Bungou Stray Dogs
La guerre est déclarée...
Face à la défaite cuisante de la guilde, le conflit pour dominer Yokohama une bonne fois pour toute ne fait que commencer. Alors que chaque camp se bat pour ses valeurs, le chaos s'installe progressivement dans la ville, mêlant ainsi de simples citoyens au nombre de victimes. Cette guerre finira-t-elle par avoir une conclusion ? Et si cela est le cas, terminera-t-elle dans la peine et la souffrance ou bien une paix pourrait-elle être possible ? La réponse est entre vos mains.
En savoir plus.

Akutagawa

Fonda

Cocoa

Designeuse

Mori

Admin

John

Admin


 :: Hors de Yokohama :: Les Alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous ici ? •• Sei/Doppo

avatar
Messages : 53
Pages : 160
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Avr - 12:54
retournement de situation
Hier Kunikida enquêtait. Il est allé à l'hôpital dans le cadre de cette enquête. Cette sortie a confirmé des doutes qu'il avait, et maintenant il a localisé l'endroit où la mafia avait emmené un homme qu'il… qu'il était censé protéger. Un goût amer se fait sentir alors qu'il conduit vers le petit entrepôt un peu à l'écart de la ville où se trouve l'homme.

Il n'a emmené personne avec lui, cette mission n'est pas si importante que ça après tout. Il s'agit bel et bien de la mafia, mais d'après les renseignements donnés par Ranpo ils ne sont pas nombreux, et Kunikida saura s'en sortir seul. Il arrive sur les lieux peu après, c'est déjà l'après-midi. Ce qui le chiffonne, c'est qu'il aurait bien aimé avoir des nouvelles de la chirurgienne contactée hier… Mais rien. Et ça commence aussi à l'inquiéter… il suffit qu'on ait remarqué qu'il est allé à l'hôpital et a découvert ce que voulait cacher la mafia, et c'est… Non, n'y pensons plus. De toute façon il arrive.

Et le voilà qui commence à infiltrer discrètement les lieux. Il est très efficace, seul, et il a déjà réussi à repérer la forme du bâtiment, la position des différentes salles. Un garde passe non loin, et c'est sa chance : en quelques instants il l'assomme et récupère son trousseau de clefs. Un jeu d'enfant, d'ailleurs. On ne leur apprend pas à se battre, à la mafia ? Bah, ce n'est pas lui qui va s'en plaindre. Le blond progresse dans les lieux, s'enfonçant dans un sous-sol qui… est plus grand que ce qu'il pensait. Ça risque de se corser à partir d'ici. Et son rythme ralentit, il n'a pas le choix s'il ne veut pas alerter tout le monde.

Au détour d'un couloir, il entend une conversation. Les hommes semblent parler d'otages,et des traitements qu'ils leur réservent… Le temps presse. Plus le temps de faire dans la dentelle, Kunikida griffonne sur les pages de son carnet. Une grenade aveuglante et un taser, ça devrait faire l'affaire pour les trois personnes qu'il entend. Sans plus attendre, il leur lance la grenade, et profite du choc pour en mettre deux hors d'état de nuire. Le troisième semble plus alerte et pousse des cris en essayant de sortir son arme. Rah… Rapidement, le blond s'efforce de le faire taire, mais le combat a quand même duré quelques minutes, et fait du bruit. Il ne va pas falloir tarder à partir.

Avec un grognement, il déverrouille la porte de la salle où doit certainement se trouver l'homme qu'il cherche. Garde une main sur sa propre arme au cas où il ne serait pas seul. C'est une petite pièce où se trouve… "… V-Vous ?" Il est surpris. C'est une possibilité qu'il avait écartée, mais il avait une fois de plus raison. Seule, attachée à une chaise de sorte à ne plus pouvoir bouger, se trouve la chirurgienne qu'il a consultée hier. Pas de trace de l'homme qu'il recherche. Une caméra de surveillance. Il est définitivement repéré, Kunikida. "Est-ce que tout va bien ? Depuis combien de temps êtes-vous enfermée ici ?", demande-t-il en rangeant son arme et en refermant la porte avant d'aller détacher la dame. "Je… Je suis désolé, c'est probablement de ma faute si vous en êtes arrivée là…"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Pages : 99
Date d'inscription : 05/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 18:59
Ce jour-là, Sei finissait sa journée à 18h30 mais une urgence l'avait fait rester jusqu'après 20h. Rien d'extraordinaire jusque là, elle s'était attendue à ce genre de situation en faisant ces études là. En revanche, ce qui était moins ordinaire c'est lorsqu'on l'interpella au moment où elle sortait -enfin- de l'hôpital. Une autre intervention au service des urgences. Seulement, en plus de ne pas connaître la personne, elle trouvait étrange qu'il ne porte aucun uniforme, que ça soit interne, médecin, ambulancier ou infirmier. Enfin... elle n'eut pas le temps de pousser la réaction plus loin puisque quelqu'un derrière elle lui plaqua un tissu sur la bouche et le nez.

Lorsque la jeune femme reprit conscience, on la transportait. Sa tête était lourde et, à part les mouvements du véhicule et quelques voix, elle ne percevait pas grand chose. Au final, elle perdit à nouveau connaissance sans même avoir eu le temps de faire une hypothèse sur ce qu'il se passait.
Sei se réveilla complètement quelques temps après (impossible pour elle de dire combien de temps exactement). Ses mains et ses chevilles étaient attachées et ses yeux bandés. Son sang pulsait contre ses tempes, sa respiration s'était accélérée. Elle paniquait.
Ses derniers souvenirs remontaient à l'hôpital, ensuite rien.

- C'est elle?

Une voix lui parvint, semblant venir d'en face. Inutile de dire qu'elle n'avait strictement aucune idée de quoi faire, ni comment agir... Sei sursauta lorsque la porte s'ouvrit. Qu'allaient-ils faire? Lui enlever le bandeau sur ses yeux? Non... elle entendait juste des bruits de pas.
D'une voix tremblante, elle tenta d'amorcer un dialogue.

- Qu'est-ce que vo...
*SCHLAK*
- Ta gueule!

Impossible de savoir ce qui l'avait frappé, mais même sans rien voir, elle savait que sa tête tournait. Bon sang... pourquoi était-elle arrivée là? Etait-ce lié au détective venu plus tôt aujourd'hui? Elle ne voyait pas en quoi elle pouvait être mêlée à ce point là dans l'affaire sur laquelle il enquêtait mais...
Bref, l'homme partit sans dire autre chose, la laissant renouer avec le silence.
Et quel silence pesant.
Aucune réponse.
Que des questions.
La douleur à sa tempe qui s'intensifiait.
Immobilisée sur une chaise.
Il fallait qu'elle dorme.

Non, la jeune femme ne devenait pas déjà folle mais se tournait vers le seul qui pouvait l'aider en ce moment: Adam. Et pour le contacter, il fallait parvenir à dormir malgré les circonstances.
Au bout d'un temps infini, son corps et son esprit parvinrent enfin à sombrer dans la somnolence. Cela ne dura toutefois qu'un instant car une sorte d'explosion la sortit de sa torpeur.
Il y avait des cris et des bruits de lutte.
Une attaque?
Un règlement de compte?
Quoique ce soit, ça la terrifiait, et elle s'immobilisa complètement sous cette terreur lorsqu'elle entendit à nouveau la porte s'ouvrir.

"… V-Vous ?"
*... Moi?*

Cette voix... Elle lui était familière. Son cerveau eut à peine le temps de lui souffler un début de nom que la voix reprit alors qu'on enlevait ses liens et qu'elle put enfin retirer son bandeau.
Le détective!
Sei le fixa sans réagir de longues secondes, le temps d'essayer de remettre de l'ordre dans ses pensées.

- Je... Que... Qu'est-ce que vous faites là?

Qu'importe ses questions, c'est la seule chose qu'elle pouvait lui dire là tout de suite. Son regard se posa ensuite sur ses propres poignets, rouges, irrités d'avoir été attachés. Puis ses doigts tâtèrent l'endroit où elle avait été frappée et où une bosse s'était déjà formée. Son esprit lui rappela alors les questions de son 'sauveur'.

- Je... je sais pas... Je me souviens de l'hôpital... le soir du jour où vous êtes venus me voir... J'ai aucune notion du temps ici.

Ses doigts étaient teintés de quelques gouttes de sang, sans doute à cause de sa blessure à la tête mais, puisqu'elle n'avait aucun souci de mémoire ou de coordination, ce n'était rien de grave. Mais alors que son sang-froid tentait de revenir un minimum, une question lui vint. Son regard se planta dans celui du détective.

- Qu'avez-vous fait des gardes?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Les Alentours-
Sauter vers: