AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 :: Hors de Yokohama :: Les Alentours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spread some love I JK ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 16:05
I hate everything about Myself,
why do I love you ?
T’as encore envie de la prendre dans tes bras, peut-être de la garder toute la soirée près de toi. En fait, t’as juste envie que vous vous installiez dans un fauteuil, peut-être avec une couverture histoire d’éviter d’avoir froid, eeet accompagnés de livres aussi. Sans oublier de quoi boire et manger. Ce serait la soirée juste parfaite, t’en étais certain. Mais il valait mieux qu’elle se repose tranquillement. Qu’elle aille dormir si elle était fatiguée. Bon. Tu aurais pu avoir de meilleures idées de repas. Mais soit. Tu réfléchirais un peu plus pour la prochaine fois. Ce n’était pas si grave. Puiis c’était très bon les pâtes aussi. Pour le goût.

« ▬ D’accord ! Une préférence pour la sauce, ou on improvise aussi ? »

Tout t’allais de nouveau, donc tu espérais qu’lle aurait une petite idée, histoire d’éviter de tergiverser perdant des heures aussi. Ou alors, tu vérifierais qu’elle s’assoit avant de continuer de débattre. Et qu’elle soit bien installée.

T’avais pas du tout envie là de la quitter, mais c’était pour ton bien. Et juste quelques minutes en fait. Tu pourrais t’en remettre. Plus ou moins facilement. T’avais même survécu. Bien. Tu retrouves tout de suite le sourire en la voyant assise près de la table avec les tasses de thé. Comme quoi, tu l’aurais quand même, ta soirée tranquille en sa compagnie. Tu passerais sans aucun doute ton temps à la regarder, surveillant qu’elle ne s’endormirait pas sur place, ou en encore que sa blessure ne lui faisait pas trop mal, mais tu savais faire la part des choses. Et lui parler de tout et n’importe quoi, tentant de lui changer un peu les idées au moins.

« ▬ Merci beaucoup ! Je suis certain qu’il est délicieux. »

Comment il ne pourrait pas l’être. Elle avait sans doute fait avec tout son amour, alors il n’y avait aucun moyen qu’il ne soit pas excessivement bon. Tu regarde encore un peu la blessure, avant de la désinfecter. Bon, ça devait un peu piquer, mais on ne pouvait pas y faire grand-chose, si ce n’était essayeer de la distraire de la douleur, en lui parlant.

« ▬ Je crois bien que tu as beaucoup manqué à Mark aujourd’hui, il avait trouvé un de tes rubans, qu’il a baladé partout avec lui pendant au moins deux bonnes heures avant de faire sa sieste dessus. »

Ce après quoi tu avais essayé de retirer le plus de poils présents possible. Il devait en rester quelques-uns, mais bon. Ils n’étaient pas non plus mortels. Fort heureusement. Tu aurais beaucoup de mal à te séparer de lui. Tu n’avais aucune envie de te séparer de lui d’ailleurs. Tu continues un peu de lui sourire, c’est toujours mieux.

« ▬ Au moins, ça n’a pas eu le temps de trop s’infecter, c’est le principal ! »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 19:17

Don't worry about me... daddy...

La fatigue s'accumulait en toi, mais tu luttais pour simplement rester éveillée, auprès de papa, ne serais-ce qu'encore un petit peu. Tu avais besoin de lui parler, de le voir, c'est comme si il faisait partit de ta famille, et vu que, biologiquement parler, tu n'en as plus, tu préfères profiter de celui qui tient le rôle de père. Surtout quand ce dernier se préoccupe de toi, non, décidément, tu ne veux pas être loin de lui, au risque de te sentir très mal, de manquer d'affection.


- je-... de... de la sauce tomate... peut être? 


A vrai dire, tu ne savais toujours pas si tes idées étaient claires pour un repas. Au bord du gouffre, tu somnoles. Mais la voix de papa te permettait de rester dans le monde des réveillés, observant le thé que tu avais fait, tu souriais quant-à sa remarque. Tu n'es pas la plus grande des professionnelles quand on parle de thé, mais tu te débrouillais. Heureusement d'ailleurs, hein. Autant dire que le soir, tu préfères que ce soit toi qui fasse ton thé, plutôt que Rudy qui risque de se brûler avec l'eau bouillante. Alors bon... Tu sentis que papa désinfectait ta plaie. Grimaçant légèrement, tu te concentrais sur ses mots. Ahh... Mark avait donc joué avec l'un de tes rubans. L'imaginer s'amuser avec te fit sourire entre deux grimaces.


- Héhé... cette boule de poil est tellement attachante en même temps, j'irais me faire pardonner en le câlinant alors...!


Pendant un court instant de silence, tu fixais tes jambes. Et puis, bizarrement, tu vins d'emparer d'une pensée que tu as la plupart du temps seulement quand tu es toute seule chez toi. Tu te trouves trop faible en fait. Maigre, pâle, sans réelle force physique... C'est d'ailleurs pour ça que papa était en train de te soigner actuellement, c'est juste que tu n'arrives pas réellement à te battre.


- Oui, en effet... Heureusement...


Tu restais silencieuse le temps qu'il finisse tout ça, puis après, tu pris ta tasse de thé, profitant de la chaleur de cette dernière pour te réchauffer toi-même, entourant tes mains autour du récipient. Tu n'étais pas frigorifiée non plus, mais tu ne disais pas non à un peu plus de chaleur. D'ailleurs, tu avais vu que Marl s'était approché de vous, souriante, tu le pris dans les bras, lui offrant quelques caresses. Tu adores les chats. Tu baillais une fois, puis tu déposais doucement ta tête sur l'épaule de papa, Mark toujours dans les bras.

- Papa... je- il est quelle heure...? Je n'ai plus conscience du temps qui passe...

Dis-tu sur un ton légèrement amusé.

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 21:25
I hate everything about Myself,
why do I love you ?
Définitivement, elle avait l’air extrêmement fatiguée. Ce qui était un peu normal en fait, en rentrant de mission personne ne rentrait avec un surplus d’énergie. Ou alors très rarement. Et bien, une fois qu’elle aurait bien mangé, tu veillerais à ce qu’elle se couche assez tôt, ça ne pourrait être que positif pour elle. En espérant que la blonde ne doive pas non plus se lever trop tôt le lendemain, ou en tout cas, pas à l’aube. Après, si ce qu’elle devait faire était dans tes cordes, tu savais parfaitement que tu essayerais de t’arranger pour prendre la relève. Dans un sens c’était en faire de trop, mais dans l’autre, il fallait bien qu’elle fasse un minimum attention à sa santé aussi. Et tant que le travail était fait, personne ne devrait se plaindre non plus. Face à sa réponse tu souris encore un peu et tu lui caresses le haut de la tête une nouvelle fois. Tu ne peux pas t’empêcher de le faire, tu estimes qu’il n’y aura jamais assez de gestes d’affection non plus. Surtout pas pour elle.

« ▬ Si tu veux ! Il doit certainement en rester, ce ne sera pas spécialement compliqué. »

Du tout. Ce n’était certainement pas non plus de la gastronomie, mais ce n’était pas très grave. Personne n’en demandait non plus et elle serait sûrement très contente avec ce que tu lui ferais. Et ce serait juste parfait après le thé qu’elle avait préparé. Tu avais d’ailleurs hâte de pouvoir y goûter, même si tu allais d’abord t’occuper de ses blessures quand même avant tout. Comme ça elle aurait plus de temps pour se remettre, et le désinfectant la dérangerait moins longtemps aussi. Donc tout était positif en fait comme ça. Tu l’avais vue grimacer, mais elle avait quand même pris la peine de te répondre, donc tout n’était pas absolument perdu non plus.

« ▬ Je trouve aussi ! Ah ça, tu le rendras plus qu’heureux, c’est certain. Et tu te feras pardonner très vite qui plus est ! »

Ca t lui donner à manger, c’était gagné à coup sûr. D’ailleurs, tu te penches un peu pour pouvoir lui gratter un peu les oreilles, avant de te relever et de panser la blessure. Voilàà. Comme ça, ça ne risquait pas de bouger. Encore moins de s’enlever tout seul. Eet tu avais pris ta tasse de thé, pour pouvoir en boire un peu, alors que Mark était allé faire les yeux doux à la jeune blonde, qui l’avait pris dans ses bras. Il s’était tout de suite mis à ronronner et même à lécher un peu ses mains, alors que ta presque fille posais sa tête sur ton épaule.

« ▬ Mh ? Il est un peu passé 20h, pas encore trop tard heureusement. Et c’est totalement normal. En tout cas, tu as bien mérité une bonne nuit de sommeil ! »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 23:46

Don't worry about me... daddy...

Tu souriais. Toujours en train d'apprécier ces gestes d'affections qu'il t'offrait. Ce presque père que t'aimait comme un parent. Peut être que tes propres parents, ceux qui t'ont donné naissance te maudirait en sachant que tu considères une autre personne comme un père. Que tu as même encore plus confiance à ce père qu'à ton père biologique. Si lâche de penser cela, de limite culpabiliser pour quelque chose auquel tu ne devrais pas culpabiliser normalement. Tes parents biologiques t'ont abandonné. T'ont laissé vagabonder dans la nature sans repère. A croire que tu devrais encore être attachée à eux. Ah ha, bien sûr. Ce ne serait simplement qu'une connerie d'encore les aimer. D'encore les chérir dans ton cœur, déjà assez serré avec trop de culpabilité vis-à-vis de ton frère.

Ta tête toujours sur l'épaule de ton "papa", tu viens...enlacer son bras, rien que pour le serrer contre toi, fermant les yeux. Ahhh...20h passée. Ahh... le début de la nuit. La journée était passée vite. Un peu trop vite pour toi. Tu hochais simplement la tête. Tu n'avais pas la foi de bouger. Tu voulais juste rester comme ça. Dans cet état de somnolence qui t'était propre. Est ce- une maladie dans l'Ordre de ne pas réussir à dormir convenablement. Sans doute que oui.

- ... Je-...

Tu glissais. Tu glissais de plus en plus vers ce monde paisible des rêves, même si tu luttais pour rester, là. Éveillée, essayant de te concentrer sur les gestes de Mark, mais rien n'y fait. Morphée voulait t'accueillir dans ses bras avant que tu n'ai même mangé quoi que ce soit.

- Papa... j'ai envie... de dormir, là... tout de suite...

Tu serrais de plus en plus son bras contre toi. Si bien qu'il était collé contre ta poitrine, et sans doute que papa pouvait sentir ton cœur battre. Battre calmement comme celui d'un nourrisson qui plonge dans le sommeil dans les bras de ses parents.

- Je peux... juste... dormir un peu pendant que tu... fais à manger s...s'il te plait...?

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 12:50
I hate everything about Myself,
why do I love you ?
L’absence d’autres personnes, et la présence des quelques bruit produits par les différents éléments dans la cuisine te donne l’impression d’être dans ta propre maison. Chose que tu n’as jamais eue, certes. Mais c’est bien de rêver, c’est beau. Tout comme rien ne t’aurait certainement fait plus plaisir que de pouvoir vivre ta vie, tranquillement, avec la jeune blonde, que t’aurais pris sous ton aile, comme ta propre fille. C’est déjà le cas, mais cette vie, sans organisation, aurait été tellement plus belle. Et pour elle, et pour toi sans doute. Tu peux essayer d’en profiter un pue là maintenant. Ne plus te prendre la tête à propos de quoique ce soit. Non, juste penser à elle, à son bien-être.

Tu ne peux pas t’empêcher de sourire en la sentant prendre ton bras, en la regardant quelques instants, pendant que Mark s’installe un peu mieux sur ses genoux, semble prêt à dormir là après s’être un peu étiré. Tu peux l’entendre ronronner légèrement aussi. Elle avait l’air tellement fatiguée d’ailleurs. Tu la prends un peu plus contre toi, lui assurer un certain appui, qu’elle ne se fasse pas plus mal que ça. Tu acquiesces légèrement face à son désir. Certes, elle devait manger. Mais comme elle le proposait, elle pourrait dormir un peu en attendant.

« ▬ Bien sûr. Tu ne vas pas te forcer à rester éveillée alors que tu as bougé toute la journée ! Attends… »

De ta main libre, tu viens un peu caresser la tête de Mark, qui n’a pas eu le temps de somnoler, pour l’attirer sur la table et qu’il quitte les genoux de la jeune blonde. Parce qu’elle en va pas dormir sur cette chaise. Tu t’en voudrais à mort. Bien plus que ça. Au moins, maintenant, tu peux te lever un peu, et prendre Joanne dans tes bras. Assez délicatement. Le plus possible en tout cas.Tu sais que tu n’as pas une taille impressionnante, loin de là même, mais ça ne t’empêche pas d’avoir de la force. C’eut été assez triste sinon.

T’arpentes les couloirs pas trop rapidement non plus pour pouvoir l’amener dans sa chambre, et la poser sur son lit, où elle sera nettement mieux que nulle part ailleurs pour se reposer. Et Mark, qui vous a suivi, n’attends pas trente seconde avant de sauter aussi sur le lit et se caler à côté de ses jambes. Pas très traumatisé par le fait que tu l’aies bougé visiblement. Tant mieux d’ailleurs.

« ▬ Tu seras nettement mieux là. Tu veux…quelque chose à boire de spécial aussi outre le thé ? »


© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 19:43

Don't worry about me... daddy...

Tu étais exténuée. Tu avais même commencé à t'endormir sur l'épaule de papa, tu entendais les ronronnements de Marl, ce qui te fit légèrement sourire. Cependant, tu n'avais pas pu t'endormir concrètement car papa t'avait porté. Transportée jusqu'à ta chambre, tu aurais voulu lui dire que tu aurais pu y aller toute seule, mais tu n'avais pas la foi de le faire. Dès que tu sentais que tu étais dans ton lit, tu te sentais plus... détendue. Goûtant au calme, et à ton lit confortable que tu n'avais pas vu depuis un moment. A croire que tu ne sais même plus si tu dors, ou si tu travailles la nuit.


Mark était revenu à tes côtés, et tu lui offrais quelques caresses, tout ça avec un sourire mélangé à de la fatigue, mais aussi de la joie. Tu plongeais ton regard dans celui de papa avant d'enfin prononcer quelques mots d'une voix fluette, et un peu maladroite.


- Merci papa, et non...je ne veux rien... d'autre...


Tu te remis à caresser instinctivement Mark. Tu aimais les animaux, surtout les chats. Tu fixais après papa, te redressant doucement pour te mettre en position assise. Tu esquissais encore un petit sourire.


- Enfin... est ce que je peux avoir... un câlin ?

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Pages : 145
Date d'inscription : 09/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 12:24
I hate everything about Myself,
why do I love you ?
Tu ne pouvais plus t’empêcher de la regarder. Même pas spécialement pour la surveiller, mais la savoir, près de toi, en allant relativement bien, ça te rassurait. Tu souriais même. Pas de ce sourire de façade que t’avais l’habitude d’arborer. Un véritable sourire, calme. T’étais content de pouvoir t’occuper d’elle, et même si t’avais été débordé, tu l’aurais fait. Parce qu’elle comptait plus que n’importe quelle priorité. Vous n’étiez pas des machines non plus. Ton côté humain prendrait toujours le dessus, quoique tu fasses. Ce qui n’était pas un mal. Pas avec elle, certainement pas. Aah. Elle avait l’air bien mieux dans son lit, quand même. Elle avait même l’air..Plus détendue ? Oui. Clairement.

Ils étaient plus que mignons, avec Mark qui semblait avoir autant adopté la jeune fille que tu ne l’avais adopté alors qu’il était en train de survivre dans un carton dans une ruelle presque déserte. Comment t’aurais pu passer à côté. Dès le moment où tu l’avais vu, tu t’en étais approché, histoire de voir si il allait bien. Tu l’avais amené chez un vétérinaire, tu comptais le lui laisser à la base. Parce que t’étais même pas certain de lui offrir une belle vie. Mais l’homme t’avais convaincu de le garder. Que de toute manière il n’avait plus beaucoup de place, qu’il fallait être réaliste, qu’il restait d’être piqué un jour ou l’autre. Chose que tu ne pouvais pas laisser passer. Et puis il avait l’air heureux, ici.

« ▬ D’accord…Mais si jamais n’hésite pas à le demander. »

T’irais directement le chercher, oui. Tu étais prêt à aller à la cuisine, le plus rapidement pour pouvoir revenir rapidement près d’elle, mais tu la vois se redresser, et sourire. Tu souris aussi face à la demande. Comment tu ne pourrais pas.

« ▬ Bien évidemment ! Même plusieurs si tu veux. »

Tu t’installes près d’elle avant de la prendre doucement dans tes bras, sans écraser Mark non plus, quand même. Tu pourrais clairement rester des heures comme ça.



© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Pages : 256
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 21:14

Don't worry about me... daddy...

Tu souriais de plus belle quand il te prit dans ses bras. Tu en profitais de longues minutes. Cette étreinte, jamais tu ne t'en lasserais. Tu y tenais plus que tout. Plus que ta propre vie peut être. Enfin... Tu te décallais, tu n'allais pas non plus rester comme ça une heure. Tu offrais encore quelques caresses à Mark avant de bien te positionner sur ton lit pour éviter d'avoir mal au dos quand tu te réveilleras. Tu offrais un dernier sourire  à Papa avant de... t'endormir assez rapidement. Ta respiration s'était faite plus calme. Plus douce. Tes yeux s'étaient fermés pour laisser place à ce monde de rêve.


Enfin, tu n'allais pas te faire d'illusions. Généralement, tu ne fais pas de rêves, ou très peu. C'est peut être mieux pour toi dans un sens. Car tu sais très bien de quoi tu pourrais "rêver". Des rêves se transformant en cauchemars. La réalité est un cauchemar par moment, et c'est une chose que tu sais plus que quiconque. Enfin, passons. Tu essayais de ne pas trop réfléchir, tu voulais plus que tout profiter de ce moment de repos que la soirée t'offrait. Tu pouvais sentir Mark bouger contre toi, mettant même son museau contre le tient. Tu sombrais, dans un sommeil reposant, agréable... paisible, calme. Il n'y avait pas de bruits autour de toi, alors c'était d'autant plus facile de ne pas se concentrer sur quoi que ce soit.



Une bonne heure était passée, mais tu ne l'avais pas vu passer. -A vrai dire, c'est assez difficile quand on dort- Et une légère lumière se déposait sur toi, tu pouvais entendre la voix de Papa. Ahhh... déjà l'heure du réveil ?


-...C'est... déjà l'heure... de repartir travailler ?

_________________
 merci Tutur jtm 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Hors de Yokohama :: Les Alentours-
Sauter vers: