AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Le personnage :: Présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i'll walk the unpaved paths, all alone with you + bashō

avatar
Messages : 3
Pages : 5
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 22:42

Bashō Matsuo



Nom & Prénoms : Matsuo Bashō.
Date de naissance : 16 avril.
Age : la vingtaine tout juste, deux dizaines comptées et recomptées sur les doigts.
Nationalité : japonaise.

Orientation sexuelle : il ne s'est jamais posé la question ; très probablement asexuel.
Groupe : mafia.
Métier/Job : saboter des choses, incluant mais non limitées à ta vie et ses relations interpersonnelles. tuer des gens, parfois ; nettoyer derrière les autres, souvent.
Avatar : Kamui Shirou (CLAMP).

Taille : 1m70.
Corpulence : un peu fine, il ne s'envole pas avec le vent mais il se plie (peut-être qu'un jour il cassera).
Teint : pâle, certains diraient d'une blancheur d'os ; il observera qu'ils sont encore plus blancs que ça.
Cheveux : fins, noirs et lisses.
Yeux : bleu sombre -- mais limpide comme l'eau claire.
Style vestimentaire : sobre presque impersonnel, toujours simple parce qu'il ne sait pas faire autrement.
Autres : il a l'air d'être à la fois là et à des années-lumière d'ici, trop dans la lune pour avoir les pieds réellement sur terre.

Votre personnage


Caractère

on le croirait sorti d’un rêve bashō, un rêve éveillé
(éthéré)
on le dit idiot, avec les sourires tristes qui ourlent les lèvres, les gestes trop tendres encore pour pouvoir prétendre à tuer -- on ne lui parle pas beaucoup, c’est vrai. il paraît calme, peut-être trop, figé au milieu des foules qui défilent en accéléré ; indifférent (sans doute) aux bousculades aux cris, il rit, doucement. il aurait sa doute mieux sa place ailleurs, dans un musée, dans un jardin, parmi d’autres objets aussi tranquilles que lui.
ce n’est pas qu’il ne ressent rien, oh loin de là. il est comme l’eau -- troublée par un galet, un instant elle ondule, puis elle l’engloutit. on imagine l’affront lavé, oublié. sous la surface froide, il polit sous ses doigts les angles jusqu’à ce qu’ils ne le saignent plus, il se contient
c’est sûrement un luxe de pouvoir se contrôler quand on s’abandonne autant.
on en rirait pourtant, si l’on savait que ni chaînes ni collier le retiennent, qu’il est libre et pourtant incapable de s’émanciper. l’oiseau, maintenant trop grand pour quitter la cage, s’y complairait (presque) avec la grâce des princes dans leur palais si l’on n’aiguisait pas tant ses serres. pourtant quand on l’envoie chasser, c’est avec la certitude qu’il reviendra toujours se percher sur le bras
(dépendant)
ni par affection ni par amour -- c’est par besoin, car il y a lui, et puis il y a les autres sans qui il ne pourrait pas vivre. s’il ne s’attachait pas, il se perdrait sans doute au premier coup de vent, éparpillé, écartelé à force de trop aimer.

il ne fait pas bon de s’envoler quand on laisse tout nous peser.



Histoire

c’est triste qu’il soit si simple de détruire ce qui a mis tant de temps à se construire.

on n’imagine pas toujours tous les efforts que l’on met à édifier, parfois même on n’en a pas conscience. on bâtit grain par grain, on grimpe brique par brique ; on ne se rend pas compte de la route parcourue quand on ne se retourne pas. parfois même on oublie pourquoi on a commencé à marcher, c’est juste ce qu’on fait depuis toujours alors on
avance
un pas après l’autre
ce n’est pas très important de savoir où on va
il paraît que ce qui importe c’est le trajet
(tout tracé)
mais il se permet de se perdre un peu, parfois, pour prolonger, faire un détour -- il y a beaucoup de choses à voir et
pas toujours le temps
alors on reprend bien vite sa main, pour le guider, le remettre sur le droit chemin
on s’assure qu’il ne s’égare pas plus, qu’il ne regarde que droit devant
(vers un horizon sanglant)
parfois les voies se croisent, pourtant
illusion d’optique peut-être, on croit que les lignes se touchent (pas forcément)
mais elles se longent et ça peut suffire pour se voir et se parler, surtout pour des enfants
(Ses yeux ont crevé les siens comme une trouée de ciel)
il aurait bien aimé que leurs pas continuent à se mêler, en vérité
mais qu’est-ce qu’on peut faire quand ils commencent à se dérober
quand Il commence à trébucher sur des bouts de pavé abîmés ?
on a encore tant de choses à se dire et
pas toujours le temps
alors on en gagne
il paraît que le temps c’est de l’argent
pourquoi l’argent ne deviendrait-il pas du
t e m p s
il réparera leur route avec des billets rouges et ce n’est pas grave si ça gâche le paysage,
il sait qu’Il ne regarde pas Ses pieds
(Il est trop céleste pour ça)
mais tu sais, bashō --
le papier ça ne tient pas et
si aérien qu’Il soit, Il ne peut qu’atterrir quand Il n’a plus d’air
et qu’est-ce que tu pensais qu’Il te dirait quand
Il découvrirait que tu reconstruisais Son chemin par dessus un
charnier

ce jour-là tout était rouge
le ciel tes mains Ses yeux
Son _____
(sans doute le tien aussi)
et tu sais au fond qu’aucun de vous deux ne voulait ça
tu es parti pour ne pas le tâcher plus
(c’est mieux que tu sois le seul à
t’empourprer)

c’est triste qu’il soit si simple de détruire ce qui a mis tant de temps à se construire.



Pouvoir

Narrow Road To The Interior
奥の細道, la sente-étroite du bout du monde

the summer grasses
all that remains
of brave soldiers dreams


Sa main se pose, le temps qui éclate sous ses doigts comme un sablier renversé ; les statues redeviennent rocs, le métal fond, les noeuds se défont, les murs s'effondrent. L'origine, le début, le commencement ; détruire ce qui a mis des siècles à se construire, restaurer ce qu'on ne peut plus réparer, faire marche arrière (car tout est poussière et
tout retournera à la poussière)

Le t e m p s
un torrent qu'il sait remonter à contre-courant mais qu'il ne saurait stopper car
son eau file trop vite
change trop vite
comme tout ce qui est
vivant
et il aura beau prier (vraiment), espérer (vainement)
il ne saurait affecter tout ce qui est fait de chair et de sang.



Derrière l'écran, je suis fatigay et j'ai ENFIN fini cette fiche ptn. Il s'agit de mon premier compte. J'ai connu le forum en copitant les potos comme d'habitude. Je pense être disponible quand on révoquera mes droits d'accès à youtube et pinterest. Mon expérience de BSD se résume à être très très très en retard sur le manga et emo sur dead apple. Enfin, alexa play despacito.



Halloween
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 111
Pages : 157
Date d'inscription : 20/11/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 22:45
e n f i n
je pleure déjà et il n'y a pourtant pas grand chose sur quoi pleurer
jtm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Pages : 80
Date d'inscription : 02/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 22:46
first lol (j'edit après bsx)

EN FAIT NON
PROUT
(j'edit qd même après)

donc j'edit : aled aled aled aled aled (t'en as déjà 5 comme ça)(et ça ne suffit pas à exprimer à quel point j'aime déjà Bashō ok) si doux si beau si fragile snif
laisse pas mes enfants violents rp avec stp je veux pas le casser

bref bienvenue (finalement)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 361
Pages : 16
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 19
Localisation : Dans le sud
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 22:54
Bienvenuuue !
J'ai hâte d'en savoir plus sur le futur mafieux 👀
Bon courage pour ta fiiiiche

_________________
Merci Fyfy et Tsu <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Pages : 69
Date d'inscription : 15/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 23:05
Bjr toi


Bienvenue sur le forum! Hâte de découvrir ton perso, surtout que j'aime déjà son pouvoir duh

Bon courage pour ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryūnosuke Akutagawa
L'emo tsundere
Messages : 420
Pages : 308
Date d'inscription : 01/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 10:50
bienvenue !!

j'aime déjà le début de cette fiche, j'ai hâte d'en savoir plus sur lui!
et puis aussi, choisir la mafia comme groupe, c'est une excellente décision 👌

tellement excellente que tu auras l'honneur de m'avoir pour valider ta fiche !
du coup, si tu as des questions, n'hésites pas à venir me voir !

bon courage pour ta fiche !

_________________

Don't you underestimate The kind of mess that I can make It's time to meet your bitter end 'Cause nothing tastes so sweet as revenge.

©️️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Pages : 5
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Déc - 14:43
gfhjgjf vous êtes tous doux jpp merci
(aled)

je promets que ça sera bientôt moins vide ici :(
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Le personnage :: Présentation-
Sauter vers: