AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Derniers sujets

Fermeture de BSDparArthur C. Doyle
Mar 19 Fév - 0:34
Moi venir en paix promisparRyūnosuke Akutagawa
Lun 18 Fév - 13:23
[TOP] Yasashi KojiparInvité
Dim 10 Fév - 18:37
QuederlaparInvité
Dim 10 Fév - 17:47
PrismverparInvité
Dim 10 Fév - 17:03
[TOP] Love PistolsparInvité
Mer 6 Fév - 21:04
Peek A Boo!parInvité
Lun 4 Fév - 14:06
Death NoteparInvité
Sam 2 Fév - 10:18
Shingeki no Kyojin RebirthparInvité
Ven 1 Fév - 15:38

 :: Bars Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Kaiu Shirai
Messages : 137
Pages : 215
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 0:18

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown

Ptdr, re bjr twa

Feat Kafka


Quel est le comble quand on est adulte, hormi pouvoir gueuler sur les gosses ? Pouvoir sortir tard le soir. Enfin, là, il était pas  v r a i m e n t  tard. Mais au pire, on s'en tape. Tu avais eu envie de sortir. Partir de ton chez toi, tu étais de mauvaise humeur. Généralement, quand tu décides de sortir alors que tu es de mauvais poils, ça fini mal. Enfin, certaines personnes ris de ta situation dans ces cas là, mais pour toi, quand tu reprends conscience de tes actes, ce n'est absolument pas drôle. Enfin, là, pour le coup, tu te dis que c'est pas grave. Tu t'en tapes, encore. Tu avais juste envie d'aller boire de l'alcool, bien que tu ne tenais pas cette dernière, partant rapidement en couille après un ou deux verres. Mehhhhh, l'insouscience... bref.


Vous l'aviez cru? 
Ok. Il est donc un très bon menteur.


C'est surtout le fait  que tu dois """""""t'infiltrer"""""" dans un bar. Du moins, tu dois juste te faire passer pour un client lambda, et tout ira bien. Ce n'est juste qu'une mission d'espionnage comme le demandait ton métier, donc tu très bien comment t'y prendre, ce qui devait être évité, et les points forts de certaines techniques au cas où la situation est délicate de ton côté. Bien. Tout semblait être en ordre. Tu étais donc accoudé à ce bar où l'ambiance était... chaleureuse. Tu te demandais presque pourquoi tu devais espionner ces lieux. Enfin, c'est qu'il devait y avoir une raison, mais là, tu ne la trouvais pas. 


Cependant.
Cependant.


Une personne s'installait à côté de toi. Encore ça devrait aller, mais quand tu reconnaissais la personne, là, tu savais que ça puait énormément la merde. Kafka. Le rouquin que tu avais rencontré en étant forcé de le faire. Il savait que tu étais du Gouvernement, et là, ça te ferait énormément chier si ta mission coulait à cause de lui. Tu sirotais ton verre en tournant la tête, espérant qu'il ne te fasse
aucune
putain
de
remarque.

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown
#j'suisdanstropdeteamtavu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Franz Kafka
Messages : 62
Pages : 305
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 10:53
God save us, god save us all ! God hates us, god hates us all !Et bien Franz, est-ce qu’on ressentirait un peu trop la solitude ce soir ? Ce n’est pas pour rien que t’es enfermé entre tes quatre murs là à te tourner les pouces. T’as fini ta journée. Et t’as vraiment aucune putain d’idée de ce que tu pourrais faire actuellement. Hormis regarder ton plafond. Mais quelle détente incroyable. Quel divertissement. Même allumer ta télé pour avoir un bruit de fond et ne pratiquement rien comprendre serait plus amusant. Mais t’as la flemme. Ta télécommande a pris la fuite, tu ne la vois même pas d’ici. Alors tu paries avec toi-même. Tu paries tout simplement qu’elle doit être sous ton cul en fait. Parce que la veille tu t’es endormis devant, dans ce fauteuil même. Il y a quand même une chance qu’elle soit sous le meuble, mais tu n’as pas envie de jouer là-dessus.

D’ailleurs, tu te rends compte que ton pari est un peu con, parce que tu t’es dis que si tu la trouvais, tu bougerais, tu trouverais la foi de sortir dehors. Tu pourrais juste y aller et ne pas la chercher aussi. Mais non. Tu la trouves de toute manière coincée entre les deux coussins, assez enfoncée. Ah bah au moins maintenant elle est chaude. Maintenant tu vas pouvoir faire l’effort de la poser sur ta table. A côté du cendrier que t’avais pris la peine de vider. Incroyable. Maintenant ce serait encore mieux si tu te bougeais le cul plutôt que de végéter. Tu t’étires exagérément, passe une main dans tes cheveux avant de te relever. T’as même pas enlevé tes chaussures, c’est carrément un signe.

Tu décides de partir comme ça, avant que la flemme ne te rattrape. T’as juste pris ton portefeuille et tes clefs. T’aurais pu prendre un manteau par contre. Ta porte est à peine fermée que tu regrettes. Fort. Tu soupires et y a un nuage de buée qui en sort. Pourquoi faire demi-tour. Ce serait signer ton arrêt de sortie pour aujourd’hui. Et puis ça te motivera à te poser plus rapidement. Tu ne sais pas trop où. Y a pas trente six mille solutions. Comme si t’allais aller dans un karaoké. Et t’avais déjà mangé.

Restait la solution du bar. Solution qui te plaisait assez fort. Tu entres dans le premier venu, il est accueillant, et sa chaleur te reçois à bras ouvert. Tu détends un peu tes épaules en essayant d’aller vers le bar, la meilleure des places. L’ambiance semble assez calme. Ce qui ne te dérange pas pour le moment. T’es pas venu pour chercher la merde, juste pour faire passer le temps et…Revoir l’autre poireau ?

T’es pas quelqu’un de physionome. En même temps. Avec un œil tu retiens moins bien l’apparence des gens. Mais ne pas reconnaître le sosie des Granny Smith, fallait le faire. T’as un sourire qui a étiré tes lèvres. Et après avoir pris ta commande tu te tournes vers lui, alors qu’il tourne sa tête. Intéressant. Il est peut-être accompagné ? Apparemment non. Dommage, ça aurait pu être drôle de l’afficher. Tu pouvais toujours le faire ceci dit. Tu shootes un peu dans sa chaise, histoire d’attirer son attention plus ou moins discrètement. T’allais pas lui sauter au cou non plus. Ce serait assez malvenu.

« ▬ Eeeh, j’y crois pas, tu quittes donc vraiment ton bureau de merde. Ca va, t’es pas trop dépaysé ? Qu’est-ce qu’tu bois même. »

©️ 2981 12289 0

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka 181022090217710280

s w a g:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaiu Shirai
Messages : 137
Pages : 215
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 16:14

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown

Ptdr, re bjr twa

Feat Kafka


Qu'avais-tu espéré déjà. Ahhh, oui, c'est ça, c'est qu'il ne te fasse aucune remarque, et qu'il ne te parle pas. Et bien sûr, que ce passe-t-il ? Il te parle, certes, il n'a pas dit explicitement quel était ton métier, mais il l'avait sous-entendu avec votre histoire de bureau. Si il savait à quel point, au final, tu voulais retourner à ton bureau. Mais, pour une fois, tu allais faire l'effort de ne pas t'énerver, de rester calme en toute circonstance, alors que tu avais juste envie de te jeter d'une fenêtre, ou de mourir empoisonné par ton verre d'alcool. Tu te mordais la lèvre inférieur en tournant ton regard vers le rouquin, tu aurais voulu lui balancer une phrase magnifiquement aromatisée de sarcasme, mais tu te retenais, encore.


- Ohhh, tient, Kafka, je t'attendaiiiiiiiis.


Tu fis un petit signe de tête au serveur, disant que tu revenais, continuant ce sourire niais et forcé. Puis tu te levais, prenant par le col le rouquin en le forçant à aller dehors. L'air froid de l'extérieur te claquait le visage. Putain, rien, ne, va. Tu soupirais en le lâchant, le fixant de ton air (pas du tout crédible) hautain et sérieux.


- J'vais être honnête avec vous. Je suis censé être sous couverture, pour mon travail. Alors éviter pertinemment de citer ma position professionnelle, sinon je me promet de vous le faire regretter.


Eh. Tu n'étais pas du tout agréable là, à raison. Tu n'avais clairement pas envie de perdre ton travail à cause de lui, et SURTOUT à cause de lui. Mais... il pourrait être utile, dans un sens. Tu songeais quelques minutes, puis les regards (de travers) des autres clients te fit comprendre qu'ils te suspectait déjà de quelque chose.  Mais pour l'instant, ils étaient trop cons pour faire un rapprochement entre le gouvernement, et les choses pas très légales qui se passent ici. Tu soupires encore un peu.


- ... A cause de vous, on me fixe, alors vous allez devoir vous faire pardonner en vous faisant ce que je vous dis si jamais ça part mal. Car sinon, c'est vous aussi qui prenez. Connaissant cet endroit...

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown
#j'suisdanstropdeteamtavu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Franz Kafka
Messages : 62
Pages : 305
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 16:56
God save us, god save us all ! God hates us, god hates us all !T’as changé du tout au tout, en tout cas, ton air. T’es passé de cette moue à un énorme sourire. Qui n’annonçait rien de bien bon, certes. Mais t’aurais pas pu tomber sur quelqu’un de plus distrayant. Du moins t’avais l’impression. T’es content, c’est tout. C’était bien une des premières fois où t’étais content de voir quelqu’un. De passer du temps avec quelqu’un. Bon. Ca n’avait pas l’air d’être partagé. Mais tu t’en foutais totalement. T’y avais pensé pendant absolument deux secondes, fin. Enorme.

« ▬ Ouais, je saais, désolé de t’avoir fait attendre auuussi longtemps, mais je suis quelqu’un d’extrêmement occupé. Ca me rendait triste de te voir tout seul là dans ton coin. Alors je fais ma bonne action de l’année. »

Bien sûr, renverse la tendance tant que tu le peux, Franz. Parce que t’étais sans doute plus seul que lui. Et que tu n’avais pas la moindre idée qu’il se trouvait là. C’était juste un énorme hasard. Une coïncidence. Assez incroyable d’ailleurs, il fallait bien l’admettre. On te félicitait peut-être de sortir de ton trou pour une fois. Et bien. Tu pourrais réitérer l’expérience plus souvent ? Ca pourrait même se révéler agréable.

Pas du tout comme se faire prendre et tirer par le col par contre. T’avais réussi à avaler de travers ta salive au passage, et ça avait été les pires secondes de toute ta vie peut-être, parce que t’essayais de ne pas lui cracher dessus non plus en essayant de survivre.Alors dès qu’il t’avait lâché, t’avais passé une main sur ta nuque, en essayant de reprendre ton souffle le tout en lui lançant un regard noir. T’avais même pas sorti. Une. Putain. D’insulte. T’avais même essayé d’être sympathique. Et qu’est-ce qu’il bavait maintenant.

« ▬ Qu’est-ce que tu voulais j’en sache putain. Je suis pas ton chien, tu pouvais pas, je sais pas me dire normalement de t’accompagner dehors ? Aaah, j’en tremble de peur, tu compterais faire quoi même, me tirer les cheveux ? »

Pourquoi tu lui donnais des idées. Ca faisait vraiment mal ce genre de choses en plus. Mais il ne devait pas penser à ça non, à bien pire certainement. Tu soupires un peu, et tant que t’es dehors, qu’on te traînait plus, t’en profite pour allumer une clope, ça pourrait de réchauffer aussi un minimum. Tu grommelles un peu en allemand, juste pour la forme.

« ▬ Tu t’es pas dis que c’était peuuut-être à cause de ta coloration de coréen là ? Ou parce que tu viens de traîner un mec dehors ? Il a quoi cet endroit même, on dirait juste le derniers des bars avant la fin du monde. Euh ouais, ça dépend de ce que tu demandes. Si c’est taper des gens je suis partant. Dis moi que c’est taper quelqu’un, s’te plaîîît. …Même si c’est toi ça me va, promis je viserai pas tes dents. »


©️ 2981 12289 0

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka 181022090217710280

s w a g:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaiu Shirai
Messages : 137
Pages : 215
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Déc - 1:00

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown

Ptdr, re bjr twa

Feat Kafka


Bon, peut être que ta réaction était un peu trop disproportionnée, alors que Kafka avait raison, il n'en savait rien. D'un geste las, tu soupirais, l'écoutant se plaindre suite à ton acte. Ceeeertes, tu n'aurais pas dû faire ça, mais c'est surtout les nerfs qui ont agit avant ta pleine conscience, alors tu ne peux pas trop t'en vouloir non plus. Si il savait le stress que c'est de devoir être sous couverture dans un endroit comme celui ci. Enfin, maintenant que tu avais conscience que Kafka était dans les environs, peut-être que ça te détendra, permettrait de te calmer un peu. Car quand tu es stressé, tu as tendance à faire de la grosse merde, alors il fallait voir les bons côtés de la chose.


- Ouiii, bon. Je suis désolé, je n'aurais pas dû faire ça. Mais ça m'a fait stressé, j'avais peur que tu fasses cramer ma couverture alors que ma mission est loin d'être terminée.


Tu passais une main sur ta nuque, te la massant en passant. Rhhh, tu sentais ce moment ... très mal? Tu avais un pressentiment désagréable, mais en soit, tu avais l'habitude de ça, alors bon. Arcquant un sourcil, tu fixais le rouquin. Tu espérais ne pas en arriver à frapper des gens parce que pour toi, ce n'est pas frapper des gens, c'est utiliser ta capacité, car ta force physique n'est pas haute. Et elle est encore plus basse après que tu ais utilisé ton pouvoir, merci jambe de merde.


- Cet endroit, d'après les rumeurs, serait le théâtre de nombreuses attaques avec des personnes aux supers-pouvoirs. Egalement, un détenteur de pouvoir aurait la faculté d'empoisonner les liquides qu'il voit. Je pense que vous comprenez le soucis ? Bien que ce ne soit que des rumeurs, je me dois de les fonder ou non.


Enfin, tu voulais pas crever en goutant une boisson qui semblait être empoisonnée. Ce serait très con pour toi. Soupirant encore une fois, tu tournais les talons vers le bar en attendant que le rouquin finisse sa cigarette.


- Je ne pense pas que nous arriverons jusqu'à une situation de bagarre, mais si c'est le cas... vous serez le premier à être envoyé sur le front, soyez ravis !



Vous retourniez  tout les deux dans l'établissement, reprenant vos places initiales. Tu regardais scrupuleusement toute les personnes au caractère louche. Rien pour l'instant, et tu te mis à paniquer en imaginant que tu ratais quelque chose, et qu'un mort allait être découvert ce soir. Ce stress montait dans ta tête, si bien que tu recommandais un verre d'alcool, le buvant cul-sec. Seul soucis, tu tenais mal l'alcool... Et tu te mis donc à avoir un petit fou rire (un fou rire qui montrait que tu stressais) silencieux.

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown
#j'suisdanstropdeteamtavu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Franz Kafka
Messages : 62
Pages : 305
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Déc - 23:15
God save us, god save us all ! God hates us, god hates us all !Ah bah ça t’apprendrait, à essayer d’être sympathique avec les gENS. Maintenant t’avais manqué de mourir étouffé. Oui non, absolument pas. Il aurait fallut nettement plus. Mais bon être traîné comme un sac à patates ou plutôt comme un vulgaire chien, c’était pas trop ton trip. Ou alors dans d’autres conditions, avec un commun accord au préalable, oui. Surtout qu’ici, tu ne pensais pas avoir fait quoique ce soit de méchant ou autre. Tu l’avais à la limite un peu chambré, ouais. Était-ce une raison pour te donner un traitement pareil ? N o n. Mais, maiiis il s’était excusé oui. Ca par contre c’était très appréciable. Surtout que t’aurais pas parié sur le fait que ce soit un mec qui sorte des excuses à la première occasion. Ca avait directement calmé ton boudage en perspective. Mais pour la forme, t’avais quand même un peu grogné. T’allais pas lui sauter dans les bras non plus.

« ▬ Ouais, j’trouve aussi. Oh, tu m’as pris pour qui ? Je suis pas non plus ce genre de boulet qui va gueuler que tu travailles pour le gouvernement sur tous les toits hein. Qu’est-ce que tu dois foutre même dans un bar, vérifier la qualité de l’alcool ? »

Parce que si c’était le cas, tu voudrais bien l’aider. Avec un énorme plaisir, oui. Et si ça pouvait être ça e t frapper des gens, tu serais aux anges. Vraiment la meilleure des soirées que tu pourrais passer en fait. T’aurais été tellement content de pouvoir le faire. Tu te préparais même déjà mentalement à le faire. T’avais regagné un sourire sur ton visage, assez rapidement. C’était motivant, et tu savais aussi que t’aurais aucun mal à mener à bien ta mission. Sans compter que ce serait le meilleur moyen de se fatiguer naturellement avant d’aller dormir. Et d’avoir de la bonne fatigue aussi.

Mais il s’agissait juste d’un truc de gens à pouvoir. Ouais bon, ça n’avait rien de bien incroyable non plus, même toi t’en avais un. Bon, c’est sûr que ce serait un peu gênant si tu finissais empoisonné. T’en avais même grimacé en y pensant. Avant de passer nonchalamment une main dans tes cheveux.

« ▬ Ouais bah peut-être qu’il aime pas les gens hein. Eeet qu’il aide à sa manière au niveau de la population mondiale en essayant de la réduire. Mais s’il pouvait faire ça autre part que là où on va, ouais ce serait pas mal, ça m’arrangerait. Et tu comptes faire comment pour pouvoir le repérer ? On attend qu’il tue quelqu’un ? A moiiins que quelqu’un n’ait le super pouvoir de détecter les poisons ? »

Ouais, t’étais totalement ironique, mais au fond, ça pouvait être le cas. Peut-être même que le coréen non coréen là détenait un pouvoir et qu’il exactement celui-là. Peut-être que t’étais destiné à être un devin. Que tu pourrais avoir un nouveau travail, une nouvelle vie. Mais non ça avait l’air un peu chiant d’être mystique. T’en avais déjà marre rien que d’y penser.

« ▬ Mais pourquoii partir tout de suite si négatif. Ca a jamais tué personne une baston non plus. Enfin si, mais voilà. Aah, c’est gentil mais je veux pas servir uniquement de bouclier non plus hein. J’espère que tu sais un minimum te battre ? Sinon t’inquiètes, je peux t’apprendre, même sur le tas. »

Multifonction, oui. Et t’allais même le suivre directement. Parce que bon t’avais encore un verre à vider là bas. Quiii pouvait être empoisonné. Bah oups t’avais déjà tout pris. Bon. Au pire si tu ressentais quoique ce soit d’anormal tu pourrais peut-être coller une malédiction à absolument tout le monde dans cette pièce avant de mourir. Histoire que tu sois pas le seul à souffrir non plus dans l’histoire en f a i t. Maiis en attendant t’allais un peu regarder ton voisin qui venait de boire cul sec le nouveau verre qu’il avait. T’avais même sifflé d’admiration.

« ▬ Ah bah j’aurais pas parié que t’aurais une telle descente. Mais je suis certaain que j’peux tenir plus longtemps que toi. »


©️ 2981 12289 0

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka 181022090217710280

s w a g:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaiu Shirai
Messages : 137
Pages : 215
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Déc - 18:24

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown

Ptdr, re bjr twa

Feat Kafka


Tu avais la flemme de réfléchir là. C'était peut-être là la raison qui te poussait à t'enfiler tes verres d'alcool beaucoup trop vite. Surtout que depuis ton accident, tu ne devais pas boire tes verres aussi vite, simple précaution. Mais dans ton état, tu ne sais plus ce qui est bien... ou pas. Kafka te parlait, mais ton stess t'empêchait d'écouter, et donc tu lui foutais des vents involontairement. Oups, tu n'es presque pas désolé. Cependant, bien que ton esprit soit ailleurs (et on a pas envie de savoir où), tu arrivais à avoir les pieds un minimum sur Terre pour entendre la petite pique de Kafka. Quoiii,c'est un défi qu'il te lance ? Parce que tu en avais bien l'impression. Et oh, va-chier, ta mission te saoule, tu avais envie d'en profiter. Profiter de quoi? Vaut-mieux pas savoir (car toi-même tu ne sais pas). Tu n'avais même plus la présence d'esprit nécessaire pour te dire que tu n'avais que des mauvaises idées en tête là actuellement, et il faudrait mieux que: Soit tu abandonnes ta mission (comme ça c'est déjà le cas ?) Soit tu t'en charges puis tu te barres.


Mais ces options sont soûlantes. Donc tu allais prendre l'option numéro trois (oui, tu n'en as cité que deux, non non, tu sais compter). Et le but de l'option trois, c'est de "fuck off" la vie et faire tes conneries si tu le désires. (Comment ça tu es en train de jouer ton post au Gouvernement ?)


- Tes paroles sonnent comme un défi, et j'aime bien ça.


Enfin... normalement tu ne devrais pas dire ça, et tu devrais surtout te taire. Et surtout te calmer. Bref, stop les conneries. Tes yeux bleus analysaient le bar, il ne semblait rien y avoir. (Ou sûrement que ta vision était devenue cheloue au vue de tes verres d'alcool qui sont montés dans ton cerveau (oui, tu en as un, bien qu'on pourrait le douter)). Tu recommandais deux verres de saké, dont un pour Kafka. Cependant, ton regard était figé sur un homme au - loin, il avait l'air insupportable rien qu'à l'apparence, mais on t'a toujours éduqué pour que tu penses : "on ne juge pas un livre à sa couverture" (oui tu compares un humain à un livre, tu ne sais plus l'expression pour les gens, et rho fuck).


C'moi qui offre, j'pas envie te faire payer, l'rouquin.


Etais-tu bourré ? Nooon, pas tout de suite.


- Ehhhh, d'ailleurs, pourquoi t'étais ici au juste...?

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown
#j'suisdanstropdeteamtavu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Franz Kafka
Messages : 62
Pages : 305
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Déc - 16:30
God save us, god save us all ! God hates us, god hates us all !Tu te calmes quand même, petit à petit. Parce que peut-être qu’il était sincère, et qu’il ne l’avait pas fait expr- Ouais non. On ne pouvait pas prendre quelqu’un par le col sans le faire exprès et le traîner sur plusieurs mETRES. Dire qu’il avait réussi à monter dans ton estime. Un des seuls. Tu ne savais même pas trop comment, parce que vous vous en étiez pas mal mis sur la gueule la dernière fois aussi. Mais ça t’avait amusé au final. T’avais eu un bon temps de midi et des sushis gratuits en les lui volant. Puis t’es sûr au fond qu’il est de bonne compagnie. Pas spécialement chiant non plus. Il a de la répartie, sinon tu serais déjà parti et tu ne lui aurais même pas adressé la parole non plus. T’as l’impression qu’il est en train de réfléchir à ta proposition. Tu souris un peu. Tu sais comment ça va se finir, c’est pas la première fois que tu commences à te prendre une cuite de cette manière, juste en essayant de provoquer quelqu’un. Certainement pas la dernière fois non plus. Tu voulais juste t’amuser encore un peu. Beaucoup, t’avais rien de mieux à faire de toute façon. Et ce n’était pas un mal de tête qui allait t’empêcher de travailler le lendemain. T’avais vécu bien pire déjà. Tu souris encore plus à ses paroles.

« ▬ Ehe, bien sûr qu’c’était censé sonner comme un défi. Eet ça m’aurait vachement déçu que tu le relèves pas. J’espère que tu sais ce à quoi tu t’engages ! »

Parce que t’allais pas y aller de main morte. Et puis quoi encore, risquer de perdre ? Noon. Jamais de la vie. Parce que t’étais pas du genre à être bon joueur, qui laisse en plus n’importe qui gagner. Non mais fallait pas non plus pousser. T’avais même un peu ri, comme pour te donner du courage. Tu l’entends très bien commander quelque chose. Du saké ? Il est pas là pour rigoler non plus en fait. Tant mieux, autant avoir un adversaire à ta hauteur. Tu t’appuies contre le bar en question, tu t’étires un peu. T’hausses légèrement un sourcil en l’entendant d’ailleurs. Il voulait payer ? Mais grand bien lui fasse. Voilà, il était encore une fois remonté dans ton estime. Pas qu’un peu.

« ▬ Ah ouais ? En quel honneur ? Gratuitement là comme ça ? Eh, c’est pas que ça me dérange, du tout même, maiiis je trouve ça juste louche. »

O u i. Bah t’étais pas à ça près, non. D’ailleurs t’avais déjà pris le verre qu’on venait de te servir et tu l’avais vidé d’un coup. Autant faire les choses proprement en fait hein. Ce serait nettement mieux pour tout le monde. Tu lui souris encore un peu, juste histoire de le défier encore un peu.

« ▬ Je me faisais pas mal chier tout seul chez moi. Alors tant qu’à faire, aaautant se faire chier dans un endroit intéressant où il y a de quoi boire. »



©️ 2981 12289 0

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka 181022090217710280

s w a g:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaiu Shirai
Messages : 137
Pages : 215
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Jan - 22:27

Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown

Ptdr, re bjr twa

Feat Kafka


Tu ne sais absolument pas dans quoi tu t'embarques, mais autant dire que: ça t'amuse (tu es juste trop con pour comprendre que ça peut mal finir, te connaissant). Sauf que tu te connais pas dans ce genre de situation (rip). C'était donc bien un défi que te lançait le rouquin (parfait, ça allait t'amuser durant un petit temps (espère de con)). Tu avais encore assez de conscience pour te dire que ton compte bancaire allait en prendre un coup si vous faîtes un défi débile, et que tu payeras (mais imbécile, tu n'as pas oublié que tu es en mission à la base)- haha, tu t'en fous. Tu hochais la tête à ses interrogations, bien sûr que c'était gratuit, et que c'était comme ça. Pourquoi se méfie-t-il ? C'est louche que tu fasses un geste gentil (oui.) - ta gueule. Cette petite voix qui est apparue de nul part et qui te demande d'être responsable te saoule (et je continuerais comme ça si tu retouches à un seul verr-) Tu bois ton saké cul-sec.


(tu vas le regretter) et tu le sais, mais tant pis, au point où tu en es (tu es surtout désespérant).


- Je vois, je vois, et bien sûr, le hAsArD vous a conduis jusqu'à moi, incroyable.


Tu aurais presque pu applaudir le hAsArD, mais malheureusement (non, heureusement), tu n'étais pas totalement soûl au point d'attirer toute l'attention sur toi (tu sais très bien que tu parles trop vite)- Et alors, tu t'en fous. Tu te mis même à rire tout seul (effrayant.) N'oubliant pas que tu étais en très bonne compagnie, et sûrement que cette personne avait des points communs avec toi (espérons que votre point commun n'est pas d'avoir l'objectif de finir bourrés.) - Et si c'était ça ? Qu'est ce que tu vas faire, sale voix (qui est en fait un tout petit mal de crâne, mais si tu perçois ça comme une voix, c'est préférable d'aller consulter). Consul-quoi.


- Dit moi donc, que voudrais-tu boire là ? Fait toi plais'... enfin, n'abuse pas sur le prix, j'm'appelle pas Ali-baba.


Ou Aladdin.
C'est bien Aladdin, en plus tu aurais une belle Jasmine là, bon rousse, mais c'pas grave, c'qu'un détail. (wow, tu pars vraiment en sucette , Kaiu).

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka Unknown
#j'suisdanstropdeteamtavu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Franz Kafka
Messages : 62
Pages : 305
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Jan - 22:23
God save us, god save us all ! God hates us, god hates us all !T’as envie de le remercier. Comme ça. Gratuitement. Et sincèrement. C’est ça le pire. Ca ne te ressemble pas. Mais t’as vraiment envie de le remercier d’être là actuellement. Parce qu’il sauve ta soirée. Ouais t’as failli tirer la gueule, mais tu comprends la situation. T’aurais pu faire foirer son truc. Et puis voilà, tu te sens bien avec lui. Il te tire d’une soirée juste en solo où tu te serais totalement fait chier. Bon oui. L’alcool jouait sûrement aussi pour le coup. Mais t’avais envie de lui faire un câlin. Là tout de suite. Sauf que tu te retiens. T’es pas totalement débile. Tu sais que ça sera mal pris. Mais par contre si tu continues de boire, t’es certain que tu finiras par le faire à un moment ou à un autre. Ce sera un remerciement pour les boissons, voilà. Surtout qu’il allait sûrement perdre. Ca l’aiderait à s’en remettre hein. Ou pas. Mais tu le ferais parce que ça te semblait être l’idée du siècle. Même si tu sentais venir la fatigue qui se pointerait là et tu finirais peut-être par t’y endormir. Advienne que pourra, t’étais là pour te mettre une cuite, pas pour faire la mijaurée.

« ▬ Bah ouais faut c r o ir e . J’y peux quoi s’tu viens dans l’bar près de chez moi aussi ? T’sais, je l’ai loué avant de savoir que t’existais, puis stalker les gens, c’est pas trop mon truc, je préfère les approches directes, ça marche nettement mieuux. »

Autant se prendre direct le râteau, oui. Plutôt que de le faire traîner en longueur et se faire des idées. Râteau ou pas, tu prends la peine de prendre l’entièreté de tes cheveux entre tes mains pour bien les mettre derrière tes épaules, et tant qu’à faire, tu les attache. Ce sera plus pratique. Et ça montrait que tu rigolais plus non plus. Ok pour faire n’importe quoi, mais pas pour se retrouver avec une tonne de nœud et tu ne savais quoi dans tes cheveux le lendemain en fait. Tu les aimais bien, inutile de les traiter comme de la merde. Tu rigoles un peu, l’effet de l’alcool sans doute, en l’écoutant.

« ▬ Oulah. J’suis difficile pour le café, pas pour l’alcool, tant que ça défonce un minimum sinon c’est pas drôle du tout. J’connais pas tout ici, à part quelques bières. Eeet le sake. A toi de voir si tu veux prendre ce qu’il y a de plus fort, et que ça coûte un certain prix, ou alors qu’oon se défonce à coup de bière bon marché et que ça te coûte pas spécialement cher. Rooh, ça aurait pu être joli comme nom aussi. T’aurais pu avoir un putain de chameau. Ou de dromadaire, je sais pas lequel on monte c’est moche de toute façon. Ou un t a p i s volant. T’imagines ? Ca doit être beaucoup trop pratique. Plus que les voitures là. »

Moins bruyant, et les accidents seraient peut-être moins dangereux aussi en fait. Qui sait. Il faudrait faire un sondage, et essayer, ouais.



©️ 2981 12289 0

_________________
Quand la citrouille et la pomme ont bu, ça donne... || ft. Kafka 181022090217710280

s w a g:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Bars-
Sauter vers: