fort et rapidement que la première fois. Pas du tout pour la même raison, get scared later, mon cul. En plus t’avais un peu plus fort que ce que tu ne l’aurais voulu. Mais. Ca a au moins attiré l’attention des gens. G ê n a n t. Très gênant même, mais tu te forces à rester presque de marbre, même si avoir l’air légèrement paniqué ne devrait pas être trop grave. T’as l’impression que les gens autour de vous sont encore plus tenus en haleine que toi. Même le garde qui s’est arrêt-Qui vient de se faire pousser un peu par quelqu’un qui voulait venir voir de plus près sans doute. Ouais ouais. Il pouvait se faire piétiner actuellement que t’en aurais absolument strictement rien à foutre.

© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy et Aku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fyodor Dostoyevsky
Messages : 182
Pages : 193
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 12:53
Yes. I'm a pretty little fucking princess. Now forget this.Undo these chains, my friend
I’ll show you the rage I’ve hidden
Perish the Sacrament
Swallow, but nothing’s forgiven
You and I can’t decide
Which of us was taken for granted
Make amends
Some of us are destined to be outlived
and it's so sad
( In the night→ The Devil In I )
Vous aviez oublié la possibilité que votre... l'américain possède une capacité. Disons que vous aviez autre chose à penser là, actuellement. Comme le fait que plus le temps passait, plus vous haïssiez votre vie (du moins, cette journée). Lemony vous gardait toujours près de lui. Gé-ni-al. Il avait, apparemment une idée. Bien, vous étiez preneur. Soupirant, vous le laissiez faire, et vous aviez pu remarquer très vite une table tombée sur les pieds de l'un des bodyguard. Waw. Vous étiez presque étonné que ça marche... ... pas longtemps. Car  le second replongeait son regard sur vous. Vous étiez presque déçu de ne pas pouvoir utiliser votre propre petite capacité. Innocente chose surnaturelle capable de  tuer si nécessaire. Mais vous ne penser pas que ce soit une réelle bonne idée, alors dans le doute, vous laissiez juste aller. Peut être que l'américain avait encore un tour dans... sa poche.

...
Pardon ?


Vous aviez très bien vu que Lemony posait un genoux au sol, le regard vers vous, vos mains, prises en captivité dans les siennes. Ça  puait la merde, mais. Peut être qu'il n'allait pas faire ce que vous aviez en têt-


...

Idi  nia houille.
Podonok.


Une demande en mariage, c'était sa diversion ? Vous auriez très bien pu trouver une fenêtre, ou un balcon, et vous y jeter. Là, tout de suite. Mais non, ça serait, encore une fois, très mal vu. Surtout que ce ... Podlets avait donc réussi à rassembler toute les personnes présentes autour de vous. Vous vous forciez à faire un effet de surprise, alors que vous vouliez juste mourir.


- Ohhh ! Mon amour! Je suis si heureu..se !! Oui, je le veux !


......

Vous gardiez ce sourire à vos lèvres, signifiant également "vous, vous allez mourir, je vous préviens." - Si seulement vous pourriez avoir une vRaIe crise d'anémie, tout de suite, que vous partiez loin... fuck.

©️️ 2981 12289 0

_________________
jtm tutur 
Merci Yoshi jtm:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Quartier Animé-
Sauter vers: