Forum RPG sur l'univers de BSD !
 

 :: Yokohama :: Centre ville :: Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heureux sont les ignorants [Pv Atsushi - Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 70
Pages : 1162
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 21
Localisation : Yokohama
Voir le profil de l'utilisateur




Charles Baudelaire
Bloody fucking roses
Mar 16 Mai - 20:25
Le parc était comme suspendu dans le temps durant les quelque secondes de silence qui suivirent son intervention. Ce temps fut largement suffisant pour permette au cerveau de Charlie de recommencer à fonctionner normalement. Petit à petit, elle se rendit compte de l’impulsivité de ses actes et aux finalités possibles de cette situation critique dans laquelle elle s’était fourrée. Il fallait maintenant réfléchir à une solution pour se sortir de là puisque soyons sérieux, ce n’est pas avec des fleurs aussi dangereuses soient elles que Charles pourrait arrêté une arme capable de trancher des membres.

« - Les civils n'ont pas à prendre part aux conflits de la mafia, encore moins à connaître nos raisons. 
- La… La mafia ?
- Écarte-toi de là et il ne t'arrivera rien. Tu ne peux pas aller plus vite que les balles… »

Charles eut du mal à ravaler sa salive. Ses jambes s’était mise à trembler et sa tête tournait violemment tout à coup. Toute cette histoire aller finir en drame… Elle venait de défier un membre de la mafia et tous ses sbires étaient prêts à lui trouer la peau de dizaines de balles. Comment sa journée avait-elle pu dégénérer à ce point ? Maintenant qu’elle en était là, rien ne servait de faire demi-tour ; de toute façon même si elle partait, rien ne lui garantissait de rentrer chez elle saine et sauve.

Elle ferma les yeux une seconde, aspira une grande bouffée d’air et repris une position stable sur ses jambes, les deux bras grands ouverts. Même si Charlie savait que la femme en kimono n’hésiterait pas une seconde à le faire, il faudrait d’abord lui passer dessus avant de pouvoir atteindre le garçon derrière elle. Un tout petit espoir au fond d’elle lui disait qu’avec un peu de chance, sa détermination passerait au travers de son regard et lui ferait gagner du temps. Heureusement, elle n’eut pas besoin de plus de temps. La police arrivait.

Elle put enfin se détendre un peu et respirer plus facilement, les mains posées sur ses genoux. Charlie n’avait pas l’habitude de se laisser aller à ses angoisses, mais on pouvait dire que ce qui venait de se passer n’avait rien d’habituelle. Une fois calmée, elle profita de l’agitation autour d’elle pour faire disparaître les fleurs créaient un peu plus tôt. Ce serait trop dommage que quelqu’un meurt à cause d’elle encore une fois. Pas aujourd’hui.

« - Merci beaucoup ! 
- Qu’est-ce que… Mais tes jambes, elles, elles sont… Tu es debout !»

Le garçon qu’elle venait d’aider était face à elle, un sourire accroché au visage. Et il venait de la remercier comme s’il avait juste eu besoin qu’on lui indique son chemin… Les yeux de Charlie étaient ronds comme des billes et faisaient des aller-retours entre l’endroit un peu plus loin où il avait perdu beaucoup de sang, preuve qu’elle n’avait pas rêver, et ces jambes, bien attachées au reste du corps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 173
Pages : 270
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
Localisation : Dans sa résidence
Voir le profil de l'utilisateur




Kôyô Ozaki
闇に咲く花
Mer 17 Mai - 16:22
img_rp
Heureux sont les ignorants
Kôyô et chaton de gouttière

- Madame?

Les policiers approchaient, se doutant probablement de ce qui se passait/c'était passé. La Mafia contrôlait une partie de la police, s'alliait à eux même, parfois. Cela dit, ça ne voulait pas dire qu'ils fermeraient les yeux, il ne fallait pas trop y croire.
Les subordonnés de Kôyô attendaient son ordre. Qu'allait décider la cadre? Abattre la civile? Abattre le tigre-garou? Pour ce dernier, l'envie ne manquait pas. Malheureusement les instructions étaient claires, pas de victimes civiles ni policières sans ordres explicites.

Assassinant du regard la pauvre créature qui pensait pouvoir être capable de protéger Kyôka, la jeune femme se tourna vers le sbire tenant son ombrelle pour la ravoir. Elle y rangea sa lame puis l'ouvrit, s'en servant comme on était supposé le faire, soit pour s'abriter du soleil. D'un geste, elle les congédia ensuite d'un geste accompagné d' "Amenez la voiture" tandis qu'elle regardait une dernière fois le duo.
Quelle blague... Un tigre garou faible qui leur avait donné tant de mal n'était pourtant qu'au final un faible ne survivant que grâce à son pouvoir de régénération... Il n'avait qu'un contrôle limité sur ce qu'il était, sur son propre talent et pour en rajouter une couche, il n'avait pas la conviction d'aller jusqu'au bout. Kyôka ne pouvait pas dépendre d'un tel illuminé... d'un tel faiblard, certainement pas! Kôyô aurait limite eu plus confiance si Dazai lui avait tenu le même discours, car elle savait ce qu'il valait. Non, il fallait que sa protégée soit tombée sur cet Atsushi qui avait besoin de l'intervention d'une civile et de la police pour s'en sortir.
Et dire qu'Akutagawa avait perdu face à ça... et qu'il avait été si irresponsable que Kyôka avait préféré rejoindre ça que rester avec la cadre, qui aurait su lui apprendre à vivre avec son passé et son pouvoir.

Kôyô était furieuse.

C'est pourtant sans un mot et calmement qu'elle repartit dans la direction opposée, vers la sortie du parc où sa voiture devait déjà l'attendre. La police ne chercha pas à la stopper. Elle avait de toute manière reconnu l'officier qui s'était déplacé et qui, en fait, avait déjà croisé le chemin de la jeune femme. Autant dire qu'il n'avait pas envie de recommencer et puis, malgré les appels alarmistes reçus et la quantité de sang présente, la victime semblait se portait on ne peut mieux, de quoi pourrait-il l'accuser alors?

Que le tigre-garou ne se réjouisse pas trop vite. La Mafia le retrouverait, c'était certain. De même pour cette jeune fille qui ne s'en tirerait pas si aisément pour s'être immiscée entre la cadre et sa proie.


Revenir en haut Aller en bas
Heureux sont les ignorants [Pv Atsushi - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Sont-ils heureux ?
» Pourquoi les hommes sont heureux !!!
» Maddox et Zoé sont heureux de vous présenter leur fille !
» Comment savoir si nos poissons sont heureux?
» SOCIETE - Est-ce que les poissons sont heureux en aquarium ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Yokohama :: Centre ville :: Parc-
Sauter vers: