AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Derniers sujets

Fermeture de BSDparArthur C. Doyle
Mar 19 Fév - 0:34
Moi venir en paix promisparRyūnosuke Akutagawa
Lun 18 Fév - 13:23
[TOP] Yasashi KojiparInvité
Dim 10 Fév - 18:37
QuederlaparInvité
Dim 10 Fév - 17:47
PrismverparInvité
Dim 10 Fév - 17:03
[TOP] Love PistolsparInvité
Mer 6 Fév - 21:04
Peek A Boo!parInvité
Lun 4 Fév - 14:06
Death NoteparInvité
Sam 2 Fév - 10:18
Shingeki no Kyojin RebirthparInvité
Ven 1 Fév - 15:38
 :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] BEST PARTY EVEEEER - Pv. Gusgus et Maumau

Guy de Maupassant
Messages : 24
Pages : 112
Date d'inscription : 11/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 17:27

[Flashback] BEST PARTY EVEEEER - Pv. Gusgus et Maumau Images?q=tbn:ANd9GcQ2wiQDTs5lLXNlZHQB6qwUB-sKL7NGoCQmc5hRvg2zndvZxoZR

Grosse cuite samer

Ahhh une fête, en .. bah en salle des fêtes. Ça avait commencé vers 18h le temps que tout le monde arrive etc, il ne se rappelait même plus si c’était un anniversaire ou une fête comme ça, en tout cas ça va il ne s’ennuyait pas vraiment, il y avait Maurice, comment s’ennuyer avec lui aussi. Pas possible. Et en même temps il y avait pas mal de monde quand même, entre 80 et 100 personnes si c’est pas plus, on aurait dit un mariage le truc, puis même, c’est pas grave, ça ne le dérange pas si il y a beaucoup de monde, tant qu’il avait pris ses cachets, en ayant avalé un avant de venir par précaution. Oooh mais il y avait la fille là qui était au lycée et.. Mais elle était moche avant, comment c’était possible une pareille transformation. Elle devait faire trente kilos de plus avant, et sans maquillage puis là… Pas mal ouais. Mais bon c’est pas maintenant qu’il fallait se réveiller, trop tard maintenant.

La soirée se passait sans encombre, la bouffe était super bonne et ils rigolaient bien, en même temps ce n’était pas comme si ils étaient le genre de personne à rester assis sur leur chaise pendant tout le long de la fête, ah ça non. Il y avait un DJ tout ça et il y avait des animations.. Oui c’était sûrement un anniversaire en fait, vu qu’il y avait du gâteau, et beaucoup d’alcool aussi, à s’en faire péter le foie. Bon Guy n’irait pas jusque tuer cet organe interne, mais il enchaînait pas mal de trucs comme de la Tequila, du Punch, le Champagne bien évidemment et.. Au bout d’un moment ça commençait à faire beaucoup oui. La fête battait son plein et c’était vraiment n’importe quoi, il se rappelait avoir joué avec les ballons, et s’être amusé avec l’hélium qui normalement était là pour les remplir.

Par contre à un moment par précaution il avait dit à Gustave de venir les chercher, lui et Maurice, parce que bon même si ils étaient rentrés à pied il y avait de grandes chances pour qu’ils arrivent à se coincer dans une plaque d’égout. Oh oui il était content de la soirée, il avait mangé, bu, danser, si c’était pas ça vivre alors il comprenait pas. Mais bon toutes les bonnes choses ont une fin, alors il alla chercher Maurice pour qu’ils aillent au parking car il était quand même 1h du matin presque. Il ne titubait pas, mais ça voulait rien dire non, là si on lui faisait une pichenette il tomberait par terre. Le lendemain ça allait être drôle tiens. Il fit de grands signes en apercevant Gustave, dans un grand sourire et au passage lâchant un rot digne d’un camionneur.

- GUSGUUUUUSS ! MON AMOUR !

Il s’était avancé vers lui et le serra dans ses bras comme si c’était sa peluche, puis le lâcha.

- Ouaaaah qu’est-ce que t’es beauuu ! ET C’EST MOI QUI MONTE DEVANT OH !
Revenir en haut Aller en bas
Maurice Leblanc
Messages : 40
Pages : 133
Date d'inscription : 02/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Déc - 18:47

I got that devilish flow rock and roll no halo, we party rock!
Yeah, that’s the crew that I’m repping
On the rise to the top, no lead in our zeppelin, hey

did i drink enough?

rassemblement original, évènement d'une fois l'an, incongrue soirée que voilà aujourd'hui, Maurice en est ravi ! un volatile étudiant, oisif individu pour sûr, il ne rate jamais une occasion ! seigneur (je ne crois pas en Vous), quel plaisir de pouvoir s'amuser de la sorte pour quelques heures ! il en aurait presque la tête qui tourne - mais pas encore, il n'est pas encore assez soûl.

la flamboyante allure envahit l'endroit d'un charme incandescent qui se répand sans jamais vraiment s'éteindre, traînée de poudre parmi les inconnus. de qui donc fête-t-on la naissance ? est-ce vraiment important ? il vagabonde et tourbillonne, danse et remplit sa panse de bonnes choses et d'eau de vie, que demander de plus ici ? les visages comme les heures défilent, l'animal est bien à son aise avec ses semblables.

quelle n'est pas sa déception quand il est déjà l'heure de quitter les festivités ! zut, j'aurais dû parler plus à Amandine, elle a tellement changé depuis le lycée ! une prochaine fois, certainement ? qu'importe ! Maurice rirait pour un rien et ne marche plus droit - si seulement il marchait au lieu de virevolter sur les traces de son aîné !

"Ah non ! Alors là, non non et non ! Pousse-toi de là pd, c'est moi qui vais devant, et personne d'autre.", déclame-t-il en écartant délicatement Guy de son chemin pour passer son bras autour des épaules de leur chauffeur du soir. … chauffeur… "À part Gussy. Oui oui ouiiiiii, Gussy et moi on va devant et toi tu vas roter derrière, malpropre !" une mimique dramatiquement dégoûtée accompagne ces belles paroles. un regard et un sourire mielleux vers l'unique individu capable de raison en ce moment : "Alors, qu'est-ce qu'on attend ?"
@la dream team
c'est déjà n'imp aled
Revenir en haut Aller en bas
Gustave Flaubert
Messages : 30
Pages : 51
Date d'inscription : 19/11/2018
Age : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Déc - 20:08
« Why are you two like this»
Flaubert, vous pouviez parfois être le roi des mauvaises idées. Bien que celle-ci avait bon fond - non, vous n’alliez pas laisser ces deux gosses rentrer en étant alcoolisé - vous alliez en subir les conséquences. Ce n’était pas la première fois que vous vous retrouviez dans cette situation.
Vous arriviez pile à l’heure devant la salle des fêtes, et sortiez de la voiture à votre grand regret pour attendre les deux autres hommes. Vous espériez ne pas avoir à l’intérieur, il y avait bien trop de monde à votre goût. Mais non, Guy débarquait enfin, évidemment accompagné de Maurice.
Quelle joie.

Le brun vous criait dans les oreilles, et vous serrait dans ses bras presque en vous étouffant. Il puait l’alcool. Vous grimaciez en vous prenant ce souffle infâme, avant que le roux ne pousse l’autre pour prendre sa place.

- Je ne veux aucun de vous devant, vous allez monter derrière.

Hors de question de batailler pour savoir qui s’installerait où, sinon vous alliez envisager de les mettre tous les deux dans le coffre. Ligoté, et surtout bâillonné. Vous ouvriez la porte arrière pour désigner les places de votre doigt, avec un regard qui ne permettait pas le refus.

- Le premier qui proteste restera ici, cela ne sera plus mon problème.
ft. deux gamins
Revenir en haut Aller en bas
Guy de Maupassant
Messages : 24
Pages : 112
Date d'inscription : 11/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Jan - 20:49

[Flashback] BEST PARTY EVEEEER - Pv. Gusgus et Maumau Images?q=tbn:ANd9GcQ2wiQDTs5lLXNlZHQB6qwUB-sKL7NGoCQmc5hRvg2zndvZxoZR

Grosse cuite samer

La fête semblait ne pas s’essouffler, la musique résonnait encore de l’intérieur, pouvant être facilement audible par les trois français qui débattaient sur qui va s’asseoir où. Guy se retrouva poussé plus ou moins délicatement contre la voiture de Gustave et fronça les sourcils, riant bizarrement. Apparemment c’était drôle. Il cherchait une de ses cigarettes dans ses poches, et ne se gênait pas pour répondre à ce qu’ils disaient.

- Comment ça pd, je l’ai jamais été, c’est toi qu’est pd.

S’en suivi un léger rire, il ne le disait pas méchamment, ça non. Il ne leur voulait pas de mal à ces deux là. D’ailleurs est-ce que ce serait une bonne idée de faire un petit poème à Dahl, vu l’heure, peut-être qu’elle venait de se lever, ou c’était la pleine nuit, il ne savait pas, ne savait plus, alors il avait juste envoyé plein de cœurs différents en mode random. Après avoir rangé son téléphone, il se redressa, vu qu’il était de base appuyé contre la voiture, et regarda de manière outrée Gustave qui ne voulait que personne ne monte devant.

- Comment ça personne devant ? Je veux bien monter derrière, mais est-ce que Maurice il peut aller dans le coffre ? En soi ça reste derrière aussi. En fait non, j’vais le garder à côté comme ça il servira de coussin.

Et il abandonna sa cigarette pour monter à l’arrière de la voiture à la place que lui avait indiqué son amie, et pris ses aises, enlevant ses chaussures, sa veste, étala complètement ses jambes, et expira comme si il venait de faire un marathon. Il avait plein de choses à raconter mais avait la flemme en même temps, envie de dormir aussi. Mais les potins peut-être que ça intéresse Gustave. Oh mais oui.

- Hey, tu sais la grosse là, Amanda ou je sais plus quoi du lycée, elle est devenue tellement bonne. Enfin, belle aussi. Elle a maigri à mort et se maquille en plus.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bungou Stray Dogs :: Europe-
Sauter vers: