Forum RPG sur l'univers de BSD !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

YOSANO AKIKO ou le meilleur médecin du monde

avatar
Messages : 275
Pages : 1225
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 15
Jeu 27 Avr - 21:07
Armed Detective Agence
Akiko Yosano


Surnom: Euh... La tortionnaire ? Le médecin sadique ?
Age: Vingt-cinq ans.
Sexe: Femme.
Nationalité: Japonaise.
Métier/Rôle dans l'organisation: Médecin de l'agence des détectives armés.
Orientation sexuelle: Bonne question. Les hommes forts et en aucun cas macho, probablement.
distinctifs: La pince papillon dans ses cheveux.
Yosano Akiko, Bungou stray dogs

Caractère & Physique

Devant vous se tient une femme, assez jeune, de toute évidence. Cette hypothèse serait validée si elle vous révélez avoir vingt-cinq ans. Certains disent qu'une fille aux cheveux courts, ce n'est pas très féminin. Yosano prouve que cette affirmation est fausse. En effet, si sa coupe à frange au carré n'atteint même pas ses épaules, sa démarche, son style vestimentaire, sa posture, tout est féminin chez elle, et semble calculé pour mettre sa beauté en avant. Mais ne vous laissez pas abuser par son apparence et voyez plutôt cette étincelle sadique dans son regard mauve, et craignez de la voir s'enflammer. Car alors, son sourire vous promettera de longues souffrances à vous faire froid dans le dos. Qui eut crut qu'une médecin pouvait se révéler aussi effrayant ? Alors faites attention à ne pas la contrarier si vous venez à la croiser en ville.
Surtout qu'en effet, les chances de tomber sur elle dans un centre commerciale sont grandes. Car oui, sadique ou pas, c'est une femme, le shopping est très important pour elle. Elle n'hésitera pas, d'ailleurs à entraîner un membre de l'agence avec elle, histoir d'avoir un porte bagage. Ces derniers le savent d'ailleurs très bien et ont donc appris à la fuir. Mais revenons au mode survie : les choses à éviter si vous ne voulez pas l'énerver. Ne la sous-estimez pas, être une femme n'implique pas d'être faible, et elle le fera savoir à tout homme un peu trop macho à son goût (ce qui impliquera alors pas mal de tortures psychologiques ou physiques). Mais aussi, n'oubliez pas qu'elle est médecin. Même si elle est sadique et semble prendre du plaisir à manier son couperet fétiche, elle respecte la vie. Ne bafouez pas une chose aussi sacrée devant elle, elle le prendra mal, car comme toute personne du monde médical, elle a connu la tristesse que l'on ressent face à l'incapacité de sauver une vie. Elle sera donc prête à tout pour protéger son entourage, mais aussi la ville en général. Elle ne serait pas membre de l'agence si ce n'était pas le cas.
Si elle paraît calme et réfléchie, elle n'a pas peur de prendre les devants malgré les dangers qu'elle pourrait encourir. Mais c'est parfois un défaut, notamment lorsqu'elle fait preuve d'une certaine agressivité envers la mafia alors que l'affront aurait pu être évité. Mais malgré son sadisme certain, et ses autres défauts, elle est un membre apprécié de l'agence, elle semble d'ailleurs assez proche de Ranpo. Mais elle est surtout essentielle pour la survie de l'agence des détectives.  Ben oui, qui soignerait les blessures des détectives, si elle n'était pas là ? Et puis, ça ne peut être qu'un plaisir d'être soigné par une aussi jolie femme. Ou pas...

Histoire

300 mots minimum
En y réfléchissant bien, la vie passée de Yosano n'est pas des plus palpitantes. Cela ne signifie pas qu'il n'y a rien à dire sur elle... Mais que vous voulez-vous savoir ? Commençons peut-être par le premier événement à l'avoir réellement marqué, à avoir contribué à forger son caractère. Rien de grandiose, au fond. C'est à peine si elle s'en souvient, mais c'est le genre d'événement qui marque à long terme. Elle avait quatre ans. Sa mère était enceinte d'un petit frère ou d'une petite soeur. Elle était très contente, elle allait devenir grande soeur ! Et elle vivrait heureuse avec son papa, sa maman, et son petit frère ou sa petite soeur ! C'était ce que son coeur d'enfant lui disait. Mais non. Son père prit la fuite, reléguant ses dettes à sa pauvre femme. Il abandonna tout. Yosano était persuadée qu'il rentrerait, après tout, il rentrait toujours. Et puis, elle voyait sa mère fatiguer et peine seule, c'était obligé que son père rentrer pour l'aider. Mais il ne revint jamais. Il lui fallut du temps pour en prendre conscience. Comme son héro pouvait-il disparaître ? Lorsqu'elle comprit qu'elle ne le reverrait plus, elle se mit à penser qu'il était faible. Lâche, faible, nul... Ce n'était pas un héro ! Il avait fui... Et elle voyait la santé de sa mère se détériorer, à force de s'occuper d'elle toute seule. Et le petit frère ? Fausse couche due au surplus de travail. Dès ses huit ans, la petite Yosano décida qu'elle allait devenir une femme forte pour aider sa mère. Elle se mit à travailler très dur à l'école. Ses notes montèrent, faisant la fierté de sa mère. Mais ça ne suffisait pas. Vers ses onze ans, Yosano décida d'observer sa mère au travail. Sa mère avait beaucoup de métiers, femme de ménage, nourrice, serveuse dans un café. Yosano voulait l'aider, alors elle la regardait travailler dans le petit café. Un jour, elle remarqua l'impolitesse d'un groupe d'homme à son égard. Pourquoi ? Sa mère était gentille, pourtant... En écoutant discrètement la conversation des hommes, elle les entendit raconter des chose idiotes telles que “les femmes, c'est bête, faible, et tout et tout...”. Cela la mit dans une colère noire. Elle avait envie d'aller donner des coups de pied à ces crétins. Sa mère était forte, très, elle travaillait tellement ! Oui, les faibles, c'était eux, les hommes ! Elle quitta le café en courant, pour se calmer. Elle ne voulait pas créer d'ennuis à sa mère en attaquant les clients. Elle décida de rentrer chez elle en bus. Elle attendait tranquillement un des véhicules quand un garçon lui demanda comment prendre le bus. Pff... C'était bien un homme, ça, même pas capable de prendre un transport en commun. Faisant preuve de la plus grande arrogance qu'elle le pouvait avec son air de gamine, elle lui expliqua ce qu'il voulait savoir. Comble du malheur, il prenait le même bus qu'elle ! Comble du comble, il s'assit à côté d'elle ! Il avait sorti des papiers sur lesquels il écrivait des choses, lançant des exclamations telles que “trop facile !” “tellement simple !”, comme s'il voulait attirer l'attention de Yosano. Et réussit... Il lui expliqua que c'était un jeu d'énigme, ajoutant qu'elle n'y arriverait pas. Et puis quoi encore ? Comment pouvait-elle ne pas battre un homme ? Pourtant... il avait raison... Il était beaucoup, beaucoup plus fort qu'elle. Son intelligence surprit Yosano. Mais elle n'aimait pas son arrogance. Il l'énervait. Sans prévenir, elle lui sauta dessus pour lui tirer les cheveux. Une bataille de gamins, direz-vous... Oui mais dans un bus, pas une très bonne idée. Il tomba à la renverse et s'ouvrit le crâne. Mais ça, seule Yosano le vit. Aucun autre passager n'eut le temps de le voir car son pouvoir se déclencha pour la première fois. Elle l'avait soigné, guérit, sauvé. Le garçon se remit un peu trop rapidement de ça, indiquant à la jeune fille qu'elle lui devait une faveur, car si elle l'avait soigné, ce n'était que pour réparer son erreur, mais que ça ne l'excusait pas. Il lui demanda son nom, pour qu'il puisse la trouver quand il réclamerait son du. Persuadée qu'il ne la retrouverait jamais, Yosano le donna. Elle rentra chez elle, et eut tout le temps qu'elle voulait pour réfléchir à ce qui s'était passé.
Des années plus tard, Yosano faisait ses études de médecine à Yokohama. Son téléphone sonna. Cette voix... Non, ce ne pouvait pas être... Et si, c'était ce gamin arrogant. Le seul homme pas totalement faible qu'elle connaissait. Comment... ? Elle aurait dû être énervée qu'il l'ait retrouvé, mais étrangement, elle était contente qu'il ne l'ait pas oublié. Il lui proposa de rejoindre une agence de détectives. Pour toute réponse, elle lui rit au nez et dit “fais comme tu veux !”. Elle s'attendait à ce qu'il la rappelle.  Mais rien. Elle croyait qu'il l'avait oublié. Elle était... déçue ? Non, impossible. Mais il se souvenait d'elle. Il avait juste pris le temps d'organiser un test d'entrée. Le test consistait surtout à une sorte de “parcours du combattant”, autrement dit affronter pleins d'obstacles et tout ça, dans le but de sauver des blessés. Yosano risqua sa vie sans hésiter, elle était la seule à pouvoir réussir, pensait-elle. Celle, qui grâce à son pouvoir, avait le plus de chances de survivre et de soigner efficacement les blessés.
Inutile de préciser que découvrir que ce n'était qu'une mise en scène l'énerva passablement. Mais... elle était désormais une détective, et ça sonnait plutôt bien. Et vous l'aurez deviné, mais “le garçon arrogant”, c'était Ranpo.

Talent


“Ne donne pas ta vie”. C'est le nom de son pouvoir. Vous vous en doutez sans doute, mais le pouvoir de Yosano ne consiste pas à tuer tout le monde. Bien au contraire. Le pouvoir qu'elle possède est très rare mais aussi très utile. Il lui permet de soigner les blessures. Mais, malheureusement, car rien n'est absolument parfait, les conditions pour qu'il fonctionne ne sont pas des plus agréables. En effet, si son traitement est efficace sur la minute-même, la personne blessée doit être mourante. Pratique pour assouvir ses pulsions sadiques... Mais allez savoir pourquoi, ses patients ne la remercie presque pas, une fois le traitement effectué...

Pseudo: Yosano Akiko
Age: Quinze ans.
Double-compte? Nope !
Comment avez-vous découvert le forum?: Bonne question... Je suppose que Google est mon ami.
Votre premier avis sur le forum?: Première image que je vois en arrivant sur le forum : tous ces beaux mecs ! “Saigne du nez”. En gros...
Votre premier avis sur le forum ? Quelque chose à améliorer/modifier/supprimer ?: Non pas pour l'instant.
Avez-vous lu le manga/regardé l'anime ? Si oui, jusqu'où êtes-vous rendus: J'ai vu tout l'anime et lu les scan jusqu'au chapitre 43 (volume 11).

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 218
Pages : 1169
Date d'inscription : 01/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Ryūnosuke Akutagawa
L'emo tsundere
Jeu 27 Avr - 21:50
Bienvenue sur le forum !

Bien que ta présentation soit complète et que dans le principe, je n'ai pas beaucoup de chose à redire, je tiens quand même à t'informer qu'Akiko est son prénom et Yosano, son nom de famille. Du coup, il va falloir que tu inverses ça ^^'
Sinon, Yosano a également connu Mori dans son passé (sans doute quelque chose lié à la médecine, étant donné que Mori était un ancien médecin). Après, tu n'es pas vraiment obligé d'incorporer ça à ton histoire, mais plus inrp (si on arrive à avoir un Mori :3).

Je te laisse donc changer ton nom, et puis, je te validerais ;)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 275
Pages : 1225
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 15
Ven 28 Avr - 16:49
Merci !

Ah oui... En effet, un peu bête comme erreur. Je viens tout juste de modifier ça.

Ah bah j'apprends des choses. Si ça se trouve, ils sont de la même famille, parce qu'ils se ressemblent quand même cheveux et presque même couleur des yeux. (Ne pas me prendre au sérieux).
Bref, maintenant, je pense que ma présentation est correcte ^^.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 257
Pages : 449
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
Localisation : Dans sa résidence
Voir le profil de l'utilisateur




Kôyô Ozaki
闇に咲く花
Ven 28 Avr - 17:09
AKIKO MON IDOOOOOLE badass yosano

Si tu savais à quel point tu me motives ♥️
Maintenant je vais maltraiter Atsu deux fois plus juste pour qu'il ait le plaisir de te voir ♥️.♥️


Petite chose: à mon avis Aku te demandait aussi de changer l'ordre nom/prénom dans ton "Profil", tu peux modifier ton pseudo là bas (j'ai fait la même erreur à mon arrivée x) )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 275
Pages : 1225
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 15
Ven 28 Avr - 20:43
Hey ! Moi aussi je t'aime bien, Kôyô, tu es numéro 3 dans mon classement de mes caractères féminins préférés de bsd ^^

Ah ah ce sera avec plaisir, je vais déjà commencer à préparer mes instruments de torture médecine. (Hache ou tronçonneuse ? J'hésite...)

Ah, mais par contre je ne peux pas modifier mon profil tant que je n'ai pas rempli certains champs obligatoires, on dirait. Dont la fiche de liens (de mon personnage, je suppose), or ma fiche n'a pas encore été validée, donc logiquement je ne peux pas encore faire ma fiche de lien, non ? (Arrêtez-moi si je me trompe, parce que douée comme je suis, y a des chances...)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 218
Pages : 1169
Date d'inscription : 01/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Ryūnosuke Akutagawa
L'emo tsundere
Ven 28 Avr - 21:08
Oupsie doupsie !
J'avais oublié ce léger détail ! My bad.

Du coup, j'ai fait la modif pour toi (parce que je suis tout puissant) et j'ai donc l'honneur de t'annoncer que tu es dorénavant validée !
Mais avant de te plonger dans une folle aventure, il va falloir que tu recense ton avatar ICI et ton auteur/pouvoir ICI !

Au plaisir de te revoir inrp ou sur la CB ou sur le groupe Discord !
(Je repose le lien ici, d'ailleurs: https://discord.gg/SsFg8Bh )

_________________

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
YOSANO AKIKO ou le meilleur médecin du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le meilleur hôtel du monde
» Le meilleur aéroport du monde: Hong Kong
» Top 10 fabricants de montres de luxe ?
» mon meilleur ami
» le meilleur livre sur la paille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Le personnage :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: