AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Yokohama - Port :: Le port :: Hôtel Denouement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rp Nowel] Cheers to loneliness - Pv. Cunchicket ♥

avatar
Messages : 31
Pages : 52
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 15:18
Bonjour je squatteFt. Snicket
Snicket
Lemony
London
Jack
Noël, cette période ce n’était pas comme si il la gardait dans son cœur comme les trois quarts des gens dans ce pays, en plus il paraît que les coutumes y sont différentes, genre, Noël serait pour les couples, et le Jour de l’An pour les familles ou les amis, ah bon. Dans son pays natal c’était la famille à Noël, et les couples ben.. Ils se démerdaient pour avoir leur petit moment tranquille à eux. Là il était allongé sur son lit à regarder le plafond et à se dire qu’il était bien en train de se faire chier Jack, car il y a pas mal de membres qui sont partis on ne sait où avec on ne sait qui, mais ça on s’en fout. C’était le jour du réveillon et il avait été invité nulle part, en même temps, qui l’inviterait ?

Il fronça les sourcils et se redressa, s’étirant et se disant qu’il commençait à avoir faim, il était pas loin de 19h là en fait, et il n’y avait pas un bruit dans l’hôtel, c’était bizarre, enfin ça faisait bizarre. En attendant il commençait à avoir la dalle, il allait voir si il pouvait se faire à manger, sinon il irait s’acheter à manger, ce n’est pas ce qu’il y avait de plus cher non plus. Se levant, il mit tout de même une chemise, parce que se promener torse nu il ne sait pas si ça se faisait encore, puis il avait surtout peur d’avoir froid, c’était surtout ça oui. L’Américain ne prit pas la peine de se coiffer, il passait une main dans ses cheveux et ça fera l’affaire voilà. Descendant les escaliers et ne prenant pas l’ascenseur car il n’aimait pas trop ça, il arriva dans le bar et ne vit pas vraiment de gens et ça l’importait peu. Puis avança un peu plus vers le restaurant pour ensuite aller dans la cuisine, et remarqua un homme seul et isolé à une des tables du fond.

Quand il s’approcha un peu plus par curiosité il remarqua que c’était Snicket, un des deux nouveaux gérants de la Guilde. C’était un type bien c’est certain, mais là il semblait un peu beaucoup faire la gueule. Il aurait très bien pu passer son chemin et continuer sa quête de nourriture, mais il n’en fut rien, car il avait un cœur quand même, ça ne lui plaisait pas vraiment de le voir isolé comme ça. Alors comme si c’était chez sa mère, il s’approcha et s’assit à la table, posant un bras sur celle-ci et faisant coucou pour lui montrer qu’il était là.

- Hey. Qu’est-ce que tu fais là ? Enfin tout seul je veux dire. Tu sais je ne mords pas hein tu peux m’approcher et venir me voir plutôt que de rester à ta table comme si c’était ta seule amie.

Et qu’est-ce qu’il faisait avec son téléphone là, si il ne daignait pas le poser pendant qu’il lui parlait, l’appareil allait sûrement apprendre à voler à l’autre bout de la pièce. Ça lui fera déjà une excuse pour lui en acheter un neuf, parce que là on dirait un vieux Nokia son truc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 17:41
#NoëltonculouiJ'avoue que la table c'est un peu une tepu je croyais que c'était mon amie mais elle se fout de ma gueule :(


D’habitude t’aimais bien l’ambiance de Noël. Ou alors ça ne te dérangeait pas plus que ça. C’était plutôt sympa de voir les gens enthousiastes à cette occasion, puis toutes les décorations. Bon. C’était différent au Japon, mais c’était quand même festif. Il faisait peut-être noir assez tôt, mais y avait des lumières partout. Même si t’étais pas resté très longtemps dehors aujourd’hui, non. Les quelques cadeaux que t’avais voulu faire, tu les avais achetés il y a un petit bout de temps quand même, le temps de les envoyer et que ça arrive un minimum à temps. Autant se préparer un minimum. T’avais juste été chercher une espèce de vieux portable là. Il n’allait pas te servir énormément. Juste ce soir, après tu verrais bien ce que t’en ferais.

Ca faisait des années que t’avais plus passé un Noël avec ta famille, tes proches, et c’était généralement comme ça que tu pouvais encore communiquer un minimum avec eux. Jusqu’à maintenant ça n’avait pas posé de problèmes et personne ne voulant te nuire ne t’avais trouvé visiblement. Ou eux. Donc tant que ça marchait, tu continuais quand même. T’allais pas t’enlever, vous enlever les seuls moments où vous pouviez encore vous parler de vive voix. D’habitude, t’avais hâte aussi d’y être. Parce que c’était un des seuls moment où tu pouvais passer ne serait-ce qu’un petit moment avec Beatrice. Entendre sa voix. Parler de tout et de rien. Même si , franchement, depuis quelques années les nouvelles étaient moins joyeuses, pour toi. Son mariage et la naissance de ses enfants, oui bon, tu t’en serais passé. Enfin. Tant mieux pour elle.

Mais cette année, ce serait différent. Très différent, étant donné qu’elle n’était plus là. Et qu’elle ne le serait plus jamais en fait. T’avais encore du mal à réaliser, t’avais pas envie de réaliser non plus. Alors t’avais fait comme si de rien était au début. T’avais téléphoné à ta sœur, qui avait évité le sujet. Heureusement. Ton frère, c’était une autre histoire par contre. Ca t’avait saoulé eeet t’avais raccroché. Bravo. T’avais regretté après deux minutes. Eet par habitude, t’avais composé le numéro de Beatrice, tu l’avais fixé et…Tu ne savais pas quoi faire. T’avais pas envie de l’effacer ce numéro maintenant qu’il était là. Et ooh. Oooh, bizarre, quelqu’un avait appuyé sur la touche pour appeler. Ca n’avait même pas sonné, en fait, mais t’étais tombé sur son répondeur. Aah. Tu ne t’y étais vraiment pas attendu. Il était sans doute pété maintenant, ou perdu ? Tu ne savais pas. Mais sa voix. Juste entendre sa voix.

Elle t’avait manquée, terriblement. Ca t’avais fait un pincement au cœur. Un peu plus que ça, oui mais t’avais pas envie de l’admettre non plus. T’avais soupiré et sans vraiment t’en rendre compte, tu l’avais repassé. Encore. Et encore. A la base, t’avais voulu passer une soirée plus ou moins normale, peut-être manger un truc dehors, mais ça t’avait beaucoup trop déprimé au final. Beaucoup même. T’avais plus envie de bouger de cette chaise et de cette table. Par contre, tu te félicitais d’avoir acheté de quoi boire. Ouiii, c’était sensé devoir durer plusieurs jours. Mais au fil de la soirée, t’avais commencé à boire de plus en plus, oui. Jusqu’à la vider, quelle surprise. Ca ne t’avait pas étonné le moins du monde, oui. T’étais juste triste qu’il n’y ait plus rien.

Tu t’étais à moitié affalé sur la table, la tête sur ton bras, en gardant le téléphone près de toi. En écoutant le message, encore. Tu t’en lasserais pas. Jamais. T’étais près à y passer la nuit sans doute, oui. Maiis y avait eu du mouvement. Un peu au début. Mais ça c’était rapproché. C’était quelqu’un ? Ouais fallait croire. T’avais un peu de mal à te concentrer, à ouvrir totalement les yeux même. En fait, t’étais prêt à t’endormir. C’était plutôt une bonne berceuse mine de rien, la voix de Beatrice.Aaaah. Il avait coupé la voix en plus. Bon, c’était Jack, t’avais fini par l’identifier, ouii . Tu t’étais légèrement redressé. Même si tu ne devais toujours pas être présentable, non. Tant pis.

« ▬ Heey. J’sais pas. J’crois qu’ils sont tous partis fêter Noël ou un truc. Aah bah heureusement qu’tu mords pas. Mais j’savais pas que t’étais aussi ici. Euh, ouais, même si elle soutiens bien j’dirais pas qu’c’est la meilleure des amies. »

Tu t’étais pas attendu à ce qu’il y ait quelqu’un, en fait. Bon, au moins ta soirée serait un peu moins pitoyable. Ouais, en apparence, parce qu’elle était déjà bien flinguée sinon eet t’étais totalement pété. Même si ça avait déjà été pire. Et bon par contre, là c’était le moment où Bertrand là parlait dans le répondeur eeet t’avais raccroché en balançant le téléphone un peu plus loin.

« ▬ C’est ça feerme ta gueule toi. »

Ouais. Mais non. Maintenant t’étais triste parce que t’entendais plus Beatrice ouais. T’avais soupiré une nouvelle fois.Eeet tu l’avais repris. Juste une dernière fois.


© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Pages : 52
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 18:49
Bonjour je squatteFt. Snicket
Snicket
Lemony
London
Jack
C’était bien la première fois qu’il était ici et qu’il n’y avait personne aux alentours, enfin personne à part eux, car même si la Guilde n’était pas forcément très soudée au niveau des membres, ils restaient tout de même assez proches ou du moins il y en avait toujours un dans le coin. En même temps ils habitent tous là donc bon. C’est pas tout mais il observait quand même un peu son homologue, qui avait l’air assez fatigué, et pas seulement physiquement. Il venait de remarquer toutes les bouteilles oui, ah bah bravo, si il était torché oui il valait mieux qu’il soit là, Jack ne le connaissait pas plus que ça d’un côté, mais si il devait faire une connerie ou autre, il préférait rester là plutôt que le laisser seul dans un coin comme ça. Ca ne se faisait tout simplement pas, de laisser les gens seuls. Mais certains avaient du mal à comprendre hein.

Il croisait ses bras sur la table, puis finalement les décroisait pour virer toutes les bouteilles qui tapissaient celle-ci, les mettant sur le côté, car c’était pas un dépotoir non plus, puis il rangerait après, c’est pas grave ça. Ca l’attristait un peu de le voir dans cet état là en fait, finalement il était très probable qu’il allait rester avec lui, bien que de base il voulait simplement se faire un sandwich ou quoi et remonter dans sa chambre tel un insociable. Mais il ne l’était pas vraiment, alors il lui fera bien ça, de rester ici avec lui. En le voyant comme ça il s’était même demandé si il avait pas fait un coma éthylique, mais non tout allait bien, ça l’étonnait avec tout ce qu’il avait bu. En plus il lui répondait clairement, ça tenait presque du miracle là.

- Ouais sûrement. Puis toi tu fêtes quoi avec tout ça là ? C’est pas la table qui t’as demandé de ralentir en tout cas, j’pense que t’as une bonne descente mais aussi que ça suffit, t’es pas un bidon de bière non plus.

Il le regardait, et observait son état qui était assez… Peut-être pas déplorable mais assez triste quand même. Il avait envie de prendre soin de lui ouais, alors c’est ce qu’il allait faire. Snicket avait beau être vraiment pas mal, si il prendrait soin de lui il serait encore mieux, mais bon ça c’est son avis. Et il foutait- Ok le portable. Il comptait faire quoi avec ça déjà. Oui il venait de lui prendre des mains, au moins ça ferait taire toutes ces voix qui venaient de l’appareil. Il avait clairement éteint le truc et rangé dans sa poche, il lui volait pas, il lui confisquait, c’était différent.

- Oui c’est bon il a fermé sa gueule. Sinon t’as mangé toi ? J’ai trop la dalle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 21:04
#NoëltonculouiJ'avoue que la table c'est un peu une tepu je croyais que c'était mon amie mais elle se fout de ma gueule :(


Aaah, t’avais mal à la tête maintenant. C’était bête. Tu ne pouvais t’en prendre qu’à toi-même d’ailleurs pour ça. Tu savais que ça se terminait comme ça, quand tu commençais à boire. Parce que t’arrivais jamais à te mettre des limites. Du tout. Tu ne les respectais, sans doute parce que tu ne te respectais pas déjà. Ou plus. Parce que bon. Fut un moment tu y arrivais, tu ferais bien de recommencer. De faire au moins l’effort d’essayer, oui. Plutôt que de tout laisser tomber. Aah. Ca te faisait mal à la tête en plus. Ca s’empirait. En même temps, tu pourrais arrêter de balancer ta tête. Tu ne savais même pas pourquoi tu faisais ça. Tu le faisais pas exprès, de fait. Tu pouvais essayer de te concentrer par contre. C’était difficile. Puis finalement, t’avais légèrement rigolé, ou pouffé. Tu ne savais pas trop, mais un bruit qui y ressemblait. Ah bah au moins c’est que t’arrivais à être heureux même ne serait-ce que deux secondes.

« ▬ Ehe, Jack c’est coooomme dans Jack Daniel’s pff- »

T’aurais bien dit que c’était comme vos deux prénoms, sauf que ouais non, t’étais paaaas censé le diiire. Ca puait un peu oui. Beaucoup. Si tu te cramais toi-même, ce serait assez triste. Enfin bon. T’avais l’habitude. De toute manière, t’avais l’impression que tu pourrais pas être au plus bas. Dans tous les sens du terme. Ton bras t’avais lâché et ta tête avait failli retomber assez fortement contre la table. Ce qui aurait été. Assez fâcheux et douloureux en plus.

Par contre t’avais eu vachement peur. Peur du bruit là des bouteilles qu’il avait bougées. Comment, pourquoi. Où. T’aurais bien voulu l’aider, maiiis. T’étais pas assez en bon étant, non. Du tout. T’aurais pas beaucoup tenu. T’aurais su en déplacer une, et encore tu l’aurais sans doute cassée sur le passage. T’arrivais déjà presque pas à écouter ce qu’il disait. A suivre correctement.

« ▬ J’ai pas b’soin de fête de meerde pour boire, oh. Nah. J’crois bien qu’elle a une langue de bois, pffrt. Eh, heureusement d’ailleurs qu’elle a rien empêché, elle est déjà assez chiante comme çaa. Mouais, j’ai déjà vu mieux. Baah. C’est pas bon la bière. Dégeulasse. »

Aah. T’avais un peu passé ta main dans tes cheveux.Ca te servait strictement à rien, non. Mais bon. Pendant quelques secondes au moins t’en avais eu aucun devant les yeux, t’avais l’impression d’avoir eu un peu moins chaud aussi. Ouais t’avais vachement chaud en fait et tu ne t’en rendais compte que maintenant. Bien. Mais tu te fichais un peu de tous les maux que tu pouvais avoir, ressentir tant que Beatrice parlerait, ça c’était certain. Sauf que sa voix s’était soudainement éloignée. Comme le téléphone. NooON. T’avais essayé de le rattraper, mais tu ne savais absolument pas viser ni même estimer les distances. Du tout.

« ▬ Mais noOOn, il parlait plUs. J’avais pas finiIiiI, qu’est-ce que t’en as faIT. Naan, du tout. Mais j’pas spécialement envie de manger uuh. »

© 2981 12289 0


_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Pages : 52
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Déc - 0:42
Bonjour je squatteFt. Snicket
Snicket
Lemony
London
Jack
Bizarrement, Jack avait eu envie de s’occuper de lui, comme ça, et… Il s’était dit, allez savoir pourquoi, que si il ne le faisait pas, personne n’allait le faire, car de un ils n’étaient pas là, et de deux il ne savait pas quels genres de relations ils avaient avec lui les autres membres. Mais ce n’était pas spécialement ça qui le motivait, c’était surtout .. Il ne savait pas en fait, c’était presque instinctif. Il avait fini de poser les bouteilles à terre et mis le téléphone dans sa poche. Il avait en plus de bonne méthodes pour décuver, il allait essayer de le rendre un peu mieux au fil de la soirée. Déjà il venait de partir pour lui donner un verre d’eau, ça allait un peu faire passer l’alcool, pas en grande quantité mais ça lui ferait du bien. Jack le regarda un moment à sa blague, puis eut un léger sourire amusé, poussant le verre vers lui.

- Oui en effet. Boit ça en attendant, tu vas être un peu mieux.

Il s’installa un peu plus confortablement sur la chaise, étendant ses jambes et vérifiant si il ne faisait pas du pied à son interlocuteur, ce serait bizarre qu’il pense ça quand même, même si ça aurait pu être drôle. Mais pas trop. On va pas l’embêter alors qu’il est bourré quand même. Il croisa ses bras sur la table, observant toujours un peu Snicket et sortant des cigarettes de sa poche… Puis les rangea finalement, si il fait la bouffe après ce serait pas top. Ca l’amusait vraiment la façon dont Snicket parlait, c’était spécial et pas méchant du tout, plutôt .. basé sur l’humour apparemment et quelques jeux de mots douteux, mais ça ne dérangeait pas Jack du tout, bien au contraire.

- Hey fait gaffe tu lui ressembleras demain quand tu auras la gueule de bois. Mais en attendant ce soir ce serait mieux que tu ralentisses, pour de vrai, je sais même pas si tu peux encore te lever et tenir debout. Au pire je te porterais pour te ramener à ta chambre mais bon.

Ouais il était gentil à ce point, il pouvait tout de même lui rendre service, vu ce qu’il avait fait pour l’organisation. Et puis même il était cool Snicket donc c’est pas un problème si il lui rend service de temps en temps.. Quand il veut même, y’a aucuns problèmes, vraiment. Il le regardait se passer une main dans ses cheveux et trouvait ses yeux très beaux ouais, il était beau tout court. Il se redressa un peu plus sur sa chaise en l’entendant, il tenait vraiment à ces gens qui semblaient parler en boucle depuis un moment là ? Encore heureux qu’il avait éteint. Et- Il avait essayé de l’attraper le portable ou … ? Apparemment oui, et c’était trop triste, car il avait essayé d’attraper beaucoup trop haut. Ça l’avait fait légèrement rire.

- On s’en fout de lui, je l’ai mangé voilà. T’as pas envie de manger mais si en fait, c’est juste que tu penses pas à la faim pour le moment. Tu veux venir en cuisine avec moi ou t’attends là ? Car oui on va passer Noël ensemble, c’est décidé comme ça.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Déc - 1:26
#NoëltonculouiJ'avoue que la table c'est un peu une tepu je croyais que c'était mon amie mais elle se fout de ma gueule :(


Pourquoi il était parti. T'en avais vraiment aucune idée mais y avait plus personne juste en face. Étrange. Bon, t'avais du rêver. Et de la conversation aussi. Si ça se trouvait, tu t l'imaginais un lieu qui était même pas celui dans lequel tu te trouvais. Ce qui serait assez fâcheux. Mais tant pis. Tu regretterais le lendemain, de toute manière tu saurais rien faire d'autre la tout de suite que de te laisser mourir petit à petit. Ce qui pouvait être pas mal déjà. Un bon plan. T'espérais juste ne pas te revdiller sur du goudron en t'etant vomi ou pissé dessus au passage le lendemain. Y avait plus agréable. AaAh. C'était quoi ça. Un verre. Intéressant. Tu l'avais pris par réflexe même si tu t'étais acharné à boire au goulot toute la soirée eeeet très mauvaise idée. T'en avais renversé la moitié par terre et t'en avais eu sur ta main. C'était pas n'importe quoi, c'était de l'e a u. Cette chose puante et parfaitement immonde beaucoup trop présente sur terre. T'aurais pu hurler, geindre n'importe quoi. Mais non. Par réflexe de nouveau tu l'avais lâché et fais une pour en le voyant s'écraser en mille morceau. Tout ce qu'il méritait, oui. Alors que tu t'evertuais à essuyer ta main sur ta veste le plus possible, quitte à te faire mal.

“ NaaaAn. Psh, sale eau. Elle est moche. Personne va mieux avec caaa.„

Non, uniquement plus mal et tu pourrais carrément faire un exposé dessus. Mais ce serait trop l'on et t'avais bien trop la flemme aussi. En attendant t'zllzis approfondir ta relation avec la table parce que t'étais pas prêt de la quitter. Du tout. Ni même ta chaise, quoique tu finirais peut être par en tomber à un moment où a un autre, qui sait. Même si ce n'était pas dans tes plans, non. Mais rien ne fonctionnait comme dans tes plans, c'était chiant. La vie était chiante. C'était pas nouveau. Alors t'avais shooté dans le pied de la table gratuitement. Révolution.

“ - Pfff, j'en ai rien à foutre de toute manière y a personne d'autres que mon lit qui me verra demain. Alors que j'aie une sale gueule, si ça lui plaît pas iiiil la fermera de toute manière. De toute façon j'ai pluuus rien. Sauf sous mon lit mais je sais même plus ou est ma chambre. Pffff ça sert à rien de marcher, je pourrais trs bien dormir ici aussi, je suis sur que mes bras et même les bouteilles feraient de treeees bons oreillers. „

Mieux que le sol, oui c'était certain. De toute manière dans tous les cas tu dormirais mal. Soit tu ferais des cauchemars, soit tu te réveillerais tout le temps. Donc autant éviter de se fatiguer alors que le résultat serait le même. T'avais encore cherché ton portable, enfin le truc que tu t'étais procuré. Tu le voyais plus mais t'étais certain que la 73 ème fois serait la b o n n e. Que quelqu'un allait décrocher. Sauf qu'il l'avait manGé aaAh. C'était problématique ça. T'avais mis une main sur le bord de la table, en appui. T'avais voulu te relever mais t'areivais même pas à y mettre assez de force.

" - C'pas grave j'avais en rechercher un autre, de tout manière je connais son numéro paaar cœur. J'sais pas. Naaan mais te fatigués pas, le temps que tu te cuisines un truc j'serai sûrement rentré eeeet on pourra souffler les bougies si tu veux. „

Quoique. C'était peut être pas pour Noël ça, mais tant pis. Le problème c'était que tu savais pas te relever, tu t'étais juste rétamé sur ta chaise. Imbécile. Pour la peine tnallais laisser retomber ta tête contre la table, sait on jamais que ça puisse t'aider à remarcher, oui. Fallait peut être juste réveiller tes neurones, et c'était bien connu que se taper la tête contre la table aidait.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Pages : 52
Date d'inscription : 05/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Déc - 17:39
Bonjour je squatteFt. Snicket
Snicket
Lemony
London
Jack
Jack commençait déjà à chercher des solutions pour tout ça, pour savoir si il irait mieux ou non parce que là, ouais, il avait des doutes sur l’impact de sa santé si il avait décidé de vivre comme ça, ce serait dangereux, voire un peu trop même, on ne sait jamais sur qui il pourrait tomber si il se décidait à sortir pour x ou y raison, et puis même, il ne voulait pas le laisser tout seul, c’était hors de questions là tout de suite. En attendant, il allait bien voir si il allait mieux avec le verre d’eau qu’il lui avait donné, il paraît que ça peut aid- Quoi. Il venait de se passer quoi à l’instant là ? Il avait galérer avec le verre, en avait renversé et le récipient s’était fracassé au sol, encore heureux que Jack avait de la patience. Il ne manquerait plus que ça sinon il serait déjà parti depuis longtemps, mais non. Il avait même attrapé la main mouillée de Snicket et lui essuya avec un mouchoir pour éviter qu’il ne s’abîme la main qui était déjà devenue rouge à cause des frottements, bien.

- Je proposais c’est tout. Mais si tu n’aimes pas l’eau, tu bois quoi, à part de l’alcool ? Enfin que tu aimes bien. Des… Jus de fruits ?

Pourquoi pas essayer d’en savoir un peu plus. Il ne savait pas si son homologue détestait vraiment l’eau, du genre à boire, ou si c’était dans sa globalité, ce qui serait problématique, pour le coup il se demandait comment il faisait pour se laver et tout le reste. Bon. Il ne comprenait pas non plus ce soudain coup de pied dans la table, mais il va faire comme si il n’avait rien vu, ni rien senti, car non e n’était pas la table, mais sa jambe en fait. Juste hausser un sourcil.

- Non non, que je t’explique : Ce soir on va manger ensemble, ensuite je te raccompagne à ta chambre et je resterais jusque demain matin, pour voir si tu vas mieux, et les bouteilles sur ton lit elles vont virer, enfin, changer de place déjà pour commencer, pouf, comme par magie. Tu me dis surtout si tu es fatigué.


Il n’avait même pas fait attention qu’il cherchait encore son portable alors que Jack venait de le ranger dans sa poche, mais ça c’est pas grave, ça allait l’occuper pendant un moment. Mais le fait qu’il ne veuille pas vraiment qu’on cuisine et s’occupe de lui, il en avait rien à foutre, Jack allait le faire quand même, si il pensait qu’il allait abandonner aussi facilement, il avait tort.

- T’arrives à retenir son numéro par cœur mais pas le chemin de ta propre chambre, revois un peu tes priorités quand même. Et si si je vais te faire à manger aussi, tu dois sûrement avoir la dalle je te dis, tu vas rester sagement ici pendant que je vais mettre à cuire deux trois trucs. Et- Non te force pas à te lever c’est une mauvaise idée. Quant à ta tête laisse-la tranquille un peu tu veux ? Tiens attends.


Il était parti chercher un coussin qu’il avait été chercher sur un canapé dans une autre salle, puis l’avait ramené, un petit coussin qu’il mit sous la tête de Snicket, pour que ce soit plus confortable, puis avec un peu de chance il pourrait se calmer.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Pages : 855
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Déc - 19:10
#NoëltonculouiJ'avoue que la table c'est un peu une tepu je croyais que c'était mon amie mais elle se fout de ma gueule :(


Pourquoi ça existait l’eau aussi franchement. C’était vraiment la pire chose au monde. Pourquoi ça existait. C’était d’une immondice. Que ce soit la texture le goût, t o u t. Alors que l’alcool c’était quand même nettement mieux. A part quand ça te donnait assez mal à la tête. Vraiment. Mais tu lui pardonnais. Parce qu’il était bon et que tu t’en remettais. Puis là, t’avais pas encore mal. Non, du tout. T’arrivais juste pas à savoir ce qui se passait, ni même totalement contrôler ce qui se passait. Alors que le verre d’eau là, il s’était cassé et avait foutu la merde. Bah bravo. B r a v o. Tu l’aurais bien un peu plus victimisée, avec ton pouvoir même, sauf que t’avais pas envie de te faire mal au passage, ou à ton homologue, non. Surtout qu’il avait sans doute cru bien faire, oui. Non mais pourquoi si peu de gens n’étaient pas au courant de la dangerosité de l’eau. C’était évident pourtant. Beaucoup trop évident.

« ▬ Mhh, c’gentiiil. Nah mais c’même pas juste pas aimer, c’tune grosse pute, c’tout. Pfff, de l’alcool surtout. Ouaiiis, certains. Pas le pamplemousse naaah. Ca ça pue aussi. Eerk. Puis y a toujours des pépins prt. Pas bon. Mais l’jus de tomate, ça c’eeest bon. »

Ouais, avec un peu de tabasco aussi. Parce que sinon le tabasco tout seul c’était beaucoup trop fort. Pourquoi t’avais déjà goûté sans rien d’autre. Parce que tu t’emmerdais sans doute, oui. Qu’est-ce que tu ne ferais pas. D’ailleurs, à force de parler de boire là, t’avais soif. Teeellement soif. Sauf que tu n’avais rien à prendre là tout de suite, vu que tout était vide et que tout avait changé de place. Et que c’était trop loin de toi maintenant, bieen. Enfin des bouteilles vides, qu’est-ce que t’aurais bien pu en faire. Absolument rien.

« ▬ Quoiiii, mais t’as sans doute autre chose à foutre que d’manger icii. Ou d’aller là-baas. Noooon, je veux pas qu’elles partent, j’en aurai b e s o i n. Mmmh, j’ai juste soiiif. Eeet envie de mourir aussi, aaah. Mais c’est pas aussi simpleee, pourquoiii. »

Bon, ce n’était sans doute pas la personne à qui il fallait demander. Mais tant pis. T’avais laissé tomber l’idée de te relever là parce que ça n’allait pas du tout. T’étais totalement retombé sur ta chaise en soupirant. Ah, t’avais failli marcher sur un des bouts de verre. PffF. Méchant machin. Et tu t’étais un peu passé une main dans les cheveux, aussi.

« ▬ Ouaiis, mais on vient de changer d’endroit aussi làààà. Son numéro ça fait…J’sais pas moi. Dix ans qu’j’le connaiis ? C’pas une question de priorités, c’eeeest, de la logique j’crois. Mhhh. Ca prendrait pas longtemps d’aller en chercher un auutre. Mais j’arrive pas à me releveeer. PffF. Mais elle marche pas bieeen aussi. Beeh. »

Aah, c’était quoi ça. Un coussIn. C’était chouette, très confortAble. T’allais le serrer contre toi. Bon c’était dur de respirer avec ça trop près de ton visage, mais tant pis. T’allais quand même survivre. En tournant la tête sur le côté aussi.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Fyfy ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama - Port :: Le port :: Hôtel Denouement-
Sauter vers: